Les rampes de lancements de la NASA n’ont pas toujours été très pures

Et oui, et oui, et oui…

Nous sommes tous en admiration béate devant la conquête spatiale. Les grandes puissances qui se font remarquer dans ce domaine, États-Unis, Russie, Chine, Europe et Inde, nous font découvrir l’espace et l’univers et nous les remercions de nous montrer tant de merveilles. C’est là l’essentiel.

Cependant, si l’on s’intéresse à l’histoire de la conquête spatiale, et surtout des hommes qui l’ont permise, dans certains aspects, on découvre de très grosses surprises.

Pendant quinze ans, 1 500 nazis (exfiltrés d’Allemagne dans la plus grande discrétion) ont mis leur savoir-faire au service de l’armée américaine et de la NASA, jouant un rôle majeur pendant la Guerre froide. Les nazis avaient peaufiné de redoutables agents infectieux et gaz neurotoxiques, ou encore les célèbres missiles V-1 et V-2.

En découvrant le niveau de technicité des armes développées par ces nazis, les Russes et Américains se sont mis à convoiter le savoir-faire des scientifiques qui les avaient imaginées. Ce serait Wernher von Braun, ingénieur et inventeur du missile V-2 qui aurait proposé ses services aux autorités américaines. Mais pourquoi les États-Unis ? “Nous méprisons les Français ; les Russes nous terrifient ; nous ne pensons pas que les Anglais aient les moyens de nous payer ; donc tout ce qu’il nous reste, ce sont les Américains” affirmait von Braun . Au moins, cela a le mérite d’être clair !

Les américains n’avaient aucune idée de l’arsenal que possédait Hitler en gaz neurotoxiques, ses recherches sur la peste bubonique (forme la plus fréquente de peste en milieu naturel), des technologies des fusées et notamment les propulseurs. Ils ont été stupéfiés, ont souhaités obtenir toutes ces armes, et déclenchent alors l’opération “Paperclip” (anciennement appelée “Opération Overcast”).

À la fin de la guerre, le président Harry Truman avait donné son accord à cette opération “Paperclip”, consistant à exfiltrer et recruter près de 1 500 scientifiques allemands qui travaillaient dans le complexe militaro-industriel de l’Allemagne nazie. Truman avait exigé de ne pas recruter de nazis convaincus, pas d’auteurs de crimes de guerre. Mais l’armée avait passé outre, trafricotant au besoin les dossiers des prétendants. Ainsi, Arthur Stronghold, le fondateur de la médecine spatiale, savait tout des expériences barbares menées sur des prisonniers de Dachau. Il est mort en 1986, sans avoir été sérieusement inquiété. L’opération “Paperclip” était une opération secrète qui a confié à des postes importants à la plupart des 1 500 scientifiques allemands, dont principalement 88. Elle est restée secrète jusqu’en 1973.

Durant ces décennies, Wernher von Braun, le principal recruté, et son équipe ont ainsi élaboré pour le compte de l’armée américaine des missiles balistiques dont le fameux Jupiter, qui joua un rôle-clef pendant la Guerre froide (45 missiles Jupiter furent déployés entre la Turquie et l’Italie, pointant vers l’Union soviétique). Les 88 principaux recrutés participent aux premiers programmes américains de vols habités Mercury et Gemini et commencent à fabriquer les fusées Saturn, dont l’énorme Saturn V du programme Apollo (3.000 tonnes), qui prendra part à la conquête de la Lune.

L’armée américaine a donc entrepris de “blanchir” le passé trouble de ces 88 “prisonniers de paix” parmi les 1 500, le surnom qu’eux-mêmes s’étaient donné. Difficile, quand on sait que Wernher von Braun se fournissait en main d’œuvre auprès du camp de concentration de Buchenwald et que de nombreux témoignages relatent les déplorables condition de travail de ces derniers : l’élaboration du missile V-2 aurait fait 20.000 victimes, deux fois plus que son utilisation comme arme.

Wernher Von Braun, était l’un des principaux dirigeants de la NASA, malgré son passé nazi (les descendants de ses victimes apprécieront…), laquelle NASA a été créée en 1958 pour contrer l’avance russe dans le spatial. C’est l’ingénieur collaborateur le plus connu.

Cet Allemand, pionnier de l’astronautique, a toujours assuré ne pas connaître les conditions de travail inhumaines des prisonniers de l’usine des missiles V2 qu’il avait conçus pour l’armée allemande (on le croit, puisqu’il le dit 😊). Il a été un élément essentiel du programme Apollo. Arthur Rudolph, son bras droit, était lui un nazi de la première heure. Il a renoncé à la nationalité américaine en 1982 afin d’échapper aux poursuites. La NASA n’avait alors plus vraiment besoin de lui.

Entre temps, Von Braun et certains de ses compagnons, ont acquis la citoyenneté américaine. C’est sous son égide que les équipes d’ingénieurs de la NASA mettent au point les technologies spatiales qui permettront de mettre les équipages des missions Apollo en orbite terrestre avant de les envoyer vers la Lune. Un exploit sans précédent qui incite en 1970 la direction de l’agence à lui offrir un poste à Washington, au siège. L’ancien nazi y chapeautera les efforts stratégiques de la NASA.

Mais revenons quelques instants sur la fabrication des missiles balistiques V2 dont Wernher Von Braun en fut l’architecte principal. Non pas sur la technique, mais sur les conditions humaines de ceux qui accomplissaient les basses besognes.

Les V2, fabriqués en série, constituaient les toutes premières fusées de l’histoire, à partir de 1943. Leur lieu de fabrication donna naissance au dernier grand camp de concentration nazi : Mittelbau-Dora, appelée aussi Nordhausen-Dora situé en Allemagne centrale, au sud du massif du Harz et au nord de la ville de Nordhausen.

Les 60 000 détenus ont connu le même sort que tous les autres camps de concentration. Étant exclusivement consacrés à la fabrication des fusées V2, tous les ingénieurs voyaient quotidiennement toutes les horreurs réalisées sur les détenus. Très peu de détenus ont survécu.

Dora est l’usine-camp souterraine où la machine de guerre la plus secrète nazie exploite et tourne à plein. Ordre d’Himmler : personne ne doit sortir vivant de Dora (référence).

Les soixante mille hommes de toutes les nationalités connaîtront l’enfer de Dora pendant ses vingt mois d’existence, vingt mille en mourront. Il arrivait régulièrement des nouveaux martyrs, car il mourrait dans le camp de Dora 1 500 détenus par mois. Les cadavres partaient deux fois par semaine par camions vers le crématoire de Buchenwald, jusqu’à ce que Dora se dote d’un crématoire en septembre 1944 (référence).

En 1973, un numéro des “Dossiers de l’écran” révélait ainsi toute l’horreur de la supervision de Wernher Von Braun dans le camp de Dora. Un ancien prisonnier, François Lelionnais, confirmait la présence de von Braun “à des pendaisons collectives”, ce dernier allant même jusqu’à “désigner certaines pendaisons”, ou à “assister à des tortures”, en punition des sabotages, fréquents dans les chaînes d’assemblage (référence).

A noter que de très grandes sociétés industrielles soutiennent activement la production de guerre allemande à Dora (AEG, Siemens, Volkswagen, IG Farben entre autres).

Lorsque la NASA est créée le 29 juillet 1958, von Braun et ses ingénieurs allemands sont affectés à cette nouvelle agence gouvernementale et les recherches s’intensifient. Désormais passé du militaire au civil, il se consacrera à la réalisation de fusées pacifiques.

La décennie s’ouvre sur un exploit du pilote Alan Shepard : le 5 mai 1961, ce dernier devient le premier Américain envoyé dans l’espace, en effectuant un vol de 15 minutes dans une capsule lancée par une fusée Mercury-Redstone, elle aussi conçue par l’incontournable von Braun.

La course à l’espace prend une nouvelle dimension le 25 mai 1961 : le Président Kennedy prononce un discours qui annonce le lancement du programme Apollo. Les Etats-Unis ont désormais pour mission d’envoyer un homme sur la Lune avant la fin des années 1960.

C’est naturellement à von Braun, nommé directeur du centre spatial Marshall en Alabama, l’un des centres névralgiques de la NASA, qu’est confiée cette mission stratégique.

Wernher von Braun est né le 23 mars 1912 à Wirsitz (Posnanie) et est mort le 16 juin 1977 à Alexandria (Virginie).

Voilà, cher ami lecteur, comment se passe les choses dans le monde scientifique et astronomique. Elles sont quasiment toujours magnifiques et provoquent l’émerveillement. Parfois, elles sont plus sombres…

Bye bye

A la prochaine !

Professeur Têtenlair

 1,762 total views,  2 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. Tout ça on le sait depuis le début du programme Appolo.
    Qu’arrivait-il à ceux qui s’opposaient à Hitler ?
    N’oubliez jamais que l’on a humilié l’Allemagne avec le traité de Paris et que c’est la cause de la seconde guerre mondiale sans quoi elle n’aurait pas eu lieu ni les horreurs qui l’ont accompagnée. Qui de nos jours voit que l’immigration n’existerait pas sans le carnage de l’avortement.Les 10 millions de bébés non nés ont été remplacés par 10 millions de barbares.

    • C) Ami La Berre, je réponds ici à ton poste du 09/12/2023 à 7h52.
      “QUI DE NOS JOURS VOIT QUE L’IMMIGRATION N’EXISTERAIT PAS SANS LE CARNAGE DE L’AVORTEMENT. LES 10 MILLIONS DE BÉBÉS NON NÉS ONT ÉTÉ REMPLACÉS PAR 10 MILLIONS DE BARBARES.”
      Je suis entièrement d’accord avec toi. C’est la stricte réalité.
      Mais ce problème de l’avortement est devenu une question politique et on en oublie le fait par lui-même que chaque année depuis plusieurs décennies de 280 000 petits Français sont assassinés.
      Si l’avortement était pratiqué uniquement pour des raisons médicales (bien que cela soit encore discutable) ou pour des raisons très particulières (viol de très jeunes filles, etc…) il y en aurait relativement peu.
      Cela dit, cela n’aurait rien changé au problème de l’immigration, car celui-ci est une volonté politique des présidents de la république qui se sont succédé, tous élus par le bon peuple français qui ne veut plus vivre et souhaite, avec ténacité, son propre suicide en y faisant venir l’islam à très haute dose.

    • B) Ami La Berre, je réponds ici à ton poste du 09/12/2023 à 7h52.
      “ON A HUMILIÉ L’ALLEMAGNE AVEC LE TRAITÉ DE PARIS)”.
      Il ne s’agit pas du traité de Paris qui a mis fin à la première guerre mondiale, mais du traité de Versailles signé le 28/06/1919 qui a établi la paix entre l’Allemagne et les alliés.
      Les causes de déclenchement de la première guerre mondiale sont nombreuses, complexes et multiples. Il s’agit d’une série de frustrations, de manques de contrôles des chefs d’État de l’époque et la situation a échappé à tout le monde. L’aboutissement de tout cela a déclenché la guerre par l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand de Habsbourg.
      Cela dit, en 1914, c’est l’Allemagne qui déclare la guerre à la Russie, puis à la France.
      Quant un pays déclare et perd une guerre, il doit s’attendre à un traité de paix qui ne lui sera pas favorable, et qui sera même bien sûr très sévère.
      La cause de la seconde guerre mondiale est due aussi à la lâcheté et la faiblesse des démocraties qui auraient pu arrêter Hitler dès le début.

    • Erreur de positionnement de mon post. Je corrige ici.
      A) Ami La Berre, je réponds ici à ton poste du 09/12/2023 à 7h52.
      QU’AURAIENT SUBI CEUX QUI S’OPPOSAIENT À HITLER ?
      Très simple : la torture pendant 8 jours et la mort voir aussi leur famille. Cela dit on peut peut subir une dictature nazie passivement et d’autres faire des excès de zèle pour satisfaire leurs ambitions personnelles comme l’a fait Wernher von Braun.
      Mais oui, c’est très facile d’en parler derrière un ordinateur que de le vivre.
      Enfin, sur cette question, une dictature, sauf très rares coups d’états violents et instantanés qui sont fréquents en Afrique mais inexistant chez nous, les dictatures s’installent progressivement et le peuple laisse faire. Cela a été le cas dans les années 30 où Hitler a commencé à créer des camps pour opposants et à maltraiter tous ceux qui s’opposaient à lui. Le peuple allemand a laissé faire. Et a même élu Hitler légalement alors qu’il avait déjà écrit Mein Kampf.
      Albert Einstein : “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
      mais par ceux qui les regardent sans rien faire.”

  2. Il me semble que le premier président de la Commission Européenne était l’ex nazi Walter Hallstein. Mittoche recevait régulièrement à Latché une ancienne ordure nazie. C’était très à la mode le nazisme et ça l’est toujours. En Ukraine entre autre…

  3. Merci pour cet éclairage inattendu. On a l’impression que la raison d’Etat passe avant tout le reste.

    • Merci, ami dainville de l’intérêt que tu portes à ce modeste article. Tu as absolument raison, la raison d’État passe avant tout le reste pour des présidents qui veulent développer leurs pays, et qui l’aiment. Même si les méthodes employées, comme le sujet de cet article par exemple, sont souvent scandaleuses. Mais cela est, finalement, pour le bien de leur pays.
      La raison d’État ne l’emporte plus jamais quand un président marionnette a pour objectif la destruction la plus violente et rapide de son pays. On est ici dans la raison anti-état de destruction maximum de son pays. Tu as évidemment compris de qui je parle, et lequel a été élu par le formidable peuple français qui veut cesser de vivre et organise son suicide.

    • Alors, ami Oncle John, avec ta permission, je ne relance pas le débat de savoir si l’homme a marché sur la Lune ou non. Je ne fais pas ceci car c’est hors sujet de l’article, mais c’est pour ne pas relancer le débat qui a déjà eu lieu sur RR, débat très passionné et très intéressant.
      De toute façon, en ce qui te concerne, tu connais parfaitement ma position. Dans la totalité de mes articles sur les Sciences et l’Astronomie, je m’auto interdit de donner des interprétations personnelles, et je m’oblige à m’en tenir strictement aux vérités scientifiques officielles.
      Je dis bien officielles et non politiques, il faut bien le comprendre. Par exemple, le réchauffement climatique dû à l’activité humaine est une imbécillité ahurissante soutenue par des politiques pour faire carrière et des pseudos savants d’une nullité grave pour garder des postes en obéissant aux volontés politiques. Cela n’a rien à voir avec la vérité scientifique officielle.

      • Je ne savais pas qu’il y avait déjà eu un débat dans RR sur le sujet? Dans quel article? Ceci dit, en ce qui me concerne, je ne m’interdit pas de partager ma pensée et mes interprétations personnelles. La censure du pouvoir m’indispose et donc je n’ai aucune raison de m’auto censurer en plus. J’exerce ma liberté en toute fraternité.

        • Je te félicite. Mais tes (excellents) articles sont souvent des articles d’opinions.
          Mes articles sont scientifiques ce qui n’a rien à voir.
          Si je donne mon avis, je dois le prouver scientifiquement. Ce qui est impossible.

        • Ce débat, passionnant et passionné, a eu lieu dans un forum après la traditionnelle déviation du sujet de l’article.

    • Si les américains avaient menti sur la réalité du programme Appolo alors les Russes se seraient fait un plaisir de le dire.Il y a des Français qui sont allés voir le lancement des fusées Saturn V (3408 tonnes métriques à l’allumage des moteurs). Ils n’auraient pas remarqué que c’était un fauw lancement. Les astronautes d’Appolo 1 se sont cachés pour faire croire que leur capsule a pris feu.Avant de s’élancer vers la Lune l’ensemble était visible à l’oeil nu de nuit.Les gens qui l’ont vu ont rêvé ?

      • Ami La Berre, je réponds ici à ton poste du 09/12/2023 à 14h43.
        Il semblerait tu manques d’informations. Tu abordes 2 questions :
        – pourquoi les Russes n’ont pas dénoncé l’imposture des premiers pas sur la Lune si cela en était une ?
        – Le décollage des fusées était public, pourquoi douter d’être allé marcher sur la lune ?
        Tu as toutes les réponses à tes 2 questions, et encore beaucoup plus, dans un documentaire : “American Moon”. Tu ne l’as visiblement pas vu, comme tous ceux qui donnent un avis avec assurance sans avoir vu ce fameux documentaire.
        Je t’invite à prendre 3h 35 mn, posément et objectivement, pour visionner ce documentaire. C’est long, mais ce documentaire explique la totalité des arguments et preuves pour et contre être allé marcher sur la Lune.
        Après, tu pourras formuler un jugement objectif.
        En ce qui me concerne, j’ai évidemment mon idée, mais mon “statut” de chroniqueur de vulgarisation scientifique sur RR m’oblige à respecter les versions officielles de tout ce qui concerne l’espace et l’astronomie.
        Lien du documentaire, rappelé par notre ami Oncle John :
        https://www.youtube.com/watch?v=oVs6C41ZrJ0

  4. Un petit ajout, cher professeur, en toute humilité : des nazis ont travaillé pour la CIA après guerre; le communisme était devenu l’ennemi numéro un . Peut-être 1000 ou 1500. L’Oncle Sam avait oublié les crimes perpétrés par leurs recrues.

  5. Pourquoi ne parlez vous pas des expériences us avec expositions aux radiations de militaires non protégés, injection de plutonium , Hiroshima, nagazaki,agent orange au vietnam, expériences sur les effets du LSD, la liste serait trop longue et là il n’y a pas de nazis.

    • Ami chimp, tu fais allusion là à des événements dramatiques provoqués par les gouvernements américains, et tu as bien raison. Tu en donnes une liste non exhaustive.
      Pour reprendre ta question : “Pourquoi ne parlez vous pas des (…) et là il n’y a pas de nazis”, tu apportes toi-même la réponse dans ta question : je ne parle pas de tous ces événements dramatiques justement parce qu’il n’y a pas de nazis qui ont contribué à ces événements (bien que, en sommes-nous bien sûr ?).
      Or, il ne t’a pas échappé que le thème de cet article porte sur la participation des nazis au développements scientifique, astronomique et militaire des États-Unis.

  6. werner von brune (tout est dit)

    je suis toujours hanté par ces quatre couleurs des drapeaux des pays arabes

    noir,rouge,vert,blanc

    celles des 4 chevaux de l apocalypse (chez renault c ‘était moins triste)

    qui devrait demarrer sur la colline de Meggido en Israel qui n est qu a un saut de fusée de l iran

  7. Bonjour,

    Von Braun était un monstre.

    Il est significatif que le professeur Balachowsky soit interrompu par les juges américains de Nuremberg quand il en vient à évoquer son martyre à Dora.

    Il y a eu des campagnes de capture de scientifiques allemands autres que “Paperclip”.

    Par l’URSS, plus faiblement par France, par la Grande-Bretagne.

    Les USA continuaient à envoyer de force aux Etats-Unis des scientifiques allemands jusque dans les années 70 !!

    En France, c’était Yves Rocard qui était le responsable des missions de capture de scientifiques allemands.

    Son objectif était de capturer Heisenberg : sans succès, puisque ce sont les Etats-Unis qui l’on fait.

    Mon père a dirigé, à partir de 48, le labo de la Marine, créé par Yves Rocard et qui comptait de nombreux scientifiques allemands capturés par lui.
    .
    Il y avait, à Vernon, un autre centre, comptant des Allemands capturés, beaucoup plus important, dépendant lui de l’Amée de l’Air, avec un village de familles allemandes, très surveillées.

    Vernon est à l’origine du programme spatial français.

    • Ami Antiislam, j’ai lu, et relu, avec beaucoup d’intérêt ton post. Tu m’as évidemment appris beaucoup de choses.
      Mais je ne suis pas surpris car je sais que tu as une connaissance encyclopédique sur la seconde guerre mondiale, en plus de tes connaissances sur nombre d’autres sujets.
      Un nouveau merci de toutes ces précisions qui m’ont passionné.

  8. Article tres interessant,qui prouve que l’OCCIDENT est supérieur aux pays arabes.Dans les années 1960 certains journaux allemands racontaient les origines de Werner von Braun.Si on peut se permettre “Le President Kennedy célèbre le premier pas sur la lune,en compagnie de l’ex-nazi Werhern von Braun” mais le premier pas était en juillet 1969 et le Président KENNEDY avait . été assassiné en 1963…..

    • Dans ce forum, comme dans tous ceux de RR, la liberté d’expression est totale. Donc n’hésite pas à formuler quelques observations.
      Cela dit, en mettant cette photo, la première chose qui m’a sauté aux yeux, comme tu le rappelles, ce sont les dates, dans la mesure où le président Kennedy a été assassiné 6 ans avant que l’on ait annoncé qu’un homme avait marché sur la Lune.
      J’ai donc pris mes renseignements, le programme Apollo était en cours et cette photo représente le projet de marcher sur la Lune par le président américain Kennedy aux côtés du principal responsable de ce projet, à savoir l’ancien nazi Wernher Von Braun.
      Le discours du programme lunaire prononcé par le président des États-Unis, John F. Kennedy, l’a été le 25 mai 1961 devant le Congrès.
      Kennedy a été assassiné en 1963, et l’annonce qu’un homme a marché sur la Lune a été faite en 1969. C’était une commémoration anticipée de la finalité du programme Apollo.

  9. Pour rester terre à terre, en 1967, les trois premiers astronautes ont grillé au sol dans leur capsule. Von Braun, réalisant que la lune serait inaccessible dans les temps impartis c’est alors rappelé la formule de son ancien Ministre de la propagande Goebbels: “Plus c’est gros, plus ça passe …” Fort de son expérience antécédente chez Disney il a donc imaginé tourner l’alunissage en studio sur le plancher des vaches. Et chacun a pu voir celui-ci sur sa télé noir et blanc le 21 juillet 1969. Il existe un excellent documentaire de 3h30 de cette supercherie d’Etat. Malheureusement, je ne parviens plus à le trouver, censure oblige … Peut-être le professeur Têtenlair dans ses archives?

    • J’ai tenté d’aller sur plusieurs sites qui évoquent cette théorie, malheureusement la censure est passée par là. Une question, cependant, comment se fait-il que les USA n’ont plus envoyé de missions sur la lune alors que la technologie a évolué ? À l’époque, les moyens de transmissions, l’électronique, la robotique étaient encore assez primitifs en comparaison des moyens dont nous disposons aujourd’hui.

      • C’est très juste. Soixante ans séparent le premier vol de Blériot de Concorde et du soi-disant premier pas sur la lune. Et depuis 55 ans, ce qui ne devrait être qu’une “formalité” n’a jamais été répétée … La seule “preuve” de l’homme sur la lune que nous avons c’est le film noir et blanc diffusé sur nos télés le 21 juillet 1969 (et qui a été égaré par la Nasa, ainsi que les plans du LEM …).

        • En effet, et j’ai appris hier par mes informations quotidiennes sur la cosmologie et l’astronomie que la mission Artémis 3 dont l’objet est de déposer des astronautes américains sur le sol lunaire était prévu pour 2025 mais vient d’être retardée par la NASA pour 2027 pour cause de difficultés techniques. Alors qu’en 1969 tout s’est passé les doigts dans le nez officiellement…… Certes le lanceur est plus sophistiqué, mais quand même.
          Egalement, pour faire plaisir à l’Oncle John, belgo-italien, je viens d’apprendre que deux réservoirs (sur 4) du lanceur européen Vega ont été perdus par le fabricant italien Avio car ils ne figuraient pas sur la liste des composants dudit lanceur Vega !
          Ces deux réservoirs ont finalement été retrouvés… dans une décharge, malheureusement broyés et donc inutilisables. C’était le dernier décollage de cette fusée qui devait mettre en orbite le satellite européen Biomass à 229 millions d’euros. Il faudra désormais attendre 2024-2025 pour la mise en fonction d’Ariane 6.
          Ceci n’est pas un gag c’est une réelle information 🤣

    • Je possède effectivement dans mes archives ce film incontournable, mais j’ai cessé mes recherches car tu nous a informé plus haut que tu l’avais retrouvé.
      De même sur le débat de savoir si l’homme avait marché sur la Lune ou non, je t’ai également répondu plus haut.

  10. Une belle déclaration : mépris des Français, peur des Russes, les Anglais fauchés. Quoiqu’il me semble que nous cumulions les deux : méprisés, et pas que par von Braun, et désargentés. Danke schon, herr professor. Et merci pour cet article, brillant comme à l’habitude.

  11. Un petit pas pour l’homme, un grand pas vers l’inhumanité…pas joli, joli tout cela. Merci professeur pour ce rappel peu glorieux.

Les commentaires sont fermés.