L’homo Attal adoubé par Macron pourrait-il obtenir le vote des musulmans en 2027 ?

Attal, baby Macron. Attal, clone de Macron…  La presse internationale s’en donne à coeur joie.

https://www.huffingtonpost.fr/international/article/gabriel-attal-premier-ministre-la-nomination-d-un-clone-de-macron-vue-par-la-presse-internationale_228132.html

Au départ, on est perplexe. Un homme plutôt jeune si habité par le personnage qu’il joue, comme le fit l’ado qu’il fut devant sa prof de lettres et de théâtre, peut-il mettre un concurrent en pleine lumière sans espérer que cette lumière n’aveugle rapidement ce concurrent et finisse par l’obliger à quitter la scène  ?

.

Quelle serait la raison d’une telle manoeuvre si perfide ? Mais tout simplement pour le laisser seul face au public avec l’air satisfait d’avoir prouvé à ce public que le meilleur, c’est lui ? Mais qui est ce « lui » ?
Eh bien, c’est évident, ce « lui », c’est Emmanuel Macron qui avait certainement une idée en tête -ou plutôt derrière la tête- en nommant, en la personne de Gabriel Attal, « le plus jeune Premier Ministre de notre Histoire de France depuis Napoléon » ! 
Et son idée, est-ce tout simplement parce que, lui, le 14 mai 2017, au premier jour de son élection à la Présidence de la République Française, parce qu’il n’avait alors qu’un peu plus de 39 ans, prenait le titre honorifique de « plus jeune Président de la République Française depuis Napoléon » ? Il voudrait garder ce titre encore quelques décennies ? Or si son « poulain » était élu Président lors de la prochaine présidentielle en juin 2027, lui, Macron, perdrait ce titre. Et les titres, Macron y tient… Non, non, je ne parle pas de titres bancaires.

.
Macron a donc nommé à Matignon « l’Archange porteur, en sa main, de miracles ». En effet le nouveau Premier Ministre porte deux prénoms, Gabriel, celui  de l’un des quatre Archanges,  « la main de Dieu » mais pas n’importe quelle main : celle de… gauche ! Cela ne s’invente pas et Nissim, ce prénom d’origine juive orientale et séfarade, qui signifie « miracles » ! Là non plus, cela ne s’invente pas ! Il faudra qu’il en fasse, d’ailleurs, des miracles pour pouvoir se présenter à la présidentielle de 2027 mais Macron veillera à ce qu’aucun miracle ne dore l’aura de son prétendu « poulain ».

.

En effet, en nommant Attal à ce poste de Premier Ministre, Macron espère sans doute que le p’tit jeunot aura du mal, malgré toutes ses qualités, à faire le boulot suffisant pour satisfaire une majorité de Français. D’autant que son « supérieur yéyé, rare, chic » fera tout pour lui mettre non seulement des bâtons dans les roues de son vélo mais aussi pour le contraindre de se diriger vers une route -politique- dont il aura recouvert l’asphalte de grasses mesures inutiles, une route étroite frôlant un gouffre financier dissimulé par des piles de 49.3.
En effet,  la constitution est ainsi faite : ce n’est pas le Premier Ministre qui décide, c’est le Président de la République qui le pousse dans telle ou telle direction. Et avec Macron, on peut supposer que la route d’Attal devra, un jour ou l’autre, avant juin 2024, traverser un long fleuve pas tranquille du tout.  
Normal, quand on sait que la Constitution de la Ve République -approuvée par référendum le 28 septembre 1958- a été écrite par Michel Debré et, surtout, par l’inspirateur et instigateur Charles de Gaulle de retour aux affaires grâce au 13 mai 1958 des Français d’Algérie qu’il a ensuite trahis !

.

Pour ce qui est de l’actuel occupant de l’Élysée, celui-ci espère peut-être  que Gabriel Attal ne pourra pas être élu Président de la République en 2027. Ainsi, lui, Macron, conserverait -encore quelques décennies- ce titre de « plus jeune Président de la République » ! Car si, en juin 2024, Attal lui succédait, il n’aurait que 34 ans et 4 mois alors que, lui, Macron, avait en juin 2017, « déjà » 39 ans et 4 mois ! Que Gabriel Attal risque de lui voler ce titre, ce ne serait pas admissible pour son égo !
Pourquoi donc, dans ce cas, l’a-t-il nommé Premier Ministre ? Parce que Gabriel Attal aura plus de risques politiquement parlant à se casser la g… disons, la figure que s’il était, actuellement, un jeune laissé de côté par un « méchant Macron » ?

.
Et il est une raison sur laquelle Macron compte peut-être pour entraîner la défaite de son « poulain » même face à un candidat du Rassemblement National ! Que ce candidat soit
Marine Le Pen ou Jordan Bardella, c’est le fait que Gabriel Attal soit homo. Les Français, en 2027, seront-ils prêts à voir le couple présidentiel représenté par deux hommes  lors de rencontres internationales futures, surtout lors de visites officielles de pays étrangers ? A moins que la perversité d’un Macron soit justement de présenter aux suffrages des Français, ces vieux “illettrés”, “réacs”, qui osent refuser la “modernité” des vaxxins covid, un jeune ne correspondant pas tout à fait au modèle standard ? Il en est capable, on peut l’imaginer rire à l’idée de secouer le cocotier une fois de plus, à l’idée de “violer” la conscience ou les réflexes de vieux Franchouillards.

.

Certes, les Français ne sont pas homophobes et ils se fichent complètement de la vie sexuelle de leurs dirigeants. Les Parisiens n’ont-ils pas élu et réélu Delanoé ? Les Français n’ont-ils pas cohabité avec un Chirac chaud lapin, un Giscard rentrant à l’heure du laitier à l’Elysée, un Mitterrand et sa double vie, sans parler de l’homme au scooter ? Et ils ont avec Macron et sa femme un couple sur lequel il court tant de commérages, de doutes que l’on ne peut pas dire objectivement que le couple actuel de l’Elysée soit un couple “normal”. Alors, face à la décadence actuelle, 2 jeunes hommes bien sous tous rapports, ça peut paraître un progrès, ça peut même rassurer nombre de Français perdus devant cette “décadence” au sommet de l’Etat !

Par contre, il y a dans notre pays une religion qui progresse et qui est bien plus homophobe que ce qui reste du christianisme, à part les cathos tradi qui voient encore l’homosexualité comme une tare, la plupart des catholiques s’en fichent. L’islam, par contre… L’islam qui, en Iran, jette les homos du haut des immeubles de 4 étages et qui les persécute ailleurs

Or, il y a dans notre pays des millions de musulmans, Christine Tasin pense qu’il y en a au moins 20 millions, combien votent ? Un certain nombre  de millions, forcément. Entre un Mélenchon et un Attal qui choisiront-ils, à votre avis ?

Et si c’était le calcul de Macron ? Permettre en 2024 l’élection de Mélenchon pour empêcher celle de Marine, en proposant un candidat homo ?

Je tiens à préciser que, si Gabriel Attal était candidat lors de la présidentielle de 2027,  je ne voterai pas pour lui si, face à lui, il a une personnalité de droite pour laquelle, donc, je voterais.

Mais je voterais pour lui si son opposant est un Mélenchon ou un de ses sosies « politiques » très à gauche ! Pour moi, la vie que mène Gabriel Attal ne m’empêcherait pas de l’élire si un danger plus à gauche menaçait la République. Oui, la vie qui est la sienne, est une vie, pour moi, des plus honorables.

A suivre… Attal continuera-t-il à être le chouchou des medias ? Evitera-t-il les 49-3 ? Fera-t-il voter quelques lois démagos pour séduire la France profonde, sur les conseils de Mac Kinsey ? Réponse dans les mois à venir.

 

Jacques Teno

 973 total views,  11 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Si attal veut s’adresser aux muzz, il faut pas qu’il le fasse en haut d’un immeuble de 4 étages…

  2. La question ne se pose même plus : Oui !
    Ces gens font tout pour les africains nord et sub, ils sont leurs clients privilégiés. Pourquoi voulez vous dans ces conditions qu’ils ne votent pas pour iels ? Par contre il n’y aura pas de 3ème chance (2027) pour les franchouillards, leur fin est bien entendu actée et donc très proche…
    Je pense que ce peuple était en fait un peu trop stupide (2017,2022) pour perdurer et donc survivre.

    • Exact ! Même 2027 sera trop tard donc penser à voter pour ce genre de collabos, non merci.

  3. Par pitié, qu’on nous épargne le choix entre un macronien ou Méchancon, ce serait catastrophique. J’en n’ai rien à faire de Attal, pour moi, comme pour tous les politiques, il n’est pas compétent. Il ne sait pas ce que c’est que de travailler pour gagner sa croûte. Il n’est pas proche du peuple. Il n’est pas patriote. Rien de bon.

  4. En 2027 merluche aura 76 ans, j’espère qu’il n’aura pas le culot de se présenter si la camarde l’a pour un instant, un peu oubliée. Je pense que pendant ce temps, l’eau aura coulée sous les ponts et qu’il est bien trop tôt pour faire des pronostics. Néanmoins, j’avoue qu’entre ces deux traîtres immondes, on choisit le moins pire. Dommage que l’on ai pas le droit au joker.

  5. La FRANCE,un pays si brillant ne doit pas sombrer avec des dirigeants incapables et de plus sans moralité.C’est trahir tous les soldats qui ont péri pour la liberté.Ne jamais oublier,l’avenue des Champs Elysées lors de la LIBERATION de Paris..

  6. En route pour la destruction de la France. Rien ne changera. De toute façon macronescu veille et cruella la hyène aussi. On va continuer d’en chier. 2024 sera une année pourrie.

  7. Matignon est un piège pour un futur candidat à la présidentielle, un casse-gueule. Sauf à démissionner à temps ou être dans la cohabitation. De toute façon,ce sera la même politique avec des acteurs différents. Une nomination cosmétique.

Les commentaires sont fermés.