Le nouveau site Internet israélien sur les atrocités du Hamas a été consulté par 43 millions de personnes dès la première semaine

Corps d’une femme israélienne brûlée après son enlèvement.

Par : Hugh Fitzgerald, 18 janvier 2024 :

Depuis des décennies, les Israéliens s’inquiètent de la qualité et de la portée de leur hasbara – « expliquer » au monde pourquoi Israël fait ce qu’il fait. Et rien n’exigeait plus d’« explications » au monde que la campagne menée à Gaza pour déraciner les terroristes du Hamas.

Un peu plus de trois mois se sont écoulés depuis les atrocités commises par le Hamas le 7 octobre, et le choc s’est déjà dissipé pour la majeure partie du monde. Il y a des marches pro-palestiniennes dans les grandes villes du monde occidental avec des manifestants à Londres, Paris, Rome, Berlin, Montréal, Toronto, New York et Los Angeles, dénonçant Israël, comme si c’était lui, et non le Hamas, qui avait infligé des atrocités. Ces manifestants exigent la fin immédiate de la guerre à Gaza, ce qui laisserait le Hamas debout, scandent une Palestine « du fleuve à la mer », ce qui signifie l’anéantissement d’Israël et son remplacement par un vingt-troisième État arabe, et dénoncent contre Israël en tant qu’« État d’apartheid colonial ». Plus récemment, ces manifestants ont qualifié Israël de coupable de « génocide » et ont appelé à ce que l’État juif soit déclaré coupable de « crimes de guerre » et de « crimes contre l’humanité » par la Cour internationale de Justice (CIJ).

.

Les porte-parole de Tsahal, comme le colonel Jonathan Conricus, ont fait un travail remarquable lorsqu’ils sont apparus à la télévision pour expliquer de manière sobre comment Tsahal perçoit le progrès de la guerre et décrire les nombreuses façons dont l’armée israélienne minimise les pertes civiles. En tant que porte-parole du gouvernement israélien,  Mark Regev s’est montré imperturbable et lucide face à des intervieweurs souvent hostiles.

 Mais ces porte-parole israéliens sont peu nombreux et doivent souvent se contenter d’interlocuteurs hostiles. Pendant ce temps, les Palestiniens et leurs partisans sont présents partout sur les ondes et sur les réseaux sociaux, décrivant les Israéliens comme des tueurs irrémédiablement méchants et gratuits de « femmes et d’enfants ».

Le Hamas publie des chiffres sur les civils de Gaza blessés et tués ; ces chiffres ne sont jamais remis en question, mais font immédiatement partie du récit de la guerre de Gaza que « tout le monde » accepte.  Pour l’instant, nous disposons du chiffre d’au moins « 25 000 morts à Gaza », selon les chiffres du ministère de la Santé contrôlé par le Hamas, mais ce que la plupart des médias ne nous disent pas, c’est qu’il n’y a aucun moyen de vérifier ces chiffres auprès du Hamas, et en outre, au moins 9 000 des personnes tuées étaient, selon Tsahal, des combattants du Hamas. Cela signifie que dans la guerre de Gaza, le rapport entre les décès de civils et de combattants palestiniens est de 16 : 9, ce qui est un plus bas historique qu’aucune armée moderne n’a jamais réussi à atteindre. Selon l’ONU, dans toutes les guerres depuis la Seconde Guerre mondiale, le ratio civils/combattants a été de 9 : 1. Les forces américaines et britanniques ont fait mieux. En Irak, le ratio civils/combattants était de 3 : 1. En Afghanistan, il a été calculé entre 3 : 1 et 5 : 1. 

Pourtant, voici Israël, combattant dans un environnement urbain à haute densité, où les combattants se cachent parmi la population civile, et parvenant à atteindre un ratio civils/combattants de 16 : 9. Cela témoigne des efforts extraordinaires déployés par les Israéliens pour minimiser les pertes civiles. Mais combien de personnes connaissent ces chiffres ? Ce n’est pas quelque chose qui est rapporté dans les grands médias. La plupart de ceux qui défendent Israël sur les réseaux sociaux ignorent ce ratio révélateur.  C’est là que les défenseurs d’Israël doivent intervenir et diffuser largement cette information, afin de saper les affirmations incessantes du Hamas sur « 25 000 morts à Gaza », ou pire encore, la version qui a été largement répétée, affirmant « 25 000 morts, principalement des femmes et des enfants.

Aujourd’hui, Israël a fait un effort majeur en matière de hasbara – exposant exactement ce qui s’est passé le 7 octobre et qui a amené l’État juif à décider qu’il n’avait d’autre choix que de détruire le Hamas en tant que force militaire, ce qui est exactement ce qu’il fait actuellement. Et à en juger par le nombre de visiteurs du site Internet israélien – 43 millions la première semaine – ce fut un succès total. Pour en savoir plus sur ce site hasbara, cliquez ici : « Le nouveau site Web israélien documentant les atrocités du Hamas, rappelant au monde comment la guerre à Gaza a commencé et atteint des millions au cours de la première semaine », par Troy O. Fritzhand, Algemeiner , 17 janvier 2024 :

Le site Web du gouvernement israélien montrant les horreurs du  massacre du groupe terroriste du Hamas le 7 octobre  dans le sud d’Israël a reçu un trafic en ligne important au cours de la semaine qui a suivi son lancement, selon les Forces de défense israéliennes (FDI).

Le site Web –  https://saturday-october-seven.com/  – a déjà recueilli plus de 43 millions de vues, dont environ un demi-million qui ont conduit les gens à explorer le contenu du site sur les atrocités du 7 octobre.

 Le site, qui comprend des vidéos et des images troublantes des crimes commis, contient un avertissement : « Une extrême discrétion est conseillée au spectateur. »…

Au début de la guerre, Israël ne voulait pas rendre publiques les vidéos des atrocités perpétrées par le Hamas lors du festival de musique de Reim, ou – surtout – des atrocités perpétrées dans les kibboutzim. Il y a ceux avec qui le gouvernement israélien a partagé une vidéo de 47 minutes composée de clips pris par des membres du Hamas eux-mêmes.  Ce public limité était composé de chefs de gouvernement et d’organisations internationales, de ministres des Affaires étrangères, de législateurs américains, où les membres de la Chambre et du Sénat ont vu les preuves macabres de cette vidéo, et même de quelques journalistes soigneusement sélectionnés. Ces vidéos ont profondément marqué tous ceux qui les ont visionnées. Mais Israël s’est abstenu de diffuser les vidéos et les témoignages oculaires des survivants au grand public qui, a-t-on jugé, n’avait pas autant de « besoin de savoir ». Il est alors devenu clair que ce public avait effectivement « besoin de savoir », car trop de gens tombaient dans le piège de la propagande du Hamas selon laquelle ces atrocités n’avaient jamais eu lieu ou, s’ils le faisaient, c’était l’armée israélienne elle-même qui en était responsable, avec l’intention de faire en sorte que ces atrocités n’aient jamais eu lieu. Le Hamas a l’air mauvais. Le gouvernement israélien a alors compris qu’il devait diffuser les vidéos, même si cela signifiait que certaines familles des victimes seraient bouleversées.

Lancé uniquement en dehors d’Israël, la plupart des visiteurs du site venaient des États-Unis, d’Allemagne, d’Angleterre et du Canada.

En ne le rendant pas disponible en Israël, le gouvernement israélien espérait épargner les sentiments des familles des personnes tuées et prises en otages.

Israël a maintenant présenté au monde entier les preuves déchirantes des atrocités du Hamas, sur un site Internet dédié. Alors que les soldats de Tsahal poursuivent vaillamment leur combat contre les terroristes du Hamas dans toute la bande de Gaza, de la ville de Gaza à Khan Yunis et jusqu’à la ville la plus méridionale de Rafah, y compris tous les endroits intermédiaires où Tsahal a localisé des combattants et des armes du Hamas. . Les créateurs de ce site admirable et terrible luttent désormais contre la propagande du Hamas, pour gagner, ou dans certains cas reconquérir, les cœurs et les esprits de ceux qui risquent d’oublier ce qui s’est passé le 7 octobre. sur un champ de bataille différent, opposant sa véritable hasbara aux mensonges du Hamas. C’est ce que l’on peut appeler, dans la guerre de Gaza, le deuxième front indispensable de l’État juif.

Traduction google

https://gellerreport.com/2024/01/israels-new-website-on-hamas-atrocities-has-43-million-viewers-in-the-first-week.html/

 1,024 total views,  2 views today

image_pdf

30 Commentaires

  1. “On reconnaît un arbre à ses fruits”. (parole biblique)
    Ce fruit (monstrueux et odieux) nous démontre et devrait le démontrer à ses stupides soutiens de l’extrême gauche, que l’islam est l’œuvre du Diable.
    L’islam est l’adoration de Satan, comme l’était HH, qui avait abandonné le christianisme pour se tourner vers le paganisme et la sorcellerie.

  2. Ce qui est aussi insoutenable c’est le soutien inconditionnel des LFIstes et autres partis de la gauche au terrorisme musulman qui n’a de cesse de croître en violences, massacres, en mensonges et manipulations qui devraient être dénoncés et réprimés au nom de l’humanité.

  3. Que Tzahal nous débarrasse de ce cancer qu’est le hamas. Je suis partant qu’ils entrent au Liban pour pulvériser Nasrallah et ses adeptes barbares arriérés. Tout ce qui vient de l’islam qu’il soit sunnite, chiite ou autre n’est que poison haine et mort. Marre de cette secte néfaste à l’humanité.

  4. Terrifiant ! Hamas + Poutine. D’un côté nous nous sommes laissé envahir et de l’autre nous ne cessons nos provocations. A votre avis, comment cela va t il se terminer ? Préparez vous, armez vous, créez des réseaux avec vos proches de confiance.

  5. Je n’ai pas de curiosité morbide ! Je ne fais pas partie des 43 millions qui ont pris (plaisir ?) à visionner ces horreurs ! Alors, pitié, ne nous mettez pas de force sous les yeux les images de ces atrocités ! Merci.

    • personne n’est obligé de regarder la photo d’illustration, personne n’est obligé de cliquer sur le site pour voir les autres photos, par contre tous ceux qui croient ce que disent les Insoumis gagneront à voir de leurs propres yeux le travail de leurs amis

      • Bonjour ! Christine,c’est tout simple il suffit d’imaginer le pire,on a eu Hitler (la Gestapo halfranputes est en marche SIEG-HEIL!!)….. mort aux traîtres collaputes point-barre.

      • Christine, je comprends l’intention mais il est impossible de ne pas voir la photo ! Pourquoi y a t’il “annuler la réponse ?” ?

      • Vous avez raison. Mais ceux de LFI minimiseront toujours les faits. Ils n’ont d’ailleurs aucune compassion pour nos compatriotes victimes de meurtres ou autres.

    • Moi j’ai regardé, et c’était une épreuve de courage pour les victimes et c’est dur à regarder j’en conviens, mais c’est la réalité.

      Certainement pas un plaisir, car si on est normal ça laisse des traces indélébiles à assumer le coeur chaviré, mais c’était pour moi un choix que je me suis imposé.

      Le pire je crois est de regarder tout en disant que l’on ne veut pas voir car bien sûr rien n’oblige à regarder.

    • De 1940 à 1945, il y a des français qui ne voulaient pas savoir.
      Vivre dans ses rêves c’est refuser la réalité, parfois sordide ; c’est refuser de voir les autres tels qu’ils sont ; c’est refuser la vérité quand elle brûle les yeux, quand elle dérange.
      Chacun est libre de faire ce qu’il veut, bien sûr. mais la liberté dans l’ignorance volontaire des faits n’est pas l’usage de la liberté, c’est la caution du mensonge et la volonté de rester enfermé dans son enveloppe douillette.
      En résumé, c’est refuser d’être un humain, de voir ce que peuvent faire les humains et c’est cautionner les abominations des humains.

      • Les discours m’ont suffit pour comprendre ce qui s’était passé… J’ai vu suffisamment de documents d’archives de la dernière guerre pour savoir de quoi l’humain est capable ! Mon imagination fait le reste.

        • Le paroles s’envolent les images restent. Pour ma part, j’ai vu beaucoup de choses aussi et je sais, oh combien, de quoi l’humain est capable.

          Regarder s’ancre et résonne plus profondément dans l’inconscient (fait d’images).

          Les images des camps de concentration lorsque les Américains les ont découverts, egarder ces hommes et ces femmes qui n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes est gravée à jamais pour tous ceux qui ont osé regarder. Des paroles n’en n’auraient donné qu’une idée imprécise et floue, estompée et diluée dans le fil de l’Histoire.

          Je pense que ce sont ces images qui ont parlé le plus. Refuser de voir c’est éviter, ça reste une vue de l’esprit.

          Pensez aussi à ce qu’a déclenché l’image du petit Allan, instrumentalisée le pauvre pour manipuler les peuples, mais ça a marché plus que les paroles.

          Qui se souviendrait avec précision de la souffrance des dites “Gueules cassées” de la guerre de 14 si on n’avait pas vu les images.

          L’image précise et imprime.

          Moi je n’oublierai jamais précisément le 7 octobre 2023 par ces images.

  6. Cette chose est-elle dingue ou inconsciente ou les deux ? : “S’exprimant à l’université de Valladolid, le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne a déclaré que le mouvement islamiste palestinien, créé en 1987, avait été « financé par le gouvernement israélien pour tenter d’affaiblir l’Autorité palestinienne du Fatah ». (source Le Monde).

  7. Nous nous devons de visionner toutes ces vidéos ces photos ainsi le jour venu notre conscience nous laissera en paix .
    Ceux que nous avons dans nos cités islamisés sont les mêmes que ceux qui font du tir aux pigeons au travers des villes et villages .Pauvres tous , pauvres martyres , pauvres chiens et pauvres enfants plus qu’innocent que tout les innocents . Israël continue ta juste croisade pour tes morts et ceux qui restent .

    • Par respect pour eux je me dois de corriger mon erreur , qui ici ne peut être que pardonné .Pauvres tous , pauvres martyrs , pauvres chiens et enfants plus qu’innocent que tout les innocents reposez
      en paix .

  8. Tsahal peut raser gaza et ne laisser qu’un désert je les soutiendrai jusqu’à mon dernier souffle !

  9. Prussienne, le hamas c’est hitler, oui et non, c’est la suite de l’entente entre arabes (via le grand mufti) et le petit moustachu – de toutes les façons, au niveau des horreurs pratiquées, il faut chercher la source dans les hadiths musulmans, la vie du messager de dieu et le q ran – et on retrouve ces horreurs dans les actes des nazis

  10. bonjour – comme d’hab, google truande pour le rendre inacessible – j’ai dû tricher avec mon vpn et aller sur opéra et pas sur google – basé en afrique du sud, cela passe, sinon impossible d’accès – bof

  11. ce qui s’est passé le 7 octobre est une tragédie “presque” reconnu par beaucoup, mais est ce que ce qui ne s’est pas passé, avant, qui aurait pu l’éviter, l’a t il été ? Non ! plus de diplomatie, pas de contrôle de l’argent versé, pas de renseignements fiables ..ces deux Etats qui ne devraient pas être côte à côte, Netanahu jouant sur les deux tableaux !! alors ce sont toujours les civiles qui sont au centre ..
    Idem pour la Russie et l’Ukraine, qui ne date pas de deux ans …et ne dit on pas qu’il y aura en Europe, en France une guerre civile ? ah oui ! pourquoi ?..on voit bien que on laisse “filer ” les choses jusqu’à ce qu’elles arrivent !!

  12. Mais puisque les Israéliens sont dénoncés par la plupart des nations (leurs dirigeants et leur populaire), comme étant les seuls génocidaires, pourquoi n’y “vont-ils pas” en force !

  13. Une martyre de plus d’une guerre de religion vieille de plusieurs milliers d’années… Comment en-2024 est-il encore possible d’accepter une guerre de religion où chacune cherche à imposer des croyances sur un territoire…. Et il est probable que cela continue encore longtemps….
    Le secrétaire des Nations Unis devrait imposer la fin des religions sur Terre et imposer les droits de l’homme partout, en demandant de stopper la vente d’armes….
    Si rien ne se passe… dans vingt ans il y a aura encore des guerres pour une question de croyances … tout cela décrédibilise les réalités sur Dieu… les innocents n’ont pas à payer le prix des fanatiques …Paix et recueillement pour cette femme martype

    • Trop facile de parler de guerre de religions en renvoyant les belligérants dos à dos . Il s’agit en fait de la guerre d’UNE religion contre toutes les autres !

  14. Est ce que les bulots sans cervelle se rendent-ils comte que cela va arriver AUSSI en Europe ?….et en France pour commencer ?…Je suis certain que non et quant cela arrivera, ils s’agiteront comme des poulets sans tête sans comprendre ce qu’ils leur arrive !….pauvre peuple d’imbécile !

  15. C’est effrayant le hamas c’est hitler.Comment en est on arrivé à ce monde abominable,le 8 mai 1945 on pensait en avoir fini,mais il y a les musulmans hitler était ami avec le grand mufti de jerusalem.

    • Depuis je suis triste d’avoir vu cela,qu’elle honte (tout mon soutien à l’Israël) et à bas aux traîtres collabos communistes.

Les commentaires sont fermés.