Dis donc Macron, comment puis-je être vigilant sans avoir droit à une arme ?

À l’occasion d’un point presse, Emmanuel Macron a réagi à l’attaque ayant fait deux morts à Bruxelles. Le Président de la République appelle à développer un « état de vigilance » pour lutter contre le terrorisme sans renoncer à l’Etat de droit.

https://www.publicsenat.fr/actualites/politique/472938

 Nous vivons donc dans une société de vigilance selon Macron. Fort bien.

Mais…

Si je comprends bien,  nous pouvons donc être amenés à nous défendre lorsque nous vivons dans une Société de Vigilance.

Or, la défense comprend la  “Légitime Défense selon la Loi” .

Toujours selon la Loi, la Défense doit être proportionnelle, c’est-à-dire égale à la gravité de l’attaque.

Une question : Comment nous défendre si nous sommes attaqués avec un couteau ou un revolver alors que la Loi nous interdit d’en avoir sur nous ? D’un côté c’est oui, de l’autre c’est non .

Amis lecteurs je vous invite à écrire en masse à l’Elysée (c’est gratuit) et à vos députés pour obtenir les réponses…

Même si je fais l’âne pour avoir de l’avoine, parce que la suite du discours de l’occupant de l’Elysée, finalement, est bien peu ambigüe :

« Nous devons vivre dans une société de vigilance. Une vigilance de tous les services de l’Etat, vigilance aussi dans tous les secteurs d’activité ».

Et voilà, la vigilance ne concerne que les services de l’Etat, en gros… les policiers ! Bref, retour à la case départ. Laissez-vous égorger, bonnes gens… Avec un peu de chance un policier dans le coin arrêtera l’assassin, un juge le jugera irresponsable, puis un psychiatre le jugera guéri et l’assassin pourra recommencer et assassiner vos voisins, qui, entre-temps, n’auront pas eu le droit de s’armer. Peut-être même qu’ils auront reçu l’ordre de se débarrasser aussi des couteaux, ciseaux, machette, épées de collection risquant de blesser quelque gentil agresseur !

       

 

 

 641 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Être armé d’un couteau c’est mieux mais en cas d’attaque la surprise est telle que vous n’aurez le temps de ne rien faire à moins d’être hyper entraîné à toute éventualité. Même des soldats hyper entraînés en sentinelle et en vigilance extrême se faisaient égorger en Algérie. Idem chez soi pendant votre sommeil. Enfin toujours vaut mieux être aux aguets… Mais bon… J’y crois modérément. On ne peut être vigilant 24/24h. Des milices de quartier ? Sans doute une des solutions qui nous attend.

  2. Il ne faut plus tenir compte de ce qu’il raconte, le Macron.
    Comme avait dit le Z une fois, il n’a pas grandi!

  3. C est dingue ça comme raisonnement comme les 3/4 de français dans ce pays, vous laissé des bourgeois planqué dans des manoirs décidé de votre sortie.
    PERMIS DE CHASSE , BALL TRAP, TIREUR SPORTIF, de mon côté j ai ce qu’il faut a la maison.

Les commentaires sont fermés.