1960, “Au Lieutenant des Taglaïts” décrit un monde qui est le nôtre

 

Etant né en 1956, la guerre d’Algérie me semblait une période révolue et, j’ose le dire,  mineure  de notre Histoire comparée à l’ampleur de la  Seconde Guerre Mondiale et  de ses atrocités…

Cette guerre “mineure” était terminée, passons à autre chose, en quelque sorte…

L’invasion de plus en plus massive que nous subissons en France me pousse à me tourner  vers les origines directes  de cette invasion : la guerre d’Algérie, justement…

Et de livres en livres, de références en références, j’en suis venu à la lecture d’ “Au Lieutenant des Taglaïts”.

Roman tiré de l’expérience d’un officier, engagé en Algérie, Philippe Héduy, donc un “fasciste” aux yeux du Saint-Germain-Des-Près de 1960 comme de 2024.

Pourtant, quand on le lit, on est frappé par la ressemblance profonde avec tant l’Israël du 7 octobre que la France des cités actuelles.

Tous les acteurs de l’affrontement  que nous connaissons aujourd’hui sont déjà présents dans le livre et c’est comme si rien ne s’était passé depuis 1962, comme si  mai 1968 ou le 10 mai 1981  n’étaient qu’une broutille,  face au grand affrontement qui se dessinait déjà dans les pages d’Héduy.

Il reste pourtant déjà une grande différence, c’est que l’affrontement se déroule, non plus en Algérie, mais en France.

Je me  limite ici  à une analyse “sociologique” du livre : le livre a, bien sûr, d’autres qualités beaucoup  moins sèches, celles qui s’attachent, toujours,   à l’histoire d’hommes placés dans des circonstances tragiques.

Les acteurs je les énumère, donc, tels que dans le livre.

D’abord il y a, bien évidemment, les Nord-Africains

Trois attitudes chez eux, et ce sont les trois “blocs” que nous retrouvons dans le rapport de Pierre Brochand  sur  la France de 2023 :

https://resistancerepublicaine.com/2022/12/07/pierre-brochand-ex-dgse-pourquoi-limmigration-est-lenjeu-central-de-notre-vie-publique-dou-venons-nous-1-3/

1)Les Nord-Africains  qui ont  épousé sincèrement  la France, une  minorité certes, mais une minorité qui défend notre civilisation avec acharnement.

Héduy trace le portrait d’un groupe de jeunes filles,  ne rêvant que de Paris, émancipées par les Français, toutes heureuses de ne pas être livrées à seize ans à un mari musulman  qui les enfermerait   comme   des mortes-vivantes.

2)La  grande masse centrale, masse  apathique qui ne suit que les plus violents.

Qu’on ait des bontés diverses pour eux, comme en Algérie ou que l’on leur verse de substantielles  allocations (la CAF), comme maintenant, ils s’en moquent.

C’est un dû.

Héduy le montre très bien dans son livre.

3)Et puis bien évidemment la minorité agissante des fanatiques.

Les militants du FLN.

Ils sont sans scrupules, d’une cruauté inouïe : ils entendent bien  s’imposer à la masse centrale  par leur terreur sanguinaire.

Hier, ces fanatiques  prétendaient agir un nom du “nationalisme algérien” (FLN) aujourd’hui, ils ont déployé leur vrai drapeau : ils agissent  au nom de l’islam (Hamas, Frères musulmans).

Leurs méthodes sont identiques : enfermement des “traîtres” dans des souterrains pendant des mois,  égorgements de  masse, éventrement des femmes enceintes etc.

Oui, Israël du 7 octobre…

Ensuite, il y a les Français…

Surtout la fraction des Français engagés aux côtés du FLN qui donnent le ton au reste de la population métropolitaine.

Héduy, tout au long de  son livre, ne ménage pas ses  attaques contre ceux qu’il nomme  “les moscovites de salon”.

Sans cesse, de Paris,  à cacher les très nombreux  crimes abominables du FLN pour mieux monter en épingle les rares  exactions de l’Armée française.

Ne cherchez pas, toute la crapulerie de la néo-Gauche française, elle est déjà  présente là.

Celle qui fait que les journaux dissertent pendant des jours et des jours sur la blessure de Théo pendant qu’ils taisent le viol,  le  meurtre de plus d’une dizaine de femmes âgées qui ont le grand tort d’êtres françaises.

Toute cette inversion diabolique, elle commence-là, pendant ces années de la Guerre d’Algérie.

Et puis, il y a les Résistants, incarnés par cette armée française qui fait ce qu’elle peut dans la déroute qui s’annonce.

Armée française dépeinte comme une bande d’assassins, de racistes comme sont dépeints ceux qui, en 2024, ne vont pas dans le “sens de l’Histoire” :

 

Il reste un point important  à souligner en conclusion.

Et  très  paradoxalement, pour compléter un auteur anti-marxiste, comme Héduy, elle vient de Marx:

« Les hommes font l’histoire, mais ne savent pas l’histoire quils font. »

En 1960, les combattants français en Algérie, croyaient combattre le Marxisme et Philippe Héduy y revient souvent  en dépeignant une armée française, dernier rempart de l’Occident,  contre la “subversion” marxiste.

Héduy se moque même, à travers ses héros, dans  un passage du livre, d’officiers évoquant une invasion de la France par l’Afrique du  Nord.

En fait, en 1960 elle ne le savait pas, nous le savons maintenant :  l’armée française luttait contre l’islamisme, contre l’islam.

Et sa défaite ne fut  pas tant  la victoire du Marxisme que  celle de l’islam.

Nous le payons cher , très cher  en 2024.

 

 

 64,383 total views,  1 views today

image_pdf

41 Commentaires

  1. Bonjour excellent cette guerre prefigurais la suite. Ils n’avaient rien à envier du 7 octobre. Ils était déjà les Maître en atrocité. Un ancien Para 58/60. Blessé en ops

  2. j ai ainsi appris grace a internet queTaglaït (tguel3it en phonétique arabe) est un bled de kabylie

  3. Quel plaisir de lire des posts mettant en avant la trahison du fameux général. Celui qui a trahis la France 2 fois .la première fois en trahissant les français d Algérie , en les laissant se faire tuer comme des bêtes , et pour ceux qui ont pu rentrer sur l l’hexagone en perdant tout d ailleurs , ont pu voir le mépris des franchouillards à leurs égards . La seconde en ne fermant pas nos frontières et laissant ainsi rentrer cette engeance maudite qui continue sur notre propre sol cette guerre . À cela rajoutons tous nos jeunes de l époque qui ont perdu leur vie pour rien .

  4. Je n’ ai pas trop lu non plus sur la guerre d’Algérie mais j’ ai entendu quelques anciens qui ont été obligé d’aller là bas et ils en ont vues des exactions et pas seulement contre les français mais aussi contre les Algériens.

    • Bonjour,

      Bien sûr.

      Le livre d’ailleurs abonde de crimes commis par le FLN, contre les musulmans.

      Tout le but de la minorité totalitaire (FLN, Hamas, Frères musulmans etc) est de mobiliser dans le djihâd la “masse centrale”.

      On a souvent dit que l’islam oscillait, chronologiquement, entre fatalisme et fanatisme.

      En fait existent, synchroniquement, une minorité fanatique et une masse fataliste.

      La haine musulmane contre Israël a aussi ce but, en dehors de la haine antisémite coranique : la minorité fanatique appelle la masse fataliste à se fanatiser.

      Un bon exemple avec ce “machin” barbu islamique :

      https://twitter.com/IdrissSihamedi?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

      • Il est dans une communication victimaire à outrance.
        C’est intéressant non seulement parce qu’elle est hémiplégique (il n’aborde jamais la question de la responsabilité du Hamas dans les pertes civiles. Ces “combattants” du Hamas qui se mêlent dans la population et au sein de laquelle ils implantent leurs infrastructures – tunnels, lanceurs de roquettes, stocks d’armes…) mais aussi parce que cette litanie de la souffrance arrive à ce tour de force : faire oublier que le Hamas est un mouvement dont la pierre angulaire idéologique est le Jihad. Très habile ou quand le loup jihadiste arrive à se faire passer pour l’agneau.

        • sur les cartes de l antique israel ce gaza est indiqué phillistins
          et juste en face figure la tribu juive de shimon (simon)
          ses descendants de nos jours portent en genéral le nom de Chemouny,ou encore simoni,siméoni etc etc

          gens curieusement peu commodes,batailleurs,ils fournirent en tunisie,les accompagnateurs de juifs allant peleriner leurs saints…ils sont connus sous le nom de “juifs de guerre”

  5. Je suis très heureux d’avoir pu vous lire aujourd’hui. je suis né en 1956 aussi, en Algérie. Nous sommes parti fin 1962. Derrière nous, le FLN et ses égorgeurs. Devant : la France gauchisée qui nous traitait de salaud de colonialistes et se réjouissait de nos malheurs. Puis il y a eu les années 70. Pendant quatre ans j’ai pu, dans une école d’art, découvrir le laboratoire des idées gauchistes et des méthodes perverses qui font notre monde de 2024. Et déjà, je disais, que tout partait de la Guerre d’Algérie. Et je passais pour un con de facho. Donc, oui, content de vous lire. Mais pour certains le réveil va être difficile.

  6. Il aura fallu attendre soixante-deux ans pour que je lise un Français qui ose faire un commentaire, pertinent du reste, au sujet de cette guerre d’Algérie que notre Armée n’a jamais perdue mais qui a été bradée par une ordure se disant général approuvé majoritairement par les français…Dommage pour eux, ils en payent aujourd’hui le prix fort…

    • De Gaulle, malgré toute son intelligence politique, a trahi et a peut-être fait une erreur majeure pour la France.

  7. (Suite) Tu connais l’histoire, comment la France a abandonné sur place nombre de ces harkis après le cessez-le-feu (égorgés comme collaborateurs) et comment ceux qui ont réussi à arriver en France ont été parqués dans des camps dans des conditions déplorables. Les descendants de ces harkis (de la 3 ème génération) utilisent aujourd’hui l’islam (que les harkis et leurs enfants avaient abandonné) comme moyen idéologique de manifester une vengeance contre l’ancien colonisateur jugé si ingrat. Ce même islam qui est instrumentalisé par la gauche et les diverses minorités (en convergence des luttes… mais qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre !) dans leur détestation de la France.

    • Bonjour,

      Merci de votre témoignage.

      Pas tous les harkis, heureusement.

      Toujours dans ma prise de conscience (très), très retardée, j’ai adhéré à un association de défense des harkis, l’an dernier.

      Il y a de très beaux témoignages de fidélité à la France de descendants de harkis dans leur bulletin.

  8. Bonjour Antiislam. Juste mon petit témoignage sans grand intérêt, mais pour participer à cette recherche sincère que tu fais. En 60 et 61 j’étais matelot et appelé en Algérie comme fusilier-marin dans une ”harka”, dans un poste isolé proche de la frontière marocaine dans l’Oranais. Nous étions quelques Français et quatre fois plus d’Algériens harkis, en opérations toutes les nuits et en ”pacification” la journée. Ces harkis avaient choisi le camp de la France. Et se battaient avec détermination et loyalisme contre les ”fellaghas” pourtant algériens comme eux. (Suite)

  9. J’aimerais toutefois préciser que l’Armée française n’a PAS PERDU la guerre d’Algérie, les terroristes du fnl ayant fuits à toutes jambes vers le Maroc ou la Tunisie, c’est le “grand héros” de Radio-Londres qui a trahi la France en transformant la victoire militaire en catastrophe migratoire avec les accords d’Evian. Pour le reste, tout à fait d’accord avec vous.

    • Oui c’est bien de rappeler que l’ordure se faisant appelé Général alors qu’il n’était que colonel, a trahi la FRANCE, pour les intérêts de quelques pétroliers !!! il a fait tirer sur des français et les putains de flics se sont exécutés !!!honte à ces racailles.

  10. Le problème c’est l’islam,en vérité,c’est lui qui crée la haine le ressentiment, la vengeance, l’envie ,tout ce que vous voulez. Sans l’islam beaucoup de problèmes seront evités ,pas tous, mais beaucoup plus que la moitié. Jamais vu un religion qui prône la haine aussi fort que l’islam!.

  11. L’islam n’est qu’un des nombreux avatars de la menace extra européenne qui pèse sur les peuples blancs depuis des millénaires. Les Perses, les carthaginois étaient les exemples de l’antiquité, plus tard ce furent les arabes, les turcs et leurs laquais perses et nord-africains, descendants des carthaginois, encore eux. L’islam n’est une idéologie, un vernis qui recouvre une haine ancestrale, une compulsion à faire disparaitre les blancs par meurtre ou métissage. Il y aura toujours des non blancs pour nous vénérer, apprécier notre culture, mais la majorité répondra à l’appel de sa génétique qui pousse à nous exterminer jusqu’au dernier. L’islam n’est pas le problème mais bien les peuples basanés.

    • Redingote, la reproduction de Homo sapiens et Néandertal en quelque sorte, votre point vu est intéressant de voir plutôt un problème ethnique que religieux.

      • Suffit de voir les noirs aux USA, bons chrétiens ils commettent l’écrasante majorité des crimes, comme les noirs d’Afrique ils passent leur temps à violer voler tuer. L’idéologie ne change pas les instincts. Ça peut les empirer.

    • Justement non, on peut être de race blanche et musulman : regardez les peuples slaves convertis à l’islam…
      Une couleur de peau ne détermine pas une civilisation. Il y a encore 40 ans, les Russes vivaient dans une société au sein de laquelle la liberté était inconnue. Cela s’appelait le communisme. Aujourd’hui, ils vivent dans une société libre. Le même peuple russe a donc connu deux civilisations très différentes sans changer de couleur de peau. Une de ces civilisations était un enfer sur terre.
      Faites ce test, convertissez-vous à l’Islam, devenez un bon musulman et vérifiez si la couleur de votre peau aura changé.
      Vous serez surpris du résultat : vous vivrez dans une civilisation rétrograde, moyennâgeuse en étant resté de race blanche. Vous pratiquerez cependant la Sharia avec joie et bonne humeur et avec un peu d’effort, vous nous expliquerez que la terre est plate puisqu’Allah nous le dit dans son Coran.

    • L’islam n’est pas le problème mais bien les peuples basanés.
      Une phrase assez connue (sagesse populaire américaine) dit : on fait soit partie du problème, soit partie de la solution. C’est ou l’un ou l’autre.(en anglais dans le texte : you are either part of the problem or the solution)
      Je déduis donc de votre propos, que l’islam est d’une façon ou d’une autre la solution puisque ce n’est pas le problème.
      Hitler disait d’ailleurs la même chose, il avait l’islam, cette religion guerrière en haute estime.
      Vous vous seriez sans doute bien entendu avec lui et avec le Mufti de Jérusalem : il a aidé (le Mufti) à mettre en place des légions SS musulmanes.

        • Beaucoup de juifs ashkénaze sont bien blancs mais se trouvent plus d’affinités “racial’ avec les kaifeng chinois, beta Israël éthiopiens, les Berbères séfarades ou les arabes misrahim. Perso je ne me trouve aucune affinité avec des extra européens et l’adhésion à l’islam suffit à me dégoûter. Les convertis sont des traîtres le culte du chamelier pédophile qui entraîne le métissage, la consanguinité, la destruction des sciences et des arts est en totale opposition à l’esprit européen. Hitler avait tort de lécher des babouches. D’ailleurs même les officiers SS trouvaient que les auxiliaires albanais et bosniaques faisaient de piètres soldats comparé aux non musulmans comme les belges et les français

      • Calmez-vous kipachu. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. La plupart des peuples européens ont refusé la conversion les exceptions étant les Albanais et les bosniaques, et on peut se poser la question si ce choix n’était pas racial vu qu’ils ont été turquifié par le massacre de leurs hommes et la fécondation de leurs femmes par les Turques et bien sûr l’embrigadement de leurs enfants. Certains ont l’air blanc mais ils sont des métis de turques. Le mufti de Jérusalem pote avec Hitler ressemblait a Ryan Gosling mais c’est parce que ses ancêtres ont pris des esclaves sexuelles blanches. des millions d’européens ont été envoyé en pays musulmans comme esclaves militaires ou sexuels ça laisse des traces mais le phénotype et le génotype sont deux choses différentes. Hitler a brosser les basanés dans le sens du poil car il avait besoin d’alliés. Je ne vante pas les mérites de l’islam c’est une abomination pour la plupart des européens mais c’est une religion qui parle au surmoi racial des non blancs c’est pour ça qu’ils ont largement accepté l’islam sans trop de résistance.

      • @andre

        on avait bien compris le propos de redingote. Un propos raciste au sens étymologique du terme (à savoir fondé sur une hiérarchie des races). Il est complètement à côté de la plaque. Aujourd’hui, les coups de boutoirs que subit l’occident sont avant l’expression d’une guerre de religions.
        Tout comme les communistes qui ne peuvent voir qu’avec des lunettes de lutte des classes, les racialistes voient une lutte des ethnies. Nous sommes dans un choc des civilisations, faut se réveiller.
        C’est occident déchristianisé et athée vs Islam et résultat du match : des queers éco-conscients ne tiendront jamais face aux jihadistes.
        Continuez de dormir avec vos grilles de lectures blancs/basanés.

        • Mon commentaire sera censuré comme mes 2 réponses à vos arguments fallacieux Étrange comme les juifs se sentent instinctivement visés dès lors que des blancs parlent de remigrer des basanés. Et comme ils sont protégés dans les cercles patriotes alors que la majorité soutien activement la subversion migratoire. Non l’islam n’est pas le seul problème. La race domine, le sang ordonne. suffit de voir certaines communautés toujours pas intégrés après des siècles. Voir les noirs aux USA, chrétiens, 13% de la population, commettent la majorité des meurtres, visent particulièrement les blancs. Dire la vérité est antisémite. Mais pourquoi de plus en plus de gens sont-ils antisémites en dépit de la propagande étatique omniprésente ?

          • Savez-vous pourquoi les noirs aux USA commettent la majorité de la criminalité ?
            Savez-vous quand ce phénomène est apparu ?
            Un noir (et il n’est pas le seul) en parle très bien : Thomas Sowell, je vous recommande de l’écouter, vous apprendrez pas mal de choses.
            La vérité n’est pas antisémite. La bêtise l’est le plus souvent. Dans la quasi totalité des posts antisémites que je lis, il n’y a jamais de démonstration. Dites ce que vous voulez sur les Juifs, aucun problème, mais démontrez vos assertions. Auquel cas, je vous le promets, je vous concéderai que vous avez raison. La plupart du temps, je lis toujours les mêmes bêtises : les Khazars tenant la tête du peloton des idioties avancées.
            Ce qui est intéressant, c’est de voir à quel point les Juifs font fantasmer. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est un constat récurrent.
            Dites ce que vous voulez sur les Juifs, mais soyez intelligent et démontrez vos propos, après on pourra parler.

          • Les noix sont criminels peut importe la latitude, les snorki soutiennent la destruction des sociétés qu’ils infiltrent, y travaillent activement, partout où ils soient. Pourquoi auraient-ils été expulsés de plus de 100 pays sinon pour leurs menées destructrices ? Je comprends que vous défendez votre communauté envers et contre tout, mais ce n’est pas le cas de tous, ceux qui voient votre surreprésentation dans la politique les médias les entreprises d’importation de migrants les lobbies pedolgbt. Si c’est ma communauté qui était aussi impliqué dans les pires ignominies je me poserai des questions voir la renierait complètement. Les juifs qui ont osé critiquer leur peuple sont traqués impitoyablement

          • Encore une fois, Red, démontrez, ne vous contentez pas d’affirmer.
            Je peux vous expliquer pourquoi les Juifs sont détestés, c’est simple, ils sont la PREMIERE religion. Sa simple existence remet donc en cause les autres. Pourquoi croyez-vous que l’Islam soit à la fois antisémite et antichrétien. Parce que ce sont ses concurrents religieux.
            Donc en terre chrétienne, les Juifs sont détestés (ils ont tué D.ieu, ils n’ont pas voulu reconnaître Jésus).
            En terre musulmane, les Juifs sont détestés (ils ont tué Mahomet (mort du poison que lui fit ingérer une vieille juive, quelques années après ce repas), ils n’ont pas voulu reconnaître Mahomet).
            Le même scénario dans deux films semblables.

            Croyez-moi, Pepsi-Cola et RC-Cola souffrent de voir le vénérable Coca-Cola toujours vivant. Ca ne va pas chercher plus loin que cela. N’allez pas chercher des histoires compliquées quand elles sont en réalité très simple : la simple concurrence de rivaux sur le marché du monothéisme.

  12. Merci Antiislam pour ce récit qui remet les pendules à l’heure. Honte aux snobinards qui ont porté les valises du FLN et qui ont du sang français sur les mains. On a fusillé des collabos en 1945, et on a laissé ceux de 1957 à 1962 en paix. On aurait exécuté Jean-Paul Sartre pour l’exemple, la Justice y aurait trouvé son compte et la philosophie ne s’en serait pas plus mal portée. Amitiés corréziennes.

    • Une fois de plus je suis d’accord avec Argo et je loue cet article parce que ”ancien de la guerre d’Algérie”(classe 60/2A),j’ai vu et subi (surtout la dernière catégorie)le positionnement des Algériens coincés entre les fanatiques du FLN et l’armée, cette dernière représentant une protection dans bien des cas (voir ce que sont les GAD: groupe d’auto défense et bien sûr les Harkis). Les communistes porteurs des valises FLN croyaient aider le peuple vers un État communiste alors que depuis longtemps la lutte était aussi religieuse . Boumédiene a bien remis les pendules à l’heure. Menacé de mort tous les jours ,j’en veux beaucoup aux ”cocos” traitres à la Nation ET A LEURS FRÈRES . Ne jamais oublier le travail des appelés du contingent qui ont ”fait les instituteurs” dans le bled pendant 8 ans!!

    • Pas d’accord Argo moi je jette pas le bébé avec l’eau du bain ; je distingue le militant politique et l’écrivain, le philosophe. Ses écrits sur l’existentialisme est-il un humanisme ont été pour moi une révélation, un éclair de génie, et nombre de ses oeuvres sont importantes et géniales, les Séquestrés d’Altona, Huis-clos, les Mouches, les mots… Non on aurait perdu beaucoup sans Sartre Mais on peut être en désaccord toi et moi surSartre et d’accord sur le reste 😉

Les commentaires sont fermés.