Scandale ! M. Renard est blessé ! 
Les pompiers poursuivis pour refus d’intervenir !


N’est-il pas normal de trouver scandaleux que les pompiers ne veuillent pas se déplacer quand on les appelle pour un blessé grave sur le bord d’une route en Seine-et-Marne ? Et que ce blessé en meurt !

Oui, c’est un… Pardon, oui, ce SERAIT un scandale si ce blessé était une personne mais, là, désolé pour les membres des associations de défense des animaux et surtout les farfelus antispécistes, la victime, aussi protégée soit elle, était… ou plutôt n’était qu’un… renard !

.
Ce refus d’intervenir a eu lieu mardi dernier en Seine-et-Marne sur le territoire de la commune de Chessy.
 Comme le précise le site La Marne :

« C’est « une faute professionnelle » pour certains, un « suivi des règles » pour d’autres. Mercredi 7 février 2024, l’association Stéphane Lamart, qui protège les droits des animaux, a annoncé porter plainte contre deux pompiers de Seine-et-Marne. » 
Et cela pour quelle raison ? Raison qui doit être grave puisque l’on ne sort pas un véhicule de secours d’une caserne sans que cela soit important. Il faut prévoir que ce véhicule sera indisponible, trajet aller-retour compris plus le temps de l’intervention soit certainement entre 1 heure et 2 heures ! Et que, pendant ce temps, il ne faudrait pas qu’un gamin soit en danger dans l’incendie d’un pavillon ou qu’une personne âgée soit en arrêt cardiaque dans une ferme !

.

Un renard accidenté et à l’agonie devant la caserne, ok : une équipe vient lui porter secours mais qu’un véhicule soit mobilisé, est-ce acceptable ? 
Oui, vous répondrait Stéphane Lamart, président de « son » association puisqu’il s’agit de « l’association Stéphane Lamart ». Et donc, cette association -en fait M. Stéphane Lamart- a déposé plainte contre les pompiers de Seine-et-Marne pour avoir « refusé de mettre un renard blessé en sécurité. » C’est « une faute professionnelle » pour lui mais un banal « suivi des règles » pour la plupart des habitants qui préfèrent que les pompiers ne soient pas occupés à des secours de ce genre d’autant que la loi leur donne raison.

.

Comme le précise La Marne :
« Les faits se sont déroulés mardi 6 février, en fin d’après-midi. La police municipale de Chessy aurait contacté les pompiers pour signaler un renard agonisant au niveau du parc du Bicheret. »
Mais voilà, l’ami des animaux n’obtient pas satisfaction comme il le précise au journal : 
« Je suis ensuite resté 18 minutes avec les pompiers, leur expliquant que le renard était amoché et qu’il fallait le déplacer pour abréger ses souffrances, en vain »

Le « renard s’était fait renverser par une voiture et avait les pattes avant broyées, ainsi que le museau gravement abîmé. »
« Ce que le protecteur des animaux juge d’autant plus « inadmissible » dans cette affaire, c’est que l’animal aurait pu avoir la rage. « Si un chien ou, pire encore, un enfant passant par là s’était fait mordre, il y aurait eu contamination », déplore-t-il.

.
Et donc… « Face au refus d’intervention des pompiers, Stéphane Lamart a décidé de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et faute professionnelle. 
« Nous demandions simplement que l’animal soit transporté auprès d’un centre de faune sauvage, comme il y en a à Maisons-Alfort ou auprès d’un vétérinaire par les pompiers, qui ont le matériel et l’expérience nécessaires pour ne pas se faire mordre. Ils ont préféré laisser l’animal mourir à petit feu sur la voie publique », conclut-il.


.

Sauf que le trajet entre Cessy et Maisons-Alfort où se trouve la célèbre Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, selon le site Mappy, aurait demandé 48 minutes aux pompiers Seine-et-Marnais… Retour : 48 minutes ! Temps à l’école véto : au moins 15 minutes. Plus le temps sur les lieux de l’accident : 15 minutes. Soit à la louche, une intervention de… plus de 120 minutes ! 2 heures pour un véhicule loin de sa caserne…
-n’oublions pas le coût du carburant et, avant tout et surtout, la fatigue occasionnée à chaque intervention à nos pompiers, qu’ils soient sapeurs, marins ou volontaires ! Ainsi que les risques d’accidents qu’ils prennent sur la route !!!-
…tout cela pour un être humain, ok ! Et il le font tous les jours et avec coeur et ardeur ! Mais pour un renard…

.
J’entends, en faisant cette remarque, la réprobation des antispécistes, dont doit faire partie Stéphane Lamart, mais, plus certainement, le philosophe Peter Singer, le célèbre fondateur de l’antispécisme qui prône l’égalité entre toutes les espèces vivantes.
Philosophie magazine rappelle que les soucis qu’a connus ce philosophe de 78 ans lorsqu’il a commencé à répandre ses idées d’égalité entre tous les êtres vivants après la publication de son livre « La libération animale » chez Grasset :
« Sa nomination comme professeur de bioéthique à l’université Princeton, en 1999, a porté à leur sommet les attaques dont il n’a cessé de faire les frais : des quotidiens américains l’ont décrit comme l’« homme le plus dangereux au monde », pendant que d’autres le désignaient comme le « professeur de la mort ». Une controverse telle que Singer, un temps, n’a pu circuler sur le campus qu’accompagné de gardes du corps. » 
Pourvu qu’il ne fasse pas comme Greta Thunberg venue chez nous pour un projet d’autoroute…
-la manif précédente sans elle avait réuni 5000 personnes mais, avec elle, il n’y a plus que 500 mécontents : ferait-elle peur même aux écolos ?-
Et, donc, vienne chez nous pour un renard non secouru puisque, selon les antispécistes, les pompiers devraient intervenir comme ils l’auraient fait si le blessé avait été un être humain ! Donc, pour eux, intervention des pompiers pour une poule ou une souris blessées en traversant une rue ! Nous vivons tout de même une période assez surprenante ! Même un philosophe a le droit d’énoncer les pires des conn…aissances ! Et il devient le « Père » des antispécistes !

.

Revenons plutôt en Seine-et-Marne, l’animal, mort, a été ramassé le lendemain par le service pour l’assistance et le contrôle du peuple animal (SACPA).

« Interrogés, les pompiers indiquent que s’ils ne sont pas intervenus, c’est parce que le renard est un animal classé « espèce pouvant occasionner des dégâts. Si un renard est blessé sur la voie publique, il doit être euthanasié », indique le Service Départemental d’Incendie et de Secours-77, avant d’ajouter : « Nous n’intervenons pour les secours animaliers que dans des cas précis ou lorsque des associations ou des organismes habilités ne sont pas en capacité d’agir », continue-t-il. »
Réponse de l’antispéciste du coin :
« Les pompiers ont pour mission de transporter les animaux blessés situés sur la voie publique. Or, le renard avait été percuté par un véhicule et se trouvait bien sûr la voie publique au moment des faits ». 
Que voulez-vous répondre à ce Monsieur qui préfère risquer de mettre en danger des habitants de son secteur en cas d’absence de pompiers pendant 2 heures plutôt que s’occuper d’un renard en plus à l’agonie ! 
D’autant que le SDIS 77 l’avait souligné :
« Nous ne fixons pas les règles, mais nous devons les suivre. Nous n’aurions pas pu intervenir pour cet animal. »
Nous verrons si cette plainte tombe sur le bureau d’un magistrat faisant son travail ou d’un magistrat proche des antispécistes…

JACQUES MARTINEZ, journaliste, 
ancien chef d’infos de RTL (1967-2001), l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 1,200 total views,  5 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


45 Commentaires

  1. Le SACPA, je ne connais pas, mais puisqu’il existe, c’est à cet organisme que la police devait s’adresser.
    Il me semble que le renard est classé parmi les nuisibles.
    Un animal qui souffre et qui ne peut être sauvé devrait être euthanasié rapidement, et ce n’est pas le rôle des pompiers.

  2. C’est quoi ces conneries, suffisait de l’amener chez le véto. Quand cela est possible, tout être vivant à droit à une mort digne. Une question tout de même, que vient faire ce genre d’articles dans RR ?

    • d’acc.
      C’est pour faire couler de l’encre.
      Dès qu’il s’agit d’un animal, tous les antispécistes sont de sortie.

  3. De toute façon on nous raconte des histoires sur les pompiers, qu ils sont venus soulever des chevaux qui étaient tombés par exemple, ou qu’ ils sauvent les chats en haut des arbres. C’est FAUX. C’est juste des fonctionnaires Ce sont les paysans qui interviennent pour soulever les chevaux pendant que les pompiers regardent, Pas la peine de croire les journaux,on nous induit en ereur. N’attendez pas grand chose d’eux pour vos animaux.

  4. Ne sauvons pas non plus ceux qui ne veulent pas venir en aide à tout accidenté quel qu’il soit puisqu’apparemment, ce n’est pas grave de mourir au bord d’une route, Laissons les crever puisqu’il ne faut pas faire de sentiments.

  5. Certains d entre vous n’aimeraient pas qu’on les laisse crever dans des souffrances atroces au bord d’une route. Un peu de compassion, y a pas que votre sale gueule qui compte ,

  6. En Grande Bretagne il en aurait été tout autrement. Les anglais sont beaucoup plus sensibles à la souffrance animale et aussi réactifs. Toute atteinte à ces petits êtres innocents entrainerait là bas un tollé général et une levée de boucliers.

  7. En un mot, dès qu’il s’agit d’un animal, la formule est toujours : “Ce n’est qu’un chien – ce n’était qu’un chat – et dans le cas présent : “Ce n’était qu’un renard”… Les animaux ne sont donc Rien pour beaucoup trop d’humains… M. S. Lamart a eu raison d’émettre l’hypothèse d’une contamination. En outre, votre argument sur la réquisition d’un véhicule et tous les détails que cela implique : le coût de l’essence, etc… ne me convainc pas. En effet, n’y a t’il qu’un seul véhicule incendie dans cette caserne de pompiers ? Enfin, permettez-moi de vous répliquer qu’il ne faut pas être “anti-spéciste” pour s’apitoyer sur le sort des animaux quand on les aime !

  8. Faites des recherches sur les constructions hypers sophistiquées que font les oiseaux bien souvent avec simplement leur bec , pour ne parler que d’eux . Notre suffisance , notre arrogance signifieront notre disparition , notre prétention humaine alors que de nombreuses technologies s’inspirent du monde animal , le mimétisme . J’ai honte pour ce que nous avons fait subir à ce pauvre renard .

  9. En passant ,ne peut on dire de Galilée qu’il fut un des premiers antispécistes. Ne voulait ‘il pas nous remettre à notre juste place dans l’univers .Et par là même ne peut on dire d’un renard qu’il n’a pas plus de valeur que celle que certains veulent bien lui octroyer .

  10. Bizarre, il fut un temps où cela n’aurait pas posé problème.

    Et si les humains arrêtaient d’appeler les pompiers pour tout et rien, voire même tous les jours, rien que pour leur pomme car ils refusent de s’occuper de leur problématique personnelle ? Les pompiers seraient moins peut-être dans la nécessité de mettre des limites ailleurs.

    Pour ma part, je pense que la souffrance, d’où qu’elle vienne, mérite d’être prise en considération (ce qui ne veut pas dire ne pas renvoyer quand nécessaire les gens à eux-mêmes, c’est aussi une aide).

  11. Un renard est une renard. J’ajoute. Il n’est qu’un renard. Les pompiers ont de nouvelles règlementations. Ils n’ont pas à se déplacer pour un renard agonisant. Point ! Font chier les antispécistes !

    • Et si je vous réponds : “Vous, vous n’êtes qu’un humain” – cela ne vous semble pas réducteur ? Je vous suggère d’évoluer. Les humains pourraient prendre de sacrés leçons des animaux s’ils savaient les observer et surtout les respecter, en ne niant pas leur nature sensible !

  12. Pourquoi ne pas l’avoir emmené direct chez le vétérinaire où d’en appeler un au cas où la bête risque de mordre, les pompiers ??????? Pourquoi !

    • Pour que ce soit le contribuable qui paie plutôt que le donneur de leçon de morale de gauche, le genre à être pour l’accueil en masse des migrants du Tiers-Monde… chez les autres, raslebol ?

  13. Messieurs les Pompiers, allez s’il vous plaît porter secours à cet infortuné Renard qui souffre autant que peut souffrir n’importe quel vivant. La vie n’est qu’une succession de choix sans attendre un suivant.

  14. “
Que voulez-vous répondre à ce Monsieur qui préfère risquer de mettre en danger des habitants de son secteur en cas d’absence de pompiers pendant 2 heures plutôt que s’occuper d’un renard en plus à l’agonie !”
    Le localiser et lui donner une paire de gifles pédagogiques sans un mot ni une présentation ?

  15. Monsieur Martinez, vous devriez pourtant savoir qu’un animal souffre autant qu’un etre humain. Je dis BRAVO à l’association Stéphane Lamart et honte aux pompiers . Si leur voiture est absente pendant 2 haures , il faut un sacré hasard pour qu’il y ait un incendie ailleurs, probabilité 1 sur 1000 , la priorité doit etre pour le premier en besoin . Et puis, un peu d’humanité dans ce monde de brutes, ne fait pas de mal .

    • Même là, il fallait que le troll trouve prétexte pour troller – toujours sur un ton moralisateur bien sûr, c’est leur névrose.
      On paie nos impôts pour sauver des gens, pas des animaux. Les temps heureux où les pompiers se déplaçaient pour un chat coincé dans un arbre sont révolus depuis plus d’une génération grâce aux névros d’extrême-gauche dans ce genre.

      • Gérard, ton intelligence est éblouissante . Tu payes des impots pour sauver des animaux africains au QI : O et beaucoup de mineurs dits “isolés” qui nous coutent un bras et n’apportent rien …..que des emmerdes … Tu es l’exemple type de ceux qui ont perdu leur cerveau : aucune compassion, aucun humanisme et les nerfs à fleur de peau . Ben, j’espère bien que le prochain accidenté sur le bord de la route ce sera toi et que je passe par là pour te donner une bonne leçon d’empathie . Tu verras ……

    • entièrement d’accord avec vous , les animaux sont fait de corps et de chair avec un coeur et un cerveau qui celui ci manque a beaucoup d’hommes (je ne dis pas humain car dedans il y a humanité et celle ci disparait), la souffrance est la meme pour tous .mon dernier sauvetage un blaireau , pas le “droit” d ‘avoir un animal libre dans sa voiture , je m’en fous fait plus de 100km pour le confier a un centre spécialisé et ce fut un grand bonheur de le relacher la ou je l’avais trouvé . Le moment viendra ou le regard sur les animaux aura changer a ce moment la seulement le monde sera en paix

      • Troll multi-pseudo finance/fleuriste, n’y a t-il que toi qui n’as pas remarqué que tu fais – et toi seul – les mêmes fautes partout ?
        C’était une question rhétorique à l’attention des lecteurs.

        • @ Gérard : retourne à l’école , donneur de leçons de mes 2 et troll des cocos . Tu viens ici que pour provoquer . Que le Diable, vienne t’emporter …..

        • raté , Finance est une personne avec du coeur pour les animaux et moi j ‘en suis une autre .Quand on n’est pas sur de soi on la ferme ; je resterai sur le vous ne disant tu qu aux personnes que j’estime

      • @. fleuriste. : c’est un très beau geste, très noble . Bravo ! Mais il y a encore des abrutis , totalement deshumanisés qui n’ont rien compris . L’homme, la nature , les animaux , ont toujours vécu ensemble et sont complémentaires et indissociables . Moralement, on se doit mutuellement de l’aide mais pour comprendre cela , il faut avoir une conscience . Hélas, y’en a qui ne l’ont pas encore compris . Je suis sure qu’ils doivent etre malheureux dans leurs vies .

        • @ Finance ; vous avez entièrement raison , seulement l ‘homme se croit supérieur ego démesuré .Si les animaux avaient la méchanceté des hommes l ‘humanité n ‘aurait pu vivre .Restons nous avec cet amour pour le vivant . belle continuation a vous

        • ” L’homme, la nature , les animaux , ont toujours vécu ensemble et sont complémentaires et indissociables”

          Je suis d’accord, tout comme la nature. Les animaux d’ailleurs participent en payant de leur vie voire de leurs souffrances, à la recherche scientifique et la fait avancer (donc l’humain en “profite”).

          Ils ont des capacités que les humains n’ont pas, cela interroge d’ailleurs les scientifiques.

          Il y a des animaux même qui dépassent l’humain, il suffit de regarder les documentaires animaliers, avec même des qualités dont l’humain pourrait s’inspirer notamment au niveau de l’attachement et de la fidélité à ceux qu’ils aiment. On ne sait pas tout même pas grand-chose concernant les capacités des animaux.

          Rester insensible à la souffrance animale me pose question.

    • Après tout ils vont bien dans les cités pourries secourir les familles des chances qui en plus les caillassent !

      • Exactement alors qu’ils auraient du soit aider ce pauvre animal victime de notre envie de réduire l’espace temps ou alors aller abréger ses souffrances conséquences toujours de notre envie de réduire l’espace temps . Aller vite toujours de plus en plus vite
        pour nous rapprocher de la mort .

    • Comme n’importe quel autre animal, le point fort d’un renard est son absence de religion, il ne croit qu’à la réalité de son environnement.

  16. Camarades, choisissez votre camp !
    IMPRIMER cet article, le signer de la mention, “Vous avez tout mon soutien !” suivi de votre prénom et ville, et l’ENVOYER, au choix, à l’adresse postale…
    …des pompiers du SDIS7, https://www.sdis77.fr/mentions-legales/
    ou
    …de l’association Stéphane Lamart (voir internet)
    selon QUI vous souhaitez soutenir.
    Pour imprimer l’article, https://www.printfriendly.com/p/g/232BS5
    Choisir taille de texte 110% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en 2 feuilles recto-verso, 1-2 et 3-4.
    Dans l’espace libre au bas de la dernière page, écrire la mention proposée (ou autre de votre choix) puis signer de votre prénom et ville.
    Mettre les feuilles dans une enveloppe, écrire l’adresse du camp que vous avez choisi de soutenir, timbrer et poster.

  17. L’auteur de l’article semble s’offusquer du fait qu’un membre d’une association de protection animale ai porté plainte contre les pompiers pour ” inhumanité ” soit dans la société MACRONIENNE cela n’a pas de sens . Mais essayez de voir les choses autrement cette personne n’est- elle pas tout simplement un résistant tout comme nous le sommes sur Résistance Républicaine . Lui et nous ne nous battons nous pas au quotidien pour que notre société ne finisse pas totalement déshumanisé et ne devienne une dictature . Nous finirons tous comme ces milliers de cadavres d’animaux qui pourrissent le long de nos routes sans que nous nous en émouvions pour autant .

    • Cher Tintin, d’accord avec vous. Être humain qu’avec des humains n’est pas de l’humanité mais un réflexe grégaire. Mais la plupart des humains ne méritent plus ce qualificatif.

      • Content de savoir que vous allez mieux et sachez que je ne nourris aucune animosité particulière à votre égard .
        La cruauté pour la cruauté est exclusivement humaine . Prenez un serpent qui ingurgite sa proie vivante et consciente c’est une mort cruelle mais qui peut le serpent il n’a d’autres moyen de se nourrir . Alors que nous ,nous faisons souffrir pour le plaisir nous sommes loin d’avoir trouvé notre humanité .

    • Totalement d’accord avec vous, tintin. Vu du ciel, il ne devrait pas y avoir de hiérarchie dans le monde des vivants. L’humain est lui-même un animal et certains se sont octroyés le droit de décider sur les autres.

  18. Les pompiers ne veulent ou ne peuvent plus se déplacer pour un chaton bloqué dans un arbre encore moins pour un pauvre renard a moitié déchiqueté par une voiture bien bien bien . Dites vous que ca
    a commencer comme ca .Maintenant on euthanasie nos grands-mères et nos grands-pères dans les ehpad , on vous laisse mourir sur un brancard dans un couloir d’hôpital , le 15 du mois vous n’avez PLUS de quoi nourrir vos enfants etc. etc. etc. . La mission principale
    voire essentielle des soldats du feu est d’aller éteindre les feux d’immeubles , de voitures et de poubelles créer par nos racailles islamiques . L’état n’a plus les moyens d’envoyer ne serait qu’une voiture de pompiers pour aller euthanasier sur place un pauvre animal, bienvenue en enfer .

    • Vous l’aurez compris ma critique ne s’adresse pas au corps des pompiers mais à son ministère de tutelle dont le représentant est moussa dard malin .

    • Comme pour le corps médical ce n’est pas lui qui délibérément décide
      de vous laisser mourir sur un brancard seul dans un couloir froid et sombre d’un hôpital .