Que faire des deux millions de Gazaouïs ?

La bande de Gaza dans son statut actuel ne permet à personne de l’habiter. Toutes les infrastructures élémentaires – électricité, eau potable, sanitaires, sont détruites alors que 70% de la totalité des bâtiments est en ruines. Les 30% restants sont inhabitables.

Personne ne pourra accuser Israël d’avoir détruit toute la bande de Gaza – il n’y avait aucun moyen de l’épargner justement à cause du métro militaire/arsenal que le Hamas y avait construit et qui sillonne toute la bande de Gaza dans tous les sens, depuis la frontière égyptienne jusqu’au dernier bâtiment de Gaza. Ce métro relie par ses tentacules la majorité des bâtiments, qu’ils soient des crèches pour enfants, des écoles, des hôpitaux, des résidences… une véritable taupinière où le Hamas conservait ses terroristes et officiait en qualité de quartier général.

Ces tunnels lui permettaient  non seulement le trafic de contrebande, le vol, le crime, la terreur… mais aussi était un moyen infaillible de maintenir la population arabo-palestinienne sous son joug. Même l’UNWRA servait de bastion pour ses besoins… La majorité des employés de cette institution étaient des membres de Hamas – quelques 30.000 individus prétendument employés pour assister les réfugiés éternels de Palestine. En vérité, ils étaient ses milices.

Afin de pouvoir nettoyer le sous-sol, il fallait atteindre ce métro dans ses innombrables issues et les détruire, ce qui en fait, entrainait la démolition intégrale de tous les bâtiments sur lesquels le métro avait été conçu. La population gazaouïe a été contrainte de quitter toute la région et de se grouper dans un nouveau camp de réfugiés. L’Égypte a aussitôt scellé sa frontière pour empêcher les arabes de Palestine de se déverser sur son sol. La Jordanie a suivi le même programme. D’entre 57 pays arabes, on ne trouve aucun volontaire pour les héberger. Cela nous donne une idée du genre de soutien fraternel dont jouissent les Arabes en général. Soutien surtout parlementaire, financier, mais jamais factuel.

Nous recevons une image assez convaincante de l’hypocrisie de la Ligue arabe et des pays arabes.

Il faut admettre qu’ils sont plus intelligents que les Occidentaux. « Je suis avec vous en pensée mais jamais sous mon toit que je veux préserver contrairement aux Européens et Américains qui ouvrent leurs portes à tous les aventuriers et/ou réfugiés et qui naturellement, seront ceux qui les substitueront, le temps, la démographie et la démocratie aidant ».

Que fait-on de ces deux millions de Gazaouïs en vadrouille ?  Pour que la bande de Gaza puisse devenir habitable, il faut au moins une bonne dizaine d’années et un investissement énorme de fonds. En ce qui concerne les fonds, les Arabes pétrodollars y contribueront, pourvu que ces Gazaouïs dits palestiniens n’échouent pas à leurs portes, mais leur serviront de moyens de torpiller les assises de  l’État juif d’Israël.

Ne croyez surtout pas que ces pays arabes réfractaires n’ont pas raison : un petit rappel en ce qui concerne l’ambigüité des Arabo-Palestiniens.

La Jordanie qui avait hébergé un grand nombre d’Arabo-Palestiniens a failli perdre son trône. Notons en passant que ces Arabo-Palestiniens que la Jordanie avait supposément accueillis n’étaient pas des réfugiés puisque la Jordanie a été créée sur 77% de la Palestine mandataire… et donc étaient des citoyens de cette région. Là, encore la fourberie arabe nous frappe.

Chassés de la Jordanie, ces arabo-palestiniens s’étaient réfugiés au Liban et contribuèrent à son malheur. Le Liban a perdu sa sécurité, son intégrité et ses caractéristiques. Bien que ces Arabo-Palestiniens n’aient jamais reçu la nationalité libanaise, leur démographie galopante a changé les donnes.

Au Koweït et en Syrie, les Arabo-Palestiniens ont œuvré à leur destruction… Le Koweït a été sauvé de justesse par les USA, lors de la guerre du Golfe.

Il faut comprendre donc, que ces Arabo-Palestiniens ne cherchent nullement à créer un État palestinien, ils n’ont jamais eu d’État dans le sens propre du mot, ils ont surtout une intention d’opérer une substitution en leur faveur… et cela se fera de manière explosive dans toutes les démocraties qui les hébergeront.

Le Cairn nous informe concernant les Arabes de toute la région :

Quant aux habitants de l’Arabie ou du moins de sa partie centrale, qui étaient appelés par les auteurs anciens Arabes scénites, c’est-à-dire vivant sous la tente (du grec skênê), ils reçurent ensuite le nom de Sarakênoi, en grec, et Saraceni, en latin, qui a donné en français Sarrasins. Ils étaient donc considérés essentiellement comme des nomades, sens qu’a conservé en arabe l’appellation al-‘arab.

À l’heure actuelle, ces Arabo-Palestiniens qui n’avaient jamais connu d’État, mais étaient généralement des nomades opportunistes à la recherche d’un gagne-pain, sont devenus, suite aux tentatives des Occidentaux d’éliminer Israël, des réfugiés, des apatrides – qu’ils ont toujours été…

Un nomade est apatride – et c’est bien ce que sont les Arabes de Palestine.

Il ne reste en fait, qu’un espoir assez aléatoire

Tony Blair, ancien chef d’État britannique, renchérit «  Alors que la nature de la barbarie et de la sauvagerie révoltante de l’attaque du Hamas contre Israël devient évidente, et que les auteurs de cette attaque savent pertinemment qu’elle entraînera non seulement la désolation et la tragédie pour les Israéliens, mais aussi pour les habitants de la bande de Gaza. Il devient également évident que des décennies de diplomatie occidentale conventionnelle autour de la question israélo-palestinienne devra être fondamentalement repensée.

Plus les Occidentaux insistent pour financer ces dits palestiniens, les aider,  les soutenir devant l’ONU, devant la cour de Hague, plus ces Arabes de Palestine s’enrichissent à leurs dépens, et rient sous cape…

Israël poursuit son chemin, en leur tenant tête et en les évinçant.

Et qui va devoir les prendre ? Les Européens, le Canada… pas bêtes les États arabes, aucun d’eux ne les veut et pour cause… Les Zuropéens les ont parrainés depuis qu’ils ont en fait un peuple palestinien fictif, alors qu’en vérité, ils ne sont tous que des Arabes… Un mauvais pion sur l’échiquier international qui agit en boomerang et frappe ses partenaires.

Thérèse Zrihen-Vir

 840 total views,  3 views today

image_pdf

36 Commentaires

  1. Rien à faire de ces muzz, qu’ils se débrouillent dans leur bordel, allah leur donnera un coup de main !!

  2. Que faire des gazaouis ? Simple !
    Nouveau plan de partage…
    Les juifs d’Israël, en Palestine juif, soit Israël + la Samarie !
    TOUS les gazaouis + ceux de la Samarie en Palestine arabe, soit la Jordanie actuelle , conformément au premier plan de partage de 1922, acceptés par tous les partis…
    Propagez l’idée !

  3. Quand on n’est pas bienvenu dans un pays,la moindre des choses c’est de ne pas s’y rendre.Les muzzs n’ont aucun honneur…….

  4. En tant que spécialistes de travaux souterrains les sociétés de forages, de constructions de tunnels et des autres infrastructures dans le sous-sol devraient les embaucher vu leurs savoirs faire. Ils ont tous participé et ont été payés avec nos impôts déguisés en donations de l’UE à leurs travaux de taupes et maintenant ça chouigne à tout va.

  5. Je suis peut-être méchant mais les arabes , les gazaouis veulent éradiquer les juifs d’Israël c’est à dire leur génocide . C’est le plus fort qui gagnera et se sera les juifs . Les gazaouis devront quitter la terre d’Israël ou mourir . C’est les gazaouis qui sont responsables de ce choix et de ce qui leur arrive . Netanyahou dit que plus aucun gazaouis ne sera embaucher pour travailler en Israël que vont ils devenir ? Déjà ils ne créaient rien à par construire des tunnels avec une pioche . Les gazaouis deviendront des populations à charge pour les pays qui les accueilleront .

  6. Normal que personne ne souhaite les récupérer, ce sont des rebus des sociétés arabes et en allant plus loin des phéniciens qui n’avaient pas de civilisation propre, pour ceux qui ont lu l’ancien testament deutéronomique, les Cananéens (phéniciens qui venait de la région du Liban) étaient déjà considérés comme de mauvaises populations sans foi ni loi et Moïse donnait comme instruction de les éliminer.

    • Bon, c’était bien des temps avant JC…
      Si vous lisiez l’Histoire de ces temps là…
      La prise de la Gaulle fut qu’un tiers de la population fut décimée dans les batailles, les massacres systématiques, sans compter la mise en esclavage…

  7. On peut aussi poser le problème d’une autre manière.
    Que faire de 6 millions d’Israélien , personne n’en veut ?

    • Moi je propose l’échange : six millions de juifs contre six millions de nos muzz !

    • Cette question s’est posée,à la fin de la seconde guerre mondiale,et même,bien avant. Un pays leur a été attribué,en 1948,mais il est très regrettable,qu’ils préfèrent aller s’installer un peu partout,en Europe;car leur objectif,au travers des médias,dont ils disposent,et grâce à leurs milliardaires,tel que Soros,entre autres;est de faire se confronter les musulmans,et les chrétiens,dans toute l’Europe blanche et chrétienne,en finançant,et en organisant la venue de millions de musulmans,dans toute l’Europe,qu’ils ont voulue sans frontières,bien sûr;et il n’est pas bien difficile,de comprendre pourquoi. Lorsqu’il prendront la décision de rentrer en Israël,ce ne sera pas avant de laisser derrière eux,les chrétiens et les musulmans,s’entretuer,et qui fera que l’Europe ne sera plus qu’un champ de bataille,et de destruction. Au cours des siècles précédents,ils ont agis plusieurs fois,de cette façon. Mais au final,ils se sont fait une très mauvaise réputation,et on peu comprendre pourquoi.

  8. Qu’ils aillent se réfugier au Qatar ou en Arabie Saoudite ils y trouveront tous les agréments d’un pays muzz mais surtout pas chez nous

    • Ils ont 57 pays , heu! 60 ou plus, avec la France, Belgique. Grande Bretagne,….enfin presque toute l’Europe, Ils ne vont pas aller où il n’y a rien à gratter! Pas trop de candidats pour le Bangladesh .

  9. « Que faire des deux millions de Gazaouïs ?« 
    Faut demander à Macron, il a sûrement des idées.

    • Comprendre quoi ? Que les juifs et les arabes sont la même race et que vos conflits on s’en balance ?

  10. Soros,ainsi que les Océans Vikings en tous genres,vont bien trouver le moyen d’aller les chercher par bateaux,sur les côtes de la bande de Gaza;comme ils le font pour les Africains,sur les côtes Africaines. Il ne leur restera plus qu’à traverser la Méditerranée. Et où débarqueront t’ils.? Il est pratiquement certain,que nous allons devoir tous les accueillir. C’est le moyen le plus sûr,dont dispose l’UE,et ses complices,pour renforcer l’islam,dans toute l’Europe.

  11. Non mais vous plaisantez !!! Les Gazaouis doivent rester la ou ils sont ! Le rêve fou du grand Israel ne m’intéresse pas et ne concerne en rien les Français !Que les Israéliens aillent tout seul ,comme des grands ,au bouts de leurs propres logique !

    • Je suis bien d’accord avec vous;mais Israël,a tout intérêt à ce que les choses se passent de cette façon. Pour se débarrasser de ces musulmans Palestiniens, l’UE,est leur opportunité,et il vont très certainement la saisir. Nous allons donc très probablement voir arriver chez nous,par bateaux,tous ces musulmans de Palestine;tout comme cela se passe,avec les Africains. Et puis,comme je le disais,dans mon précédent commentaire;c’est aussi,pour l’UE,qui souhaite islamiser tout le continent Européen,le moyen de pouvoir renforcer l’islam,dans tous nos pays d’Europe.

  12. Qu’ils redeviennent bédouins comme leurs pères, et aillent vadrouiller dans le désert en Arabie saoudite.

  13. Personne n’en veut. La question est pourquoi? Il ne faut pas reconstruire Gaza et obliger les pays arabes à les accueillir. Ce qui semble impossible. Merci Thérèse pour votre article. Prenez soin de vous.

Les commentaires sont fermés.