Quand la France se réveillera-t-elle ?

Quand la France se réveillera ? متى ستستيقظ فرنسا؟

Faut-il attendre qu’elle soit au fond du trou ? De merde ?

Ne ratez pas cette interview de Driss Ghali, il est plus lucide que de nombreux Français qui ont abandonné la France par lâcheté pour un petit confort,

Constat glaçant et hyperréaliste de la situation en France         


Driss Ghali : « Les Français de souche ne veulent plus la continuation de la France » [Interview]
« Français, ouvrez-les yeux ! Une radiographie de la France par un immigré » est le titre du livre de Driss Ghali, marocain, musulman, et absolument pas pratiquant de la langue de bois.

Aujourd’hui, à chaque fois qu’il revient dans l’hexagone, il est effaré et ne comprend pas ce qu’il voit. Comment le Peuple français accepte-t-il l’américanisation aussi vulgaire de sa culture, l’ensauvagement de ses manières et une présence de l’Islam toujours plus affirmée ?

Diplômé en sciences politiques, écrivain, Driss Ghali est spécialiste des relations internationales et intervient dans de nombreux médias.
Nous l’avons interrogé pour discuter de ce livre particulièrement intéressant, une gifle que les autochtones de ce pays mériteraient de prendre en plein visage pour se réveiller de la dormition dans laquelle ils sont plongés depuis maintenant trop longtemps.

Breizh-info.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Driss Ghali : Je suis né et j’ai grandi au Maroc, j’ai fait mes études supérieures en France où j’ai réalisé une bonne partie de ma carrière professionnelle. J’ai eu la chance de côtoyer le peuple français dans toutes ses composantes, des ouvriers aux diplômés de Polytechnique. J’ai donc appris à le connaître intimement et à aimer ses atouts et ses travers.
Ma formation et mon parcours professionnel n’ont rien à voir avec la politique ou la sociologie, je suis diplômé de l’EDHEC et de Centrale Paris, et suis spécialiste en internationalisation des entreprises. D’ailleurs, je vis au Brésil depuis dix ans. Mais, ce que mes yeux voient à chaque fois que je mets les pieds en France, sortirait même un mort de son mutisme !
Breizh-info.com : N’est-ce pas tout de même fou qu’il faille que ce soit un marocain, musulman, comme vous l’êtes, pour mettre les pieds dans le plat et évoquer l’effondrement progressif de la France ?
Driss Ghali : La France appartient au monde entier, je veux dire que l’idée de la France, sa civilisation, son charme et son savoir-vivre inégalables sont un patrimoine de l’humanité. Il est donc normal qu’un Marocain musulman se sente concerné par la destruction en cours de la France. Vous parlez d’effondrement, moi je parle de métamorphose, car l’effondrement appelle la reconstruction tandis que la métamorphose est irréversible. Un homme qui subit une transition de genre ne peut pas revenir en arrière et récupérer les organes amputés…
Par ailleurs, je constate que mes amis Français de souche se taisent souvent alors que leur maison brûle. Ils préfèrent s’inquiéter pour le climat alors qu’ils doivent défendre à la fois leur pays et leur planète. Ils se réfugient dans des causes faciles au lieu de s’emparer de la cause de leur famille, de leurs enfants et de leur survie : la défense de leur patrie.
Breizh-info.com : Vous notez trois couches successives de l’effondrement, depuis la révolution française jusqu’à aujourd’hui, en passant par Mai 68. Expliquez-nous ?
Driss Ghali : 1789 a expulsé Dieu de la vie politique. 1968 a chassé la notion de Devoir de l’imaginaire collectif au profit de la notion de Plaisir. La révolution en cours, la troisième révolution française donc, va faire la peau à la France tout simplement. Elle fabrique un homme nouveau qui est un étranger chez lui, irréversiblement étranger au pays qu’il habite et dont il arbore les papiers d’identité. Il est soit musulman ou africain et refuse de couper le lien avec sa civilisation d’origine, soit un Français de souche déraciné et acculturé. Il ne sent pas responsable du sort de son pays, il consomme et il le consomme en réalité comme on boit du coca cola dans un gobelet jetable.
Pire, il est tiers-mondisé et fier de l’être, dans le sens où il ne ressent aucune honte à être gouverné par des cancres et des corrompus, et il ne se révolte pas quand l’Etat démantèle l’école et l’hôpital, il se contente de recevoir des « chèques énergies » et des « allocations ». La preuve : il a tendance à reconduire les majorités qui ruinent son pays et ne cachent même pas leur haine de la France qu’elles veulent remplacer par une lointaine Europe dont les contours évoquent plus un restaurant à kebab que la cour impériale de Vienne…
Breizh-info.com : Vous n’êtes toutefois pas le seul à être effaré de la situation politique en France. Certains, comme Jean-Marie Le Pen pour ne citer que lui, avaient pourtant annoncé depuis des décennies cet effondrement. Pourquoi n’ont-ils pas été écoutés selon vous ?
Driss Ghali : Vous savez Jésus a été crucifié. Et par les siens en plus. Le prophète Mahomet a été expulsé de sa ville, La Mecque, par sa tribu. Certaines vérités sont juste insupportables à l’establishment qui profite de la décadence et aux peuples qui préfèrent souvent la servitude à la liberté. Et entre nous, je ne crois pas que le système démocratique permette à des visionnaires de prendre le pouvoir, pour les raisons que je viens de citer. De Gaulle, lui-même, est arrivé au pouvoir par effraction en 1958.
Je tiens à préciser que ma thèse n’est pas celle de Jean-Marie Le Pen, je crois que les Français de souche comme les immigrés sont les grandes victimes de la révolution en cours, car la disparition de la France ruinera leurs vies qu’ils se nomment Gérard ou Mustafa. Il est certain qu’il faut arrêter l’immigration, mais le mal est beaucoup plus profond que l’islamisation et l’ensauvagement résultant de l’immigration : les Français de souche ne veulent plus la continuation de la France. C’est ça le coup de grâce à l’idée française. Si on laisse faire, la France sortira de l’histoire et deviendra une sorte de Catalogne ou de Pays Basque, un « souvenir » fossilisé et englouti par un ensemble politique qui le comprime en permanence. Vous n’avez rien fait au Bon Dieu pour mériter un tel sort, demandez aux Catalans et aux Basques s’il est agréable de vivre dans une maison qui n’est pas la leur : l’Espagne.
Breizh-info.com : Comment pensez-vous que ce pays, et surtout ses habitants puissent sortir de l’ère du médiocre et de la destruction dans lequel ils se sont plongés ? Ce renoncement à la puissance peut-il être retrouvé dans une période où ceux qui dirigent sont influencés à la fois par la victimisation permanente et le wokisme ?
Driss Ghali : Nos dirigeants ne sont influencés par rien du tout à part leur nombril. Pour qu’ils adhèrent à une idée, il faut qu’elle garantisse leur rente de situation. Vous remarquerez qu’aucun indigéniste ne propose le renouvellement des élites françaises ni une hausse du SMIC. De même qu’aucun militant LGBT n’exige la punition des responsables politiques impliqués dans le scandale Alstom. Macron et la caste qu’il dirige se laissent influencer par le wokisme car il leur offre une idéologie sur mesure pour une élite décadente et incompétente : il s’agit d’accuser avant d’être accusé (d’où la culpabilisation permanente du Français de souche pour racisme etc.), il s’agit de faire diversion en permanence (d’où l’hystérie climatique et le délire covid), il s’agit de diviser les masses populaires pour les affaiblir (d’où le multiculturalisme).
Vous me demandez comme sortir de l’ornière. Eh bien faisons confiance à l’Histoire. Je crois qu’une crise structurelle va croiser notre chemin bientôt, elle fera éclater en morceaux le voile qui masque les yeux et les consciences du peuple. Quand le frigo sera vide, les apathiques et les soutiens du régime au sein des classes moyennes changeront soudain d’idéologie. A ce moment-là, le renouvellement des élites sera possible et vous verrez des nouvelles têtes prendre le pouvoir. Et plus personne n’osera les traiter de complotistes ou de fascistes car tout le monde sera pressé de voir le changement advenir. Or, aujourd’hui, personne n’est pressé de sauver la France, car « la soupe est bonne » à tous les étages de la société.
Breizh-info.com : Quel regard porte le marocain que vous êtes sur le comportement des maghrébins en France et en Europe ? Comment expliquez-vous que les autorités françaises n’aient de cesse de se prosterner devant les autorités algériennes et de s’excuser, excitant ainsi les masses présentes sur notre territoire ?
Driss Ghali : Le comportement des immigrés en France est influencé par leur civilisation d’origine. Quand ils viennent de civilisations où la courtoisie et le travail sont des valeurs suprêmes, tout va bien : Vietnamiens, Chinois etc. Quand ils viennent de civilisations de commerçants où l’adaptabilité est une valeur cardinale, tout va bien aussi : les Libanais, les Syriens, les Arméniens… Quand ils viennent de civilisations tribales et féodales qui ne promeuvent pas le travail, l’instruction et le civisme, ça se passe mal : Afrique du Nord, Afrique subsaharienne… Au sein d’une tribu, la productivité est le dernier des soucis, il suffit de razzier les voisins ou de mener une campagne de piraterie (ou un jihad) afin de capter la valeur ajoutée que l’on ne sait pas produire localement. Parfois, on dispose d’esclaves à la maison ou aux champs. Autrement dit, le travail est mal-vu, il est associé aux faibles et aux soumis, les forts et les riches font la guerre et ont des esclaves qui travaillent pour eux. Conséquence : inutile de s’instruire puisqu’il n’est pas question d’améliorer les méthodes de production. En revanche, on exige de l’individu qu’il se batte avec hargne et cruauté pour défendre les siens. On attend de lui qu’il considère les autres comme des « sous-hommes », tout juste bons à le servir ou à déguerpir.
Et c’est pour cela qu’il faut absolument respecter, encourager et célébrer les dizaines de milliers d’immigrés arabes et africains qui rompent cette prédestination. Ils conjurent le sort fixé par leur civilisation d’origine, c’est un petit exploit qui mérite d’être apprécié à sa juste valeur. Je connais des Algériens et des Tchadiens qui sont plus utiles à la France que plusieurs de mes amis Français de souche, mais malheureusement la télévision française tend le micro aux égarés qui chantent « nique la France ».
La question de l’Algérie est différente. Vos dirigeants ne s’excusent pas parce qu’ils croient que la France est coupable de crimes en Algérie. Ils ne savent même pas ce qui s’est passé en Algérie entre 1954 et 1962. Ils s’excusent en permanence pour casser le moral du peuple de souche qui ressent vaguement qu’il est mal gouverné mais qui n’ose pas se rebeller, car après tout quand on est un « nazi » en puissance, on doit souffrir en silence.
Breizh-info.com : Vous évoquez la possibilité d’une guerre civile demain. Mais sous quelle forme ? Quelles en seraient les conséquences ?
Driss Ghali : La paix civile n’existe plus. C’est un fait indéniable. Chaque jour, il y a 120 attaques à l’arme blanche. Est-ce qu’un pays où on lynche le chauffeur d’un bus (Bayonne) ou où on enfonce le crâne d’un journaliste (Reims) est un pays en paix ? Assurément que non. La guerre existe, elle est juste minimisée par la propagande officielle. Elle est également atténuée par les exploits du SAMU et de la médecine d’urgence qui sauvent les vies des personnes gravement blessées qui dans d’autres pays seraient mortes sur le coup. Nous sommes dans une sorte de guerre civile de basse intensité.
Breizh-info.com : Allons-nous évoluer vers une guerre civile de haute intensité comme l’a connue le Liban par le passé ?
Driss Ghali : Tout dépend du degré de lâcheté des classes moyennes, c’est-à-dire de la base électorale du régime : soit elles se couchent et le statu quo est maintenu, soit elles se rebiffent et la guerre civile de haute intensité aura toutes les chances d’éclater. Se coucher signifie admettre la partition du pays et payer un tribut aux habitants et aux dirigeants des zones séparées sous la forme d’allocations sociales inconditionnelles et d’une « aide au développement ».
Breizh-info.com: « Quand la France s’éveillera, le monde tremblera » dites-vous. N’est-ce pas déjà bcp trop tard pour espérer un quelconque réveil alors que, d’une certaine façon, la République française porte dans ses germes, dans son ADN, les maux qui l’ont menée là où elle est aujourd’hui ?
Driss Ghali : Il n’y a pas que la République Française dans la place, il y a le peuple français qui n’est pas encore mort. Il est bien là, il est bien vivant, il continue à respirer : c’est un géant enchaîné par une coalition de nains maléfiques qui sautillent sur son torse. Un jour, il se lèvera et tapera du poing sur la table.
Votre réveil, s’il y a lieu, sera spectaculaire et brutal. N’oubliez-pas, la France est le pays des révolutions « bêtes » et méchantes. Vous avez trucidé le Roi et sa femme pour rien : ils avaient tout cédé ! Vous avez démantelé la Bastille à mains nues pour rien : elle était vide ! Vous avez massacré les Vendéens pour rien : ils étaient incapables de prendre Paris !
Donc, il ne faut pas sous-estimer la possibilité d’un sursaut français. Il est dommage qu’on en arrive à le souhaiter car il sera tout sauf élégant et sophistiqué…
Ne vous inquiétez pas de la République Française, elle est déjà morte. Elle a été abattue par les frères Kouachi le 7 janvier 2015 lorsqu’ils ont achevé le policier Ahmed Merabet après que celui-ci a supplié pour sa vie. Elle a été tuée une nouvelle fois le 16 octobre 2020 lorsqu’un tchétchène a décapité le professeur Samuel Paty devant son collège. Un régime meurt quand ses symboles sont profanés. Ne vous inquiétez pas de la République Française, un cadavre ne peut rien à part pourrir l’atmosphère par l’odeur de sa décomposition.

Source https://www.breizh-info.com/2023/01/17/213718/driss-ghali-les-francais-de-souche-ne-veulent-plus-la-continuation-de-la-france-interview/

Daniel Faguet

 

 1,110 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Il ne faut pas compter sur le réveil des Français, il faut se communautariser entre blancs, c’est la seule solution.

  2. Propos complètement hypocrites d’un musul hypocrite !
    Y’a de bons musul, ils sont des victimes eux aussi ( ben voyons ) Rien sur la responsabilité du coran ! Etc, etc
    J’ai pas le temps de tout décortiquer de cette prose infâme. J’espère qu’un contributeur le fera afin de dénoncer cette forme de takkiya
    Maintenant ce musul vit au Brésil, où il répand bien sûr son islam, et contribue donc à pourrir ce pays.

  3. Un avertissement à l’occasion des Européennes serait éminemment salutaire pour secouer les bretelles des gouvernements européens. La France est encore scrutée par la plupart des pays. Pour cela il faut envoyer un maximum de députés patriotes siéger. Si l’UE actuelle est une catastrophe, il faut inverser la vapeur. Si la France bascule patriote, c’est l’Europe entière qui basculera et le sursaut salvateur adviendra. Les français ont toujours été à l’initiative des grands changements. Nous devons retrouver la fierté de ce que nous sommes. Personnellement je voterai RN. Mais tout patriote a le pouvoir d’y envoyer le cheval de son cœur. Le scrutin est à 1 tour. Ceci dit, un groupe uni et fort pourra mieux s’agréger à d’autres groupes patriotes. C’est une des cartes à jouer.

  4. La France s’est réveillée,le jour où elle a votée NON,en majorité,au référendum de 2005,contre son adhésion à l’UE;mais nos politiciens n’en ont pas tenu compte. Voilà donc où nous en sommes,aujourd’hui. Désormais,ce sera les musulmans,et Africains de toutes sortes,ou nous. Pas d’autre option que la force,ou la soumission.

  5. Je suis un raciste avéré (et triste d’avoir à l’être) et je crois que les humains sont des animaux prétentieux qui se prennent pour autre chose et se racontent des histoires sous prétexte qu’ils sont au sommet de la pyramide, mais c’est parce que je crois que la nature du monde est mathématique. Vous êtes dans la partie enviable de la courbe de Gauss. Elle confirme hélas ma vision des choses. Rien de mieux que quelqu’un issu d’une autre civilisation pour voir notre situation clairement. Ca permet de voir les choses plus objectivement sans affect d’aucune sorte. Pas de strabisme. Merci de votre article.

    Signé un “raciste” incompris qui serait enchanté de vous connaître, puisqu’il en connaît d’autres comme vous.

  6. Quelle lucidité et quelle rigueur ! Merci à Driss Ghali de nous voir sans illusion, tels que nous sommes, et de nous aimer quand même. Le sursaut viendra.

  7. La réponse est : probablement jamais. L’homo intestinus tant qu’il recevra sa pâtée quotidienne ne bougera pas. Quelques verres de rougeaud en plus, ses clopes, ou pire, suffisent à son bonheur.

  8. il faut lire le livre de Driss Ghali : il est exceptionnel de lucidité, vertu qui manque à bien des français moutonniers

  9. Daniel Faguet, je souhaiterais récupérer cette interview pour la diffuser à tous mes proches et amis et que ça fasse boule de neige. D’avance merci.

  10. Interview extraordinaire. Elle devrait figurer sur le site, chaque jour. C’est une analyse clinique de la France a l’agonie.

  11. La FRANCE a malheureusement . été dechristianisée en 1968.Ils ont pris les plus mauvais aspects des USA.Il fallait continuer l’oeuvre des Pères Fondateurs…Ceux qui soi-disant gouvernent la France font croire au peuple qu’il y aurait un réchauffement climatique pour détourner leur esprit des vrais danger qui les guettent -attaques sauvages des islamistes-.Il y a aussi la cosommation poussée à l’extrême…….

  12. La boucharde calaisienne vient brailler sur les médias, elle n’en peut plus, les clandestins dégueules de partout dans son fief. La même boucharde qui a soutenu la réélection de l’imposteur en 2022, pour faire plaisir à tonton sarko. 61% des calaisiens ont voté pour Marine, mais la taupe leur a refilé un sauret.

Les commentaires sont fermés.