Raymond Devos convoque le racisme…

Souvenir, souvenir…

 Lessive de Raymond Devos ou ” quand on marche sur la tête “

Un très beau texte de Raymond DEVOS à lire jusqu’à la fin et à déguster sans modération, spirituel et sans aucune méchanceté !
“C’est terrible, je suis bien obligé de le reconnaître : je suis raciste. Je viens de m’en rendre compte en mettant en route ma lessive du jour.
J’ai séparé le blanc des couleurs. Affligeant ! Et dire que j’agis ainsi depuis des années ! Et circonstance aggravante, avec une lessive qui lave plus blanc que blanc. C’est pathétique….
Comme Monsieur Jourdain dans un autre domaine, j’étais raciste sans le savoir.
Du coup, je suis d’une humeur noire. Ça ne va pas arranger les choses.
Oh, je savais que je ne suis pas blanc comme neige. J’ai connu des périodes noires.
Dans un précédent emploi, on m’avait donné carte blanche. Résultat, j’ai monté une caisse noire.
Quelque temps plus tard, alors que j’étais déjà connu comme le loup blanc, j’ai travaillé au noir. Découvert, j’ai essayé de montrer patte blanche, mais j’ai été placé sur liste noire.
Et comme disait le chanteur, noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Alors que faire ?
Pour sûr, j’avais mangé mon pain blanc. Je dirais bien que j’ai pleuré à larmes blanches, mais ça serait de l’humour noir. Alors dans la glace, je me suis regardé dans le blanc des yeux. Pas question de me retrouver dans une misère noire. L’avenir restait une page blanche. Inutile de voir tout en noir ! Je pouvais sortir blanchi de tout ce sombre passé. Finis les noirs projets ! Je serai désormais plus blanc que neige !
Finie la série noire. Et patatras, voilà que je me découvre raciste. Mais c’était cousu de fil blanc. Je dois être la bête noire de quelqu’un, c’est sûr. Tout de même, ce sera un jour à marquer d’un caillou blanc. Bon, je ne vais pas tout peindre en noir. D’autant que c’est bientôt la semaine du blanc !
Inutile de broyer du noir. Ni de me faire des cheveux blancs. Allez, je vais me servir un petit noir. Et puis non, plutôt un petit blanc. Avec un morceau de chocolat noir. Et un peu de fromage blanc ça me remontera.
Tiens, il commence à faire nuit noire. Je vais regarder un vieux film en noir et blanc. Chouette, c’est une version originale, sous-titrée ! Si, c’est écrit dans le programme. Noir sur blanc.
Complément d’une amie :
On l’appelait : la Tête de nègre.. Maintenant on l’appelle ” Meringue chocolat, ou tête de choco “. Ouf ! Ils n’ont pas changé le nom du champignon Tête de nègre, ni le Cap Nègre.
On aurait pu aussi se demander s’il est bien “correct” de se taper une “religieuse”, un “Congolais”, un “Jésuite”, un “Diplomate” un “Financier” ? Je ne vous parle pas de la fameuse “Forêt Noire” qu’il faudra bientôt appeler forêt sombre !
La SPA va sans doute un jour nous interdire de manger les “langues de chats”. Les antitabac les “Cigarettes russes”.
Et les “Pets de nonne” ?…Où s’arrêtera la bêtise humaine ? Savent-ils seulement que pour faire une tête de nègre il faut battre les blancs au fouet ?…
Il n’y a qu’une chose qui ne change pas : LES TÊTES DE C …

 1,291 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Ils disent afro pour africain. J’ai toujours pensé affreux. C’est pas toujours vrai, certains… et certaines sont très beaux… et très belles. Je recommence: certain.es sont très beaux.lles. Bon je n’y arrive pas. En définitive c’est affreux de dire afro.

  2. Excellent,merci pour ce texte que je ne connaissais pas , comme tous les sketchs de Raymond Devos d’ailleurs .

  3. Nègre est une couleur. Un noir n’est pas noir il est nègre. Un blanc n’est pas blanc il est couleur chair. Un peau-rouge n’est pas rouge il est cuivré. Un asiatique n’est pas jaune il est très pâle. Mais il est vrai qu’à moins d’un miracle, un con reste bien un con et c’est bien la seule chose qui ne changera jamais.

  4. J’ai oublié de préciser votre conclusion est excellente. J’ajouterais, celui qui a créé la tête de négre aurait ‘il eu une vision prémonitoire, le blanc emprisonné dans une gangue noire et dévoré.

  5. Point de colère noire pour les wokistes et islamogauchistes en apprenant qu’il faut battre les blancs pour que la tête de négre soit bonne.

  6. Excellent. Merci. Et le noir de fumée. Peut-on empêcher un Noir de fumer? Et le “blanc” en radio (quand il n’y a plus de son). Désormais, doit-on dire un noir pour qu’il n’y ait pas de jaloux. Et l’Afrique noire qui est devenue “sub-saharienne” pour ne pas discriminer ses habitants. A-t-on le droit de dire “un aigre?”. Ben voyons comme dirait l’ami Zemmour.

    • Attention…. avec l’orthographe actuelle vous frôler le racisme… un aigre = un nègre pour certains comme un traite = un traitre comme je le vois souvent.

      • Moi j’en ai rien à foutre de leurs conneries, un écran éteint c’est un écran noir c’est tout ça peut pas s’appeler autrement.
        Un chat noir c’est un chat noir il est pas blanc ou Vert.
        Le plus triste c’est que ces conneries de wokisme c’est fait que. par des blancs.
        Tous ces cons n’aurait pas dû naître on en serait pas là.

  7. D’origine belge, un génie de la langue française hélas, filé à l’anglaise, qui inspire une écriture sans langue de bois, parole de scout. Salut l’artiste.

  8. Ya bon Banania. Et les Nègres en chemises blanches du pâtissier , toute mon enfance, enfuie à jamais.

    • Ma grand mère faisait un très bon gâteau, qui s’appelait le négre en chemise .
      Gâteau avec des biscuits nappé de chocolat.

  9. Même l’astrophysique est raciste, les trous noirs. La musique aussi, où une blanche vaut deux noires.

  10. J’ai travaillé quelques années dans la boulangerie et j’ai eu aussi des réflexions de certains clients, gauchistes sans doute, car je ne comprenais pas ce qu’ils voulaient et j’ai eu le malheur de dire : “ah oui, des têtes de negres!” Je ne vous décris pas leur réaction !

  11. Bonjour
    Un article de Wikipédia sur le changement de nom de la gare de Biarritz appelée La négresse:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Négresse_(Biarritz).
    Également, les poules naines que l’on appelait nègre-soie sont dénommées poules soie maintenant. Elles ont la peau noire et les plumes très soyeuses.

    On ne peut plus dire “blanc” mais “mélano-déficient” 🙂

    Bien cordialement.

Les commentaires sont fermés.