Menaces et assassinats au nom du Coran se multiplient, on fait quoi, Macron, on se convertit ?

Cette fois, c’est un assistant parlementaire RN  qui a été agressé. Il s’en est sorti par miracle.

https://www.fdesouche.com/2024/01/08/sur-le-coran-la-france-jla-baise-niquez-tous-vos-morts-bande-de-fils-de-pute-de-blanc-un-assistant-parlementaire-rn-manque-de-se-faire-egorger-a-villeurbanne/

Je ne sais pas vous, mais moi je n’en peux plus. La colère monte, monte… à tel point que devant le premier incident, la première menace que je pourrais subir ça risque de dégénérer. Ben oui, à force de lire les faits-divers -et on ne sait pas tout- je suis, comme tous les Français, sur le qui-vive et capable de tuer sans le vouloir, dans un réflexe d’auto-défense.

Est-ce un hasard si tant de braves gens se baladent avec une gazeuse à la main, un poignard dans la poche, prennent des cours d’auto-défense, de Krav-maga etc ?

Il est évident que, dans certains quartiers, le pauvre quidam honnête qui va vous arrêter pour demander son chemin risque bien de se prendre un coup de canif en guise de réponse. C’est dommage, c’est anormal mais on en est là. C’est juste de la méfiance nécessaire, à enseigner à nos enfants.

Premier conseil à vous donner : plus jamais l’insouciance, plus jamais la discussion libre et joyeuse avec un copain sans passer son temps à regarder autour de soi, plus jamais de sac sur l’épaule ou à la main, facile à arracher. Et ne parlons pas des téléphones, INTERDITS dans la rue, entrez dans un café si vous devez téléphoner !

Second conseil à vous donner : sortez avec la main sur une arme par destination, une clé coincée entre l’annulaire et le majeur qui peut blesser, le doigt sur une alarme de poche ou un canif ouvert dans la poche, la main dessus…

Troisième conseil à vous donner : ayez la haine, ayez l’envie de tuer. Ne vous laissez pas approcher, ne vous laissez pas tromper par quelque demande que ce soit. Il faut être égoïste et appeler les secours mais pas risquer d’être trompés par un faux appel au secours. Ne pensez pas à vous protéger mais à attaquer, coup de pied dans les parties, doigts enfoncés dans les yeux, sans scrupules… avant de fuir en courant comme jamais.

Quatrième conseil : ne croyez pas que, parce que vous êtes 2 ou 3, vous ne risquez rien. “Ils” attaquent en meute, ces chiens, ces lâches. Evitez les promenades dans les lieux qui craignent…

Mais, le mieux, c’est de prendre quelques cours avec un professionnel, juste pour apprendre à votre corps les 2 ou 3 gestes qui vous permettront de gagner quelques précieuses secondes en repoussant  l’agresseur et en prenant la fuite au lieu d’être tétanisé par la peur.

 

 

 1,101 total views,  2 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Ben quoi ? Is ne font que ce que leur commande le livre fondateur de leur secte. Celle là même que nos ‘zélites’ corrompues par les émirs nous imposent chez nous contre notre gré. Qu’on ne vienne pas nous chanter ensuite qu’il y a là une surprise…

  2. La bombe lacrymogène je déconseille personnellement car votre agresseur en un 7eme de seconde après avoir fermé yeux et voies respiratoires peut-être sur vous à vous éclater par terre d’un simple coup de pied.
    Toute la confiance hautaine de beaucoup de noirs et d Arabes dans la rue vient qu’ils portent tous un couteau sur eux tout en espérant que vous soyez un petit blanc bien respectueux des lois et donc bien désarmé . Dans les circonstances actuelles, dans ce pays musulman extrêmement criminogène qu’est l Afrance, le mieux est d’avoir toujours sur soi un ou deux……………

  3. évité les endroits publiques comme les centres villes , bus , train , cinéma , sortie restaurants , balader vous en forets

  4. Ce modèle là ,de la marque Cartridge , le -L ,tout en fer léger mais très solide , sécurisé , il faut appuyer sur le bouton très large pour sortir la lame .Le mécanisme est très bien conçu une pression sur le bouton et la lame coulisse très bien et vite . Croyez moi si vous avez besoin d’un bon outil qui vous sécurise pour bricoler chez vous choisissez le .
    https://cdn.starwebserver.se/shops/briklas/files/cache/8071l2000rp_grande.jpg?_=1475571936

  5. C’est bien vrai tout ça, c’est toujours une situation de survie ! À pratiquer sans les moindres remords

  6. Plutôt qu’un canif dans la poche prenez un cutter en fer avec une lame neuve . Depuis des mois j’en ai un en permanence dans mon blouson .Pourquoi un cutter plutôt qu’un canif ou un couteau . Nous ne sommes pas des tueurs , il faut savoir les utiliser , être très prêt de son agresseur et exécuter un mouvement du bas vers le haut ou inversement et le coup n’est pas nécessairement porté ou efficace ces fruits . Alors qu’avec un cutter vous pouvez toujours rester en garde et ne pas être au corps à corps .
    Vous n’aurez qu’a tendre le bras et vos coups feront toujours mouche aux bras , aux mains surtout au visage et ils seront redoutablement efficaces .De plus avoir une arme blanche sur soi est interdit alors qu’un cutter n’est pas une arme par destination . En cas de contrôle vous pouvez toujours arquer du fait que vous avez besoin de bricoler chez vous , que vous n’en possédiez pas un qu’on vous la prêter .Avec une personne de confiance en amont préparez votre discours , cette personne pourrait confirmer vos dires .

      • Désolé Christine, mais porter un cutter est une fort mauvaise idée.Le cutter pourra très bien être considéré comme une “arme par destination”. Comme l’est une automobile par exemple, alors qu’au départ on s’en sert pour aller d’un point à un autre. Un cutter peut tuer, une bombe lacrymo, non ! J’en porte une en permanence et j’ai confiance en ma capacité d’expliquer le moment venu, la nécessité que je ressens de pouvoir me “défendre” en cas d’agression !

        • On ne bricole pas avec un couteau ou un canif , hors on le fait avec un cutter . Un cutter au regard de la loi n’a pas FONCTION d’être une arme . Il peut effectivement l’avoir par destination mais en cas de légitime défense . Comme je disais si en amont vous pouvez justifier de sa présence dans vos poches au moment de votre agression cela vous vaudrait à minima des circonstances atténuantes . Vous me direz que l’utilisation d’un instrument quelconque doit être proportionnel à celui de l’attaquant il est certain que si l’enculeur de chèvres n’a pas de couteau ou autre et que vous sortez votre cutter vous en ferez les frais au tribunal . Mais n’est ce pas la même chose pour votre bombe lacrymo face à des poings avez vous le droit de l’utiliser . Ce qui est sur vaut mieux la prison qu’un cercueil , c’est ce que dit la sagesse populaire donc je garde mon cutter dans ma poche.

        • Une bombe lacrymo est tout aussi interdite que le reste. MArcher avec une canne. Un bambou section 5cm, longueur 1m20. de noeud à noeud. Le faire vieillir auprès du feu..
          Voila rien de méchant puisque il vous aide à marcher. Et faite moi confiance, un bambou durci fait très mal au genou.

        • Est-il dans l’ordre d’avoir sur soi , un couteau , un canif , un cutter , ou une bombe lacrymogène , à cette question je réponds non . A ce titre je dis donc laissez vous trucider sans rien n’y trouver à redire.
          Nous sommes d’accord ? .

          • oups est-il dans l’ordre des choses d’avoir sur soit un moyen de défense, avant non , aujourd’hui oui .Pour notre pouvoir et sa branche inquisitionelle c’est toujours non . Mais quoi qu’ils pensent ,après les avoir braver ,ils ne pourront nous empêcher de savoir courir vite .

      • Je vous en prie Christine , non que je voulais apporter la contradiction , mais juste expliquer ma façon de solutionner le problème auquel nous sommes confronter et que vous mettez en exergue dans votre article

  7. -“Cette fois, c’est un assistant parlementaire RN qui a été agressé”-

    Ces temps derniers il y a eu d’autres cas. Avant c’était les gôchos qui s’en prenaient à eux, à présent ce sont les gôchos et les mahométans en frence ; d’ailleurs, les partisans de mauxmaux sont de plus n plus actifs dans le domaines. Au fait, combien d’entre eux travaillent-ils ?

    Pendant que le gaulois trime pour quatre sous qui seront rackettés par l’état ; les mauxmauxtaôns jouent des coudes, poussent et s’installent “durablement comme entonné par nauséelites”.

  8. Effrayant. Un conseil, visez les yeux. Et n’oubliez pas la bombe au poivre rouge. En vente libre.

    • chez vous un pistolet d’alarme type béretta 9mm, chargé (9 balles) de cartouches au poivre. Visez les yeux. Chez vous c’est légal.

      • Entre mourir poignardé et finir au trou pour avoir poivré un agresseur, je choisis la seconde solution, et ne pas finir dans un trou. Je me fous des élucubrations de cette Justice pourrie qui défend l’agresseur et enfonce l’agressé.

Les commentaires sont fermés.