Franck Berton veut bien défendre Salah Abdeslam, mais pas les anti-islam

Pour cet islamo-collabo, être catalogué ultra-droite, c’est pire que le plus odieux des crimes !

Il est ahurissant de constater à quel point aujourd’hui en France, un assassinat, crapuleux parce que totalement infondé, hormis la haine congénitale des meurtriers envers quiconque ne partage pas leur religion de tarés maladivement intolérants, puisse s’avérer si utile pour démasquer l’inquiétant nombre exponentiel de citoyens félons, avouant sans vergogne leur préférence pour les ennemis de la France (ce sont leurs propres déclarations glapies à tous propos qui le prouvent !)… à tous ceux qui refusent d’adhérer à leurs thèses mensongères et manipulatrices.

Le drame qui a frappé Crépol et toute la France patriote, avec la mort du jeune Thomas… trop honnête, trop lisse, et surtout trop Français et trop blanc… pour intéresser médias serviles et pros de l’islamo-collaboration galopante sévissant depuis des décennies, en est un !

Une fois bien établies les évidentes ressemblances entre les deux groupes, pros de la politique sectaire (et sympathisants) d’un côté, et musulmans pratiquant un islam mortellement intolérant (et sympathisants) de l’autre… il semble logique qu’un rapprochement comportemental (hystérique) ait lieu entre les deux… et plus si affinités !

On peut donc retrouver sans trop de surprises, dans chacune de leurs déclarations sectaires, les mêmes mensonges, manipulations, inversions des faits en se prétendant les seules victimes des catastrophes ou véritables tragédies dont ils sont les auteurs.

Du coup une nouvelle apparition sur les plateaux de Franck Berton, prétendu « ténor » du barreau du Nord, comme Éric Dupond-Moretti (le pauvre innocent qui ignorait ce qu’était une « prise illégale d’intérêts »… sur la vie d’sa mère !), et chantant aussi faux que le ministre, semble dans la logique gauchiste, battant son plein depuis Crépol, pour ameuter le ban et l’arrière-ban, dans le but d’innocenter de vils meurtriers, stigmatisés  par de sales Français racistes, en accusant au passage ces derniers réunis dans un même sac nommé « Ultra-droite »…

Cette fameuse Ultra-droite, dont l’islamo-gauchosphère nous rebat les oreilles depuis Crépol et Romans, n’est autre que l’émanation de d’Extrême-droite, dont ils se gargarisent depuis longtemps, si pauvres en argumentations de valeurs, qu’ils n’ont toujours que ces seuls mots à opposer aux accusations dont ils sont l’objet, quand ils défendent l’indéfendable !

Cette « appellation » est d’autant plus stupide qu’il n’y a plus guère en France ni gauche, ni droite… depuis que tous mangent, d’un bon appétit, au même râtelier, alimenté par les contribuables !

C’est aussi le seul écran de fumée qu’ils ont trouvé pour tenter de noyer le poisson, en mitonnant des arguments fallacieux destinés à transformer leurs petits protégés habituels en pauvres victimes de féroces citoyens, forcément racistes.

Et ces vermines se posant en défenseurs du pauvre monde, bien que passant outre la morale, le bon sens et la vraie justice, ne voient aucun inconvénient à défendre de vrais monstres : un des frères Mérah (tueries 2012 à Toulouse et Montauban,) pour EDM, Salah Abdeslam (seul membre vivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris) pour Berton.

En 2016, après avoir accepté de défendre Salah Abdeslam, il expliquait sur France 2 :

“Bien sûr qu’il y a des gens qui ne comprennent pas quelle est la mission qui est la mienne aujourd’hui (…) mais nous sommes dans une démocratie et Salah Abdeslam est un homme, il a besoin de dire les choses. La justice se rend quand on comprend les choses, sinon il n’y a pas de sens aux procès, pas d’utilité pour les victimes”.

Rappelant au passage la difficulté d’un métier “où souvent on assimile l’avocat à son client“.

https://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/defendre-salah-abdeslam-le-role-difficile-des-avocats-des-grands-criminels

Mais après avoir grossièrement ignoré la demande d’assistance de Christine Tasin, en 2014, celui qui, malgré ses commentaires, n’a eu aucun scrupule à défendre une ordure responsable de centaines de morts et blessés, réitère une frilosité inadmissible, en se ventant de ne pouvoir défendre des personnes d’ultra-droite !

Partant de cette logique, on peut en déduire que, s’il a défendu sans état d’âme, l’assassin de Nathalie, fille de Patrick Jardin, morte au Bataclan, il refuserait en se bouchant le nez, de défendre ce dernier, lequel ne ménage pas ses efforts depuis 2015 pour témoigner de sa fureur face aux responsables de son chagrin.

https://twitter.com/clhebdo5/status/1730915406603288630

https://www.fdesouche.com/2023/12/02/frank-berton-avocat-ayant-defendu-salah-abdeslam-je-ne-pourrais-pas-defendre-des-gens-faisant-partie-de-groupuscules-dultradroite/

En 2016, Martine Chapouton écrivait sur RL, cette conclusion n’ayant pas pris une ride :

Et bien évidemment, Berton prétend mener un combat pour le droit, contre le totalitarisme. Conclusion : pour passer au journal de 20 heures et se faire une bonne publicité personnelle, mieux vaut défendre un assassin musulman comme Abdeslam qu’une républicaine patriote comme Christine Tasin. Le tort de cette dernière : elle dénonce depuis bientôt dix ans la réalité de l’islam, et explique aux Français que ce dogme est incompatible avec nos valeurs. Des propos, par ailleurs incontestables, qui lui valent d’être classée à l’extrême droite par tous les Askolovitch, Plenel, Fourest, Pujadas et autres journaleux islamo-collabos. Donc d’être interdite de médias officiels. Donc une très mauvaise cliente pour le fort médiatique Berton.

https://ripostelaique.com/frank-berton-prefere-defendre-salah-abdeslam-christine-tasin.html

Il ne vous aura pas échappé, sur la vidéo « X » ci-dessus, qu’apparaît à un moment cette ahurissante  information sur d’inquiétants projets d’actions violentes de l’Utra-droite, au nombre faramineux de « 12 »… depuis 2017 !

Rappelez-moi le nombre d’attentats, égorgements, décapitations, viols, agressions meurtrières… RÉELS, perpétrés par vos potes, pour la même période… m’sieur Berton !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/franck-berton-veut-bien-defendre-salah-abdeslam-mais-pas-les-anti-islam.html

 661 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Mine patibulaire, je le verrais bien dans un vieux western jouer le rôle de la Brute.
    “Le Bon, la Brute ou le Truand”,
    le truand peut-être ?

Les commentaires sont fermés.