151 députés français sont les nouveaux porteurs de valises de l’Algérie

LA GUERRE D’ALGÉRIE, OU DE FRANCE

Dénonciation de l’accord scélérat signé en 1968 par de Gaulle avec l’Algérie. Une majorité de députés traîtres a voté contre ce texte, soit l’ensemble de la gauche, héritière des porteurs de valises, et une frange significative de Renaissance. Donc, malgré les multiples provocations de l’Algérie, malgré l’attitude hostile de nombre d’Algériens en France, malgré la sur-délinquance, il se trouve une majorité de nos élus qui en redemande toujours davantage.

https://www.fdesouche.com/2023/12/07/a-la-suite-dune-resolution-lr-lassemblee-nationale-refuse-de-denoncer-les-accords-de-1968-avec-lalgerie-par-151-voix-contre-114-horizon-fait-faux-bond-a-la-majorite-des-deputes-dorigine-al/

Michèle Tabarot, député LR, allume LFI en les qualifiant d’amis du Hamas, et leur rappelle que ce sont leurs amis qui ont colonisé l’Algérie. À noter que la gauche insulte copieusement une député LR, la traitant de raciste, parce qu’elle a cité une phrase du général de Gaulle sur les étrangers rejetés par la population d’accueil.

https://www.bfmtv.com/politique/parlement/c-est-votre-famille-qui-a-colonise-l-algerie-tancee-a-l-assemblee-une-deputee-lr-qualifie-lfi-d-amis-du-hamas_AV-202312070508.html

L’AUTRE GUERRE

30 militants pro-palestiniens viennent semer le boxon dans un Carrefour de Barbès, accusant la chaîne d’aider les assassins israéliens. L’impunité de ces gens va-t-elle encore durer longtemps ? Toujours pas de dissolution des BDS, Darmanin ?

[…]

https://ripostelaique.com/151-deputes-francais-sont-les-nouveaux-porteurs-de-valises-de-lalgerie.html

 

 831 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. le jour venu, il faudra s’occuper des traîtres à la nation : si je suis la je serai impitoyable

  2. Et pendant ce temps en frence pour les Français :

    ■ Automobile : 13,3 millions de Français en situation de précarité de mobilité
    samedi 9 décembre 2023

    → Cette situation, d’après l’Etat, est due à la dépendance à la voiture individuelle, et plus particulièrement aux carburants fossiles. Le défi climatique utilisé à toutes les sauces gouvernementales cache le projet de suppression de liberté de circulation automobile.

    Cela rappelle le système du permis à point entré en vigueur en France le 1er juillet 1992. …

    […] Le gouvernement de l’époque venait d’instituer que le permis n’est plus une acquisition définitive. La perte de la totalité des points entraine automatiquement un retrait de permis. Cette première violation de la liberté de circulation se poursuit avec l’arrêt définitif de la production de voiture à moteur thermique en 2035 au profit des voitures électriques censées sauver la planète et valoriser le crédit carbone et la future devise électronique pour changer de paradigme monétaire avec la dédollarisation.
    …/….
    ○ GEOPOLINTEL.fr : https://tinyurl.com/282tj4hm

  3. La France est bourrée de collabos jusqu’à la gueule. Jusqu’au plus haut sommet de l’État. Pour mémoire Pierre Laval était socialiste et les communistes n’ont pas bougé jusqu’à l’invasion de la Russie… L’Histoire se répète, avec des acteurs différents.

    • Il n’y a pas que des collabos, il y a surtout un état complètement noyauté par les autres.

      • Aussi. Mais les plus coupables, ce sont les collabos. Un résistant m’a dit un jour : Bien, il y avait les Allemands, d’accord; mais ils se battaient pour leur pays, même si leur cause et leurs méthodes étaient abominables. Mais le pire, c’étaient les collabos, des Français qui vendaient et trahissaient leur propre pays, leurs compatriotes ; et ceci n’est pas pardonnable. C’est ce que l’on peut voir aujourd’hui : des gens qui ont vendu leur patrie et ses habitants. Les autres ne font qu’obéir aux prescriptions de leur religion. Les collabos le font par haine de leur pays et de nous-mêmes. Et ce n’est pas pas pardonnable.

        • “Mais le pire, c’étaient les collabos, des Français qui vendaient et trahissaient leur propre pays, leurs compatriotes””

          Oui, je suis d’accord, c’est cela pour ma part qui me fait le plus mal. On dit les politiques en place mais sans soutiens de leur politique désastreuse dans le peuple ils ne seraient rien.

Les commentaires sont fermés.