Un autre paradigme pour 2024 ?

Le camp mondialiste est poussé dans des retranchements inattendus et s’affole, même s’il n’en demeure pas moins aux commandes. Il multiplie les lois et décisions contre les libertés, sous prétexte de les défendre.

Selon une forme d’inversion des valeurs qui leur est toute habituelle, pour défendre la liberté d’expression, disent ils, il faut censurer les réseaux sociaux et interdire la discussion de certains sujets. Il imposent par là même de nombreux narratifs foncièrement faux, mais qu’ils tentent de rendre indiscutables. Pour défendre la paix, on arme et on pousse à la guerre. Pour défendre la propriété privée, on la démantèle. Pour défendre la civilisation occidentale, on fait venir des millions d’Arabo-Africains. Une bonne proportion de citoyens perçoit cependant que quelque chose ne tourne plus rond. La propagande redouble donc, servie par une presse qui ne remplit plus son rôle d’informer de façon égale, mais oriente et travestit. Elle a dissimulé les vrais chiffres d’hospitalisations du COVID, elle continue de taire ceux des effets secondaires, elle entretient un narratif carbone scientifiquement faux, Elle nous berne sur l’Ukraine et la Russie, faisant passer la seconde pour le criminel, cachant les 15 000 morts du Donbas, et les croix gammées qu’arborent les troupes ukrainiennes, vantant même ces héros. A l’entendre le contingent de Poutine allait être décimé, Poutine lui-même serait mort de cancers, contesté et son économie allait s’effondrer. Pourtant le front craque de partout et c’est l’Ukraine qui va devoir mobiliser toute sa population. La presse encore menti sur les sanctions prises contre la Russie. Sa croissance dépassera 3.5%, quand péniblement nous atteindrons 0.8%, si nous les atteignons.

Elle se tait sur la réalité de la délinquance en France, la proportion de crimes et délits commis par les nouveaux venus et leurs collègues, Français de papiers et se trouve bien embarrassée dès qu’il s’agit de défendre à présent un modèle multiculturel qui apparaît de plus en plus hostile à la survie de notre civilisation. Il est hallucinant de constater qu’elle soutient ce type d’envahissement qui ne se justifie en rien, si ce n’est en une volonté sournoise de déstabiliser nos sociétés, mais quel en est le but ? Par de savants et faux calculs, l’argument de l’apport financier revient en boucle alors que la France est en réalité championne du monde du versement des allocations et de la fraude aux allocations, avec plus de 35 % de son PIB. Des départements comme le Nord-Pas-de-Calais et la Seine-Saint-Denis, à forte proportion d’immigrés, sont ainsi les champions nationaux du montant des allocations par habitant. Il est évident qu’elles représentent un appel d’air impensable, mis en avant par les migrants eux-mêmes et contre ce que racontent les tenants d’une immigration à la fois débridée et non choisie. Même l’argument de la main d’oeuvre bon marché, n’est pas recevable. Quand une main d’oeuvre de bonne qualité débarque, les recruteurs sont sur le quai, cela s’est largement vu, alors qu’aujourd’hui, il faut user de subterfuges pour obliger les départements à accueillir ce qui serait une manne et qui se révèle une ruine financière pour de nombreux conseils départementaux de province.

Dans tous les pays où on ne donne rien à un arrivant, curieusement les entrées sont peu nombreuses. Les populations qui arrivent sur notre sol de manière illégale sont pour la plupart sous-diplômées et ne constituent donc pas une main-d’œuvre performante qualifiée.

La nouvelle tendance Woke, ajoute la question du genre, niant les conditions d’homme et de femme, selon un processus qualifié de progressiste mais qui confine au pur délire. Ses promoteurs allant jusqu’à vouloir excommunier socialement tout opposant à la thèse, le qualifiant à minima : d’extrême droite. Le tout devant un reste du monde médusé, qui nous regarde comme une bête curieuse et rejette ce modèle.

Un camp garde encore à l’esprit les valeurs qui nous ont permis de traverser 2000 ans d’histoire en étant le phare de l’humanité, mais en reste à des positions qui lui interdisent de reprendre le pouvoir. La droite, souveraine patriote ou pas d’ailleurs, cultive avec une rare efficacité la stratégie de la défaite. Elle veut la victoire, mais n’envisage jamais de fusionner les chapelles et laisse le camp mondialiste au pouvoir, libre d’avancer ses pions, d’imposer ses délires et ses hommes. Même le gourou Schwab, en interview récemment, s’est laissé aller à la confidence : « A quoi servent les élections, puisque nous en connaissons le résultat ? ». Serait-il fou d’envisager une plateforme commune pour rassembler et gagner les futures élections européennes dans un premier temps. Ceci alors que des forces d’opposition émergent partout, face à une Europe qui n’a objectivement rien apporté de bon aux peuples européens. Il faudra envisager toutes les voies de transformations internes d’une Europe ruineuse, guerrière, corrompue, normative et spoliatrice et se poser l’ultime question d’une autre forme de rapport entre les peuples, si l’avènement d’une Europe vertueuse se révélait impossible.

Tant que les représentants du RN, de Reconquête, de Debout la France, des Patriotes, de l’UPR, certaines personnalités, comme par exemple De Villiers, Pierre De Gaulle, et une partie des LR, ceux qui en on assez de suivre les Ciotti, Retaillaud et Larcher, ne se mettront pas autour d’une table pour discuter des modalités d’une alliance aucun changement ne sera possible rapidement. Les guerres de clochers ne bénéficient qu’aux mondialistes, les Français attendent autre chose. Les mondialistes nous racontent qu’ils ont la clé pour nous sortir des difficultés dont ils sont à l’origine. On peut ne pas les croire et ce d’autant moins que plus ils agissent, plus nous nous enfonçons. Ils ne sont pas la solution et il y a une place à prendre pour des dirigeants sincères.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Par Gilles La-Carbona : secrétaire national du RPF au suivi de la vie parlementaire

 725 total views,  3 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Qu’en pensez-vous ?

    ■ 1°). Seine-Saint-Denis : les fonctionnaires exerçant au moins 5 ans dans ce département bénéficieront d’une prime de 12.000€
    ○ FeSOUCHE.com : http://tinyurl.com/y2hvjcwb

    ■ 2°).- Cugnaux (31) : un projet de mosquée et d’école coranique, soutenu par la municipalité, provoque la polémique ; les habitants protestent et lancent une pétition ; la mairie en appelle au « vivre ensemble »
    ○ FdeSOUCHE.com : http://tinyurl.com/3vvhe2dv

  2. Poutine dit ouvertement tout le bien qu’il pense de l’oligarchie occidentale et des chefs d’États.

    La fracture est nette et ce n’est pas n’importe qui qui s’exprime. Cela permettra-t-il aux peuples occidentaux d’ouvrir les yeux et leur cerveau sur ce qu’il se passe ?
    En tous cas, lui, par la liberté de parole qu’il s’autorise, parole en premier lieu à l’attention de ses Compatriotes auxquels il assure qu’il est là pour lutter contre la sujétion de la Grande Russie à l’hégémonie étasunienne et de l’occident déjà, lui soumis à l’oncle SAM.

    Rien d’étonnant que les anges/démons gardiens de l’Occident veillent aux libertés des occidentaux, surtout les leurs, par la censure. Seuls les totalitarismes, communisme, islamisme réussissent ce tour de force qui dépassent les frontières et les états.

  3. Tableau malheureusement réaliste et excellent ! Merci pour la synthèse ; merci pour cet article.

    Et oui ! bête, acculée devient plus dangereuse. Et la bête ne sont pas les peuples mais ceux qui voudraient parquer l’Humanité dans l’OK-Coral, “meilleur monde” conçu par la bête-humaine.

Les commentaires sont fermés.