A partir du premier Janvier 2024, les imams détachés des pays musulmans ne pourront plus exercer en France !

Euréka !!

A partir du premier Janvier 2024, les imams détachés des pays musulmans ne pourront plus exercer en France !

https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/12/29/la-france-n-acceptera-plus-de-nouveaux-imams-detaches-a-partir-du-1-janvier-2024_6208328_3224.html

Un interlocuteur sur France Info a dit qu’il y avait longtemps que cela aurait dû être décidé !

Cette prérogative permettait aux imams payés et formés dans les pays comme le Maroc, la Turquie et l’Algérie de prêcher dans les mosquées en France !

Ils prêchaient une ” laïcité ”  de leur propre pays, qui n’est pas la même que celle que nous avons, vivons, en France .

Cette disposition nouvelle a pour but, – qui ne le savait pas ? – d’éviter , non pas tant le djihadisme mais le séparatisme, l’un entraînant l’autre  ! ; c’est dire que Macron comme Darmanin ont,  ENFIN , pris conscience que notre pays devait reprendre ses frontières, toutes ses frontières, celles d’une Nation digne de ce nom.

Cela pose plusieurs problèmes : les imams déjà sur le territoire devront changer de statut, et la formation des autres devra se faire en France, ce qui implique de trouver des centres de formation qui ne sont pas nombreux : ils sont au nombre de deux, plus un troisième qui est tenu par les frères musulmans ; . le paiement devrait pouvoir se faire, dit N. Goulet, sénateur, par le biais de la filière hallal qui a de grands moyens.

Evidemment se posera le problème diplomatique avec l’Algérie, alors que les liens ” seraient ” tendus à cause des visas, et surtout la Turquie dont les prêches sont la religion d’Etat à la virgule près .

Nathalie Goulet disait sa satisfaction d’une promesse tenue par Macron, alors même qu’elle n’y croyait pas .

Il est vrai que les émeutes régulières et transmises dans le monde entier, donnaient mauvaise presse, une image lamentable d’un  président qui ne gouverne rien.

Note de Christine Tasin

Certes, c’est déjà ça, mais…

Je ne voudrais pas gâcher le plaisir de Denise mais je ne suis pas sûre que la France gagne grand chose puisque Macron veut remplacer des imams venus de l’étranger et non les supprimer. Il veut qu’ils soient formés en France. Dans les mosquées et autres centres de formation tenus par des Frères musulmans ?

Et c’est encore le contribuable français qui va payer la formation des imams, ce qui est une aberration et un crime par rapport à la loi de 1905 ! On ne finance pas les formations des Rabbins ni des prêtres catholiques mais on va prendre à notre charge celle des imams qui vont encore plus développer l’islam pour l’ancrer dans notre pays, une honte ! Je me serais réjouie s’il n’y avait pas eu de remplacement. Là, qu’est-ce qu’ils vont changer ? Ils ne veulent pas retirer une virbule aux textes nazis du Coran… L’alibi de la laïcité ? Pipeau. L’islam est incompatible avec la laïcité.

 986 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. De la poudre aux yeux.
    Le problème n’est pas la formation des imams, le problème , c’est le CORAN et les Hadiths.
    Darmanin a-t-il l’intention de faire “corriger” tout ça ??
    Sûrement pas. Alors islam dehors !! plus de mosquée.
    Plus une seule mosquée en France.

  2. Imams détachés des pays musulmans?
    C’est nouveau, ça vient de sortir!
    Il faut les mettre tous dehors, fermer toutes les mosquées et les réhabiliter en salles de sports, bibliothèques…… Je voterai pour celui qui mettra ça dans son programme pour les prochaines élections présidentielles.

    • Effectivement, il est évident que cette mesurette est un leurre ! Que dis-je ! Une connerie burlesque !

      C’est comme si, ayant des morpions mal placés, je les garderais tout en traitant mes cheveux avec une poudre anti-poux.

  3. Ceci n’empêchera pas les imams dans les mosquées de continuer à prêcher de tuer les “infidèles”, etc. et à éduquer aussi des enfants à tuer les non-croyants à l’islam : https://ripostelaique.com/pourquoi-est-il-permis-en-france-deduquer-des-enfants-a-tuer-autrui.html Mais lire le Coran, et l’Histoire …! Par ex. , voir ou revoir :
    – l’Histoire des conquêtes de l’islam. Par ex. : https://www.youtube.com/watch?v=hOMaaNenNTE (2016).
    – les origines et l’Histoire du Coran. Par ex. : https://www.youtube.com/watch?v=q4Fq34LS7PA&feature=youtu.be (2019)
    – les stratégies de conquête des pays et du Monde par l’islam, définies par l’ISESCO – OCI : https://www.isesco.org.ma/fr/strategies/, (Doha, Qatar, nov. 2000, puis Putrajaya, Malaisie, oct. 2003).

  4. Vous avez raison Christine, ce n’est pas à l’état de financer ces formations d’imams! Déjà qu’il finance, par biais détourné, les mosquées.

  5. J’ai fait un rêve, un doux rêve…Que les adeptes de la religion d’amour (!), de tolérance et de paix (RATP…), majoritairement atteints de schizophrénie, les gentils déséquilibrés, obéissent à une voix, une injonction : “pars, retourne au bled, quitte la France, ce pays de mécréants…”

    Partir pour nous ravir !
    Hélas ! le pays des allocations ne se quitte pas aussi facilement.

  6. Bien d’accord on n’a pas a financer la formation des imams, on ne finance ni la formation des prêtres ni celles des rabbins ,donc pourquoi financer celles des imams ,le contribuable n’a pas a payer pour ça. Non moi non plus je ne me réjouis pas .

    • Il faudra être vigilant, se renseigner sur qui paye la formation ! c’était une des questions et N Goulet a pensé que les milliards de la filière hallal pourrait servir à payer cette formation ; pour les juifs c’est comme cela que ça se passe, c’est ce que j’ai entendu .

  7. Concernant votre commentaire Christine Tasin .Nous tous ici savons que l’islam est incompatible avec la laïcité . En revanche nous avons un clergé de France , mais , mais , mais
    nous n’avons pas d’islam DE France . N’est ce pas un habile et pervers moyen ( cher et coutumier du fait ) pour notre folle nationale de créer une instance légale ,représentative voire politique . Peut être dis-je des bêtises mais il y a du en même temps là dessous à mon sens .

    • Non Tintin ce n’est pas une sottise c’est effectivement le problème ; comme d’habitude Macron manipule les gens leur faisant croire au Père NOël pendant qu’il leur fait un enfant dans le dos

  8. Denise, en quoi ce tour de passe-passe va-t-il empêcher l’islam de progresser en France ? C’est Rachid et Mourad qui vont remplacer Suleyman : en quoi sommes-nous gagnants ? Le coran et ses ordres de conquête vont continuer à être prêchés. Imaginons l’énorme éclat de rire que cette interdiction sans le moindre effet concret sur l’islamisation de la France a déclenché dans les pays musulmans, surtout en Algérie, en Turquie, au Maroc !

    • beaucoup ne voulaient plus que la formation des imams soient financée par les pays musulmans ! c’est d’une telle évidence ! après, il faudra surveiller de très près, mais je n’ai jamais dit que cela règlerait tous les problèmes .. je pense que c’est une avancée, car j’ai le souvenir d’un imam, qui, il y a dix ans, prèchait à de nombreux jeunes, l’interdiction d’écouter de la musique ! je crois que c’est celui qui a été renvoyé par Darmanin, dans son pays ! Je prenais conscience des dégâts qu’il avait fait, lui et tant d’autres, qui disaient comment traiter une femme, par exemple ! j’avais préconisé que l’on fasse des CD à distribuer dans les mairies, entre autre ..il y a eu un certain nombre d’enfants, en classe qui se bouchaient les oreilles ..alors oui, je suis d’accord avec l’excellant article sur les profs qui récoltent ce qu’ils ont semés, certes, mais nous avons les même qui font sécession ..alors on fait quoi ? le message envoyé, aussi c’est que notre pays délimite son territoire, il est plus que temps .

  9. Ne vous y trompez pas , il y a encore du en même temps là dessous , une fois de plus les vessie passeront pour des lanternes . Notre folle nationale est passée maitre dans l’art de nous faire confondre les deux .L’anguille est déjà sous la roche

    • salut Argo
      exact, a propos des imams

      y a plus qu a les attacher a leurs poubelles d origine

Les commentaires sont fermés.