Vos gueules, les palestinos, la Jérusalem juive existait déjà il y a 2000 ans, on a les preuves.

Il y a 2000 ans, les juifs donnaient à Jérusalem le même nom qu’aujourd’hui
AFP
Publié le 09/10/2018 à 16h34”

Israël a dévoilé mardi une pierre gravée d’une inscription antique attestant que le nom de Jérusalem sous sa forme actuelle en hébreu était déjà en usage il y a deux mille ans.

Les archéologues ont mis au jour en février dernier à Jérusalem un fût de colonne gravée de l’inscription “Hananiah fils de Dodalos de Jérusalem” en langue araméenne et en lettres hébraïques, évoquant le nom de la ville sous la forme utilisée aujourd’hui, Yeroushalaïm.

Or, Yeroushalaïm, tel qu’épelé et prononcé de nos jours, n’est documenté durant la période du Second Temple juif (1er siècle de notre ère) qu’en de rares occasions et dans un contexte religieux ou politique, explique David Mevorah, un responsable du musée d’Israël où la pierre est désormais exposée.

Le nom de la ville apparaît plusieurs centaines de fois dans la Bible, presque toujours sous la forme Yeroushalem, et seulement à cinq reprises sous la forme Yeroushalaïm, note Yuval Baruch, un responsable de l’Autorité archéologique israélienne. Yeroushalaïm est aussi répertorié sur une pièce juive datant de la Grande Révolte contre les Romains (66-73 de notre ère).

L’emploi de Yeroushalaïm était chargé d’idéologie, dit David Mevorah, “cette inscription est importante parce que c’est une chose du quotidien, il n’y a pas de motivation religieuse ou messianique ou de volonté de propagande. On a là une personne qui s’identifie à la ville”.

“Nous avons à présent l’assurance que durant la période du Second Temple, certaines personnes dans le secteur de Jérusalem utilisaient le même nom que nous aujourd’hui, Yeroushalaïm, quand elles prononçaient, lisaient ou épelaient le nom de la ville. Nous nous rendons compte que le nom a une racine très profonde, ce n’est pas une création moderne, il n’a pas été forgé par la diaspora”, affirme M. Baruch.

“Amenez des enfants ici (lisant l’hébreu), ils pourront lire 50 % des lettres” de l’inscription, s’enthousiasme-t-il.

La pierre faisait partie initialement d’un village de potiers juifs remontant au 2e siècle avant l’ère présente à proximité de Jérusalem. Le site, aujourd’hui en plein Jérusalem, a été reconverti au début du 2e siècle de l’ère actuelle par la 10e Légion romaine en un atelier de céramique. La même légion qui a détruit Jérusalem et le Second Temple juif en 70.

La pierre a été réemployée dans un alignement de colonnes le long d’un bassin. Comme elle a été sortie de son contexte original, on ignore sa vocation: Hananiah, artiste ou artisan, faisait-il la publicité de son atelier ou bien la pierre constituait-elle une donation à un édifice public, s’interroge M. Mevorah.

Quand à Dodalos, probablement un surnom, il renvoie vraisemblablement à Dédale et à “l’ancienne tradition des juifs vivant ici et adoptant la façon de vivre des Grecs” depuis la conquête par Alexandre le Grand, dit-il.

Comme souvent à Jérusalem, les fouilles ont été lancées après l’ouverture d’un chantier de construction.

09/10/2018 16:32:14 –          Jérusalem (AFP) –          © 2018 AFP

https://www.lepoint.fr/monde/il-y-a-2000-ans-les-juifs-donnaient-a-jerusalem-le-meme-nom-qu-aujourd-hui-09-10-2018-2261546_24.php#11

 814 total views,  2 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. C’est sur les musulmans sont arrivés bien après les juifs et donc ce n’est pas Israel qui a envahi la Palestine !Mais cela tout le monde le sait ,les pays du Magrheb étaient animistes ou chrétiens en l’an 0 !les Harkis peuplaient l’Algérie avant l’arrivée des Turcs et se sont réfugiés dans les montagnes!Bref l’histoire évite tout ce qui dérange comme le conflit en Ukraine concocté par les USA!

    • “tout le monde le sait ,les pays du Magrheb étaient animistes ou chrétiens en l’an 0”

      Le christianisme est venu après la venue du Christ, donc je crois si je me souviens bien, 70 ans après la crucifixion de Jésus de Nazareth, en l’An 0 il n’y avait donc pas de Chrétiens à Jérusalem.

    • Ravie de vous avoir fait ce plaisir Antiislam !

      Cela m’énerve de voir des gens tergiverser autour d’évidences, et reconnaitre celle-là serait peut-être un bon “départ” pour pacifier les choses et trouver des solutions satisfaisantes pour tous et éviter tant de souffrances et de morts.

      Mais je rêve sans doute…

  2. C’est pourtant très simple.
    L’Islam a moins de 2.000 ans.
    Israël a plusieurs milliers d’années de plus.
    Alors regardez bien : aujourd’hui il y a 57 pays musulmans et plus de 2 milliards de musulmans. Alors c’est Israël qui essaye de convertir les autres?
    Et quand on regarde la taille d’Israel, on s’aperçoit que sa taille est celle de la Picardie.
    Et ce serait Israël l’envahisseur ?

  3. 50% ?
    La dernière ligne est justement la plus lisible et bien que ce ne soit qu’une photo (et non l’original) je lis clairement מירושלים (“de Jérusalem”).

  4. Bon, le titre n’est pas de moi… Il résume tout cependant.

    L’archéologie vu les moyens actuels met au jour certaines vérités discutées voire ignorées et niées. Ces découvertes in situ et visibles (l’invisible laisse un doute) sont passionnantes et confirment les discours qui ont circulé dans ce qui n’apparaissait à certains que ce sont plus ou moins des produits de l’imaginaire collectif.

    Cet article publié il y a peu confirme ce que je n’ai jamais compris, que ce conflit existe alors que la Bible est claire au sujet de la présence des Juifs à Jérusalem du temps du Christ. Certains vestiges très explicites de la ville ont même été exhumés.

    “Jérusalem au temps du roi Hérode Ier et de Jésus”

    “… Dans certains endroits, il a fallu creuser jusqu’à plus de 12 mètres de profondeur pour retrouver le niveau des rues sur lesquelles Jésus a marché, et encore 10 mètres plus bas pour parvenir à celles qu’empruntèrent les personnages de l’Ancien Testament…”

    https://www.archeobiblion.fr/jerusalem-au-temps-de-jesus/

    • Bonjour,

      Ce n’était pas une “présence” des Juifs à Jérusalem, comme Tariq Ramadan nous enfume avec sa “présence musulmane” en France, c’était une société juive dans sa totalité …

  5. ““Amenez des enfants ici (lisant l’hébreu), ils pourront lire 50 % des lettres” de l’inscription, s’enthousiasme-t-il.” C’est marrant, c’est exactement ce que pourrait dire un petit Européen devant une stèle à Rome. En remplaçant 50% par 100%.

  6. Les palestichiens n’ont jamais été un peuple et non jamais eu cette terre puisqu’ils sont des arabes immigrés au fil des siècles , la Palestine (Philistine) est une province de la Judée-Samarie qui appartient au peuple juif. Nié cela c’est allé contre les faits historiques .

  7. C’est bien vrai tout ça ! Le coranisé qui n’obéit qu’un coran est un branleur-fornicateur-violeur-voleur-lâche-assassin, il passe sa vie à s’accaparer ce que les autres ont et qu’il veut pour lui seul, dans ce cas, il n’hésitera pas à user de violence, surtout si les personnes en face sont faibles, cette secte doit disparaitre définitivement de la surface de la terre qu’elle a colonisé !

  8. Lesdits Palestiniens d’aujourd’hui ne sont pas des descendants de ceux qui occupaient la Palestine antique, juste des usurpateurs et des squatters.

  9. L’idée de peuple palestinien est une création récente. Ce sont des arabes.

  10. Bien sur puisque Jerusalem est en Terre Sainte,que Jesus est JUIF.Dans le messie de Haendel on chante “Jerusalem”.Les Musulmans sont d’autant plus criminels.Et des rescapés des camps de Hitler en avaient fait un Etat Juif.Il n’appartient pas aux muzzs qui mettent l’OCCIDENT en DANGER.

Les commentaires sont fermés.