Je vous parle de Jérusalem…

JERUSALEM, la ville assoupie derrière ses enceintes féodales, percées de meurtrières,

Jérusalem, la ville d’or, la ville de coupoles et de cathédrales dont les clochers pointent hardiment vers le ciel,

Jérusalem avec ses pierres géantes qui révèlent les soubassements de ses deux anciens temples, deux fois détruits,

Jérusalem avec ses tables de la loi enchâssées dans le coffre oblong en bois d’acacia recouvert d’or surmonté de deux chérubins, à jamais disparues,

Jérusalem, avec ses ruelles sinueuses, étroites, encensées du parfum de la sainteté, que les spirales  des murmures des oraisons, hantent à perpétuité,

Jérusalem avec le son du Shofar comme sainte convocation, pour réveiller de leur sommeil, ceux qui prient pour une rédemption

Jérusalem avec ses couchants d’or, ses monts et ses vaux, d’où l’on peut entendre résonner la rencontre fracassante des épées et des boucliers, des obsédantes catapultes contre ses murailles, remplacées au fil des ans par le sifflement strident de la détonation des armes à feu,

Jérusalem dont l’approche nous laisse découvrir les carcasses rouillées des command cars qui avaient participé à sa libération,

Jérusalem, hauteurs choisies par le roi Salomon pour ériger un temple pour DIEU, le plus près des cieux,

Jérusalem qui a pour devoir de rallier les cœurs, de devenir le centre où tous les peuples du monde peuvent se brasser, parler de leur foi, de leurs miracles, de l’amitié, de la paix et de l’amour,

Jérusalem n’est pas une ville, n’importe quelle ville ou une terre sainte, ou un lieu de prière, elle porte en son nom même sa destinée : JERUSALEM, IR HASHALOM –  La ville de la PAIX.

Thérèse Zrihen-Dvir

 2,271 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Pris aux tripes !! Littéralement !

    Si, de chrétien de naissance, puis d’athée, je devais revenir en religion, ce serait vers la vraie, la seule, celle de Jérusalem.

  2. J’ai apprécié votre vision de Jérusalem ,j’aurai envie de la visitée riche de ses cultures de son passé historique et épique et je penserai à un film sur Jérusalem de Ridley Scott ,le royaume des cieux ,titre original Kingdom of Heaven ,également à une chanson intemporelle de Salvatore Adamo sur Jérusalem en titre Inch Allah ,merci pour ce partage

  3. Si vous visitez Jérusalem aujourd’hui, cette prophétie de Zacharie d’il y a plus de 2500 ans, vous sautera aux yeux…
    4 Ainsi parle l’Éternel des armées: Des vieillards et des femmes âgées s’assiéront encore dans les rues de Jérusalem, chacun le bâton à la main, à cause du grand nombre de leurs jours.
    5 Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues.
    6 Ainsi parle l’Éternel des armées: Si la chose paraît étonnante aux yeux du reste de ce peuple en ces jours-là, sera-t-elle de même étonnante à mes yeux? dit l’Éternel des armées. La Bible Zacharie 8v4-5-6

  4. Il n’y aura jamais de paix à Jérusalem tant que les Israéliens ne seront pas impitoyables avec ceux qui veulent s’emparer de cette vieille ville sainte. C’est triste à dire. Pourtant certains radicaux qui embarquent leur population dans l’impasse ne comprennent que la force. Il n’y aura jamais de paix tant que des pays subventionnent les terroristes et autres islamistes Palestiniens.

  5. Quel beau texte ! Eh oui, il y a pile 56 ans, Tsahal libérait la vieille ville de Jérusalem.

  6. Et pourtant y règne la violence. Certains sont sourds à l’appel de la paix.

Les commentaires sont fermés.