Pendant qu’on laisse ouvrir des mosquées à tour de bras, l’Algérie ferme des églises


Église protestante de Mostaganem

 

Les musulmans ne cessent de chouiner à l’islamophobie, les bien pensants leur emboîtant le lacrima !

Par contre, silence sur les agressions, massacres anti-chrétiens… souvent par les mêmes à quelques exceptions, soyons clair, par des musulmans !

Ainsi les chrétiens -majoritairement protestants et agriculteurs- du Nigéria, par Boko Haram et éleveurs Peuls* (Foulanis) quasi unanimement musulmans.
* : ce qui est traduit par une confrontation ethnique et économique pour occulter le religieux.

Que dire du Moyen Orient où le christianisme est en voie de disparition ?

Pour excuses, on nous argumente que l’islam n’y est pour rien, en contre-exemples la Corée du Nord ce paradis marxiste, l’Inde de Modi, la Chine ou encore Cuba…

Mais revenons à la France qui voit se développer l’implantation de l’islam, majoritairement venu du Maghreb, tout particulièrement d’Algérie.

Or voilà que deux médias -de droite évidemment- popularisent le comportement de l’Algérie qui en quelques années a procédé la fermeture de nombreuses églises protestantes au point que seules 4 resteraient encore ouvertes.
Ces deux médias relaient le rapport 2024 de l’ONG Portes ouvertes ur l’Algérie.

En préambule, malgré tout, l’Algérie n’est classée “que” 15ème dans la persécution anti-chrétienne… A noter que s’ajoute une volonté d’arabisation islamique de la Kabylie résistante par l’État FLN… Le Maroc et la Tunisie ne sont pas absents du rapport, pour ne parler que des pays les plus proches.

 

ALGÉRIE

Les fonctionnaires de l’État font pression pour restreindre la liberté des chrétiens et les pousser à renoncer à leur foi.

 

L’Algérie compte une des plus grandes communautés de chrétiens d’arrière-plan musulman du Maghreb et du Moyen-Orient, essentiellement concentrée en Kabylie. Les lois qui régissent le culte non musulman interdisent tout ce qui pourrait « ébranler la foi d’un musulman » ou « tenter de convertir un musulman à une autre religion ». La pression contre les églises protestantes s’intensifie. Beaucoup d’églises fermées par le pouvoir, qui s’est lancé dans une campagne contre l’Église Protestante d’Algérie, n’ont toujours pas rouvert. 

 

SITUATION DES CHRÉTIENS

La seule église historique est l’Église catholique*. La majorité des chrétiens algériens, même au sein de l’Église Protestante d’Algérie (EPA), sont des musulmans convertis au christianisme. L’Église Protestante d’Algérie (EPA) compte 46 églises. Suite aux pressions des autorités, seules quatre ouvrent encore leurs portes. Certaines sont sous scellés. D’autres ferment suite à des pressions sur les responsables.
* : Le catholicisme est totalement soumis à l’islam, cela s’est encore confirmé dans le positionnement de l’archevêque d’Alger concernant la guerre contre le Hamas. On ne peut dire, par exemple, que les Kurdes sous la tutelle de 4 pays musulmans bénéficient de la même attention !

Au moins 18 chrétiens sont sous la condamnation de peines de prison.

Les chrétiens algériens d’arrière-plan musulman sont confrontés à l’opposition de leur famille, proche et élargie. Ils subissent également de fortes pressions de la part de la société, des responsables locaux ethniques ou religieux et de leurs voisins pour se plier aux normes et aux rites musulmans. Ils sont harcelés et discriminés au quotidien mais c’est dans les zones rurales plus conservatrices qu’ils courent le plus grand danger.

CE QUI A CHANGÉ L’ANNÉE DERNIÈRE

La pression de l’État sur les chrétiens protestants a atteint un niveau que l’on n’avait plus vu depuis des décennies. Alors que ces dernières années ont vu de nombreuses fermetures d’églises (et que ces églises sont restées fermées), il semble que la tactique ait changé durant la période de référence de l’Index 2024. Au lieu de sceller officiellement les bâtiments des églises comme auparavant, le gouvernement a commencé à menacer les responsables de poursuites si leurs communautés ne cessaient pas de se réunir. Aujourd’hui, seules quatre des 47 églises affiliées à l’Église protestante d’Algérie restent ouvertes. D’autres ont également cessé de se réunir par crainte d’une intervention étatique. Plusieurs chrétiens ont aussi été condamnés à des peines de prison avec sursis.

Pour le reste, la pression est restée forte dans tous les domaines de la vie des chrétiens algériens. Comme dans une grande partie de l’Afrique du Nord, il reste très difficile de suivre Jésus en Algérie.

HISTOIRE DE L’ÉGLISE DANS LE PAYS

Au IIe siècle, le christianisme était déjà présent en Algérie, d’ailleurs, le célèbre père de l’Église Saint-Augustin, venait d’Algérie. Suite à la conquête arabo-musulmane (colonisation -par le fer, le feu et le sang- est plus parlant de nos jours)  au VIIIe siècle, il a quasiment disparu. Au XVe siècle, il a été réintroduit dans le pays par les Espagnols mais ils ont vite été remplacés par les Ottomans. Après 1830, profitant de la colonisation française, des missionnaires catholiques et quelques protestants établissent des églises.

AUTRES GROUPES RELIGIEUX PERSÉCUTÉS

Juifs, musulmans ahmadiyya.

 

Alors, face aux chouineries de nos invités malgré nous, vous avez de quoi leur opposer leur CHRISTIANOPHOBIE, voire même de prendre les devants en relayant cet article auprès des mosquées et imams jamais prêts à la repentance qu’ils réclament des autres…

 

 

 

 

 923 total views,  3 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. C’est la même chose en France et en Europe , nous voyons fleuries de plus en plus de mosquées, pire des églises devenues mosquées , des quartiers et des villes (voir des régions) complètement islamisés par des populations allogènes, des autochtones se convertir sous la pression de ses derniers… Là situation est catastrophique . La Remigration et le retour aux traditions européenne heleno – chrétiennes s’impose

  2. Qu’ils les construisent solides, elles serviront plus tard de lieu de détention…

    • Excellente idée. Des mosquées prisons pour les détenus musulmans qui encombrent nos prisons.

  3. C’est ce que je me suis dit:qu’est ce que la France attend pour fermer les mosquées.On a failli perdre NOTRE DAME (dont les cloches avaient sonné lors de la LIERATION de Paris )- Il faudra qu’elles sonnent encore quand la France sera libérée de cet horrible islam.

  4. Chaque fois que l’on évoque l’Algérie, je me mets en colère. Je ne veux plus entendre parler de cette engeance, de ces hypocrites. Qu’ils profitent bien de leur indépendance et qu’ils nous foutent la paix. Que font encore des chrétiens dans ce pays de merde? De Gaulle nous a trahis, a trahi les Français d’Algérie. Grâce aux accords passés, nous sommes encore cocus de cette histoire.

  5. L’Algerie fait ce qu’elle veut, elle est souveraine, en retour, supprimons les visas et fermons les mosquées. La France aussi est souveraine, ne l’oublions jamais.

Les commentaires sont fermés.