3e guerre mondiale : ultimes avertissements nucléaires

Avertissement: Ceci est le second article d’une série de 3. Dans l’article précédent, une analyse de Sergueï Karaganov, Président honoraire du Présidium du Conseil de la politique étrangère et de défense (SVOP) Russe

Sergueï Karaganov dans l’article d’hier parle donc de frappes nucléaires russes contre l’ennemi occidental pour régler une fois pour toutes la question de la sécurité de la Russie. Cette position est compréhensible mais je pense qu’il devrait y avoir un échelonnement de l’usage d’armes nucléaires qui, en fin de compte, devrait rendra inutile les frappes directes contre les pays occidentaux.

Sergueï Karaganov a tout à fait raison lorsqu’il écrit : “La situation est aggravée par le ‘parasitisme stratégique’ – en 75 ans de paix relative, les gens ont oublié les horreurs de la grande guerre, ils ont cessé d’avoir peur même des armes nucléaires. Partout, mais surtout en Occident, l’instinct de conservation s’est affaibli.” Et pourquoi ne pas commencer à raviver en Occident la peur des armes nucléaires, qui y était présente chez la majorité de la population dans les années 50 et 60. En effet, à bien des égards, c’est cette peur de la population qui a contraint les dirigeants américains à négocier avec l’Union soviétique sur la limitation des armes nucléaires et sur la politique de détente.

Pour cela, il est nécessaire que les Occidentaux voient toute la puissance des armes nucléaires et les conséquences de leur utilisation réelle. Il est quasi certain que dans les pays occidentaux, il n’y a pas de dirigeants politiques, et encore moins de gens ordinaires prêts à mourir pour l’Ukraine. Par conséquent, il est nécessaire que tous projettent de véritables explosions nucléaires modernes sur la vie paisible et confortable qui les entoure. Pour cela il faut que tout soit régulièrement diffusé sur Internet et dans les journaux télévisés des chaînes de télévision occidentales pour montrer ces explosions nucléaires.

Ces explosions nucléaires ne seront pas en Ukraine ou en Finlande, mais sur notre site d’essais nucléaires de Novaya Zemlya.

La Russie étant très attachée au Droit International, il suffit pour cela de se retirer du Traité d’interdiction des essais nucléaires de 1963 dans l’atmosphère, l’espace extra-atmosphérique et sous l’eau ainsi que du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires de 1996. Ainsi ces essais ne violeront pas le moins du monde le droit international, tout pays souverain ayant le droit de signer n’importe quel traité international, ainsi que le plein droit de s’en retirer. Par exemple, en mai 1972, les États-Unis ont signé le Traité sur la limitation des systèmes de défense antimissile (ABM) avec l’URSS et, en décembre 2001, ils s’en sont retirés unilatéralement. Et il y a beaucoup d’exemples de ce genre.

Après le retrait officiel des traités d’interdiction des essais nucléaires, la première étape consistera à effectuer plusieurs essais d’explosions nucléaires souterraines sur le site d’essai de Novaya Zemlya. Si cela n’est pas suffisamment explicite pour que les Occidentaux comprennent notre détermination on pourra procéder à plusieurs explosions nucléaires au sol au même endroit sur Novaya Zemlya. Puis si besoin est, après un certain temps, plusieurs explosions nucléaires aéroportées dans l’atmosphère. Si cela n’est pas pris au sérieux, il faudra alors les faire dans l’espace. En parallèle, il faudra assurer un large support médiatique à ces tests. Les explosions doivent être filmées sous différents angles, hauteurs, etc. Les dommages aux bâtiments et aux équipements doivent être montrés. La présence de représentants des médias occidentaux et même d’hommes politiques à ces tests est souhaitable.

Abonnez-vous à ma chaîne Telegram (18000++ abonnés) pour avoir des informations en temps réel sur l’évolution de la situation en Russie et Ukraine. Cliquez sur la bannière!

Si les Occidentaux ne comprennent toujours pas, on pourra alors procéder à un test d’explosion sous-marine d’une arme nucléaire tactique de faible puissance dans les eaux neutres de la mer Noire près de la côte ukrainienne. On peut également envisager un usage réel du drone nucléaire sous-marin “Poséidon” sur la côte de Novaya Zemlya.

La réussite de ces essais et une bonne couverture médiatique aideront ainsi citoyens et politiciens occidentaux à prendre conscience de l’ampleur de la catastrophe nucléaire imminente et à prendre des mesures urgentes pour l’empêcher. Y compris en Ukraine. Ceci pourrait également déclencher de puissants mouvements populaires dans les pays dont les dirigeants sont les plus acharnés (États-Unis, Angleterre, France, Pologne, Pays Baltes) contre la Russie qui pourraient, pourquoi pas, renverser les gouvernements en place.

Sur le terrain, l’Ukraine n’a aucune chance de vaincre la Russie. Mais il est parfaitement clair qu’avec Biden les États-Unis n’accepteront en aucun cas la défaite militaire de l’Ukraine. Comme je l’indiquais ici, l’escalade est prévisible depuis longtemps.

https://boriskarpov.tvs24.ru/2023/02/01/des-armes-nucleaires-pour-lukraine-mais-oui/

 

Aujourd’hui alors que les médias occidentaux parlent d’une future et hypothétique livraison d’avions de combat à l’Ukraine, on sait que ceci est de l’intox puisque la décision est déjà prise. Les déclarations des dirigeants occidentaux au sujet de l’”éventualité de la prochaine formation de pilotes” sont purs mensonges puisque plusieurs d’entre eux, la France par exemple, forme déjà des pilotes ukrainiens depuis plusieurs mois ! Il faut donc s’attendre à apprendre du jour au lendemain que l’Ukraine a déjà reçu des avions de combat.

Les F-16 ne sont en fait pas un problème pour la Russie mais l’étape suivante, ce sont les armes nucléaires. On a appris que les États-Unis ont déployé ces dernières semaines en Europe et en Turquie environ 150 armes nucléaires tactiques. Pourquoi, si ce n’est pour pouvoir les utiliser rapidement ? Ceci est une menace directe pour la Russie et il est parfaitement clair que dans le cas où les intérêts vitaux de la Russie sont menacés, Moscou pourra utiliser des armes nucléaires ainsi que le prévoit très clairement la doctrine militaire Russe. Dans un tel cas, l’emploi ne serait pas réservé à l’Ukraine mais également contre des objectifs situés dans des pays armant l’Ukraine. En Europe dans un premier temps puis si besoin est, aux États-Unis.

C’est pourquoi la mise en garde, démonstrations à l’appui, des Occidentaux concernant un usage d’armes nucléaires devrait être appliquée rapidement afin de tenter d’éviter une escalade fatale.

Boris Guennadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

https://ripostelaique.com/lutilisation-darmes-nucleaires-peut-sauver-lhumanite.html

 1,296 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Nous avons, tous pays confondus, des responsables irresponsables qui se prennent pour des comédiens de films de guerre et de science fiction.
    Et comme d’hab’ sur notre dos.

    Avec de tels cinglés, j’ai bien dit TOUS pays confondus, l’espèce humaine (ce qu’il en restera) va régresser au niveau de ceux qui manient les machettes et que moquons ici habituellement.

    Tout ça pour ça …??? !!!

  2. Pourquoi il y a encore la guerre en Ukraine, car Biden est président des US. Ce type il y a 40 ans, menait la guerre froide contre les Russes, et aujourd’hui il la fait par procuration, en ayant entrainé les Anglais, l’UE a en faire autan… Les USA de Biden qui ont fournis tant de moyens n’en ont rien à foutre du nombre d’ukrainiens qui sont morts et vont encore mourrir, ils n’en ont rien à foutre du DOMBASS et à qui il appartient… ils investissent dans la guerre contre les Russes que pour se rapprocher d’eux territorialement, rien d’autre, car l’histoire a montré que l’immense superficie de la Russie est une grande protection face aux invasions, Napoléon, Hitler, deux grands conquérants, se sont tous cassé les dents à cause de la superficie et le froid… C’est pourquoi si on veut la fin de la guerre en Ukraine il faut attendre que Biden dégage, ou que les USA s’appauvrissent en stoppant tout soutien à l’Ukraine… car militairement, les Ukrainiens n’y arrivront jamais, si les russes devaient reculer, ils sortiraient des bombes qui dévasteront tant …. Ceux qui nous dirigent sont complètement irresponsables…

  3. l’UE et les USA sont les pires dictatures qui puissent exister ici bas dans ce monde
    puisque masquées en pseudo-démocratie pour ainsi donner l’illusion aux peuples
    des ces pays qu’ils puissent vivent libres dans l’égalité et la fraternité
    alors qu’en réalité tout comme en vérité c’est tout le contraire et l’inverse
    comme cet exemple flagrant qu’est la France ou les Français sont devenus des étrangers
    et des intrus dans leur propre pays et ou la France est devenue la colonie
    de ses ex-colonies ou ce sont les allogènes et les autochtones de confession musulmane
    qui font, défont et refont leurs lois islamiques en France !

    • Beaucoup n’y pensent pas, mais ATTENTION LES MIGRANTS et toutes les Kalaches quand la guerre éclatera !

      Et certains diront: ” Si j’avais su “, mais ce sera trop tard ! Alors bougeons-nous vite, très vite …..

  4. ■ La Banque centrale européenne craint des conséquences désastreuses pour l’euro lors de l’utilisation des avoirs gelés de la Russie | 17/06/2023
    ○ RUSVESNA.su : https://tinyurl.com/ycw5xd5z

  5. Non les citoyens européens ne sont pas d’accords et sont très conscients du problème et des effets du nucléaire… mais que peuvent-ils y faire de leur place ? Des manifs ? C’est fait avec quel résultat ?….

    Pas besoin de démonstrations terribles pour cela.

    • Je ne pense pas que les européens en soient assez conscient. Nous avons eu l’épisode de Tchernobyl, mais c’était qu’un petit nuage… Si les européens étaient conscients des risques nucléaires et des conséquences dévastatrices que cela génère, il y aurait des maifs en Allemagne, en France, tout le temps pour dénoncer la position de l’UE, de l’Allemagne, de la France qui soutiennent tous l’Ukraine dans sa folie de vouloir combattre contre les russes et leurs 6000 têtes nucléaires… A écouter Macron, on a l’impression que c’est une jeu des élites et des rois de ce monde voulant montrer qu’ils sont à la tête d’un état. Cette mégalomanie les conduits à prendre position pour la guerre contre les Russes, qui ont un tel arsenal qu’ils peuvent détruire la planète entière plusieurs fois..

      • @Stop à l’UE

        Pourtant les Français et d’autres de par le monde ont tous à l’esprit ce qui s’est passé à Hiroshima et Nagasaki. Il y a eu pas mal de documentaire là-dessus aussi.

        Il faudrait être vraiment hors sol pour ne pas le savoir.

    • Le problème est que personne en France dénonce la position de Macron et de l’UE, ni en Allemagne… on laisse tout faire en pensant que ce que Macron, Scholz, Der Leyen, l’UE font est la meilleure chose pour l’avenir de l’Europe entière… C’est complètement irresponsable et dangereux… Voilà ce que l’UE des 27 produit…. être entrée en guerre contre plus fort…

      • Pourtant moi j’entends plus que râler tous les jours qui passent… et par des Français pas spécialement critiques d’habitude plutôt pour certains dans le moule.

  6. Si un jour on prend une bombe nucléaire sur le coin de la gueule on pourra dire merci aux pourris de l’UE, de l’otan et à macronescu le dictateur capricieux qui n’a pas fini de grandir et qui se prend pour un homme. Dés le début j’étais contre l’ue et tout me prouve que j’avais raison. Tous des menteurs, des manipulateurs et….. des criminels. Tous à pendre.

Les commentaires sont fermés.