Grâce à une indiscrétion, j’ai reçu en avant-première les voeux de Macron pour 2024

Mon espion préféré à l’Élysée a pu encore une fois s’introduire dans le cabinet du président et y subtiliser les feuillets confidentiels des vœux du Jupiter aux Français pour 2024

Mes chers compatriotes. 

Pour la septième fois, qui pourrait être la dernière j’ai le privilège de partager avec vous ce moment des vœux. 

Les cérémonies de vœux ont ceci de singulier, elles obligent à parler d’un futur qu’en vérité,  je ne maîtrise pas, dont nous savons pourtant avec certitude que vous devrez l’affronter, avec nos faiblesses, que je vous cache pour ne pas trop vous démoraliser.

 Je mens tous les jours et je sais que vous le savez. Il y a de lâches mensonges. Il y a des tas de raisons où il est important de vous mentir, de dissimuler, de cacher ou de taire la vérité, ce que je fais sans état d’âme car vous m’avez donné mandat pour cela, malgré l’expérience 2017-2022

Comme tous les ans je me plie au rituel de la cérémonie des voeux, bien que cela m’emmerde profondément, je ne suis pas madame Irma.

Tous les ans je vous promets que ça ira mieux pour que vous affrontiez le sentiment de déclassement autant que possible, bien entendu en respectant les valeurs de la République, au premier d’entre elles l’égalité et le partage dans l’unité et la fraternité avec celle et ceux de notre pays fracassé par les forces du mal.

Il nous faut, pour cela, rester unis face à toutes les bonnes raisons de faire comme avant, ou à la tentation de l’esprit de défaite.

Je pourrais énumérer la longue liste de mes promesses faites il y a un an, sans résultat,  même  là où la situation a continué à se dégrader. Oui, c’est bien par votre travail et votre engagement que vous pourrez vous donner les moyens  de nos aspirations pour aujourd’hui et de nos ambitions pour demain. 

En somme, en 2024, vous aurez à faire  ce que vous n’avez pas fait en 2023 et même plus encore, afin de sauver votre économie sociale, industrielle, financière et de sauver votre indépendance énergétique.

Je serai bref. L’économie de la France est en situation de dégénérescence avancée. L’indice PMI est au même niveau qu’avant la crise de 2008, indiquant que le secteur de l’industrie déjà au plus bas s’effondre, le chômage étant reparti à la hausse ce dernier trimestre et selon l’indice PMI le secteur des services démarrera en 2024 en récession.

J’apprends que deux enfants m’ont envoyé une lettre pour sauver l’emploi de leur parents salariés au casino. Malheureusement je dois leur avouer que ce ne sera pas possible, les Français n’ont plus assez d’argent pour jouer à la roulette et à la roue de la fortune.

C’est une course aux illusions perdues d’avance. ? Je vous avais donné les objectifs, vous avez tout raté, Je ne vous en veux pas, la tâche était immense, vous n’aviez pas reçu suffisamment d’enrichissement culturel.

Pour cela, en juin j’ai décidé de financer un effort sans précédent de 500 millions visant à soutenir l’intelligence artificielle de la France à l’horizon 2030, une intelligence qui vous manquait.

C’est pour cela que je redoublerai d’efforts  en ce début d’année, pour vous donner les directives à suivre et surtout les efforts et sacrifices que vous devrez faire et réussir tous unis.

La solidarité nationale, financée par les contribuables français, a permis d’atténuer la hausse  des prix de l’énergie, qui augmentera encore de 10% en 2024, de sauvegarder quelques entreprises, autrefois florissantes. En 2024 j’espère créer des emplois, de qualité, avec un salaire de base et souvent à temps partiel, malgré des défaillances d’entreprises en hausse notamment dans l’hébergement-restauration et le commerce, une réussite dont je suis fier.

Pôle emploi prévoit 3 millions de recrutement en 2024. J’en profite, c’est mon rôle de vous en donner la liste en exclusivité, tant d’étrangers Européens sont candidats à vouloir venir manger le pain des Français.

-des serveurs de café et de restaurant ;

-des viticulteurs et arboriculteurs salariés et des cueilleurs saisonniers ;

-des apprentis et employés polyvalents de cuisine et des cuisiniers

-des agents d’entretien ;

-des agriculteurs salariés et des employés agricoles ;

-des aides à domicile et des aides ménagères ;

-des professionnels de l’animation socioculturelle ;

-des manutentionnaires.

Dans mes responsabilités, je ne perds jamais de vue cet impératif d’unité de la nation que nous formons tous ensemble, dans une République une et indivisible de tous les genres, couleurs et nationalités, dans le respect des voeux de François Mitterrand qui a eu la grandeur de déclarer aux citoyens ; <<vous êtes chez vous chez nous>> et le contraire, de toute façon c’est la même chose.

Je pense aux vœux que je vous présentais il y a un an. Qui aurait imaginé que nous pouvions sortir avec beaucoup de difficultés d’une épidémie planétaire, sans avoir produit notre propre vaccin ? Nous avons quand même réussi au-delà de toute espérance bien plus tôt que prévu puisque nous avons détruit 30 millions de vaccins, avec  les 215 millions de l’Europe.

Comment j’aurais pu imaginer que nous  aurions à affronter en quelques semaines, d’inimaginables menaces, menaçant votre sécurité avec une crise aux effets spectaculaires encore cet été, qui me dit-on, si l’on vous écoute ne sera pas les dernières.

 Comme vous, je m’impatiente, ce qui m’est demeuré constant mais sans jamais céder à la facilité ou à la fatalité. Aussi, je souhaite œuvrer à refonder une France  plus forte, plus juste, plus progressiste, et si j’étais audacieux plus paisible.

Pourtant, au fil des dangers, que nous avons affrontés une fois encore cette  année, a été notre capacité collective à relever ensemble ces défis.  Oui, durant cette année, la France a porté en Europe la voix du droit de milliers d’entre vous qui ont fait œuvre de solidarité en accueillant, dans  nos villes et surtout dans nos villages, des citoyens dans la misère éprouvés par le changement climatique.

À chaque épreuve, l’Europe nous a permis de répondre aux défis du siècle. Ainsi, pendant les six premiers mois  de cette année, nous avons pris ensemble les décisions pour réduire dans nos frontières, plus de moitié nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Et malgré toutes ces crises, tous ces défis, 2023 fut aussi, une année  démocratique intense au cours de laquelle vous avez confié à notre Assemblée nationale, la fierté de voter 23 fois l’adoption d’un 49/3 .

Il nous faut nous munir de cette fierté pour aborder l’année qui vient. Car je crois que cette année 2024 est d’abord celle de tous les dangers que je sais inquiétants.

Allons-nous avoir froid cet hiver, aurons-nous assez de neige pour skier?

Allons-nous avoir trop chaud cet été, pourrons nous remplir nos piscines?

Allons-nous gagner la cinquième place aux jeux olympiques ?

Les Ministres, les associations, les bénévoles, vont travailler avec un surprenant acharnement inattendu dans les mois qui viennent pour finir de mettre en place les hébergements et épreuves de ces jeux du cirque. L’objectif est de consolider notre image internationale en sacrifiant la qualité à la quantité, car nous continuons de nous financer à crédit.

Dans la longue histoire de notre nation, il y eut des générations pour résister, d’autres encore pour défendre la prospérité.  En 2024 vous devez démontrer au monde que vous pouvez faire plus avec moins.

En ce qui vous concerne, il vous revient d’affronter ce nouveau chapitre d’une rude époque, que je viens pour partie de mentionner, d’avoir la charge  de reconstruire votre décivilisation, qu’il s’agisse de notre école, de notre santé, de nos industries, et j’en passe, la liste étant trop longue. 

J’ai fait ma part en vous indiquant l’objectif à atteindre, à vous de trouver les solutions, mais des solutions écologiques et économes.

Je viens sous la contrainte des revanchards Fridolins, de signer un accord historique, le pacte de stabilité et de croissance Européen, qui vous obligera à un serrage de ceinture.

Dans la pratique, le déficit “primaire” maximal sera de 1,5% au lieu de 3% aujourd’hui. En cas de déficit excessif, les pays devront rattraper au minimum 0,5% de PIB par an, alors qu’en cette fin d’année notre déficit est de 4,9% du PIB.

Je ne vous ai pas parlé de l’immigration, c’est désormais inutile, tous les problèmes liés à l’arrivé de migrants sont en passe d’être réglés rapidement grâce à mon gouvernement et surtout à mon intervention. L’initiative que j’ai prise a été courageuse et a permis de faire voter une loi immigration à laquelle personne ne croyait, en même temps de droite et de gauche comme j’en ai l’habitude. Les mauvaises langues disent qu’elle ne servira à rien, peut-être , mais si c’est le cas ce sera la faute du conseil constitutionnel qui ne m’aura pas permis d’être assez offensif, et de l’Europe qui a la primauté sur nos lois.

Pour apaiser les relations j’ai reconduit Jack Lang à 84 ans, à la tête de l’institut du monde arabe, qui continuera à y faire merveille pour s’occuper des petits, parce que vous le méritez bien.

Cette loi est une avancée qui a usé mon premier Ministre.

Pour vous redonner espoir dans un gouvernement progressiste qui gouvernera d’une main de velours dans un gant de fer, en me posant la question je réfléchis à remplacer Elysa-bete Borne et son gouvernement de ministres à moitié débiles.

Croyez-moi c’est une tâche très difficile de trouver des femmes et des hommes, à égalité et à parité woke, non corrompus, non susceptibles de ne pas tricher sur leur patrimoine et compétents.

Ensemble, avec beaucoup de chance vous pourrez réussir. 

Vive la Répoublique.

Vœux 2023 aux Français. | Élysée

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2022/12/31/voeux-2023-aux-francais

Daniel Faguet

 761 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Nous ses vœux, nous n’en voulons PAS👎
    Par contre nous la FRANCE 🇫🇷, nous n’en pouvons plus🤢 et, nous n’en voulons plus 👎🆘 urgent ( destructeur de nôtre PATRIE 😡 la FRANCE 🇫🇷 qui souffre la misère? Et la dette( monstrueuse) qui laisse aux contribuables du peuple 👎 de France 🇫🇷

  2. Daniel, coincee a l hopital je me tords de rire en te lisant..Meme commentaire que Argo..Merci a vous tous dt je n ai pas le genie epistolaire

  3. Quelle indignité….(Marque déposée) Ce triste individu lobotomise les français qui reste le bec ouvert devant les conneries qu’il déverse à plein tombereau. Lees prochaines votations seront capitales, et les français vont encore tomber dans le panneau. C’est triste de voir notre pays qui s’effondre…
    Bravo pour ces vœux qui rejoignent la réalité, hélas…

  4. Ah ah ah, excellent !
    Envoyer ce projet de discours au poudré Micron, cela l’inspirera peut-être (ou son nègre) pour ses vrais voeux du 31.
    Et vu que ça ne coûte même pas un timbre, raison de plus pour ne pas s’en priver !
    L’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE du président se trouve au paragraphe 2 sur la page
    https://formalites-administratives.ooreka.fr/fiche/voir/632053/ecrire-au-president-de-la-republique
    Ne reste plus qu’à IMPRIMER L’ARTICLE ET LE LUI ENVOYER PAR LA POSTE.
    ATTENTION : PAS BESOIN de timbre = NE PAS RAJOUTER le nom du président.
    Pour imprimer, c’est facile avec https://www.printfriendly.com/p/g/7iSvUA
    Choisir taille de texte 90% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en 2 feuilles recto-verso 1-2 & 3-4.
    Pour envoyer, mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse SANS le nom, NE PAS timbrer et poster.

  5. Rien à foutre des vœux d’un dictateur traître et anti français. Ma télé restera fermer.

  6. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour lui exprimer les miens : Bon vent, la paille au cul et le feu dedans.

Les commentaires sont fermés.