Macron veut censurer la proposition de loi proposant de revenir à la retraite à 62 ans

Encore une excellente video de Florian Philippot ! Il y montre “le visage de cette tyrannie qui a bien à voir avec l’UE” et qui se dévoile jour après jour. Elle est intitulée Réforme des retraites : le coup de tonnerre .

Transcription d’une partie de la video

Le 8 juin prochain, c’est le jour de la niche parlementaire du groupe LIOT (qui avait déposé en janvier une motion de censure transpartisane qui a échoué à 9 voix près) qui ce jour-là a le droit de déposer toutes les propositions de loi  qu’il désire. Ils ont décidé de déposer une proposition de loi  pour abroger le point principal de la réforme des retraites, et proposer de passer de 64 à 62 ans le départ en retraite.

Le Président du groupe LIOT a déclaré qu’il était tout à fait possible de l’emporter ce jour-là !  19 députés LR avaient voté la motion de Censure mais actuellement ils seraient 25 qui seraient contre la réforme des retraites qui a été votée. La majorité panique car s’il faut la majorité absolue pour une motion de censure, pour une proposition de loi, il faut une majorité simple. 289 députés sur 577 sont nécessaires pour la motion de censure suffisent même s’il n’y a que 400 députés dans l’hémicycle. Alors que pour la proposition de loi il suffit que la majorité des députés présents la votent pour qu’elle  passe, d’autant que une abstention dans une motion de censure compte pour le gouvernement mais une abstention sur une proposition de loi peut faire baisser le seuil pour atteindre la majorité.

Alors le gouvernement tremble et veut faire un coup de force en dégainant l’article 40 de la Constitution pour censurer la proposition de loi. Cet article précise que tout amendement ou toute proposition de loi qui dégrade les comptes publics peut être jugé irrecevable.

Réunion de crise à Matignon le 14 mai pour préparer ce coup de force… Ils auraient décidé de réunir le bureau de l’Assemblée Nationale où Macron et ses alliés sont majoritaires pour décider de l’irrecevabilité de la loi en préparation au nom de l’article 40. Or, le bureau de l’Assemblée a déjà été réuni et a décidé de la recevabilité de cette proposition de loi, il faudrait donc le réunir à nouveau et qu’il se contredise.. Ce serait bien un coup de force, encore plus délirant que tous les autres.

Le groupe LIOT a déjà prévu sa réponse, en proposant une augmentation des taxes sur le tabac pour compenser le coût du retour à 62 ans, situation prévue par le règlement de l’Assemblée.

La décision finale de recevabilité revient au Président de la commission des finances, c’est actuellement Eric Coquerel qui est favorable à la proposition de loi du groupe LIOT  ! Alors les Macronistes veulent changer la tradition et affirment que ce serait dorénavant le bureau lui-même qui devrait décider ! Faire cela serait un coup d’Etat, de la dynamite selon le Président du groupe Liot Bertrand Pancher.

Si les Macronistes sont fous à l’idée de cette loi c’est à cause de la pression folle de l’UE. On la voit en Belgique. Der Leyen vient de dire aux Belges que tant qu’ils n’auront pas fait leur réforme des retraites elle bloquera les fonds de relance Covid de juillet 2020. C’est la même chose en France… Ce plan de relance Covid nous coûte 80 milliards mais ne nous en rapporte que 37. C’est la même chose en Espagne…

L’UE cette hydre qui nous impose le plan démoniaque de Davos… Oui nous sommes dans un climat tyrannique, supranational. Les pressions des lobbies qui sont derrière l’UE, comme Blackrock et autres grandes banques et assurances privées ont intérêt à la privatisation déguisée du système des retraites et de la santé.

Voir aussi :

https://www.leparisien.fr/politique/retraites-cest-quoi-larticle-40-de-la-constitution-pour-contrer-la-proposition-dabrogation-de-la-reforme-16-05-2023-TP5JCBJE6BH6DO6OAAGDGYKA4E.php

 1,744 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Macronor Terminator Flatulator pour faire plaisir à la Boche Ursula Von Der Leyen et aux Amerloques de Blackrock il censure la proposition de loi qui permet le départ à la retraite à 62 ans qui est basé sur un chantage de la Boche Ursula Von Der Leyen qui est de refuser de donner des fonds à la France tant que le pays ne fait pas la réforme des retraites exigé par Bruxelles. Dans cette situation Macronor Terminator Flatulator et la Hyène se retrouvent piéger dans leur délire de réforme aussi absurde et liberticide pour les retraites… Ces deux pourris méritent de crever !

  2. Il applique l’engagement avec l’UE, il en a rien à foutre des français

  3. Croyez-vous encore qu’on puisse s’attendre à autre chose de la part de ce sale traître p’tit dictateur !
    Putain, 4 ans ça va être long…

  4. J’ai “picoré” ce soir à la radio et à la télé les avis de divers commentateurs (journalistes et autres) et tous évoquent la possibilité de l’utilisation de l’article 40.
    Comme disait Coluche…les milieux autorisés….
    Donc si ces milieux nous en parlent c’est plus que dans l’air !
    Même si je ne suis pas un forcené de l’âge de la retraite (j’ai arrêté à 73 ans en juin dernier) je ne supporte pas que ce pays devienne une dictature. Il y a peu je n’allais pas jusque là mais ce soir je vois poindre cette dictature pour le bon plaisir d’un merdeux.
    Danger.

  5. “Alors le gouvernement tremble et veut faire un coup de force en dégainant l’article 40 de la Constitution”

    Oui, ils se servent de la Constitution quand ça les arrange, ils savent aussi l’arranger à leur sauce (cf la “discrimination positive” qui devrait être inconstitutionnelle).

    Mais il y a aussi un article dans la Constitution française, il me semble, qui prévoit la destitution possible du Président de la République selon certaines conditions, non ?

  6. Toute proposition de loi qui dégrade les comptes publics est irrecevable, donc Bruno Lemaire est irrecevable, il n’a pas dégradé les comptes publics il les a dilapidé, désintégré, effacé, anéanti. Le Victor Hugo du journal du hard, affirme que la France est à l’euro prés et que ses grimoires entachés d’obscénités sont le fruit d’un délire de gribouilleur opéré de 5 à 7, entre l’enfilage de slip et le beurrage des biscottes.
    Sur ces points on le crois volontiers, puisque compter les finances de la France ne prends qu’une seconde car grâce à lui l’euro prés c’est la seule pièce qui reste dans notre coffre.

  7. Qui sont ces ânes de “français” qui ne s’aperçoivent toujours pas qu’ils sont en Dictature ???

  8. Et l’enragé du 49/3 nous assène à chacune de ses apparitions que nous sommes en démocratie.

    • Le problème n’est pas le 49-3 par lui-même, il est institué pour éviter les blocages, en particulier lorsqu’on voit une avalanche d’amendements pour interdire toute discussion, mais l’impossibilité de répondre par référendum.
      Deux blocages au référendum, le conseil constitutionnel et les 10% de signatures nécessaires* pour en lancer un, ce que l’on doit à Sarko l’ignoble et hypocrite…
      * : les LR fils idiots de Sarko ont tenté un référendum contre la privatisation d’ADP, ils sont eu 2,3% des signatures, une chance ADP n’a cependant pas été privatisé
      D’autres vices ont été introduits dans la constitution, genre durée mandats présidentiel et parlementaires identiques, le président n’a plus peur de se trouver en minorité à la fin de son mandat… Il serait pas mal de couper la poire en deux, 6ans présidentiel, 4 ans pour les députés.

  9. J’espère que ça le fera, fallait pas être dupe que tout serait fait pour le contrer,on entend pas vraiment l’opposition ? En tout cas on ne pourra qu’observer ce qui se passera pour la suite, avec un petit espoir à la clé, j’aurai 62 balais et j’aimerai larguer les amarres une bonne fois,mais bon cela reste qu’un espoir

  10. Que les futurs lointains retraités ne se fassent pas d’illusions, l’objectif de l’UE dicté par BlackRock, société multinationale américaine, n’est pas une retraite à 64 mais à 67 ans minimum.
    Si les gens voulaient bien se donner la peine de consulter les tables de mortalité utilisées par les assureurs, les banques et l’Etat, ils comprendraient encore plus vite que le gouvernement mondial n’a aucun besoin de retraités inactifs, auxquels il préfère l’euthanasie.

    Toute remise en question passe d’abord par le Freixit et l’abolition de la République franc-maçonne et sa Constitution taillée sur mesure. Le reste est littérature.

  11. Je n’ai pas vu beaucoup de propositions intelligentes concernant la réforme des retraites chez les opposants…
    Faudrait-il sans arrêt se satisfaire des milliards de dettes qui s’accumulent dans comptes de l’Etat… ?

    Qu’ai-je vu donc comme propositions sans être couramment reprises par les opposants -souvent gauchistes- à cette réforme COMPTABLE (sans plus) :
    – la lutte contre la fraude sociale (haut-le-coeur chez beaucoup) ;
    – mettre en place une politique nataliste (effets à 20 ans pour le moins, et là aussi des haut-le coeur) ;
    – plus astucieux, sur RL de notre ami Gomez, remplacer l’âge de départ par le nombre d’années de travail, ce qui porte attentions sur bobos -gôchos pour beaucoup- qui se sont prélassés en FAC jusqu’à je ne sais quel âge, effet immédiat, la clause de grand père difficilement concevable…

    Personne ne s’est intéressé comment certaines complémentaires financent leurs prestations, pourtant avec une diminution de cotisants elles aussi, il leur a fallu trouver d’autres solutions… Est-ce que le principe de la répartition ne doit pas être abondée par d’autres sources ? Une énorme réforme copernicienne des esprits en France ! Et ce n’est pas la seule qui serait nécessaire…

    • Le problème est aussi que la retraite par répartition est une escroquerie à la Ponzi et que la force des gouvernants pour relever l’âge de départ est que les retraités ne manifesteront jamais contre ce sytème qui assurent leur pension.

  12. Par contre, il y a des lois qui passent sous le tapis pour que personne ne les voit.
    Ainsi donc, la burne borne a décidé de couper l’eau chaude sanitaire au mépris de l’hygiène :
    https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000047495895
    Publics concernés : employeurs privés et publics ; travailleurs, fonctionnaires, agents publics, militaires auxquels s’applique la quatrième partie du code du travail relative à la santé et la sécurité des travailleurs.

    • Il n’y a qu’eux qui n’économisent pas… On paye pour tous ceux qui ont gaspillé et gaspillent, toujours tirer par le bas…

      Moi je demande les douches froides idem les bains pour les locataires de l’Elysée. Nous il y a belle lurette que l’on ne peut plus se permettre de prendre de bains vu le prix de l’eau. Et en tant que “locataire” ils devraient payer leur consommation.

  13. Attention à la goutte d’eau qui peut faire déborder le vase Manu! Autrement dit, la coupe est déjà pleine Manu! Tu en veux d’autres encore ? Faut pas trop tirer la queue du Mickey sinon il te ch*e dessus.

  14. mais cette sale bonne femme pour qui se prend-elle,dégagez la

Les commentaires sont fermés.