La marche forcée vers l’Union européenne : une illusion scientiste ?

 

Le Communisme a marqué l’histoire de l’Europe, pendant 150 ans …

Son explication de l’Histoire semblait très séduisante.

La lutte des classes était le moteur de l’Histoire : elle faisait se succéder la féodalité, puis la société bourgeoise, puis la dictature du prolétariat enfin la société communiste, la société sans classe …

Ce déterminisme, ce scientisme, oui, était très séduisant  et puis,  tout s’est écroulé  au début des années 90, laissant un bilan de plusieurs  dizaines de millions de morts.

Nous allons voter en juin pour les élections européennes.

Un même déterminisme, un même scientisme fonde la “construction” (le terme est révélateur) européenne.

Il n’est pas anodin, au passage,  que les éclopés du Marxisme à la Plenel ne critiquent JAMAIS l’Union européenne pourtant d’inspiration totalement libérale.

Oui, tout semble logique.

Au début, il y a de simples villages, ils s’assemblent et forment des peuples “locaux”, à la base des régions, puis les régions, elles-mêmes s’assemblent forment des nations, puis les nations s’assemblent formant l’Union “européenne” en attendant de former … un gouvernement mondial.

(Gouvernement mondial qui sera l’enfer sur Terre, car, comme le notait Finkielkraut, où se réfugiera  le persécuté, l’opposant au gouvernement mondial  ?)

La “loi”  censée présider  à cette évolution n’étant  plus la lutte des classes mais “ensemble nous serons plus forts”.

“Loi”  très stupide …

Déjà les Européistes nous expliquent, en substance,  que l’on est “contre la démocratie, si l’on est contre les traités européens” (Juncker) .

Et le calamiteux Delors expliquait à Villiers que lui et les opposants à l’ UE devaient quitter la politique.

Alors quand ces gens tiendront non seulement l’Europe, mais la Planète entière, bonjour, oui, bonjour aux opposants …

L’ennui c’est ce que ce scientisme, ce déterminisme  européiste est faux, totalement faux …

Sans remonter à Charlemagne et au traité de Verdun, il n’y a jamais eu de marche rectiligne,  avec tambours et trompettes , vers la radieuse Union européenne mais des tentatives incessantes  de la constituer et des réactions populaires violentes   de mise à bas de ces tentatives.

Les peuples ayant conscience que la nation est le cadre idéal pour la défense et le respect de leurs droits : ni la région, ni l’empire ne le sont.

1761 : “le Pacte de famille”  entend constituer une alliance européenne entre les monarchies du moment

1789 : la Révolution, expression  violente du nationalisme français, rejette le “Pacte de famille”.

1815 : Congrès de Vienne et retour à un ordre monarchique  européen.

1848: Printemps des peuples,  rejet du Congrès de Vienne. Affirmation nationale partout en Europe (France, Allemagne, Hongrie, Pologne etc).

1871 : Fondation d’un “Empire allemand”  visant à dominer l’Europe.

1918 : Destruction  de l’Empire allemand.Affirmation nationale en France.

1933: Trosième Reich. Fondation d’un empire totalitaire européen   sous domination allemande.

1945 : Destruction du Troisième Reich. Affirmation nationale française  avec de Gaulle. Abandon de l’Empire colonial français.

1992 : Maastricht, retour en force d’un nouveau  projet européiste de fondation d’un empire  euro-arabe (Bat Ye’Or)  pensé  par beaucoup  d’ anciennes “‘élites” du  Troisième Reich (Villiers).

2024 : Réactions populaires dans toute l’Europe contre ce projet totalitaire (Grande-Bretagne, France, Hongrie etc )

Les alternances que je viens  de citer sont, sans doute,  très schématiques et  très critiquables.

Mon propos vise  à montrer qu’il n’y a pas une tentative,  toute nouvelle,  de constitution d’un ordre européen fatal, déterministe, vers lequel on se dirigeait, depuis des siècles,  dans une marche glorieuse.

Tentative, inspirée par des “lois de l’Histoire”  auxquelles  on ne peut s’opposer, sans être un monstre.

Mais de multiples  tentatives, par le passé, pour constituer un ordre européiste, parfois civilisées (Congrès de Vienne) parfois d’une cruauté inouïe (Troisième Reich) et qu’elles ont été TOUTES mises en échec par la réaction des peuples.

La tentative actuelle  des Européistes ayant la perversité  de se présenter comme une réaction à  1933, vu comme une hubrys nationaliste alors que 1933  était bien une tentative de nature “européiste”, comme l’UE elle-même.

Oui,  suprème perversité ,  l’UE s’inspire, dans les faits, bien plus de 1933 (Reich  européen sous domination allemande) , que de la réaction d’affirmation nationaliste de 1945 qui lui a succédé …

 

 

 891 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. C’est surtout un projet nihiliste. Le lien avec le nazisme est évident, c’est le nihilisme de la pensée de Heigegger – qui a inspiré le nazisme et aujourd’hui inspire le wokisme, le gauchisme actuel – tous les penseurs de ces mouvements sont des épigones d’Heidegger, à commencer par Sartre. Puis ses disciples Foucault, Deleuze, Guattari, Derrida, etc. Aujourd’hui la petite crotte Nathan Devers,par exemple (il le cite souvent)

    Il faut également faire le lien avec “l’ingéniérie sociale” de la Fabian Society, et sa version américaine le mouvement de la Technocratie (années 30) , qu’on retrouve dans les institutions européennes.

    Tout ça pour créer un prétendu Meilleur des Mondes – comme par hasard Aldous Huxley et son frère Julian étaient membres de la Fabian Society – comme tous les premiers ministres travailliste de GB, ainsi que les économistes de la London Business School (une de leurs émanations) à l’origine du forumm de Davos, etc. Et inspiratrice de la Paris Business School. Et on y retrouve toujours les mêmes qui grenouillent dans ces milieux – et qu’on retrouve ensuite au gouvernement et dans les ministères.

  2. Il me semble que vous oubliez, dans votre rappel historique, l’essentiel, le Saint Empire romain germanique, aboli par Napoléon Ier et auquel à succéder la Confédération germanique jusqu’à la proclamation du Reich en 1871 par Bismarck.

  3. Comment expliquer qu’un tel “machin” oeuvre contre les intérêts des pays membres, si ce n’est qu’il est archi corrompu jusqu’au plus haut niveau! On l’a vu avec le qatargate et il doit y avoir bien d’autres affaires du même genre…Pas grave, c’est du ‘lobbying” disent-ils…

  4. La nation c’est notre maison commune. Chez moi n’entre que ceux qui y sont conviés et ils sont sommés de respecter les coutumes de mon foyer. Les querelles existent entre nationaux mais ils devraient se régler avec nos lois. Les étrangers africains et extra-occidentaux ont d’autres coutumes qui ne sont pas les nôtres. L’eau et le vinaigre ne peut se mélanger. Avec un américain, un israélien, un espagnol, un anglais etc… On peut avoir des degrés de différence mais globalement nous avons les mêmes visions de la société à laquelle nous appartenons. l’Europe doit n’être que des échanges et des projets communs. Les états-unis d’Europe c’est impossible, surtout à 27. On peut s’entendre sur beaucoup de points et progresser ensemble mais à condition seulement que les volontés des peuples y soient respectées. Ce qui n’est pas le cas.

  5. ■ Guerre en Ukraine : cette implication que la France se refuse à reconnaître

    Un Français vient encore d’être tué sur le front de Koupiansk dans la bataille d’Ukraine. Formellement, la France refuse de reconnaître sa participation militaire au conflit en Ukraine. De facto, des Français sont engagés aux côtés de l’armée dite ukrainienne, souvent dans la Légion internationale, et la France forme et arme cette armée atlantico-ukrainienne. Sans consultation populaire, sans consultation des parlementaires, la France est devenue partie au conflit, qui se joue en Ukraine pour protéger la Pax Americana.
    …/…
    ○ RUSSIE POLITICS.blogpost.com : http://tinyurl.com/bp7ydmnk

  6. Non à l’Union européenne ?dans ces conditions ? C’est pas à l’Europe de commander ? Les pays de l’Europes? Mais aux
    Citoyens de chaque pays, après référendum ? Si oui, où non, cela, conviendrait ? À chaque peuples? Et non, aux guignols ? Qui, sont à Bruxelles ? Des pitres, qui avance, à la faufile???
    Et tuent nos pays?🤮nous ne voulons pas de cette Europes? Qui nous entraînent dans le CAHOTS 😡😡😡des incapables, et insignifiants 🤮 non, c’est non👎

  7. le mec sur la photo prepare sa place comme p^resident de l ‘europe apres celle de la france et emmerde le monde entier comme autrefois les non vaccinés

    • En effet,Macron veut être le président de l’Europe,sur le conseil de sa copine la van der lahiene,petite fille de nazie.c,est grave.

  8. Je ne crois plus aux urnes mais aux burnes. Je veux bien sortir en masse pour tout renverser, mais ne comptez pas sur moi pour aller voter le 9 juin sans ce préalable indispensable. Avant de reconstruire l’Europe, il a fallu tout raser en ’45. Aujourd’hui, il faut tout raser avant de reconstruire. La guerre contre l’oligarchie n’est pas finie.

  9. Que faire pour que les Suisses ne se soumettent pas à l’UE, renoncent à leur souveraineté, renoncent à leurs libertés, à leur démocratie directe et au principe de subsidiarité de leur constitution?

  10. Une chose aussi est visible:
    Le ministre des affaires étrangères n’est pas le ministre des affaires étrangères de l’union européen mais l’inverse, ministre de l’union européenne et accessoirement des affaires étrangères…

    Quant à la culture, je remarque aussi une chose:
    Nous savons tous que la France n’a pas de culture et que le peu que nous avons, nous la devons aux arabes… (dixit aussi l’UE)
    C’est donc pourquoi, après Abdul Malak qui voulait réserver 100 emplois d’office aux chances pour la France à Dati…

    Il faut absolument détruire ce qu’il reste de la France et l’européiste micron, l’oligarchie l’ayant propulsé s’y emploient…
    Et là où un certain monsieur H à raté son grand rêve en 1945, certains le réalisent sous couvert de “démocratie et de lois pour nous protéger”…

    • Bonjour Jean Rage !
      Vous voilà donc revenu sur un site patriote
      Ca faisait longtemps !…
      Bien d’accord avec votre analyse !…

  11. “1789 la Révolution, expression violente du nationalisme français”
    Tactiquement car la France était l’avant garde, le fer de lance. Mais ce qui était au bout c’était (c’est toujours) un état mondial, une république universelle.

  12. Merci Antiislam pour cet article percutant et inspiré. Je n’ai jamais cru à l’UE et j’ai voté non à chaque fois. Ce que je pressentais est arrivé, arrive et arrivera. Amitiés corréziennes. Et je rajoute qu’il faudrait un permis de voter afin d’en ôter les abrutis qui accordent leurs suffrages sans réflexion préalable. Ma citation personnelle : les cons ne devraient pas voter; ce serait un geste salvateur de les empêcher d’accéder aux urnes. Encore merci.

    • Mais comment distinguer ces cons ? Eux mêmes ne sont pas capables de se rendre compte qu’ils le sont…, justement parce qu’ils le sont ! Au point même, qu’ils peuvent traiter de cons ceux qui ne le sont pas !

      Pire, on en trouve même chez des personnes à haut QI, ou chez des blindés en diplôme !

      Impossible de faire un tri ! Par qui ? Et comment ?

      Depuis 2500 ans, et depuis les Grecs, notre continent à essayé de trouver le remède miracle. Résultat : fiasco total !!

      Il est donc à craindre que soyons condamnés au moins pire des choix : la dite “démocratie”! Tout autant capable par ailleurs de faire elle-même du pire et de jouer “aux cons” !

      C’est démoralisant. J’en arrive même à me demander, si moi-même, ….. je n’en ferais pas partie …. ? ou si je pourrais être pris pour un des leurs, voire même par des non-cons ?

      • Ce matin, un échantillon : les rombières du club des anciens discutaient chez le boulanger. Elles étaient en pâmoison devant la photo d’Attal. il est si beau, on dirait un ange; j’aurais quarante ans de moins… Elles avaient dit pareil pour Macron. Et pas qu’elles. J’ai bu un café au bistrot pour me réchauffer. J’adore écouter les conversations. Trois retraités, le premier: Heureusement qu’on a un président qui a la tête sur les épaules; il a sauvé nos retraites. Le deuxième : En plus il a fait une loi anti-immigration qui tient la route. Le troisième : Il devrait se représenter en 2027. Conclusion, Il n’y a pas à chercher bien loin pour dénicher des cons.

        • Effarant, le niveau général de connerie ! Effectivement, j’ai les mêmes débiles dans la belle-famille…et jusqu’au ” con”-joint (hélas), ancien militaire, qui veut aller “casser du russe” fort de sa longue expérience de septuagénaire et du bon état de sa mécanique musculaire: j’admets mon échec total d’éducation; et vous informe donc que, 20 années passées chez les péquenots arriérés-mentaux et fiers de l’être sont plus fortes- niveau imprégnation cognitive et génétique- que 49 années passées auprès de gens normaux un peu intellectuels et qui ont bourlingué ailleurs qu’autour du tas de fumier…

Les commentaires sont fermés.