Et une loi pour nous mettre en prison si on dissuade autrui de se faire vaxxiner…

Sous un titre permettant d’appeler “dérives sectaires” toute prise de position contraire aux lois et obligations gouvernementales de Big Pharma, c’est tout un programme dictatorial que l’Assemblée Nationale votera sans doute comme un seul homme.

.

Serait-ce l’objet de la dernière tournée de l’héritier  Soros en Europe et notamment chez Macron ?

https://resistancerepublicaine.com/2023/11/16/quel-sale-coup-macron-nous-prepare-t-il-avec-le-fils-soros-quil-a-recu-une-fois-de-plus/

En tout cas, inciter quelqu’un à ne pas se soigner ou à arrêter un traitement,  traduisez “à ne pas se faire vacciner” va devenir un délit.

https://www.senat.fr/leg/pjl23-111.html

Compte rendu du Conseil des ministres du 15 novembre 2023 […]

Le projet de loi visant à renforcer les dérives sectaires est un élément central de cette stratégie renouvelée.

[…]Composé de sept articles répartis en cinq chapitres, il dote l’Etat de nouveaux outils et leviers juridiques afin de combattre plus efficacement les dérives sectaires.[…]

Le projet de loi permet aussi de réprimer la provocation à l’abandon ou à l’abstention de soins, ainsi que la provocation à l’adoption de pratiques présentées comme ayant une finalité thérapeutique ou prophylactique, lorsque cet abandon, cette abstention ou ces pratiques sont présentés comme bénéfiques pour la santé des personnes concernées alors qu’ils les exposent à des risques d’une particulière gravité pour leur santé. L’infraction nouvelle doit ainsi faciliter la poursuite et la répression de la promotion auprès de publics souvent fragiles de pratiques faussement présentées comme bénéfiques pour la santé alors qu’elles sont particulièrement dangereuses pour ceux qui les mettent en œuvre, sans pour autant interférer avec la liberté de chacun de choisir de se soigner ou de ne pas se soigner ni interdire, sauf risque grave et avéré, de promouvoir des pratiques alternatives qui relèvent de la liberté individuelle.[…]

https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/compte-rendu-du-conseil-des-ministres-du-15-11-2023#a30c62f6-86ac-4c67-8824-3698b8850643-2

Mais le meilleur est dans le commentaire ou plutôt le compte-rendu oral de Véran (dont on peut télécharger à l’adresse ci-dessus) la description :

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et la secrétaire d’État chargée de la citoyenneté et de la ville ont présenté un projet de loi qui renforce la lutte contre les dérives sectaires. C’est un projet de loi qui tire les conséquences des travaux conduits par la MIVILUDES, en mars 2023, et qui prévoit plusieurs mesures pour lutter contre ce fléau des dérives sectaires, notamment une lutte renforcée contre les phénomènes d’emprise avec un durcissement des poursuites pénales, la création, dans le code pénal, d’une nouvelle circonstance aggravante, la suggestion psychologique ou physique, pour des infractions comme le meurtre, les actes de torture, les violences, les escroqueries, la création d’un délit d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende pour les personnes qui incitent d’autres personnes vulnérables à cesser un traitement dont l’interruption pourrait provoquer des conséquences graves ainsi que pour les personnes promouvant des pratiques thérapeutiques exposant à un risque immédiat de mort ou à des blessures graves.

Pour les naïfs, il paraît évident qu’il faut protéger les faibles et les malades des gourous et autres adeptes du soin à l’urine de chameau mais le texte ci-dessus ouvre toutes les portes pour que des Raoult, Perronne et autres Henrion-Caude se retrouvent limogées voire emprisonnées si, dans le cadre d’une autre imposture Covid qui arrivera, n’en doutons pas, ils osaient mettre en doute la politique “sanitaire” du gouvernement constituée de vaxxinations ArN et autres interdictions de médicaments efficaces ayant fait leurs preuves comme l’ivermectine ou l’hydroxychloroquine. Et je ne vous parle pas de mézigue et tant d’autres résistants à l’imposture Covid  sur la toile !

Avant on confinait, on interdisait de travailler, de se déplacer, d’aller au resto ou au spectacles, on emmerdait… Là on passe à l’étape supérieure : Il s’agit bien de criminaliser et punir durement quiconque, dorénavant, se mettrait en tête de Promouvoir des pratiques thérapeutiques exposant à un risque immédiat de mort ou à des blessures graves.

C’est exactement ce qui s’est passé quand des médecins, pendant le Covid, ont soigné, mis en doute l’efficacité du médecin et se sont retrouvés persécutés comme Raoult, poussé à prendre sa retraite plus vite qu’il ne le souhaitait, comme Amine Umlil, comme Benoît Ochs,  comme Louis Fouché, qui ont été persécutés, suspendus, voire même limogés en ces temps de pénurie de médecins… ça c’est la cerise sur le gâteau ! Et on ne parlera pas des soignants mis à pied sans salaires, sans droits au chômage. Certains se sont suicidés..

Ils avaient juste refusé un vaxxin expérimental dont on avait deviné puis constaté, très vite,  la nocivité, nocivité qui éclate au grand jour un peu partout. Naturellement, Rousseau, Macron, Véran et toute la clique, devenus brutalement analphabètes, ne sont pas au courant et continuent de se prosterner devant le Covid d’or.

Bref, les amis, il y a bien le feu au lac. Ils s’entêtent et, dans un silence assourdissant médiatique ils préparent la dictature sanitaire, complément de la dictature politique. il est plus que temps de harceler vos députés pour qu’ils ne votent en aucun cas ce projet de loi infâme.

 

 1,232 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Ils veulent vous imposer la marque de la bete comme etant du domaine de la sante.
    Ils vont creer une pandemie alimentaire, d’autres maladies et avec ca, ils vont vous imposer la marque de la bete. L’antechrist est actif depuis le 2 janvier 2022, pendant la pedriode COVID. Vous croyez que cet un hasard? Cet abruti en a pour 42 mois. Son regne se terminer en juin 2025… donc prevoyez des ressources alimentaires jusqu’en 2025 et surtout priez!

  2. Je relève la dernière phrase “*des pratiques thérapeutiques exposant à un risque immédiat de mort ou à des blessures graves*’
    On peut l’appliquer à la vaxxination covid, qui a provoqué des morts quasi immédiates de personnes jeunes et en bonne santé..
    Tant que les juges seront sous la coupe macron-big pharma, nous n’obtiendrons pas justice.

  3. Alors peuple de France , tu es toujours convaincu que les choses changeront par les urnes? Tu n’en a pas marre de te faire cocufier , sodomiser à sec ? Tu espère toujours dans les députés du RN et autres LR comme la pute de Ciotti ? Réveil toi peuple de France ton destin va être scellé dans un très laps court de temps ,vas-tu laisser voter cette énième loi infâme ?

  4. Jusqu’à quand les gens vont accepter de courber l’échine, se soumettre ? Tôt ou tard, il faudra bien que la cocotte minute explose.

  5. On peut déduire d’une telle loi que les pro-vaccins ne sont pas sûrs d’eux du tout, de leurs arguments et surtout du résultat de la vaccination en question. Sans doute à juste titre. Pas besoin de loi de ce genre si les faits sont parlants et qu’ils prouvent l’efficacité et surtout la non-dangerosité du vaccin. Ce n’est pas rassurant.

  6. Le regretté président Pompidou à tous ces politicards corrompus jusqu’à l’ADN: “Arrêtez d’emmerder les Français.”

  7. Idem pour les essais cliniques médicamenteux administrés à l’insu du patient qui lui sont présentés comme une thérapeutique (point 3).

    Il y a matière pour des avocats là, je pense.

  8. Je note quand même que selon l’article 3 que lorsqu’un médecin sans avoir vérifié les antécédents du patient (exemple : les risques allergiques à un médicament prescrit qu’il prescrit quand même alors que le patient lui a signalé le problème), il sera passible des mêmes peines. Idem si il fait un faux diagnostic qui met en péril la vie du patient.

    Il y a sûrement d’autres situations, il faudra être vigilants.

  9. Bonjour Christine, je partage pleinement votre inquiétude au sujet de cette nouvelle forfaiture de la bande de crapules du manu. Mais pour autant, lorsque nous lisons attentivement ce qui ressort du conseil des ministres (version officielle) il se pourrait bien que des juristes “pointus” puissent transformer tout cela en un excellent boomerang qui leur reviendrait en pleine bobine. Peut-être suis-je en train de prendre mes désirs pour des réalités, mais j’y vois également et surtout une opportunité de retourner ces dispositions contre les “bandes à momo” . Quant aux thérapeutes ou officines des médecines dites “douces” ou “alternatives” il y a des lustres qu’ils savent en principe prendre les précautions nécessaires pour éviter de se faire “serrer” à titre individuel. Il y en a un qui doit jubiler, ancien magistrat arpentant assidûment le plateau de Cnews mais surtout ancien numéro 1 de la Mivilude et qui à ce titre n’était pas en reste pour y inscrire des pratiques de santé ayant pourtant fait preuve de leur efficacité mais ayant le tort de ne pas….alimenter les caisses de Bigpharma! En tous cas affaire à suivre.

  10. La France (de Macron et de sa fausse opposition) est le bon élève zélé du nouvel ordre mondial ou nouveau totalitarisme ou 4em Reich quel que soit son nom. Combien sont ceux qui comprennent ce qui est en train de se passer? Ceux qui écoutent lisent et rapportent au pouvoir ce qui ce dit sur ce site se croient ils à l’abri?

  11. Belle façon de vendre la censure et l’interdiction de la liberté d’expression : vous assassinez une personne si vous lui suggérez de ne pas acheter nos produits.
    On peut imaginer un raisonnement a fortiori : si vous êtes un criminel en empêchant une personne d’acheter nos médocs, combien l’êtes vous plus quand c’est toute la planète que vous mettez en grave danger en émettant (vous ou votre vache) des gaz carboniques ou méthaniques.

    Les lendemains qui chantent se sont toujours révélés être des bains de sang. Nous sommes en train de le constater tous les jours : la diversité qui nous tue tous les jours, la fin de la liberté d’expression, la fin de la liberté de mouvement.
    Espérons que cette loi ne passera pas.

    • Mais ceux qui mutilent des gens pour soi-disant les faire changer de “genre” ne risquent rien.

  12. Ils sont pires que l’Allemagne du 111 Reich, parce qu en plus ce serait pour le bien du peuple alors que c’est le contraire.Liberté dans les soins medicaux.

  13. Les pires nouvelles se suivent et s’additionnent. C’est dans la rue que tout cela va finir ! Du moins le souhaitai-je…

  14. Et encore un coup de pute de nos sinistres et de notre président, tous adeptes des coups de couteaux dans le dos. Il faut achever ces français qui ne veulent pas crever. Pensez donc, comment peuvent ils résister à quatre ou cinq injections. C’est un scandale.

  15. Effrayant. Le totalitarisme est en marche. Et pour la secte à Momo, qu’est-il prévu ?

Les commentaires sont fermés.