Le Macron – Deux enterrements en 4 jours

Macron et Borne

Le Macron, qui a enterré vendredi dernier l’ancien président de la Commission européenne, le Jacques Delors, vient de récidiver en enterrant, hier lundi, son Premier Ministre, l’Elisabeth Borne.

Le Macron avait utilisé la Borne pendant 20 mois comme un « punchingball », un sac de boxe, certes, mais un sac quand même.

Il l’a d’ailleurs enterrée quelque temps après avoir diffusé sur X une vidéo le montrant en posture de combat à côté d’un sac de boxe qui semblait avoir été mis KO par le vaillant président.

Symbolique. On avait compris qu’il s’agissait de la Borne. L’annonce de l’enterrement de la Borne n’allait pas tarder.

La « Pupille de la nation » était devenue un sac de boxe pour le Macron. C’est conforme aux principes du macronisme.

Dans une oraison funèbre lue sur X, le Macron a salué le travail exemplaire accompli, de son vivant, par sa Première ministre au service de la Nation, « Vous avez mis en œuvre notre projet avec le courage, l’engagement et la détermination des femmes d’État », a funèbrement « oraisonné » le président.

On le sent au bord des larmes. C’est la première fois qu’il enterre un Premier ministre femme. Une femme, de 10 ans plus jeune que la Brigitte et qui aurait pu être sa mère.

Depuis son accession à l’Élysée, le Macron n’avait enterré que des Premiers ministres mâles. C’est Edouard Philippe qui, de chagrin, a perdu tous ses cheveux, y compris les sourcils, et ressemble désormais plus à un albinos, ce qui est tout à fait normal pour un défunt.

C’est aussi Jean Castex, qui, aussitôt après son enterrement, a été ressuscité par le Macron en tant que fantôme pour hanter les transports parisiens. C’est cette même fonction qu’avait occupée la Borne avant d’être appelée à Matignon.

Comme quoi, la RATP mène à Matignon et inversement.

Le siège de la RATP et le palais de Matignon sont tout proches l’un de l’autre. À peine 5 petits kilomètres de distance. On peut y aller à pied dans un sens ou dans l’autre.

Les cérémonies d’enterrement ne fatiguent pas notre président. Au contraire, elles le stimulent. Il adore ça. Il est là pour ça.

Le Macron s’entraîne pendant au moins 30 minutes par jour à enterrer tous les « souchiens » Français.

C’est son rêve à long terme.

À court terme, il va encore enterrer quelques ministres. Qu’est-ce qu’on voudrait que ce soient le Darmanin et le Dupont-Moretti.

On évoque le Gabriel Attal comme possible maître de Matignon. Non parce qu’il est le Premier ministre idéal, mais parce qu’il faut l’éloigner de l’Éducation nationale où il a entrepris des reformes contraires aux valeurs islamistes de la République française.

La Borne a laissé un message émouvant en guise de dernière volonté avant d’être enterrée. « Il est plus que jamais nécessaire de poursuivre les réformes afin de donner sa chance et des perspectives à chacun au sein de la République et de bâtir une France plus forte et plus juste dans une Europe plus souveraine. »

Repose en paix, Elisabeth. Wallah, grâce au Macron et à la contribution du Mélenchon, tout sera fait pour que ta volonté soit exaucée.

Messin’Issa

 1,372 total views,  3 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Ce plus pur symbole de la nullité ne laissera aucune trace dans l’histoire, mais elle prétend vouloir encore “servir” son pays alors que cette femme de gauche n’a fait que le contraire depuis tant d’années !

  2. elle a les corones qui dépassent de sa robe longue ; elle est plus masculine qu’atal

  3. Qu’est ce que j’aimerais avoir un enterrement comme la borne, qui va se retrouver ambassadrice, ou ministre de je ne sais quoi ,sans aucune responsabilité, avec une rente a vie et tout le confort que ces “gens là” ont après leur mandat. Quel est l’autre patron qui paye a vie un employé, partant a la retraite ou licencié ? autre que “notre gouvernement ????

  4. Elle avait un certain style avec sa cigarette électronique!
    Là elle va pouvoir refumer des cigarettes et peut-être même des barreaux de chaise que ça ne m’étonnerait pas!

  5. “Vous avez mis en œuvre notre projet avec le courage, l’engagement et la détermination des femmes d’État », a funèbrement « oraisonné » le président.”. Il a juste oublié d’ajouter ceci : ” À coup de 49.3 grâce à ma voix”.

  6. Attal nommé premier sbire, j’ai vu juste, voir mon propos du 1er octobre. D’Attali à Attal, nous sommes désormais bien en main. Quelle joie, quel bonheur!

  7. Dans son lieu de repos, la borne dormira sur un coussin de monnaie sonnante et trébuchante “durement gagné” -surtout pour nous-.

    • voiture ( pas 4 L ) et les frais correspondant à vie ( la cresson qui n ‘ a plus d’ âge y a tjrs droit
      et secrétaire et surement garde pour sécurité ; c ‘est nous qui payons avec les taxes anciennes et nouvelles ( tjrs plus )

    • Sacré Paco ! Tu me pousses à ouvrir une agence de pompes funèbres…
      Paradis garanti.

    • Patiente, cher ami.
      Une lame de fond islamique poussée par le souffle d’Allah est aujourd’hui en train de foncer sur les rivages français. Mais on est capable de la briser.
      Les nations meurent surtout de la main de leurs traîtres.
      Et la France en compte beaucoup.
      Éliminons les traîtres et la Nation se portera mieux.
      Bonne année, cher Argo, et meilleurs voeux

      • -“Une lame de fond islamique poussée par le souffle d’Allah est aujourd’hui en train de foncer sur les rivages français.”-

        Oui ! et elle s’approche comme un tsunami, vitesse grand V

      • Également, Messin. Mes meilleurs vœux. Il paraît que Gabriel Attal est premier ministre. Encore un coup au moral. Macron III et ses mignons. Ça va jouer du bilboquet sous les lambris de l’Élysée. Que va dire Brigitte de Médicis à propos de son royal garnement? Espérons qu’un Jacques Clément passe par là. J’imagine la fin de notre souverain :”Ah le méchant patriote. Il m’a tué.” Fin de l’épisode.

Les commentaires sont fermés.