Chypre : la turquisation des territoires occupés se poursuit avec la construction d’une immense mosquée

Ouverture d’une  mosquée de 30 000 mètres carrés, la 6ème,  pendant que les Chypriotes turcs crèvent de faim « grâce » au duo Erdogan-Tatar

 

Le vice-président turc Yilmaz inaugure le 11 janvier une nouvelle mosquée gigantesque dans les territoires occupés

La plus grande mosquée de Chypre, la mosquée Dr Suat Gunsel, a été construite dans la zone occupée par la Turquie à Nicosie.

Elle possède six minarets et 62 dômes. Les minarets les plus hauts s’élèvent à 76,2 mètres dans le ciel et le dôme principal mesure 36,8 mètres de haut.

À l’intérieur, on compte 47 lustres et 104 vitraux.

Les architectes affirment qu’il s’agit de la plus grande mosquée non seulement de Chypre, mais de la Méditerranée orientale.

Elle a  une capacité de 10 000 “soldats”, comme Erdogan les appelait en 1998 :

Vidéo de propagande islamique : 

Les Chypriotes turcs conduits à l’appauvrissement et au dépérissement économique « grâce » au duo Erdogan-Tatar

Erdogan cherche à rendre le pseudo-État totalement dépendant de la Turquie et à obtenir sa reconnaissance internationale afin de mettre la main sur les riches réserves de gaz naturel de la ZEE chypriote, non pas pour les Chypriotes turcs qui sont actuellement réduits à vivre dans la misère, mais au bénéfice de la Turquie.

Des centaines de Chypriotes turcs sont descendus en octobre dans les rues du nord de Nicosie pour manifester massivement contre le “gouvernement”.

Les manifestants dénonçaient la corruption, la mauvaise situation économique dans le nord, l’absence de progrès sur le problème chypriote et l’ingérence dans la politique intérieure chypriote turque par le parti turc AKP.

 

La reconnaissance internationale du pseudo-État de Chypre est une priorité essentielle de la politique étrangère turque, afin de mettre en œuvre son plan de résolution du problème chypriote sur la base de l’existence de deux États distincts sur l’île, en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) qui prévoient toutes l’existence d’un seul État sur la base d’une fédération bi-zonale et bi-communautaire.

Les
manœuvres d’Erdogan pour un “contrôle total” des Chypriotes turcs

Pour qu’Erdogan y parvienne, il faut avant tout que les Chypriotes turcs acceptent pleinement le plan susmentionné, car nombre d’entre eux connaissent une très mauvaise situation économique, et sont disposés à adopter la solution chypriote grecque au “problème chypriote”, celle du Conseil de sécurité de l’ONU, sur un État fédéral sur l’île, espérant ainsi obtenir la citoyenneté d’un État membre de l’UE avec tous les avantages économiques que cela leur apportera.

 

https://www.pentapostagma.gr/en/national-affairs/cyprus-issue/7215257_turkishization-occupied-territories-continues-construction

 694 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

    • Il y en a des gens désordonnés qui laisse tout trainer ,un missile ,un obus , du défoliant …. On peut tout voir .Garder espoir

  1. Et pendant ce temps là Turquie accuse Israël de coloniser les palestiniens .cette même Turquie qui veut ursuper Jérusalem de son identité juive et veut en faire un lieu 《saint》 islamique. Plus fourbe et hypocrite que les musulmans tu meurs.

  2. A Chypre du Nord comme en France, la construction d’une mosquée sert de marquage du territoire. Cette mosquée cathédrale n’a certainement pas été demandée par les Chypriotes du Nord, car la majorité de ceux-ci sont Kurdes et alévis. Ils ne demandent pas de mosquées (les alévis ne vont pas à la mosquée) mais des ”cems” (maisons de la culture utilisées pour le culte alévi) que le gouvernement turc sunnite leur refuse. La construction de cette méga mosquée a plusieurs buts : marquer le territoire sunnite, humilier les Kurdes et les alévis, leur montrer que leurs souhaits de s’arranger avec les Chypriotes grecs déplaît à Ankara et ne sera jamais accepté. En effet, les Chypriotes du Nord souhaitent l’abolition de la ligne de démarcation, mais la Turquie s’y refuse : ce qui a été conquis sur les Grecs et les chrétiens est une victoire mémorable, comparable à celle de 1453 ! Construire des mosquées, à Chypre du Nord comme en France, est un acte de conquête et de victoire de l’islam.

  3. Dans les années 1970,en Allemagne,on ne pouvait se faire comprendre par les chauffeurs de bus.,quand on cherchait. son itinéraire,ils étaient turcs et ne comprenaient pas la langue de GOETHE et SCHILLER.Qu’ils rentrent dans leur Turquie avec leurs mosquées.Nous,OCCIDENTAUX, on n’en veut PAS……

  4. Pourquoi les chèvres des officiels ne portent ‘elles pas la burka ou a minima le voile.

  5. Bonjour,

    Merci Jules pour cet article.

    J’ai le souvenir d’un reportage, ancien, à la télévision, où l’on voyait ces monstres piller des fresques des églises centenaires de Chypre pour les revendre sur le marché international.

    Et pendant ce temps la clique du gang européiste excite les foules contre la Russie …

  6. Et dire que certains voudraient voir la Turquie dans l’UE. Remarquez que ce sont les mêmes qui préparent l’islamisation de notre pays.

Les commentaires sont fermés.