“‘Pourquoi n’as-tu pas de relation avec moi ?” : une musulmane jette de l’acide sur son ex-petit ami hindou

Image d’illustration ►L’attaque à l’acide est courante en islam, par jalousie, vengeance ou pour tuer

 

la femme est également accusée  d’avoir tenté de le forcer à se convertir à l’islam.

OpIndia

“‘Pourquoi n’as-tu pas de relation avec moi’ : Mehzabin Mohsin jette un seau d’acide sur son ex-petit ami Rakesh, âgé de 51 ans, à Ahmedabad.

La victime a subi de graves brûlures lors de l’attaque à l’acide et a été hospitalisée. 

Rakesh a subi des brûlures à l’œil droit, au dos et aux parties intimes et a été transporté d’urgence à l’hôpital GCS pour y être soigné. Après l’attaque, l’accusée a pris la fuite et la police de Kalupur est à la recherche de Mehzabin.

La victime  a également ajouté que Mehzabin le forçait à se convertir à l’islam.

Autre affaire d’attaque à l’acide par un musulman cette semaine :

Londres : le migrant recherché dans l’attaque à la « substance corrosive » ayant fait 12 blessés, dont des enfants, a obtenu l’asile malgré une condamnation pour délit sexuel en 2018 (MàJ)

 

Allemagne : Sefatullah, migrant musulman afghan,  viole une jeune femme endormie dans un train :

J’en avais envie, alors je l’ai fait”.

Sefatullah S. (30 ans) a violé une femme endormie. Le Coran enseigne que les femmes infidèles (en dehors de l’islam)  peuvent être légalement capturées à des fins sexuelles

Bild :

Stuttgart – Elle était fatiguée, a posé sa tête sur la table et s’est endormie. Lorsqu’elle s’est réveillée, elle avait un pénis dans la bouche !

Un acte sexuel odieux dans le train ICE 619 reliant Stuttgart à Ulm. Un demandeur d’asile afghan doit répondre de viol devant le tribunal de district. Sefatullah S. (30 ans) a admis avoir abusé sexuellement d’une jeune femme (19 ans) dans le train le 7 août. La raison pour laquelle il a commis cet acte dégoûtant à 3h45 du matin : “J’en avais envie, alors je l’ai fait”.

L’accusé est arrivé en Allemagne en 2015 et ne sait ni lire ni écrire.

L’homme et ses onze frères et sœurs ont vécu dans un foyer de réfugiés jusqu’à son arrestation et, selon ses propres déclarations, c’est là qu’il est entré en contact avec l’alcool et les drogues pour la première fois. “J’ai utilisé l’argent de l’aide sociale pour acheter du whisky et de la marijuana”, a-t-il déclaré. D’ailleurs, tout ce qui se passe ici au tribunal est du “bla-bla”.

Sefatullah S. a déjà été condamné pour “crimes sexuels au détriment d’enfants” et les personnes impliquées dans la procédure ne fournissent aucune information sur l’état d’avancement de sa procédure d’asile.

L’Afghan a été détenu pendant trois mois, puis transféré dans un hôpital psychiatrique de Ravensburg. Le ministère public suppose une culpabilité au moins limitée. L’accusé dit entendre des “voix”.

Dans l’après-midi, la femme maltraitée doit témoigner à la barre et raconter ce qui a probablement été le pire moment de sa vie.

L’accusé était déjà en détention pour ses délits sexuels et, après sa libération, il a été admis à un programme pour “délinquants sexuels particulièrement exposés au risque de récidive”. Cependant, l’Afghan n’y a jamais participé ; selon un officier de police, il a ignoré toutes les accusations. Conséquence logique : une nouvelle plainte pénale…

 

3 000 enseignants de l’UNRWA (l’agence d’aide aux Palestiniens des Nations unies) ont félicité les meurtriers du pogrom du 7 octobre

Pourquoi cette organisation pro-djihad devrait-elle recevoir un centime de l’Occident ?

Pourquoi est-ce aux  pays occidentaux d’aider les “Palestiniens”, et non les Arabes eux-mêmes ? Cela n’a aucun sens.

Voici , en date du 30 janvier, les chiffres de la contribution des Occidentaux  à l’UNRWA

  • États-Unis, 343,9 millions de dollars [somme que l’Arabie Saoudite gagne en un jour !]
  • Allemagne, 202,1 millions de dollars 
  • Union européenne, 114,1 millions de dollars 
  • Suède, 61 millions de dollars 
  • Japon, 30,2 millions de dollars 
  • France, 28,9 millions de dollars  : oui !!!
  • Suisse, 25,5 millions de dollars 
  • Canada. 23,7 millions de dollars 
  • Royaume-Uni, 21,2 millions de dollars
  • Pays-Bas, 21,2 millions de dollars
  • Australie, 13,8 millions de dollars 
  • Italie, 18 millions de dollars 
  • Autriche, 8,1 millions de dollars
  • Finlande, 7,8 millions de dollars 

Daily Mail :

Les responsables de l’aide de l’ONU à Gaza doivent répondre à une pression croissante, avec la révélation que 3 000 de leurs enseignants palestiniens ont partagé des messages soutenant les militants du Hamas alors qu’ils violaient et assassinaient des civils en Israël le 7 octobre.

Hillel Neuer, directeur de UN Watch, qui surveille les activités de l’ONU, a fait part au Congrès de son enquête sur un canal Telegram destiné aux enseignants de l’ONU à Gaza, qui était rempli de messages de membres faisant l’éloge du bain de sang.

Exemple de soutien aux djihadistes : 

Dans les heures qui ont suivi le massacre du 7 octobre, ce professeur de l’ UNRWA  [photo de gauche] a qualifié le terroriste Akran Abu Hasanen appartenant aux Brigades al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas de « martyr», d’ « ami » et de « frère ». Il a prié Allah de « l’accueillir au paradis sans jugement ».

Cette audition fait suite aux révélations selon lesquelles 12 employés de l’UNRWA, ont participé à des enlèvements et à des meurtres le 7 octobre, ce qui a incité les États-Unis et d’autres pays à suspendre le financement de l’agence.

Des élèves d’une école de Jérusalem-Est gérée par l’UNRWA ont été enregistrés dans une vidéo dans laquelle ils expliquent comment  on leur a appris à assassiner des Juifs et à prendre part à la lutte générationnelle pour récupérer des terres dont ils croient qu’elles appartiennent aux “Palestiniens”. Lien vers l’article complet en anglais ici.

Pakistan : un  musulman tente de violer une collègue chrétienne enceinte, elle perd son enfant, il n’est pas poursuivi

La chrétienne Rakhil Nadeem Masih était enceinte de huit mois
Dans la République islamique du Pakistan, un chrétien n’a aucun droit face à un musulman.

Morning Star News :

“L’agresseur musulman d’une mère chrétienne au Pakistan n’est pas poursuivi”

Rakhil Nadeem Masih était enceinte de huit mois lorsqu’un collègue travaillant dans une briqueterie près du village de Clarakabad, province du Pendjab, l’a attaquée dans son logement a déclaré son mari, Nadeem Masih.

Masih l’a emmenée dans un hôpital public, mais le médecin qui a déclaré que les violences avaient entraîné la mort du bébé a refusé de signer le rapport médical en raison de l’influence du propriétaire musulman du four, a déclaré Masih. Le propriétaire du four a également influencé la police.

Cette affaire était un nouvel exemple de la manière dont les musulmans influents contournent la loi.

Chand l’a battue et a tenté de la violer, et ses trois enfants ont été témoins de la scène violente.

“Rakhil a supplié Chand de la laisser, lui demandant à plusieurs reprises de l’épargner, elle et son enfant à naître, mais il n’a pas voulu l’écouter”, dénonce le mari au Christian Daily International-Morning Star News.

“Je travaillais au four lorsque j’ai entendu les cris de ma femme et de mes enfants. J’ai couru vers mes quartiers, où j’ai vu Chand donner des coups de poing et de pied à Rakhil, qui était allongée sur le sol et saignait abondamment”….

Après le retour de Rakhil Nadeem à la maison, Masih et son père se sont rendus au poste de police pour porter plainte contre Chand.

“La police nous a demandé d’apporter le certificat médico-légal de l’hôpital, qui était nécessaire pour déposer un rapport de première information”, a déclaré Masih. “Cependant, lorsque nous avons présenté le certificat, la police a refusé d’enregistrer l’affaire, affirmant que le certificat n’avait pas été signé par le médecin concerné.

Lorsqu’il est retourné à l’hôpital, le médecin a refusé de signer le document.

“J’ai appris par la suite que la police et le médecin avaient été influencés par le propriétaire musulman du four à briques, Chaudhry Abdul Rehman”, raconte Masih.

“L’accusé, Chand, est un homme de main de Rehman, et c’est à cause de son influence que la police hésite à  poursuivre  le musulman Chand et à l’arrêter”.…

 

Les services de sécurité indiens démantèlent une cellule de recrutement de djihadistes se vantant d’imposer “l’autorité islamique d’ici 2047”

La mosquée Jama Masjid à  New Delhi 

La principale agence antiterroriste indienne a inculpé une cellule terroriste composée de trois membres pour avoir organisé des camps d’entraînement au djihad et planifié l’établissement d’un État islamique dans le pays, rapportent les journaux indiens. Le trio terroriste, affilié à l’organisation islamique interdite Front populaire de l’Inde (PFI), opérait dans l’État du Rajasthan, dans le nord-ouest de l’Inde, qui partage une frontière de 730 milles avec le Pakistan.

L’Inde, pays très majoritairement hindou, compte une importante minorité musulmane, qui représente plus de 10 % de sa population de 1,4 milliard d’habitants. Depuis des décennies, le pays est en proie au terrorisme islamique transfrontalier et national.

Détails :  New India Express

Congo : des chrétiens décapités dans leur église

Vatican News :

Huit morts après une attaque contre une église pentecôtiste en RDC.

Samedi 27 janvier, des  sources faisaient état de 32 personnes tuées, dont cinq paroissiens décapités dans une église, lors d’attaques dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Ces attaques ont également été attribuées aux Forces démocratiques alliées (ADF) et au groupe État islamique.

 

La citation de la semaine 

Il n’y a pas d’islam modéré : Erdogan vient de le souligner, en rappelant très justement que la charia n’est pas dissociable de l’islam, l’un n’allant pas sans l’autre.

On ne pourra  pas dire qu’on ne savait pas ce que nous réservait l’islamisation de l’Europe. 

Turkish Minute :

Le président turc  Erdogan a vivement critiqué ce qu’il a qualifié d’« hostilité envers la charia », la loi religieuse qui fait partie de la tradition islamique, l’assimilant à une hostilité envers l’islam.

Erdogan a fait ces remarques lors d’une cérémonie de remise des diplômes aux “érudits” religieux.

Erdogan a souligné une campagne à deux volets qui, selon lui, est menée contre la Turquie : l’une qui promeut une identité turque laïque dépourvue de valeurs islamiques, et l’autre qui nourrit une hostilité à l’égard de la charia, le système juridique islamique.

Il a condamné les efforts visant à séparer l’identité turque de ses racines historiques et culturelles islamiques, qualifiant ces tentatives de tentatives visant à « mettre la nation turque dans un musée ».

Cette semaine, Erdogan, décidément en grande forme islamique,  a également proféré: 

“Notre lutte ne s’est pas arrêtée en éradiquant l’ennemi de nos terres et en le jetant  dans la mer depuis Izmir”.

Erdogan s’est exprimé lors de la réunion de promotion des candidats du parti AK à Izmir (nom donné par les Turcs à la ville de Smyrne).

Erdogan évoque avec fierté le massacre de Smyrne de 1922, au cours duquel la population grecque de la ville et des environs, qui était là depuis l’époque d’Homère et avant, a été éradiquée.

Il dit que la “lutte” (c’est à dire le djihad) n’est pas terminée et que la Turquie ne doit jamais faire face à une situation telle que l’effondrement de l’Empire ottoman.

Les nations voisines de la Turquie, dont celles qui faisaient autrefois partie de cet empire et au delà, ont des raisons de s’inquiéter. 

Lien vers l’article en turc : İletişim Başkanığlı

 285,786 total views,  20 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. L’ennemi d’ERDOGAN, celui qui l’abreuve de millions d’euros depuis plus de vingt ans.
    Il n’y a pas à dire, mais ces muzz sont très reconnaissants.

  2. “L’incitation à la haine” ça vous dit quelque chose, ou vous êtes à ce point désinstruits ? …

  3. Leur culte ne leur a jamais appris ce qu’est l’amour mais que la violence. tout est contrainte, tout est soumission, tout est mise en soumission pour ne pas être soumis, tout est domination pour ne pas être dominé… pour beaucoup ils vivent encore comme au 7 ème siècle…. et le plus dangereux, est que Macron, Der Leyen, les gens de gauche, les écolos en veulent de plus en plus en France.. Quelle complicité avec cette violence…

  4. pourquoi serait ce les occidentaux qui verseraient des grandes aides aux palestiniens et non les pays arabes et musulmans freres comme par exemple l algerie qui defend bec et ongle le hamas et la palestine et crache sur les berberes notamment les kabyles a longueur de journee

  5. On ouvre nos frontières à des pervers, puis nos élus n’ont même pas les couilles pour les expulser.
    Si cela continue, les citoyens autochtones se verront obligés, pour de protéger, de les exterminer.

  6. Bonjour @Jules Ferry ;

    Félicitations pour ce gigantesque travail et merci pour l’article, sa rédaction et sa publication.

    Merci encore ! “du bon boulot” comme aurait dû et pu le dire un certain Fabius.

  7. Ah merde! Si des musulmanes se mettent à nous imposer des actes sexuels maintenant. En fait les muzzs couvrent leurs femmes parce qu’elles sont chaudasses. Et comme ils sont pourvus de petites bites ils ne tiennent pas à souffrir de la comparaison.

    • Heuuu, ce n’est pas le bruit qui court. Plutôt montés comme des ânes… Menfin c’est de savoir se servir de l’outil qui compte !

      • Paco. Non non! Les Africains oui mais les arabes ont des rikiki-kikis. Pas comme les asiatiques mais c’est dans une moyenne basse. Seuls les marocains sont un peu comme nous. Il y a un tableau qui répertorie la taille moyenne selon les pays. Je n’arrive plus à trouver le tableau désolé.

      • Surtout que pour faire plaisir à une femme, si on connaît bien le corps féminin, il n’y a pas que la biroute qui peut servir d’outil…

  8. La Turquie, l’Iran, devraient avoir affaire à une coalition internationale occidentale pour les réduire en bouillie. Surtout leurs dirigeants. Ça devrait être simple si les Russes ne les protégeait pas. J’aimerais que les admirateurs de Poutine nombreux ici et ailleurs nous explique la raison de ce soutien Russe. Les intérêts géostratégiques de la Russie dans cette partie du monde n’est pas du tout le notre. Erdogan ne se cache pas de vouloir recréer l’empire Ottoman, l’Iran l’empire Perse, la Chine le Japon et Taiwan (qui est indubitablement Chinois). Nous sommes donc prévenus. Plus tard l’Occident réagit, plus il sera difficile de le faire. Question : Pourquoi continuer à travailler et commercer avec la Turquie? Pour faire plaisir à l’Allemagne ? l’UE ne serait donc qu’Allemande que nous ne serions étonnés. Les Russes protègent leurs intérêts commerciaux et l’acheminement de leurs exportations ce qui est logique mais nos intérêts à nous sont à l’opposé. Les Houthis sont financés par l’Iran ce qui doit convenir aux russes et faire leur affaire, je ne serais d’ailleurs pas étonné qu’ils soient aussi à la manœuvre en sous-main.

Les commentaires sont fermés.