Comprendre Israël…

                                                     

   Comprendre Israël

 Ces quelques lignes s’adressent en particulier à ceux qui, juifs ou non juifs, croyants ou non, s’interrogent sur la situation traversée en ce moment par Israël dans sa lutte contre le Hamas dans la bande de Gaza. Afin d’éviter tout malentendu, je précise aussi que, bien que croyant, je ne suis pas juif. En ce sens, mes observations sont celles d’un témoin extérieur aux événements traversés par Israël aujourd’hui. D’autre part, ce bref aperçu s’appuie surtout sur la série d’articles produits par Pierre Lurçat qui publie de temps en temps que Résistance républicaine et que vous pourrez découvrir ci-après et que je partage entièrement.

 

Cela fait bientôt 50 ans que la question d’Israël m’interpelle et est intimement liée à mes convictions et connaissance de la Bible que j’enseigne depuis 42 ans. A l’âge de 18 ans, j’ai lu le livre « Médecin à Auschwitz » de Miklos Nyiszli* qui m’a profondément bouleversé à jamais. Comment un peuple civilisé et chrétien tel le peuple allemand, avait-il pu se laisser entraîner à commettre de telles horreurs ? La Shoah (qui signifie anéantissement) reste, à ce jour, le seul crime atroce organisé de façon industrielle contre des innocents. En ce sens, ce génocide reste « incomparable ».

 

Je n’ai donc cessé depuis à chercher à comprendre et voici ce que je crois avoir découvert au travers de mes lectures, en particulier celle de la Bible.

 

Première découverte : La « question juive » ne concerne pas seulement Israël et les palestiniens mais bien le monde entier.

 

La Bible ne nous parle pas seulement de Dieu (YHWH), de Jésus (de son vrai nom juif YESHOUA) ou de l’homme, mais elle nous raconte aussi l’histoire et la destinée du monde au travers de celle d’un peuple, Israël, et ce, du début à la fin de son histoire toujours en cours. Le récit biblique n’est pas cyclique mais il est linéaire, il y a eu un début, la genèse de la création et il y aura une fin, l’Apocalypse. L’histoire du monde et de nos destinées se déroule entre la Genèse et l’Apocalypse.

 

L’ Ancien et Nouveau Testament nous enseignent que Dieu s’est choisi un peuple, Israël, dont la Bible nous parle de son passé, de son présent et de son avenir. On appelle cette perspective la prophétie biblique. De quoi s’agit-il ? A la lecture de la Bible, on remarque avec stupéfaction que les événements bibliques annoncés dans l’Ancien Testament bien avant leur réalisation se sont produits exactement comme annoncés. Par exemple la naissance de Jésus à Bethléem ou encore les souffrances de Jésus sur la croix telles que décrites dans le texte d’Esaïe, chapitre 53. La lecture de ce chapitre nous interpelle particulièrement car on y voit une étrange et dramatique osmose entre les souffrances du Christ à la croix et celles endurées par Israël jusqu’à ce jour :

https://www.biblegateway.com/passage/?search=%C3%89sa%C3%AFe%2053&version=LSG

 

On pourrait donc déduire de ce qui précède que si les événements appartenant désormais à l’histoire se sont produits exactement tels qu’annoncés à l’avance dans la Bible, les événements encore à venir devraient se produire précisément tels qu’ils y sont décris.

 

Pour ceux qui désirent mieux comprendre le processus de la prophétie biblique et son rapport avec Israël et l’actualité, j’ai écrit un mot sur le sujet un an avant la pandémie de covid ici :

https://actubible.wordpress.com/2019/01/28/comprendre-lactualite-a-la-lumiere-de-la-bible-et-des-progres-de-la-technologie/

 

Pour finir, je laisse à votre appréciation et réflexion les analyses de Pierre Lurçat (que je ne connais pas?) telles qu’annoncées dans l’introduction et que je partage complètement :

 

http://vudejerusalem.over-blog.com/2023/10/pourquoi-combattons-nous-la-deuxieme-guerre-d-independance-d-israel-par-pierre-lurcat.html

 

http://vudejerusalem.over-blog.com/2023/11/pourquoi-combattons-nous-ii-retablir-la-souverainete-juive-sur-le-mont-du-temple.html

 

http://vudejerusalem.over-blog.com/2023/11/pourquoi-combattons-nous-iii-definir-l-ennemi-pour-gagner-la-guerre-pierre-lurcat.html

 

http://vudejerusalem.over-blog.com/2023/12/pourquoi-nous-combattons-iv-quand-la-start-up-nation-fait-son-restart-pierre-lurcat.html

 

https://www.dreuz.info/2023/12/pourquoi-nous-combattons-v-porter-haut-et-fort-le-nom-disrael-le-peuple-qui-combat-avec-dieu-289309.html

 

 

Gianni Inglese

 

* Miklos Nyiszli était au nombre des juifs polonais déportés qui arrivèrent en mai 1944 à Auschwitz. Médecin légiste, il fut désigné par le sinistre médecin-chef du camp, le Dr SS Mengele pour procéder à la dissection des cadavres victimes de ses monstrueuses expériences.

 

 

 

 1,531 total views,  1 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. “Errare umanum est, perseverare diabolicum”. En réponse à un commentaire d’Ainsi soit-il, j’ai affirmé, par erreur, que tous les auteurs du Nouveau Testament étaient juifs. C’est inexact, car selon ce que l’on sait, Luc, l’auteur de l’Evangile à son nom n’était pas juif. On pense également qu’outre son Evangile, il est également l’auteur du livre des Actes. L’honnêteté intellectuelle m’oblige à passer à confesse et je prie chacun de bien vouloir excuser mon erreur.

  2. Querelles stériles (voire branlage de mouches)!

    Pour faire simple : Dieu (dit d’Amour, Bon et Miséricordieux) n’existe pas !

    Dans le cas contraire, il n’aurait jamais permis les affaires “Lola”, Thomas, les filles, les femmes et les enfants israéliens d’octobre dernier (liste infiniment loin d’être exhaustive), qui ont subi des outrages et des souffrances indicibles (et même impensables).

    • Et pour faire compliqué, ne pensez vous pas que les horreurs que nous vivons aujourd’hui ne datent pas d’hier? Si l’idée que vous vous faites de Dieu était vraie, cela fait bien longtemps qu’il aurait mis fin à l’histoire de l’humanité et nous n’existerions même pas! A sa place, après la Shoah, j’aurais mis fin à l’histoire. Il ne l’a pas fait autrement je n’existerais même pas.

  3. Jesus Christ est né à Bethléem,les Rois de FRANCE ont fait des croisades pour délivrer ces lieux SACRES et SAINTS des musulmans qui veulent s’installer partout.Ils n’ont aucun DROIT de s’y installer.JESUS est juif.Il est normal(même si cela est imprudent en raison des pays arabes qui entourent ce pays)que les juifs persécutés de la 2ème guerre mondiale puissent y vivre tranquillement.

  4. S’il y a deux domaines où il y a autant d’interprétations que d’individus, il s’agit bien de la religion et de la politique.
    La Bible, l’histoire du peuple juif, ont toujours, font, et feront l’objet d’interprétations, de divisions, et de rapprochements.
    Concernant la foi, on ne peut pas la démontrer. Vouloir démontrer l’existence de Dieu est stupide. Les historiens reconnaissent l’existence du Christ, mais de là à reconnaître qu’il soit fils de Dieu…..
    La foi est une conviction qui ne peut pas être démontrée. Cette conviction doit être voulue à la base sans la connaître, et on la découvre progressivement. Excepté les rares individus qui ont reçu un éclair instantané.
    C’est pour cela que, quand je parle ma foi, je ne cherche à rien démontrer. J’explique principalement les Évangiles et essaie de sensibiliser mon interlocuteur sur le message d’amour de Dieu. Mon témoignage s’arrête là.
    Je crois que l’histoire de la foi personnelle s’arrête là également pour chacun d’entre nous.

  5. Bonjour Gianni Inglese, et si Jeshua, bien que crucifié, n’était pas mort sur la croix? Et si l’apocalypse n’était pas la fin des temps mais la fin d’un temps? Enfin, et si tout simplement, nous libérant de toutes considérations dogmatiques religieuses, nous nous en remettions à notre divinité propre, c’est à dire remettions dans notre quotidien de la verticalité spirituelle en nous reconnectant à notre Âme et notre Esprit en leur reconnaissant leur immortalité sans cesse révélée à chacune de nos incarnations? Mais il est vrai que la réincarnation est une notion ”dangereuse” pour tous les”ministres des cultes” et autres prêcheurs qui y voient la perte de leur ”pouvoir” de maintenir les Peuples dans les peurs et sous leur domination en les privant de la plus élémentaire et la plus saine des attitudes: Vivre en Homme libre! Belle fin de journée à vous.

    • Concernant les faits historiques, nous ne pouvons que croire ou pas ce qui nous a été rapporté car nous n’en avons pas été témoins directs. Au sujet de la foi en Dieu c’est différent. Je crois en Dieu car j’ai la certitude absolue que la Bible dit vrai. Il s’agit d’une Révélation dont voici une définition: “Une Révélation est une action de Dieu faisant connaitre à notre esprit par son Esprit, des vérités que, par notre propre raison, nous ne saurions découvrir”. “Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ”. Romains 10:17

    • Je partage ton sentiment que le Christ ne pourrait ne pas être mort sur la croix. Ceci ne me dérangerait aucunement car ça ne changerait en rien ma conviction de la résurrection car il nous l’a promis. Ne me demande pas de le démontrer, j’en serais totalement incapable. Des protestants allemands pensent ainsi et cela ne me choque pas.
      Maintenant, et c’est le cas de très nombreuses personnes, il ne faut pas confondre les écritures, et principalement le Nouveau Testament qui nous parle davantage, avec les églises. Ces dernières ont fait autant de saloperies dans l’Histoire qu’elles ont faite de belles choses.
      Mes témoignages de foi portent toujours sur le message des écritures et non pas sur l’exemple des églises.
      Quant à nous remettre à notre propre âme et notre esprit par la verticalité, on ne tiendrait pas longtemps la route car on n’est pas Dieu nous-mêmes.

  6. Il s’est passé ce qui etait écrit sur Jesus simplement parce que celui-ci a suivi et s’est identifié à ce qui était ecrit dans la bibie, cette option ne vous vient pas à l’esprit?

    • Donc il a choisi, avant d’arriver au monde, de naitre à Bethléem? Il avait de la prescience en effet et je veux bien le croire …

      • Non mais sa mère aurait pu choisir le lieu où elle accouche, donc engager l’enfant dans cette voie, non? Pour le reste ce ne sont que réflexions et supputations, nous n’avons pas encore de machine à remonter le temps pour le vérifier!

        • Vous devriez lire le lien que je mentionne dans l’article au sujet de la prophétie. Ensuite, on en rediscute. Bien amicalement,

    • Je ne partage pas trop la réponse de mon ami Gianni qu’il a fait à ton post.
      Le Christ ne s’est pas identifié parce que cela était écrit dans la Bible, c’est ce qu’on essayé de faire des kyrielles de faux prophètes.
      Le Christ était Christ, et fils de Dieu, parce qu’il a porté le message de Dieu en faisant des miracles, des guérisons spirituelles et physiques, qu’il a vécu sa passion, et il a été ressuscité par son père Dieu.
      Tu ne fais pas cela uniquement pour te mettre dans la peau de quelqu’un qui est annoncé par des écritures antérieures à ton arrivée.
      Maintenant, ne me demande pas de prouver tout cela, c’est improuvable. Cela s’appelle la foi.

      • Cachou, bien que n’étant pas croyant, j’apprécie ta réponse car elle est pleine de bon sens, la foi on l’a ou on ne l’a pas, inutile de faire de la théologie car personne ne peut amener de preuves sur une existence divine aussi bien dans un sens que dans l’autre et je pense que celui qui est heureux dans sa croyance ou son incroyance n’a nul besoin de le crier sur les toits, il vit sa vie en toute confiance. Bonne soirée! Si tu as des enfants ou petits enfants, je leur souhaite une bonne fête de st Nicolas, tres célèbre chez nous!

        • Merci, ami ! Mes enfants et petits enfants sont tous dans le Nord. Ils fêtent la Saint Nicolas et Noël. Deux pour le prix d’un !!
          Je suis seul, avec mon épouse, à vivre sur la Côte d’Azur.
          Bonne soirée à toi aussi, ami patriote.

  7. En dehors de toute considération biblique, religieuse, nul n’a le droit de vie ou de mort sur un peuple ou même sur une seule personne. Et ceux qui le font sont responsables de ce qu’ils subissent en retour.

    • Tu as bien raison, mais en ce qui me concerne, je prendrai bien la responsabilité de pendre haut et court Macrocescau et toute sa clique d’imbéciles carriéristes en train de détruire notre pays à la vitesse grand V pour garder leurs postes.
      Car ces gens, à part Macron qui est un mondialiste ultra convaincu, donc un hitlérien ultra convaincu, n’ont absolument aucune conviction, ils ne font tout cela que pour garder leurs places.

  8. Il y a l’ancien testament et le nouveau testament. Lorsque vous rédigez un nouveau testament il annule l’ancien . L’ancien testament c’est le peuple élu descendants d’Abraham terrorisé par son Dieu, le nouveau testament c’est un dieu où il n’existe plus de peuple élu , nous sommes tous des enfants de Dieu qui nous aime . Un Dieu en trois entités le Pére, le Fils , le Saint Esprit. Le Messie , le Christ, venu sur Terre pour nous apporter le message accompli. Inutile de créer l’Apocalypse pour hâter sa venue.Avec le Christ ce sont les hommes qui ont la responsabilité de ce que nous faisons dans le monde. Que le Saint Esprit nous aide.

    • Bonjour,

      L’Ancien Testament n’est pas annulé pour le Catholicisme.

      Sinon nous sombrons dans le Macionisme, hérésie condamnée par l’Eglise dès le deuxième siècle.

      • Chez nombre de croyants, l’idée est très répandue que le Nouveau Testament annule l’Ancien. C’est faux, Jésus lui-même a précisé qu’il n’était pas venu abolir la Loi (de l’Ancien Testament), mais l’accomplir. Il est mort à la croix pour le salut de ceux qui croient en lui et est ressuscité, attestant ainsi de sa divinité. Selon la Bible, il est venu une première fois pour sauver le monde et reviendra une deuxième fois, cette fois-ci pour juger le monde. Dieu est Amour ET justice.

        • Accomplir veut dire se réaliser pleinement. Cela veut dire que jusqu’ à présent ce n’était pas le cas. Fini le peuple élu, nous sommes tous des enfants de Dieu. Un seul commandement l’agapè. La liberté dans la responsabilité et non la soumission. Quant au Messie , il est venu sur Terre nous apporté la bonne nouvelle et ne nous apparaitra qu’à la fin des temps. Autant de bouleversements et tant d’autres ont provoqué son rejet par le Sanhedrin et la foule, le pouvoir temporel et même le reniement de Pierre.

          • Vous confondez deux choses. Jésus est venu accomplir le sacrifice de la croix pour le salut de l’humanité (Jean 3:16). Et l’Eglise n’a pas remplacé Israël dans le plan de Dieu. l’Apôtre Paul l’explique clairement au chapitre 11 de l’Epitre aux Romains qui commence comme suit: ” Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! …”. Je vous laisse découvrir la suite par vous même. Tous les livres du Nouveau Testament ont été rédigés par des juifs! Ainsi soit il … Sans les juifs il n’y aurait aucun chrétien.

    • Jésus a dit ceci à propos de l’Ancien Testament puisqu’au moment ou il parlait, le Nouveau Testament n’existait pas encore: Jean 5:39-40
      “39Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. 40Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!”… Le Nouveau Testament n’annule pas l’Ancien mais le confirme. Toute la Bible est la Parole de Dieu.

      • Surtout celle des centaines de copistes qui sont passés par là et qui ont ajouté leur touche personnelle. Si l’on appliquait la Bible à la lettre, nous ferions un sacré bon dans le temps, mais en arrière. Nul doute que nos compagnes apprécieraient le retour du patriarcat, entre autres.

        • Vous devriez demander aux femmes juives si elles veulent devenir chrétiennes, ou pire, musulmanes … Les rouleaux d’Esaïe découverts à Qumran en 1948 montrent que le texte biblique n’a pas varié depuis des siècles mais a été étonnement préservé de toute altération aussi minime soit elle. Les moines copistes ont fait de l’excellent travail.

          • Nous n’étions pas là pour juger de la véracité de ces textes et du travail des traducteurs, des copistes. Appliquer l’ancien testament et le nouveau à la lettre, je ne crois pas que cela soit possible. Les femmes se sont émancipées, les homosexuels ne sont plus à l’index, et les hommes se sont affranchis de toutes ces prescriptions devenues obsolètes. La Bible, un magnifique ouvrage, qui recèle quand même pas mal d’erreurs.

      • Le Christ n’appartient à aucun peuple , c’est Dieu le fils.
        A la question de Pilate qui lui demande si il est le roi des Juifs, Jésus répond qu’il n’est pas le roi des juifs et que son royaume n’est pas ce monde.

    • Le nouveau testament n’annule pas l’ancien : il le prolonge ,c’est le sacrifice de Jésus qui créé non pas une rupture ,mais LA NOUVELLE ALLIANCE !(par son sang versé)
      Jésus disait :”je vous parle par les prophètes!” ,il était faut-il le rappeler: Rabbin!!
      Lire ou relire ESAÏE 53 ! le destin de Jésus est là, prophétisé noir sur blanc dans l’ancien testament. Entre-autre: ” Certainement, lui a porté nos langueurs et s’est chargé de nos douleurs!!”

    • Le Nouveau Testament n’a jamais annulé l’Ancien Testament. Le Christ a dit lui-même qu’il était venu pour “accomplir les écritures” c’est-à-dire l’Ancien Testament.
      Mais tu as raison, il y a une grosse “césure” entre l’ancien et le nouveau Testament. l’ancien s’adresse au peuple juif essentiellement, et le nouveau à l’humanité entière. Egalement le Nouveau Testament ne parle que de l’amour de Dieu le père.
      A mon humble avis c’est donc essentiellement le Nouveau Testament qu’il faut lire et essayer de vivre.
      Cela dit, lors de nos prières, pour ceux qui les font, des lectures de l’Ancien Testament sont très intéressantes et aident à prier.

      • Bonjour Cachou, le Nouveau Testament nous éclaire l’Ancien et vice versa. C’est tellement vrai que le prologue de Matthieu tout au début du Nouveau Testament commence par la généalogie de Jésus. Celle-ci nous serait totalement incompréhensible sans l’Ancien Testament et fait le lien avec celui-ci. De plus, tant Jésus que les apôtres n’ont cessé de faire référence constamment à l’Ancien Testament (des centaines de références!). Toute la Bible est Parole de Dieu.

        • OK, mais pour une recherche de foi de quelqu’un, je ne vais pas lui conseiller de lire le “Livre des Nombres” de l’Ancien Testament. Je lui conseillerai l’Evangile de Jean qui déborde d’amour.
          Il faut savoir s’adapter à son auditeur.
          Aller, bonne nuit ami !

      • “le Nouveau Testament ne parle que de l’amour de Dieu le père”

        Vous devriez le lire à nouveau, ce n’est pas vraiment le cas.

  9. Me reférant à certains morceaux de votre article, je dois vous préciser que le peuple juif n’a pas été choisi par D.ieu mais c’est le peuple juif qui a été le seul à accepter les lois Divines sans même les connaître et de ce fait il est devenu le peuple élu, élu par lui-même. Je connais bien Pierre Lurçat et je le suis régulièrement. Les lois Divines ne se réfèrent à aucune religion, elles principalement humanitaires. Bonne journée. Thérèse

Les commentaires sont fermés.