Les profs nous ont traités de nazillons : qu’ils assument leurs conneries !

La vengeance est un plat qui se déguste mieux froid parait-il.
Tout le monde se rappelle, du moins les anciens, toute la caste professorale horrifiée par l’arrivée au second tour des présidentielles de Monsieur Jean-Marie Le Pen.
Tout ce petit monde du corps enseignant d’obliger des lardons de 7 à 77 ans à aller manifester dans la rue contre le supposé racisme du sieur Le Pen.

Résultat des courses 22 ans plus tard, les profs n’en peuvent plus de leurs petits colorés-musulmanisés-tribus d’Afrique, du Pakistan ou de Tchétchénie, ça tombe même régulièrement sous le coup du couteau, du ciseau ou de la serpette des indigènes dans les rangs du corps enseignant.
https://www.fdesouche.com/2023/12/13/pantin-un-parent-deleve-suspecte-davoir-menace-de-decapiter-un-enseignant/
https://www.fdesouche.com/2023/12/13/champigny-sur-marne-94-un-homme-de-type-nord-africain-arme-dun-couteau-est-entre-dans-une-creche-et-a-menace-la-directrice-je-vais-te-violer-je-vais-te-tuer-sale-juive-sale-sioniste-je/
https://www.fdesouche.com/2023/12/13/faire-comme-a-arras-une-eleve-de-5eme-armee-dun-couteau-stoppee-avant-davoir-pu-sa-professeur-danglais-a-rennes-la-collegienne-a-affirme-vouloir-etre-elle-meme/
https://www.fdesouche.com/2023/12/14/villeurbanne-un-collegien-insulte-de/
https://www.fdesouche.com/2023/12/14/carcassonne-une-enseignante-menacee-par-un-jeune-homme-qui-se-trouvait-a-lexterieur-de-letablissement-scolaire/
https://www.fdesouche.com/2023/10/16/autocensure-et-menaces-39-des-professeurs-ont-deja-ete-menaces-ou-agresses-en-zone-deducation-prioritaire/
https://www.fdesouche.com/2023/12/12/nous-sommes-au-pied-du-mur-on-ny-arrive-plus-les-enseignants-face-aux-menaces-a-repetition-des-eleves-et-des-familles/
https://www.fdesouche.com/2023/12/14/au-cri-de-allah-akbar-un-collegien-de-saint-omer-62-age-de-14-ans-et-connu-de-la-police-poursuit-des-eleves-avec-un-cutter/
« Nous sommes au pied du mur, on n’y arrive plus » clament-ils à bout de souffle-au bord des larmes comme dans un Godard.

Tous ces profs qui maintenant en arrivent à interdire la simple curiosité et la culture, la mort aux frousses dirait Hitchcock, comme ce prof de Privas qui empêche ses élèves de ciné de peur de finir comme à Arras ou à Conflans Ste Honorine :
« Nous ne sommes pas à l’abri d’un fanatique » : des élèves de Privas devaient aller voir le film Persépolis au cinéma en fin d’année. Leur professeur a décidé d’annuler la séance par crainte du fanatisme religieux ».
https://www.fdesouche.com/2023/12/28/en-raison-des-evenements-survenus-a-arras-et-du-contexte-actuel-tres-tendu-jai-decide-dannuler-la-seance-dans-lardeche-par-crainte-du-fanatisme-religieux-un-ense/

Voilà l’archétype du pauvre type de l’éducation nationale chantre du Meilleur des Mondes avec une humanité unique qui s’aimerait les uns les autres qui n’a jamais réfléchit au pourquoi de la partition de l’Inde et du Pakistan, du génocide des femmes, des chrétiens et des juifs dans le monde musulman et qui, sous couvert moral de protéger la France d’un supposé racisme Lepéniste, se retrouve désormais menacé de mort et traqué par ses petits protégés qu’il prenait dans ses bras devant la haine du grand méchant mécréant blanc.

Les profs sont rattrapés par leurs propres illusions qu’ils refusent de perdre totalement sur la vraie nature de l’Humain et du Mahométan, ces derniers ont maintenant quadrillé les salles de classes de pasdarans et de talibans pour faire régner l’ordre moral islamique, si lesdits profs avaient été moins crétins et avaient seulement, sans remonter à Charles Martel, étudié ce qui est arrivé à toute la gauche Iranienne au retour de Khomeiny, ils auraient adopté immédiatement la pensée de Jean Marie Le Pen.

Tous ces profs qui crient au secours, « ben oui mes cons bien jolis » a-t-on envie de leur répondre, « c’est le monde multiculturel bien-vivre ensemble que vous avez voulu nous imposer, que vous goutiez vous-même à grosses tranches à la richesse dont nous n’avions que faire est notre vengeance que nous dégustons froide » a-t-on envie de poursuivre.
Il faut laisser faire les choses maintenant, inutile de se mettre en danger judiciaire, lesdites choses vont se dénouer sans nous, allons à la pêche, à l’apéro, visitons les musées dont les tableaux de filles nues mettent au pâme les imbéciles coraniques, qu’ils tournent de l’œil peu nous chaut.

Pourtant un prof c’est comme un magistrat : si ce dernier n’est pas censé ignorer la loi, l’enseignant n’est pas censé ignorer la culture, la lecture, l’histoire et les essais de civilisation.
Tout ce qui leur arrive était en long et en large annoncé de longue date à ces crétins jolis de l’Ed. Nat. A croire qu’ils n’ont retenu aucune leçon de l’Histoire de France, Charles Martel, le Massif des Maures, la guerre d’Algérie ou d’Europe, l’empire Ottoman musulman et les génocides des indigènes de la Sublime Porte et du Grand Turc, « le choc des civilisations » de Huntington.

Tous ces cons jolis de l’Ed Nat française avaient toute la documentation des siècles sous la main pour pronostiquer le monde qu’ils voulaient imposer aux autres, et maintenant que le TNT leur saute à la gueule, ou plutôt à la gorge, ils font les étonnés nos beaux cons jolis.

En voulant mettre les autres dans le pétrin ils s’y sont mis aussi mais eux en première ligne puisque la tribu d’enturbannés-basanés-colorés leur fait directement face dans les classes désormais : les pauvres gibbons de l’Ed Nat voulaient de l’exotique, qu’ils en tâtent jusque mort s’ensuive nous importe peu.
Ils crient aujourd’hui « au secours », mais s’ils avaient mieux écouté hier ils n’en seraient pas à cette extrémité couteau sous la gorge ce jour : si dès les années 90 ils avaient refusé de prendre des musulmans dans leurs classes, ils ne seraient pas de revue d’égorgement quotidien présentement.

Ils ont voulu n’en faire qu’à leur tête contre tous les arguments vrais réels et censés qu’on leur soumettait en leur expliquant ce qui risquait d’arriver, ils ont nié dans un haussement d’épaules altier snobinard en nous traitant de racistes et de colonialistes, on ne voit pas pourquoi on irait la leur sauver alors qu’ils ont méprisé toutes les mises en garde avec le soutien de toute une classe politique et de toutes les infrastructures administratives du pays qui instruisaient procès à chaque lanceur d’alerte en le traitant de nazillon.

Et ben le nazillon aujourd’hui il est las, fatigué,  épuisé, marre des juges et policiers qui n’en font encore qu’à leur tête en refusant de prendre la seule mesure susceptible de sauver le pays : interdiction de l’Islam, rasage de toutes les mosquées et écoles coraniques et choix entre billet de départ pour les mahométans qui veulent rejoindre les leurs ou mise sous surveillance totale dans des camps d’internement pour ceux qui entendent rester jusqu’à la fin de la guerre qui nous a été déclarée par le monde musulman.

La question qui peut se poser pour chacun, devant l’imbécilité de la classe politique qui refuse de comprendre la trajectoire finale inéluctable du pays, la submersion migratoire qui s’amplifie, la mobilisation de toutes les infrastructures administratives contre lui, police, magistrature, médias, partis politiques, castes artistiques et castes aisées, doxa est de savoir s’il n’est pas temps de décrocher et quitter le poste le poste d’observateur-lanceur d‘alerte pour celui plus confortable de spectateur passif où l’on ne risque plus le coup judiciaire.

Le nazillon, qui s’est époumoné la santé à crier dans le désert, n’est-il pas temps qu’il prenne ses dispositions pour se protéger d’abord, se préparer au choc ensuite, est-il encore besoin de clamer à l’oreille des sourds et des décérébrés au risque d’un procès alors que désormais devant le nombre, les actes des exotiques parlent pour lui sans avoir à en rajouter, et que le travail d’évangélisation va se faire tout seul par les haineux sans qu’il soit besoin de prendre un risque judiciaire ?

La tentation du Carpe Diem et du jubilatoire est grande, prendre son ticket d’appartenance au Cercle des Poètes pas tous encore disparus à regarder du balcon main gauche dans le pot d’olives main droite tenant le calice les profs tomber un à un sous les coups de leurs petits protégés en criant à la volée « on vous l’avait bien dit ! » tout en planifiant l’alevinage de la rivière où l’été de pêche promet, c’est quand même mieux jouir de la vie qu’une perquisition ordonnée et exécutée par toute une théorie de béotiens qui ne comprennent pas qu’on voulait leur éviter le pire demain.

Quand l’envie de laisser valser entre eux les pantins et de partir philosopher à la plage sur le monde d’après en laissant les gringuenaudes comprendre d’eux-mêmes qu’il n’existe aucun bien-vivre ensemble avec certaines populations vous assaille, on est mûr pour la sérénité intérieure à se laisser persuader que les exotiques et leur nature feront mieux le travail à notre place : comme ils se rendent insupportables tout seuls, il serait normal de laisser les crétins faire leur expérience de mal-vie ensemble tout seuls également sans tuteurs de pensée, qu’ils réapprennent par le vécu les tectonique des plaques des masses ethniques qui s’entrechoquent salement quand elles s’abordent, et que de tous temps il y a un dominé et un dominant, un cocu et un qui fait cocu, qu’ils apprennent d’eux-mêmes que les négligences des détails de l’Histoire conduisent toujours au même génocide, que tous ces moralisateurs apprennent seuls par les faits et non les livres qu’ils n’ont fait que suicider leur descendance puisque leur expliquer n’est pas compris.

Toute l’Europe coule et croule sous les masse de migrations, la paix sociale est grassement achetée à coups de centaines de milliard par an sans que cet argent soit la contrepartie de production physique de richesse par l’économie, c’est de l’argent de singe-assignat créé artificiellement, toutes les structures administratives des pays membres sont en phase terminale, école, justice, police, pénitentiaire, l’Europe est devenue dépendante à tout et ne fait rien pour changer sa soumission au reste du monde, préférant entretenir le parasite cosmopolite au lieu de l’agriculteur qui nourrit.

Comme les masses ne veulent toujours pas comprendre ce qu’on leur enseigne depuis 20 ou 30 ans, pourquoi ne pas se préparer loin des foules sans rien dire et laisser le bal aller à son terme sans intervenir ???
Ils comprendront plus tard, quand ils seront au pied du mur couteau sous la gorge, il faut les laisser faire leur propre expérience puisque les explications de texte leurs passent au-dessus du neurone.
Si on allait à la pêche avec le litron dans la besace ?

C’est aussi cela la vie, laisser les imbéciles dans leur merde face au Golem qu’ils ont fait naitre de leur néant d’intelligence et qu’ils ne contrôlent plus.
On ramassera les corps plus tard, carpe diem, pour votre nouvel an, ceusses qui comme moi sont tombés dedans tout petits, une revisite du Velvet qui vous sauvera de la morosité :

 

Jean d’Acre

https://ripostelaique.com/les-profs-nous-ont-traites-de-nazillons-quils-assument-leurs-conneries.html

 976 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Cet article est extraordinaire de vérité et j’y adhère à 1000%.
    Les profs ont formé des générations d’immigrationnistes, et toute la société en pâti aujourd’hui.
    Ils ont plus que formé, ils ont formaté l’esprit des lycéens durant 50 ans, c’est long, et les fruits sont là, bien mûrs .
    S’ils semblent être en première ligne aujourd’hui, en réalité ils sont restés à l’abri bien longtemps.
    En première ligne pompiers et flics, puis le tout venant dans la rue.
    Enfin , malheureusement pour eux, leur tour est arrivé.
    Les voilà tout étonnés, choqués, surpris, ne comprenant pas ce qui leur arrive.
    Je suis comme tout le monde, horrifié de ce qui leur tombe dessus, mais , tout de même, ils l’ont un peu cherché.

    • A mon tour de partager à 1 000 % tout ce que tu dis dans ton post. Magnifiques réalités.
      J’ai juste une réserve dans ta dernière phrase : “(…) tout de même, ils l’ont un peu cherché.”.
      Personnellement, je remplace cette phrase par : “Bien fait pour leurs sales gueules, ils ont introduit le diable depuis 40 ans, qu’ils crèvent maintenant sous les égorgements de leurs protégés et leurs multiculturalisme”. C’est plus explicite.

      • Merci Cachou.
        J’espère que quelques profs liront cet article formidable qui définit bien leur responsabilité.

  2. Depuis quelques années et maintenant la plupart des enseignants sont des gauchistes convaincus des bienfaits de l’immigration,en conséquence ces crétins n’ont pas à être soutenus par les patriotes qu’ils se démerdent !

  3. Au moins on savoure le retour de manivelle mais c’est une faible compensation au regard des évènements présents et futurs.

  4. On peut appeler ça la punition karmique, ou dans un autre élément de langage le retour en pleine figure du boomerang.
    A propos de la fameuse manifestation dans toute la France contre JMLP et le FN pendant l’entre 2 tours de la présidentielle, il est assez amusant de constater que parmi les manifestants de l’époque, plusieurs d’entre eux ont changé de bord pour voter RN, voire Reconquête.

    • Si il n’y avait eu qu’eux (et ne généralisons pas, surtout) ce ne serait pas allé bien loin.

      Moi je trouve terrible la situation dans laquelle ils se trouvent et j’en suis touchée, pas de clavier pour les protéger. Je défie certains critiques de réagir comme ils le disent derrière leur ordi dans ce genre de situation. Je demande à voir….

      Il ne faut pas oublier que parmi eux il y avait beaucoup de c…rds de 68, étudiants à l’époque qui ne connaissaient rien mais savaient tout (là non plus les gens ne savent pas tout de ce qui s’est réellement passé à cette époque, de Gaulle a encore le dos large).

      Mais il faut bien un bouc émissaire…. c’est humain.

  5. Texte tellement juste qu’il est plus que tentant de l’IMPRIMER pour, froidement, l’ENVOYER par La Poste à l’adresse postale publique des différents endroits nommément cités qui se sont retrouvés confrontés au “Golem” :
    http://lycee.gambetta.arras.free.fr/contact.php
    https://reseaulesiris.blogs.laclasse.com/
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/08190435
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/12123232
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/05268691
    Pour imprimer l’article, https://www.printfriendly.com/p/g/2cUF34
    Choisir taille de texte 100% et taille d’images 25%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, ainsi que sur la dernière phrase (vidéos absentes) puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso, 1-2 & 3-4.
    Dans l’espace libre au bas de la dernière page, signer de votre prénom et ville.
    Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.

  6. Oui, j’aurais pas mieux dit. Toujours à clamer qu’il faut accepter la différence, la culture du venant au prix de celle de l’accueillant… Mais c’est pas fini, on va encore plus rigoler avec les directives d’acceptation des LGBTQXYZ. Allez les faire accepter aux muzz.

  7. Ça ressemble à une stratégie concertée de remplacement des deux camps, celui des remplaçants et celui de l’État. Tel que je l’avais annoncé.

    Comme les flux migratoires sont encouragés, malgré le plein déjà fait ; comprendre que tout ce monde de remplaçant, malheureusement, sera l'”armée” du régime ; en un premier temps pour le défendre, en réalité pour permettre l’accomplissement du projet d’invasion et l’instauration du régime islamique des remplaçants.

    Bref, nos politiques et bien-penseurs ont mis un petit lézard, pensaient-ils, dans notre nid national. Il s’avère que c’est un serpent et qu’il grandit terriblement ; qu’il s’enroule autour de la Nation, de plus en plus, et de plus en plus puissamment, au point que nous pouvons voir que ce petit lézard était en fait un petit d’anaconda.

  8. Oh, ami Jean d’Acre, quel soulagement de lire ton article ! Oh là, là !! Quel soulagement ! Tout est dit, complet, et bien expliqué.
    Quand un prof se fait assassiner ou agresser, j’explique autour de moi que ce n’est que le retour de leurs aveuglements totaux. Je ressort les arguments de ton EXCELLENT article. Mais non, les imbéciles de français continuent de les plaindre !
    L’EN a une part extrêmement majoritaire des présidents pro-immigrationnistes, d’une Europe de cons pro-immigrationniste, et la disparition progressive de notre pays.
    A chaque assassinat ou agression d’un enseignant, je crie haut et fort que j’ouvre (moralement) une bouteille de champagne. Et je choque ceux qui m’entourent.
    Plus je choque, plus je suis heureux devant ces imbéciles finis de français qui n’ont toujours pas compris que si nous en sommes là, c’est pratiquement complètement à cause des enseignants.
    Il y a longtemps que j’attendais un tel article !!

    • Ils enseignaient jadis. Aujourd’hui ils en saignent. Bonne année Cachou ainsi qu’à tout RR.

    • Il y a beaucoup de gens de Gauche qui sont responsables, pas que les profs (et là pas tous non plus), même ici… Je ne leur en veux pas même si j’en suis consciente, je trouve bien qu’ils s’en soient rendu compte au contraire, Errare humanum est, perseverare diabolicum…

      Ceci dit, comme je ne me fie jamais à ce qu’on me dit sans vérifier, concernant Jean-Marie Le Pen j’ai creusé et pas du tout ma tasse de thé. J’ai entendu aussi parler des gens de son Parti, sans commentaire…

      Il disait des choses vraies j’en conviens (pas tout…) mais c’était des choses que tout le monde savait, il n’avait rien inventé.

Les commentaires sont fermés.