Révolte des agriculteurs : attention, les collabos de la FNSEA sont entrés dans la danse

Faut regarder les manifs d’un autre œil, tous les syndicats  sont des vendus, achetés !

Attention la FNSEA est entrée dans la danse

Il faut que tout change pour que rien ne change.

”                                 “

REVOLTE DES AGRICULTEURS : LA FNSEA APPELLE A NE PAS MANIFESTER

 

Attention, ce sont les gros céréaliers de la Beauce, qui tiennent la FNSEA qui se dirige vers Paris. La PAC bénéficie principalement à ceux-là et ils n’ont aucun intérêt à ce que les petits agriculteurs viennent tout chambouler. Des débordements pour retourner l’opinion publique seraient les bienvenus. Européistes convaincus, ils ont soutenu Macron en appelant à voter contre l’extrême droite.  Avec un basculement de l’Europe vers “l’extrême droite”, l’hégémonie des gros profiteurs serait finie.

Ça me rappelle les blocages des gilets jaunes, qui avaient le soutien massif de la population ( 75% ). Quand les syndicats qui n’étaient pas à l’initiative du mouvement ont réalisé qu’ils perdaient une partie de leurs adhérents sur lesquels ils n’avaient plus de contrôle ils ont repris l’initiative en organisant de grandes manifs à paris. Les manifs sont devenues violentes avec l’appui des Blackblocks, et le gouvernement a fini par gagner.

A l’époque les premières réactions syndicales et gouvernementales ont été de dire que c’était le retour de la «peste brune», pour casser le mouvement.

A Pamiers, un journaliste a demandé à un responsable, s’ils comptaient se rendre à Paris.  Il a répondu pas question, je ne me rappelle pas les mots exacts, mais ça voulait dire en gros, « c’est un attrape couillons »

C’est ce qui vient d’être tenté en Allemagne, sans succés pour le moment, mais les Européistes ne manquent pas d’idées tordues,,,,,,

https://www-manova-news.translate.goog/artikel/bauernsalami?_x_tr_sl=de&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

https://www-manova-news.translate.goog/artikel/wut-gegen-bauern?_x_tr_sl=de&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

La révolte des paysans remet en cause toute la politique de Macron ; la priorité de l’Europe pour lui fournir l’accession au trône de l’empire et l’écologie pour rester le premier pays écologiste.

C’est la FNSEA et la Confédération paysanne qui viennent d’être reçue à Matignon pour remettre leurs propositions. Qu’elle est l’influence de ce syndicat sur les décisions gouvernementales.

Du fait de son ancienneté et de sa représentativité, la FNSEA est un gros syndicat qui “a des moyens humains et financiers, la capacité à se mobiliser sur tous les dossiers, estime Jean-Noël Jouzel. C’est un mouvement de centre droit qui a toujours été associé aux politiques agricoles.” Ainsi, la modernisation agricole de ces dernières décennies est passée “par une alliance objective entre le ministère et ce syndicat, et il en reste une trace aujourd’hui, avance-t-il. Cela reste le partenaire vers lequel le ministère se tourne spontanément quand il y a des problématiques posées en agriculture. Quand il faut trouver une solution, on essaye d’abord avec la FNSEA.
https://www.francetvinfo.fr/economie/crise/blocus-des-agriculteurs/qu-est-ce-que-la-fnsea-le-syndicat-qui-porte-la-colere-des-agriculteurs_6319698.html

La FNSEA, premier syndicat agricole français, appelle à voter pour une « Europe plus forte » face aux « tentations populistes ». Le Modef et la Confédération paysanne veulent « faire barrage à l’extrême droite ».

Syndicat agricole majoritaire, la FNSEA a rappelé en 2022 « l’enjeu déterminant de cette élection pour le monde agricole » : « produire plus pour nourrir les populations, réussir les transitions attendues et apporter des solutions pour lutter contre le changement climatique ». «  Une Europe plus stratège » « Cette ligne doit s’inscrire dans une ambition européenne plus que jamais robuste et partagée », plaide la présidente du syndicat, Christiane Lambert, s’inscrivant implicitement contre le projet de la candidate d’extrême droite Marine Le Pen.

En revanche, s’ils n’ont pas appelé à voter pour un candidat, la Confédération paysanne et le Modef, 3e et 4e syndicats, classés à gauche, ont pris clairement position contre l’extrême droite.

Le Modef, qui défend les exploitants familiaux, appelle à « faire barrage à l’extrême droite ». La Confédération paysanne a elle rappelé qu’elle portait un projet d’agriculture paysanne « incompatible avec l’extrême droite ».

https://www.sudouest.fr/elections/presidentielle/presidentielle-pas-de-consigne-de-vote-aux-agriculteurs-mais-la-fnsea-contre-les-tentations-populistes-10683752.php

 

Le site d’information Mediapart vient de dévoiler la rémunération des hauts dirigeants du syndicat majoritaire chez les agriculteurs. Selon le média, Clément Faurax “émarge aujourd’hui à 13.400 euros brut mensuels” à l’issue d’une revalorisation de 22% décidée après son arrivée en avril 2019. Toujours selon cet article, son remplaçant, Louis Chandellier, a bénéficié pour sa part d’une augmentation de 30% de.rémunération.
https://www.latribune.fr/economie/france/mediapart-revele-les-salaires-des-dirigeants-de-la-fnsea-payes-par-les-cotisations-des-agriculteurs-840217.html

 

Des aides qui profitent aux plus grandes exploitations, un “verdissement” quasi nul Dans un référé publié jeudi, la Cour des comptes dresse un constat sans appel des aides de la PAC et fournit des recommandations dans le cadre de la négociation en cours. la Cour des comptes dénonce les fortes inégalités qui entourent le versement des aides directes de la PAC aux exploitations.

En 2015, écrit la Cour des comptes à l’adresse du ministre de l’Agriculture, “10% des bénéficiaires (33.000 exploitants) ont perçu moins de 128 euros par hectare d’aides directes découplées (droits à paiement de base), alors qu’à l’autre extrémité de la distribution 10% des bénéficiaires ont perçu plus de 315 euros/ha”. “Ces aides sont découplées de la production.
https://www.banquedesterritoires.fr/aides-de-la-pac-des-inegalites-toujours-criantes

 

887 933 € d’aides du premier pilier pour une famille fortunée habitant en Suisse  Dans le Loiret, le domaine de Mivoisin fait ainsi partie de ces gros bénéficiaires. Les 1 700 ha de terres agricoles ont valu à ses propriétaires, une riche famille (39e fortune de France en 2020) installée en Suisse, 424 605 euros d’aides découplées en 2019. La famille possède d’autres entreprises dont dépendent des élevages bovins dans le Calvados, ce qui lui a donné droit à 171 063 euros et 171 112 euros d’aides supplémentaires au titre de la Pac. Enfin, 121 153 euros s’ajoutent au total via un autre domaine familial à Massignac. L’ensemble des propriétés agricoles de la famille touche près de 900 000 euros d’aides de la PAC, ce alors que « résidents fiscaux en Suisse, les Primat ne contribuent pas au budget de l’Union européenne », souligne l’enquête

Des aides aux industries agroalimentaires peuvent également être octroyées dans le cadre de la Pac. L’industriel laitier Lactalis a ainsi touché, entre 2002 et 2013, 74,8 millions d’euros pour la totalité de ses filiales en Europe, dont 49 millions en France. En 2019, l’entreprise a reçu deux subventions votées en 2016 et 2017 par le conseil régional de Bretagne, qui lui a versé, en partie sur le Feader, 2 350 000 .
https://www.terre-net.fr/politique-agricole-commune/article/179008/des-millions-d-aides-pac-aux-grands-groupes-sans-benefice-pour-les-agriculteurs

 

Le renseignement alerte sur de possibles débordements si le temps de réponse de l’exécutif était « trop long » Ils notent que, « dans de nombreuses actions, la part des non-syndiqués est importante », en ajoutant que ces derniers « ne sont pas tenus de répondre favorablement aux consignes » syndicales. « L’attente constitue clairement un facteur de désordre qui pourrait conduire à des actions tous azimuts », poursuivent les renseignements, pour qui « les risques de trouble à l’ordre public sont réels ».

Qui peut croire qu’un syndicaliste rémunéré 13.400 euros brut mensuels, va défendre les petits paysans qui survivent avec 500 euros.

La PAC actuelle et les lois sur l’environnement sont favorables aux gros agriculteurs et dirigeants de la FNSEA, ils n’ont aucun intérêt que ce soit remis en question. Arriveront-ils à garder leur hégémonie ou à faire traîner les négociations, pour épuiser les gagne-petit?

Épuiser les gagne-petit avec de la violence ça arrangerait le syndicat et le gouvernement.

 

REVOLTE AGRICULTEURS LA FNSEA APPELLE A NE PAS MANIFESTER

 

Alors que le mouvement de protestations des agriculteurs ne faiblit pas en France, la FNSEA tente de se placer en première ligne d’un mouvement qu’elle peine à maîtriser. Mais la coupe est déjà pleine et la colère déborde. Alors que le représentant syndical demande aux 200 manifestants de rentrer chez eux, Jérôme Bayle, éleveur de vaches limousines et figure locale, appelle à se diriger vers l’autoroute A64. Ce sera le début du blocage de cet axe qui relie Toulouse à Bayonne. la manière dont le syndicat s’empare d’un mouvement qu’il n’a pas initié n’est pas vue d’un bon œil par une partie des manifestants.
https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/social/colere-des-agriculteurs-comment-la-fnsea-tente-de-reprendre-la-main-sur-un-mouvement-qu-elle-n-a-pas-initie_AV-202401250591.html

Financement des syndicats : les minoritaires s’inquiètent

La Coordination rurale, la Confédération paysanne et le Modef s’inquiètent d’un projet de décret du ministère de l’Agriculture qui réformerait les élections professionnelles de janvier 2025 réduisant le financement des syndicats minoritaires.

Ah, s’ils pouvaient tous disparaître, ce serait plus facile de négocier qu’avec la FNSEA

 360 total views,  3 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. J’avais entendu parler de gros céréaliers qui menaient grand train e vie à Monaco, grâce aux aides de Bruxelles.
    Ce sont les grands bénéficiaires de la PAC, et s’ils tiennent la FNSEA, les petits paysans se feront blouser sans difficultés.

  2. On vient de le voir ce soir avec J.Bayle. No comment.
    triste pays et paysans qui se font baratiner et acheter !

  3. Amis paysans ,cultivateurs , producteurs non syndiqués dites merde aux grosses ordures de la FNSEA et de la Confédération paysanne et du Modef, d’aller se faire voir chez les Grecs ces des syndicats qui lèchent le cul des tous les gouvernements qu’ils soient de droite ou de gauche , envoyer chier ces merdes de syndicats!

  4. ► Tandis que Macron s’emploie à envoyer l’argent des contribuables au régime criminel de Kiev , les agriculteurs français, les plus grands producteurs agricoles de l’UE, affirment qu’ils ne sont pas suffisamment payés et qu’ils sont étouffés par une réglementation excessive en matière de protection de l’environnement.

    ■ MONSIEUR MACRON, VOTRE FRANCE EST COUVERTE DE MERDE LITTERALE – des agriculteurs ont incendié la porte d’un bâtiment administratif à Agen, dans le sud-ouest de la France, tout en l’aspergeant d’un torrent de caca qui rivaliserait avec la puanteur du sweat-shirt de Zelensky | 26/01/2024

    https://t.me/boriskarpovblog/18732

  5. Les intentions de vote des agriculteurs aux élections présidentielles 2022.
    Intentions de vote au 2nd tour :
    Quant au second tour, le sondage donne Emmanuel Macron gagnant dans les trois scénarios envisagés : 65% contre un score de 35% pour Valérie Pécresse, 70% contre 30% pour Marine Le Pen, 74% contre 26% pour Eric Zemmour.
    https://www.fnsea.fr/actualit%C3%A9s/les-intentions-de-vote-des-agriculteurs-aux-elections-presidentielles/
    https://www.fnsea.fr/wp-content/uploads/2022/03/Sondage_IFOP_Vdef.pdf
    29 mars 2022

    • Les agris avaient les cartes en main en 2022. Malheureusement quand ils ne se sont pas abstenus ils ont voté pour une calamité hors-sol. Pour des crétins de compétition dont les problèmes de trou du c.l sont le seul domaine qu’ils maitrisent.

  6. Darmanin de Tarascon nous dit, sur TF1, qu’il n’est pas questions de faire intervenir les forces de l’ordre contre les agriculteurs. Ben voyons, comme dirait l’ami Zemmour. C’est que les agriculteurs savent comment “manier” des engins agricoles de plusieurs tonnes. Pendant que Macron joue les jolis coeurs en Inde, les agriculteurs couchent sur de la paille dans leurs bétaillères. Darmanin et Macron ont la trouille. Forts avec les faibles, faibles avec les forts. Provocation et mépris envers les agriculteurs: les députés s’augmentent de 300 euros par mois, alors qu’il y a des agriculteurs qui ne les gagnent même pas, même en bossant 70 heures par semaine.

  7. Les gros céréaliers de la Beauce et d’ailleurs ne sont pas des agriculteurs mais des industriels de l’agroalimentaire. Ils n’ont aucun intérêt à ce que ça change.

  8. Excellente analyse. Je prédis que les agriculteurs vont encore se faire rouler dans la farine. Ils devraient savoir qu’ils ont en face d’eux des gens retors. Quant à la Macronie, qui rime avec félonie, ce sont des vicelards; l’entubage, ils connaissent. La Révolution française de 1789 s’est faite sans syndicats. A ce sujet, je me souviens que mon grand-père, cheminot à la SNCF, nous disait toujours: “SYNDICAT CA-CA”. Je me souviens aussi de Marc Blondel, secrétaire général de F.O., qui se faisait payer voiture avec chauffeur par Chirac, maire de Paris. F.O. fut obligé de payer 100.000 euros à la mairie de Paris. Mais, avec ces roublards-politicards, je n’ai pas la certitude que cette somme a bien été remboursée. Si les agriculteurs n’obtiennent pas tout de suite ce qu’ils réclament, ils vont se faire balader et seront complètement démobilisés pour des actions futures. C’est maintenant ou jamais.

  9. Je soutiens l’agriculteur paysan mais certainement pas l’industrie agricole qui empoisonne les gens et la nature. La FNSEA est le pendant “agricole” de la CGT, c’est tout dire…

  10. Ben voilà, l'”écumeur des mouvements agricoles” a mis son rond de serviette et bientôt avalera tout et en plus se fera payer le menu par ceux pour qui il se met à table.

    Je le voyais venir, s’il a tardé c’est que la stratégie de sape n’était pas encore au point. Quelqu’un, derrière les paravent a siffler le départ et c’est parti pour miner le mouvement.

    À qui profitera l’ouvrage ?

    Tous ces parasites qui s’invitent et prennent la main, que ce soit dans le milieu agricole ou dans les manifs sociales, sont les plus méprisables. Ce n’est pas gratis en plus. Exemple pour les Gilets Jaunes, les anti-fas, et autres groupes de gogoche, pour finir avec “les amis du délinquant Traoré”, dont ce dernier, sont des “salariés” de Soros.

  11. Attal va venir calmer les esprits avec des promesses et une poignée de dollars, ensuite macron lâchera la garde prétorienne contre les belliqueux en prétextant qu’il est temps de rentrer à la niche puisque “l’effort” gouvernemental a été dit. En d’autres termes la macronneuse va déclarer son amour devant les paysans, à PARIS et passera à l’acte par derrière, à Bruxelles.

Les commentaires sont fermés.