Brigitte Macron tremble : les Français prêts à voter Marine en juin !

Brigitte agite l’épouvantail…

Brigitte Macron vole au secours de son mari. Dans un Tweet, elle sonne l’alerte, du moins ce qu’elle juge être une menace pire que sept ans de macronie, c’est dire. Considérons la teneur de l’appel. « …la France s’apprête à mettre l’extrême droite en tête lors des élections européennes de 2024. Aucune voix ne doit manquer à la République. Ils ne doivent pas passer ».

On se pince, non pas qu’une femme défende son époux, c’est légitime, mais devant la confusion des genres, la faiblesse et l’inexactitude des arguments, mais n’est-ce pas la marque de la Macronie ? On aimerait bien des précisions notamment sur ces voix qui ne doivent pas manquer à la République. Nous pouvons d’ores et déjà la rassurer, aucune ne fera défaut puisque par définition le scrutin se déroulera sur le territoire Français, avec des partis légalement autorisés. Elle aurait sans doute préféré que tout se passe comme au Sénégal, où le président, ami de son mari, a viré les députés de l’opposition pour reporter tranquillement les élections. La République n’est pas un parti, ce n’est qu’un mode de gouvernance. La France n’a pas toujours été sous ce régime-là, par contre elle n’a jamais cessé d’être la France, exception faite de sa période Pétainiste, où justement elle s’était laissée diluer dans une occupation qui ressemble fort à ce que Von-der-Leyen installe en Europe, non sans la ferveur des macronistes. Sous entendrait-elle que tous les électeurs qui ne voteront pas selon ses vœux et directives ne sont pas ou plus des Français à part entière ? Il y aurait donc, en suivant cette logique, des voix qui pèsent moins que d’autres ? Cette rengaine-là n’est pas nouvelle, Tapie n’avait-il pas dans un élan de tolérance démocratique, propre au camp autoproclamé du bien, traité de salauds les électeurs du FN ? Puisqu’elle semble attachée aux principes de la République, n’aurait-elle pas été frappée d’amnésie passagère, en oubliant que la nôtre se targue d’être égalitaire en droit et ce, quelles que soient la couleur de peau et les croyances de l’individu ?

Les constitutionnalistes seraient friands des explications qu’elle pourrait fournir, entendez par là, non pas son pote le tonton flingueur Fabius, mais les vrais spécialistes de la constitution. La conclusion du Tweet n’est pas mieux. « Ils ne doivent pas passer ». Là un frisson nous glace d’effroi, le pays est donc menacé par une horde barbare qu’il est urgent de stopper ? Le « ils » est en lui-même méprisant, mais ça on ne peut lui en vouloir, nous avons semblable sentiment pour les siens, à la différence près que nous reconnaissons leur légitimité. En revanche, si elle fait référence à la meute sauvage qui débarque de la Méditerranée et ensanglante nos villes avec la bénédiction de son mari, c’est bien entendu autre chose. Nous n’avons cependant pas entendu parler d’une soudaine volonté de sa part de limiter l’invasion, bien au contraire.

C’est donc la hargne au coin des lèvres et la haine à peine voilée dans le propos, qu’elle tente de cacher la fébrilité qui agite toute la Macronie à l’approche des élections du mois de juin. Les procédés sont toujours les mêmes, éculés, mais ils n’ont aucun argument sérieux et encore moins vérifiable. On comprend qu’une vision nouvelle de la situation lui échappe, elle a baigné dans cette ambiance depuis si longtemps, qu’elle pense encore, comme on le faisait dans les années 80 et reproduit naturellement les méthodes qui avaient cours à cette époque. Ostraciser, déclasser l’autre en guise de démonstration. La voilà se transformant en prêcheuse ou évangéliste, pour vaincre les démons qui veulent ravir le pouvoir de son cher mari. Terroriser pour convertir les indécis en déclenchant un éventuel réflexe de survie, en lieu et place d’un bilan convainquant de sept années de désastre.

L’exercice est délicat, voire impossible, car le « projeeeet » est maintenant connu et on peut en mesurer les effets. Trahisons en tous genres, vente douteuse d’Alstom, cabinets-conseils payés à prix d’or, ruine de l’hôpital, vente de tous nos fleurons industriels, super Phœnix vendu à Bill Gates, sexualisation des programmes scolaires, déclassement diplomatique, saccage de nos souverainetés militaire, agricole, énergétique, paupérisation des classes moyennes… la liste est tellement longue. La fin de la Nation France, pour l’englober dans une Europe fédéraliste dont il s’imagine probablement le prince régnant, n’est pas forcément le meilleur projet pour attirer le chaland indécis. L’imprécation est donc l’outil le plus adapté pour rameuter ce qui peut encore l’être, tout en restant dans l’imprécision, quand ce n’est pas dans le mensonge. Hélas ce n’est pas le RN qui a éborgné des manifestants, qui a gouverné avec des 49.3, qui a massacré les retraites, ni s’est assis sur les principes les plus basiques de notre constitution. La contrainte d’envisager la défaite provoque l’effroi. C’est impensable chez cette caste, pour laquelle le pouvoir à vie semble une évidence. Souhaitons au contraire que juin 2024 soit pour la macronie une historique défaite, que le RN, mais également tous les partis souverainistes, arrivent largement en tête.

L’inversion sémantique qui consiste à transformer le faux en vrai est vaine. La latence qui prévalait il y a quelques mois n’existe plus. À peine prononcée la tromperie est découverte. Dernier en date l’ami Breton obsédé par la censure, vient sur BFM d’expliquer que les agriculteurs s’étaient fait rouler dans la farine par Macron. Les intéressés apprécieront. Le doute n’a plus le temps de s’installer, la vérité éclate presque aussi vite que l’imposture. En juin ne les laissons pas aux commandes, ils ne doivent effectivement pas durer, éjectons-les. Ce n’est pas la République qui est en danger, c’est l’existence de la Nation France. L’enjeu est plus grand et il les dépasse. Aux Urnes. Pour ceux qui pensent qu’on ne lutte bien qu’en allant à la pêche, souvenez vous que le mouvement des agriculteurs a été torpillé par la FNSEA, syndicat majoritaire malgré un fort taux d’abstention. La faiblesse des démocraties est de permettre à des minorités légalement élues de flouer des foules passives. Si vous ne savez pas pour qui voter, vous savez au moins qui vous ne voulez plus voir…

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Par Gilles La-Carbona : secrétaire national du RPF au suivi de la vie parlementaire

 1,231 total views,  5 views today

image_pdf

42 Commentaires

  1. Et surtout sachez bien que toute abstention, ou vote blanc est une place offerte à Minus.
    Si vous vous abstenez, vous soutenez macron, qu’on se le dise.

  2. Que tous ces crétins de France votent au moins pour le seul qui peut les sauver Zemmour et son équipe la seule qui ne vie pas sur le dos de l’argent public. MLP était longtemps députée Européenne et qu’à t’elle fait en dehors de briller par son absence. Les Français ont la mémoire aussi courte que leur niveau de jugement. De plus c’est une girouette qui vire de sujet pour n’avoir que des élus qui ramènent du fric dans ses caisses. Qui n’a pas remarqué son comportement victorieux lors de la loi sur l’émigration fiasco total avant d’être voté, idem pour les retraites caisses pillées par l’Etat sans réactions. On peut ainsi prendre tous les sujets dont MLP et son groupe bien Républicain n’en ont jamais aucune vision des conséquences. Mais il est vrai qu’elle n’a rien contre l’arrivée de migrants. Elle est comme Ciotti les imbéciles utiles de la République.

  3. Je pense que cet article a été écrit trop vite
    Il aurait fallu écrire Jean Michel au lieu de Brigitte 😂😂😂

    • Merci d’acoir relevé cette regrettable erreur qui pourrait s’apparenter à de « l’homme blanc-phobie » qui est une nouvelle pathologie : la détestation de l’homme blanc de plus de 50 ans !
      Allez Jean Michel, remets toi !

  4. Remarquable article qui défini avec simplicité et justesse, ce qui me triture intellectuellement au point de ne pouvoir l’exprimer avec clarté. J’en prend toute la graine, en espérant qu’elle germera dans mon esprit confus.

  5. Le Pen BARDELLA et tous ses moutons français ou autres qui votent POUR EUX vont bien se faire avoir car le RN ET POUR LE VIVRE ENSEMBLENT AVEC LES MUSULMANS ISLAMISTES N’OUBLIEZ PAS QUE CEUX QUI SONT AU GOUVERNEMENT N’EN ONT RIEN A FOUTRE DE NOUS A L’ASSEMBLÉE C’EST TOUT DE LA COMEDIE ET DE SURCROIT ILS MANGENT ENSEMBLENT DANS DE BONS RESTAURANTS OUVREZ LES YEUX ARRÊTONS DE NOUS FAIRE BERNER IL FAUT UN Patriote DU PEUPLE A LA TÊTE DE LA FRANCE ET PERSONNE D’AUTRE A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!!

    • D’ailleurs on entend bien, on n’est pas sourd. Si vous pouviez écrire sans majuscule ce serait beaucoup moins agressif. Merci. Crier ne donne pas forcément raison. Et pour finir on peut manger ensemble en toute sociabilité et ne pas être politiquement du même bord. Ce sont les actions qui comptent pas les apparences sociales.

  6. L’extrême droite c’est le refus de la république. Ni le FN ni le RN n’a jamais eu l’intention de mettre à bas la république. Le RN est donc bien dans le champ républicain. Que Brigitte se mêle de ses varices et de son arthrose. Même son choupinet a dit que le RN était dans le champ républicain. Que pas une voix ne manque au RN et autres partis patriotes. Seulement voilà ! Les gens vont se promener les jours de vote aux européennes. Et les imbéciles qui préféreront que les autres se déplacent à leur place devraient y réfléchir car en face ils préparent l’épouvantail pour que le sursaut se fasse. La place est bonne puis les projets néfastes doivent aller à leur terme.

  7. Je ne me souviens pas que, jusque là, les femmes de présidents se gausser de donner leur avis dont on s’en moque royalement ! De quoi se mêle cette chose à qui on a attribué le titre de première dame de France qui n’a aucune légitimité dans notre Constitution, imposé par celui qui lui sert de mari et de président de la France.

  8. La marine..ça va comme ça!..C’est l’opposante préférée d’edouard philippe, dardmalin, b. lemaire et autres macron bis pour 2027 et aussi des sondeurs et pour cause: ils payent pour cela! Incapable de débattre sérieusement avec des pros du blabla aussi retords, nous repartirons avec un nouveau pantin alors que la maison brûle! Marion, Zemmour, Bardella pourvu qu’il s’autonomise, oui, mais marine==> basta!

  9. La confusion des genres, c’est bien typique de Brichel Macron. Attendez un peu que Les Américains, les ruuses, Musk, les Israëliens ou d’autres choisissent leur pire moment pour faire des révélations. Sans compter ce qui viendra en tirant le fil et dont nous n’avons peut-être pas idée, les réseaux de pédophilie monstrueux n’étant peut-être que le premier sous-sol.
    https://twitter.com/i/status/1756016440056918084
    Suivez la coccinelle De Combaz sur Twitter
    https://twitter.com/TvlCampagnol/status/1756020089449570457/photo/1

  10. ils annoncent le RN et Bardella a 30% mais je pense que ce score sera bien plus haut,j’ai méme parié que le candidat renaissance de macron n’arrivera pas en 2eme position !! de plus vu sur un autre site “patriote” ( Fdesouche) qu’il y aurait 9 pays ou “l extreme droite” arriverais en téte et 9 autres pourrait arriver en 2eme position,les peuples européens n’en peuvent plus de cette UE qui les emménent a l’abattoir et surtout vers un conflit armé contre notre ami Poutine0Il faut descendre,éliminer cette UE actuelle mal faite.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/42485810.jpg

  11. Ma crainte est qu’avec la multiplication des candidatures de droite, elle se retrouve face à Mélenchon au deuxième tour et que celui-ci l’emporte. J’espère me tromper sinon c’est la fin.

    • Là, maintenant, je crois que Méluche peut se mettre de la cendre sur la tête !
      Par contre, un autre candidat de l’extrême connerie centriste, peut encore la contrer…
      Entre un sondage à plus de 3 ans, et les élections, il peut se passer des choses…
      A remarquer, quand même, qu’elle se “centrise” ! Question : jusqu’à quel point ?

      • Je n’en suis pas sûr. S’il y a pléthore de candidats dits de droite, ils peuvent être éliminés dès le premier tour et Mélenchon accéder au deuxième face au nazisme de circonstance. Et là c’est le risque.

        • En tout cas, tu peux déjà dire que le mou du Nord est déjà dans les endives !
          Sa dernière sortie n’est pas pour le servir…

    • Je partage votre point de vue : MLP sera face à Mélenchon et toute la gauche et les LR et les Macronistes voteront pour Mélenchon sans parler des Musulmans de plus en plus nombreux dans l’électorat mélenchoniste. De surcroît MLP a démontré ses incapacités dans les deux débats avant les présidentielles.

      • @diotima. MLP est certes un peu émotive face à des bonimenteurs professionnels et en perd ses moyens. Elle n’est pas assez affûtée pour contrer les arguments chiffrés toujours faux mais assénés avec une conviction pastorale qui fait illusion de sérieux à défaut de l’être. Mais quoiqu’il en soit c’est une machine de guerre stratégique. Elle a su doubler les votes malgré tout un système mafieux contre nous. En présidente elle sera redoutable.

  12. La France a besoin de profond changements devant tous les dangers qui la guette. Macron qui vit dans son monde de l’idéologie du Fric, qui ne voit en rien les problèmes réels de la France. Pour un président disant que l’embrasement des villes faite en juin dernier par des jeunes s’en prenant aux mairies, aux médiathèques, aux biens publics était du au fait qu’ils n’étaient pas à l’école… c’est prendre tout de même les français pour des cons… Il ne veut surtout pas analyser pourquoi les jeunes Kevin et autres en veulent à la France pour vouloir la détruire.. Il faut que tout change, trop d’immigration, trop de fric à payer à l’UE pour nous faire remplacer, pour nous islamiser, pour tuer nos agriculteurs, pour faire la guerre contre les russes que les français ne veulent pas… IL FAUT DES TRES GRANDS CHANGEMENTS SINON C’EST LA CHUTE DU PAYS

  13. Bonjour,

    Abomination de ce “ils” …

    De quoi se mêle cette bonne femme, nous ne sommes pas en monarchie : qu’ELLE la ferme !

    • Oui Antiislam, incroyable qu’elle se permette de faire de la propagande électorale, nous sommes normalement…. en Démocratie et la campagne n’est pas encore commencée.

      Je sais bien que l’amour serait aveugle, mais parce qu’elle trouve les choix de son mari satisfaisants pour la France et les Français ? Moi je les trouve au contraire extrêmes et violents pour notre pays, notre survie, et notre identité.

    • Ceci dit même si je ne crois pas en Marine Le Pen pour redresser la France.

    • Bonjour @ Antiislam. Monsieur Brigitte au secours de madame Emmanuelle, c’est assez cocasse. Un couple atypique, lié pour le pas bon et pour le pire. Amitiés corréziennes.

  14. Ben voyons, 7 ans de macroni nous suffit. Je voterais pour la république contre la macroni néfaste et complètement pourris.

    • Julien. Vous lisez dans la boule de cristal ? Elle fera de la réal politique comme tous les présidents car il y a les programmes, les idéologies et aussi les affaires urgentes à régler, la géopolitique, les intérêts de la nation à courts terme, à moyen terme, à long terme. Elle ne peut que renverser la table avec finesse et en faisant des choix stratégiques. Mais beaucoup de choses changeront dans le bon sens et c’est déjà ça. Votez en tous cas.

    • @julie. Julie pas Julien. Veuillez me pardonner. Correcteur automatique souvent aléatoire. Mille excuses.

  15. La République est morte en 2005, quand les politiciens de l’époque se sont assis sur les résultats du référendum et nous ont imposé le Traité de Lisbonne. Et ces gouvernants assassins de la démocratie c’étaient Sarkozy et Hollande, et non le Front National.

  16. -” … « Aucune voix ne doit manquer à la République. Ils ne doivent pas passer ». “-

    Non ! Madame : c’est, plutôt,qu’aucune voix ne doit manquer à la FRANCE, à la France républicaine. les républicains de l’U€, mondialistes wokistes, ne doivent pas passer ».

  17. Qui est Mme Macron pour nous donner une définition de la République ? Savent-ils ce qu’est la démocratie ces imposteurs ? En Juin il faudra botter le c..l à Macron. Dehors!

Les commentaires sont fermés.