L’avocate Menya Arab ne défend-elle que des accusés arabo-musulmans ?

Selon son avocate Me Menya Arab Tirgrine, «Ali El Haddad Asufi n’avait pas connaissance de l’appartenance de son ami à l’Etat islamique». Dessin Valentin Pasquier pour Le Parisien

L’avocate Menya Arab ne défend-elle que des Arabes et des musulmans ?

C’est la question qu’on peut se poser au vu de sa médiatisation dans des affaires de drogue ou de terrorisme où elle prend la défense d’un individu portant un nom arabe.

A moins que personne d’autre ne veuille d’elle, et qu’elle se soit fait une petite réputation dans ce milieu ?

Sur Twitter, Madame Arab manifeste de la colère, de l’indignation, si elle tient vraiment le compte à son nom.

L’avocat des parties civiles du procès de l’attentat du 13 novembre est invité à se taire.

Me Jean Reinhart, avocat de parties civiles, aurait eu le tort de ne pas porter Abdeslam dans son coeur, de ne pas le trouver sincère…

C’en est trop pour Arab-Tigrine qui veut le faire taire, nous faire taire et lance un cri féroce : “Mais silence, enfin !”

Incroyable mais vrai. Et de poursuivre en plaignant non pas les victimes, mais le condamné pour association de malfaiteurs Farid Kharkhach.

Le malheureux se trouvait “en centre de rétention”, et maître Tigrine trouve que “c’est vraiment pas beau !”.

Snif, je pleure. Je veux bien croire que certains avocats soient obligés de défendre des cas qui ne les inspirent pas, bien obligés de gagner leur vie, d’assurer peut-être l’aide juridictionnelle sans avoir le choix.
Mais là, l’intéressée utilise les réseaux sociaux donc à titre personnel, verse des torrents de larmes pour ces sympathiques messieurs venus d’ailleurs qui subissent un tel procès…

En tous cas, Maitre Arab  se fait un nom depuis ce procès et elle est bien partie pour être la Dupont-moretti de demain…

Avoir participé à la défense des accusés de terrorisme du 13 novembre lui fait une jolie carte de visite auprès d’une certaine population.

Elle est aussi goûtée de la gentille gente droguiste.

Avocate d’Ali Bouchareb dans l’affaire “Air cocaïne” en 2021…

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2021/06/25/les-pilotes-se-sont-fait-bananer-un-acteur-cle-du-dossier-air-cocaine-change-de-version

Elle a droit de cité chez Mediapart donc c’est forcément quelqu’un de bien.

https://www.mediapart.fr/journal/france/141221/proces-du-13-novembre-l-impossible-defense

Le procès du 13 novembre devait être l’occasion en or pour elle de défendre l’islam.

 

“Rangez les religions au placard et jugez !”

Me Menya Arab-Tigrine enchaîne, et se désole qu’Ali El Haddad Asufi soit ici, “sali” par le mot “terroriste”. Elle compare l’immense salle d’audience à “une boîte à cauchemars”. Entame une plaidoirie idéologique. “Nous partons d’une croyance pour arriver à un crime, religion et droit. Vous ne maîtrisez pas le mouvement”, dit-elle à la cour. “C’est quoi la radicalisation ? C’est qui ? C’est où ? C’est quand ? ” Et elle s’insurge que son client soit dans le box, “à la place d’Ibrahim El Bakraoui”. L’un de ces logisticiens en chef des attentats du 13-Novembre est mort en kamikaze le 22 mars 2016, lors des attentats de Bruxelles. Il était l’ami d’Ali El Haddad Asufi. Un ami multi-délinquant, qui est devenu islamiste radical, et a fini par “sacrifier” El Haddad Asufi, plaide l’avocate, en le mêlant à son insu à cette cellule terroriste.

Elle prétend que son client ne savait rien de cette cellule, et qu’il n’a pas perçu l’embrigadement d’Ibrahim El Bakraoui, passé des braquages au terrorisme de masse. Elle fait un parallèle : “on ne part pas du principe qu’un homme en soutane avec une croix est un pédophile parce qu’il y en a, c’est pareil pour nous !” Ce n’est donc pas parce qu’il y a eu des musulmans radicalisés qui ont prêté allégeance à Daech qu’Ali El Haddad Asufi a pu se douter que son ami musulman allait devenir terroriste, en somme. “Rangez les religions au placard, et jugez !”, conclut-elle.

https://www.radiofrance.fr/franceinter/proces-13-novembre-jour-142-pour-juger-il-faudra-aussi-vous-mettre-a-la-hauteur-de-l-accuse-3342100

L’avocate aurait pris un peu trop à coeur cette cause, ce qui avait obligé le président de la Cour d’assises et un avocat général à l’interrompre alors qu’elle s’en prenait à une enquêtrice…

https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentats-paris/proces/au-proces-des-attentats-du-13-novembre-les-debats-se-crispent-47061c4a-5437-11ec-a081-b231ae9c4400

Basée à Paris, l’avocate plaide dans toute la France… Elle est accourue par exemple dans l’affaire des “collecteurs”, à Marseille, où il y en aurait eu pour 70 millions d’euros de trafic de drogue.

https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/5719993/gang-des-collecteurs-des-billets-comme-sil-en-pleuvait.html

“Si le système de blanchiment a fonctionné, c’est parce qu’il était fondé sur la “confiance“. Singulière confiance, quand on sait que les trafics de stups sont hérissés de plus de règlements de comptes entre bandes rivales que de recours à ladite confiance… Mais cette fois, cela fonctionnait, avec le système dit de “l’hawala“, système traditionnel de compensation d’argent, inventé par les Chinois pour les circuits du marché de la soie, mais qui marche toujours et qui a l’avantage pour des trafiquants de ne laisser aucune trace bancaire… Seule frustration : on n’a pas pu déterminer la destination finale des fonds, même si Sallam Chaabani est fortement suspecté d’être, comme dit la présidente, “celui qui tient les comptes et donne les instructions“.

Pas de “cépaçalislam” en perspective pour cette affaire en 2019, mais un Arabe mis en cause…

Encore de la cocaïne saupoudrée de violences dans une affaire de mars 2023 en Loire-Atlantique cette fois-ci.

https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire_44184/loire-atlantique-un-pere-de-famille-tabasse-apres-avoir-appele-la-police-deux-freres-juges_57834594.html

En 2022 elle plaide pour défendre l’accusé dans un dossier de bande organisée avec armes auprès de la Cour d’assises du Rhône.

Dans ces deux dernières affaires, le nom de l’accusé n’a pas été révélé mais c’est toujours peu ou prou le même genre d’affaires finalement.

Dernièrement, c’est auprès du Tribunal correctionnel d’Angoulême que Maître Tigrine-Arab défend la gentille brebis Kemel Boukoffa dans une affaire de drogue où elle annonce sur le champ faire appel de la condamnation : “alors que son client était déjà en route vers la maison d’arrêt, Menya Arab Tigrine, son avocate, a immédiatement fait appel de la décision, elle qui considère, et qui l’a développé dans sa plaidoirie, que son client n’est pas le « grand chef du réseau ». C’est « le seul qui a reconnu le trafic de stupéfiants » dans son volet cannabis, mais c’est aussi celui « que tout le monde a balancé », qui a été photographié partout. « Cela ne colle pas avec une tête de réseau. Une tête de réseau ne livre pas quinze grammes d’héroïne, » a-t-elle appuyé, avec l’impression que son client était la seule cible de ce dossier. Lui qui s’est rangé et qui élève aujourd’hui ses trois enfants, a-t-elle voulu persuader”.

https://www.charentelibre.fr/societe/justice/huit-ans-pour-la-tete-de-reseau-bracelet-pour-les-autres-15309457.php

Très bien, très bien…

J’attends avec impatience le jour où je lirai un article relatant un procès où elle défendra une victime d’origine française. Mais oui, je vais bien y arriver, je n’ai pas dû chercher assez. Ou ça ne va pas tarder.

 1,440 total views

image_pdf

13 Commentaires

  1. Faut remigrer tout ça avec un bon coup de pied au cul !
    Ils finiront par être majoritaires aussi bien parmi les avocats et les juges que sur le banc des accusés, où est la France ??

  2. On a compris que cette personne est l’avocat des racailles maghrébines qu’il s’agisse de trafiquants ou de terroristes !
    Elle n’a Iéna à faire en France si l’on réussit la remit ration de toutes ces pourritures dans leur pays natal, leur pays de cœur.

  3. Je remarque depuis plusieurs années que des avocats et avocates musulmans se spécialisent dans la défense des musulmans, pour moi c’est encore un empiètement sur une justice qui doit être la même pour tous, c’est à dire une justice laïque et républicaine et non une justice qui traite différemment un musulman d’un autre citoyen ?

  4. Ce genre de malhonnêteté , est que nous somment pas des sujets humains pour cette prétendus justice mais un numéro de dossier . Je sais cela parait invraisemblable , mais c’est là triste réalité et je ne parle même de tout le reste qui se fait dans les “prétoires” ou en amont entre magistrat , juges , procureur , avocat ignare , flic , greffier etc … Mais bon , je pense que vous le savait également ! Voilà pourquoi , c’est la merde dans notre Pays .

  5. Menya Arab Tigrine est l’archétype de l’indigéniste pas tenter tout comme Arié “Avarié” Halimi l’époux de la Cécile Duflot qui défend les membres de sa communauté pour mieux les libérés mais aussi de trouver des circonstances atténuantes pour ses congénères qui tuent et agressent les Français afin de les disculpés . Peut être que notre Menya Arab défendra un Français qui est en difficulté ! Nous verrons bien !

  6. “Rangez les religions au placard et jugez !”. Nous, on veut bien mais commnt cela se fait-il qu’à chaque attaque de ce type les agresseurs hurlent-ils “Alluha Akbar” et sont-ils des musulmans ou des convertis, sans citer des agresseurs faisant partie de la même religion pour la majorité d’entre eux ?

  7. Encore une qui a la haine de la France et des français, les vrais. Et il y en a beaucoup trop des comme elle. Dehors, qu’elle débarrasse le plancher, qu’elle aille faire carrière en afrique du nord.

  8. L’avocate Menya Arab ne défend-elle que des accusés arabo-musulmans ?
    Hé bien mais le plus simple c’est de le lui demander directement :
    IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER par La Poste à son ADRESSE POSTALE PUBLIQUE :
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/57467860
    Pour imprimer l’article, c’est facile avec https://www.printfriendly.com/p/g/NaBWT8
    Choisir taille de texte 80% et taille d’images 75%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso 1-2 & 3-4.
    Pour envoyer, mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Il n’y a plus qu’à attendre la réponse que la Tigrine ne manquera pas de nous faire.
    (PS : pour les puristes qui veulent fignoler, vous pouvez remplacer la PREMIERE page par sa version taille de texte et d’images 100%)

    • Il faut éviter d’aller gratouiller ces gens-là… même s’il n’y a aucun risque juridique dans mon article, car je fais tout pour les éviter à Christine, à Résistance républicaine et moi-même comme “complice”. Mais les temps sont durs pour la liberté d’expression, vous le savez ?

  9. Son numéro de téléphone doit figurer dans le portable de tous les prisonniers qui ont à voir avec la mouvance islamiste plus les trafics de drogue qui y sont associés. Dommage que la Justice n’ordonne pas une perquisition dans son cabinet, il y aurait peut-être quelques surprises.Je constate qu’elle n’utilise qu’un vocabulaire limité et assez pauvre. Le temps des ténors du barreau est révolu. La dégringolade avait commencé avec l’actuel ministre de la Justice.

    • Une avocate au niveau des prévenus.
      Une discriminée positive de la fournée de sarko.

Les commentaires sont fermés.