Vous aimez les nuggets de poulet des fast-food ? Préparez-vous à vomir !

Ah ! la malbouffe rapide, traduite usuellement par “fast-food” qui sert de récompense aux gosses bien sages où ils apprennent à aimer la bouffe de merde, où ils dénaturent leurs goûts, apprenant à apprécier savourer ce qui est insipide, gras, sucré, et ne vient surtout pas des poulets bio élevés en plein air au grain ni de boeufs nourris par l’herbe de nos prés. Mais c’est pas cher, qu’on te fait croire… On te le fait croire, parce que, franchement, tant qu’à manger rapidement pour pas cher, une omelette, des sushis ou un bon riz cantonais dans un bon Chinois ou Japonais, un menu ouvrier complet à 15€ ça se trouve encore… Et ça revient moins cher que Mac Do qui pratique un prix d’appel au big Mac mais il faut ajouter la boisson, le dessert…

Non, déjà, la viande d’animaux vendus dans les fast-food vient rarement, et pour cause, de bêtes bien soignées. Le plus souvent ce sont des élevages intensifs venant pour bon nombre de l’étranger, avec des animaux élevés en cage, nourris aux hormones et aux antibiotiques… A pleurer. A vomir.

Ensuite voilà que l’enquête ci-dessous nous révèle qu’entre exhausteurs de goûts et remplacement de la viande par de la farine, des algues, du soja, du bois (vendus au prix de la viande)… pour améliorer, texture, conservation et goût , on vous prend vraiment pour des jambons.  Et ils n’ont pas encore ajouté les insectes de rigueur dorénavant pour complaire aux écolos-dingos et à Der Leyen.

Enfin naturellement la plupart de ces  animaux ont été tués selon le rite halal, faut bien rassurer les pauvres musulmans. L

Le dernier fast-food à la mode, qui fait un malheur, le Tacos est tout halal, c’est plus simple pour tous les musulmans. Quant aux Français, ils n’ont qu’à manger halal, c’est plus simple pour tout le monde, n’est-ce pas ! Darmanin aime tellement l’islam, le halal et la malbouffe qu’il fait de la pub aux Tacos au lieu de promouvoir un bon cuisinier bien de chez nous, au lieu de s’occuper de l’insécurité qui monte, qui monte…

https://resistancerepublicaine.com/2023/05/15/fusillade-de-courrieres-62-le-maire-ecrit-a-darmanin-occupe-a-faire-la-promo-du-halal/

 

Une étude révèle que les chaînes fast-food américaines utilisent des algues, du soja et même du bois pour améliorer les plats proposés au menu

Une enquête exclusive menée par le Daily Mail pourrait vous faire réfléchir à votre prochaine commande de poulet frit dans les chaînes de restauration rapide américaines. L’enquête révèle que ces restaurants ajoutent à leur poulet des additifs, des conservateurs et d’autres protéines pour maintenir les coûts à un niveau bas. Certains de ces plats sont décrits comme étant « de première qualité » ou « entièrement à base de viande blanche », mais ils sont loin de l’être et contiennent plutôt des ingrédients tels que des algues et même de la pulpe de bois.

Le rapport indique que plus de 120 ingrédients se cachent dans les hamburgers ou les nuggets de poulet des fast-foods. Ces ingrédients sont énumérés ci-dessous, restaurant par restaurant :

 

McDonald’s

Les McNuggets de poulet de McDonald’s, dont la popularité ne se dément pas, ont été au centre d’une controverse par le passé, après l’apparition en 2010 d’une vidéo, aujourd’hui démentie, montrant de la « bave rose » censée entrer dans la composition des nuggets dans une usine.

La marque a travaillé dur pour dissiper ce mythe, mais les friandises ne sont toujours pas composées à 100 % de viande de poulet.

Les nuggets contiennent du poulet blanc désossé, mais aussi plusieurs types de farine, des arômes, des épices, de l’acide, de l’extrait de levure, du dextrose et des extraits secs de jus de citron.

 

Wendy’s

Dans la galette du sandwich au poulet classique de Wendy’s, 56 % seulement de la viande est du blanc de poulet.

Les 44 % restants sont un mélange d’eau, de farine de blé, d’amidon, d’acides, d’épices et de poudres aromatiques. On y trouve également de l’huile de soja entièrement raffinée, un agent levant et des ingrédients plus inhabituels tels que de la poudre de poulet déshydratée et un arôme de fumée.

La galette, le petit pain et la mayonnaise contiennent plus de cinq allergènes, il est donc utile de vérifier la recette avant de manger si vous avez des allergies.

 

Les nuggets de Carl’s Jr

Les nuggets de Carl’s Jr se distinguent des autres offres sur le marché par leur forme étoilée distinctive.

Ils contiennent également des ingrédients plus inhabituels, à savoir une « saveur de type poulet », selon The Daily Meal.

Le journal rapporte que les nuggets comprennent un arôme de bœuf, qui contient trois types de protéines différentes (des protéines hydrolysées de soja, de blé et de maïs) et de la graisse de bœuf.

Quant au sandwich au poulet épicé, il contiendrait un « produit d’avoine isolé » dans sa galette et de la cellulose microcristalline dans son petit pain – qui est une pulpe de bois raffinée.

 

Subway

La chaîne a fait l’objet de critiques dans le passé, avec des allégations selon lesquelles certains de ses produits à base de poulet étaient fabriqués à partir de matières autres que le poulet. Subway a répondu à ces allégations en affirmant que son « poulet rôti au four et ses lanières de poulet sont composés à 100 % de viande blanche de poulet ».

Toutefois, ses produits ne sont certainement pas fabriqués uniquement à partir de poulet. Le poulet rôti au four contient également des arômes, de la fécule de pomme de terre et des carraghénanes.

Il s’agit d’un composé chimique qui ne présente aucun danger pour la santé, mais qui est fabriqué à partir de parties de diverses algues rouges. Il est utilisé pour épaissir les aliments et n’a aucune valeur nutritionnelle.

 

Jack in the Box

Jack in the Box propose plusieurs produits à base de volaille dans son menu, notamment des filets de poulet et des nuggets.

Ces produits contiennent souvent du blé et du lait, de sorte que les personnes allergiques doivent vérifier la liste des ingrédients.

La viande du poulet pop-corn contient également un « produit d’avoine isolé » parmi ses autres ingrédients, à savoir des lanières de poitrine de poulet avec de la viande de côte, de l’eau et de la fécule de pomme de terre.

 

Whataburger

Selon le Daily Meal, une proportion importante des lanières de poulet de style sudiste de la chaîne n’est pas de la viande de poulet pure, jusqu’à 12 % de chaque lanière contenant des ingrédients tels que de l’eau, du phosphate de sodium et des protéines de soja isolées.

La protéine de soja isolée, dérivée des fèves de soja, est un ingrédient couramment utilisé dans les aliments transformés pour les étoffer.

Ce dernier ingrédient est couramment utilisé dans les aliments transformés, rapporte le média. Protéine dérivée des graines de soja, la protéine de soja isolée est un moyen rentable d’étoffer les aliments.

Mais les personnes souffrant d’allergies au soja, potentiellement dangereuses, devraient éviter tout ce qui contient des protéines de soja.

 

Burger King

Selon The Daily Meal, les nuggets de poulet de Burger King contiennent également toute une série d’arômes en plus de la poitrine de poulet et de la viande de côte.

Il s’agit notamment d’extrait de levure autolysée, une substance dérivée de la levure, et d’autres exhausteurs de goût, dont le guanylate disodique, une forme de sel parfois utilisée en association avec le glutamate monosodique, que l’on trouve également sous le nom de E627.

Ils ne conviennent pas non plus aux personnes qui ne peuvent pas manger d’œufs, de lait, de blé, de gluten ou de céleri.

 

Domino’s

Bien qu’il soit connu pour ses pizzas plutôt que pour ses traditionnels tendres ou nuggets de poulet, le géant de la restauration rapide propose également des ingrédients supplémentaires dans ses offres de volaille.

Son poulet grillé contient des dizaines d’ingrédients, dont de l’amidon de maïs modifié, de l’amidon alimentaire modifié et de l’huile de beurre lipolysée.

L’amidon modifié est généralement utilisé comme agent épaississant, stabilisateur ou émulsifiant, et pour prolonger la durée de conservation des aliments.

 

Dairy Queen

Les lanières de poulet de Dairy Queen contiennent un pourcentage substantiel d’ingrédients autres que de la viande pure. Les beignets de filet de poulet non cuits contiennent jusqu’à 18 % d’une solution d’eau, de protéines de soja hydrolysées, de sel et de phosphates de sodium.

Le phosphate de sodium est utilisé pour améliorer la texture du poulet et en prolonger la fraîcheur.

Un représentant de Dairy Queen a déclaré : « Nos lanières de poulet sont composées à 100 % de viande blanche de poulet assaisonnée. Chaque lanière de poulet est un filet unique qui est mariné et pané pour un maximum de saveur. Bien que nous fournissions nos listes d’ingrédients au public sur DairyQueen.com, nous nous abstenons de fournir la recette exacte ou le pourcentage d’ingrédients pour des raisons de concurrence.

 

Arby’s

Selon The Daily Meal, le filet de poulet au babeurre contient un ingrédient surprenant qui contribue à rehausser sa saveur : le concentré de protéines.

Consommées couramment par les athlètes et les culturistes, les protéines de lactosérum sont souvent ajoutées à d’autres aliments pour en améliorer la texture et le goût et les faire durer plus longtemps dans les rayons.

 

White Castle

La forme du poulet proposé par cette chaîne peut indiquer qu’il ne s’agit pas de viande à 100 %.

Ces anneaux contiennent une longue liste d’ingrédients, dont le conservateur carraghénane – dérivé d’algues – et du poulet cuit en poudre.

 

Cette explication peut clarifier les choses.

Une étude récente de l’école de santé publique de l’université Imperial a révélé qu’une plus grande consommation d’aliments ultra-transformés (comme ceux mentionnés ci-dessus) pourrait être liée à un risque accru de développer un cancer et d’en mourir.

On peut se demander pourquoi BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, qui gère des milliers de milliards de dollars, n’a pas secoué l’industrie de la restauration rapide, qui semble servir aux consommateurs des aliments malsains qui, selon l’école impériale, pourraient potentiellement contribuer au cancer. Le « S » de ESG (« Environmental, Social, et de Governance ») n’est-il pas censé promouvoir la santé et la sécurité de la société et améliorer la qualité de vie ?

https://www.aubedigitale.com/une-etude-revele-que-les-chaines-fast-food-americaines-utilisent-des-algues-du-soja-et-meme-du-bois-pour-ameliorer-les-plats-proposes-au-menu/

 1,751 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. La nouvelle mode est à “l’extrait de levure”. Je me demande pourquoi cet engouement soudain pour cet ingrédient peu connu/
    Il y en a dans les soupes bio en briques.
    Cela fait grossir, et provoque des douleurs de bide durant la nuit.
    Vérifiez les ingrédients.

  2. “Domino’s”… C’est là que ma mère âgée avait voulu commander des pizzas, où on lui avait répondu que c’était hallal et qu’il faudrait qu’elle s’y fasse…

    A fuir… Moi c’est fait depuis ce jour, ma famille aussi.

    Je ne dis plus rien à voir tout ce qui se passe dans le n’importe quoi… Il va falloir que ça change et ce que j’entends tous les jours autour de moi montre que les Français pensent, pour l’essentiel, comme moi.

    Ceci prouve donc que ce sont des “vitrines” sans consistance que nous présentent les politiques et les journalistes, la réalité est toute autre comme ce restaurant halla-la….

    Les Français ne sont pas d’accord et ça ne durera pas, ils rêvent. C’est comme leur rêve depuis des lustres de mixité sociale (aucun Français normal n’acceptera d’envoyer leurs enfants normalement élevés dans ces écoles), ils n’ont jamais réussi (j’ai des exemples en tête) et ne réussiront pas même s’ils veulent donner l’impression que leurs désirs marchent (c’est de la manipulation).

    Pour les élections, comprenez qu’elles ne sont pas “naturelles”, beaucoup en sont de plus en plus convaincus et deviennent lucides.

  3. Quand on va manger dans les cabinets, on ne doit pas s’étonner de manger de la merde. C’est la mode ! Essayez de trouver un restaurant où vous pourrez manger une VRAIE blanquette de veau, une VRAIE tête de veau sauce gribiche ou une andouillette à la ficelle. Par contre, les 3 étoiles ont des ” burger ” au menu. Je suis effondré !

    • pom pom pom pom … Je n’aime pas la blanquette de veau. Je n’aime pas la blanquette de veau. Signé Bercoff

      • T’aime pas la blanquette de veau, c’est ton droit de ne pas aimer les bons plats.
        Tu dois sans doute être un bon client de fasts food et kebabs! Bon app. Beurk, j’espère que t’aimes bien l’agneau!

        • Je n’ai plus visité de fasts food depuis un moment et je n’ai jamais mis les pieds dans un kebabs. Et oui, j’aime bien l’agneau (surtout le gigot et les côtes). Concernant les fasts food, je trouve le Giant de Quick délicieux ainsi que le Big Mac de Mc Do. J’ai aussi eu la chance d’être invité dans les meilleurs restaurants d’Europe durant mon activité professionnelle donc je sais de quoi je parle. Pour un petit creux lorsque l’on dispose de peu de temps (et d’argent), la restauration rapide c’est pas mal. Libre à vous de vous en priver par idéologie que je respecte.

          • on peut s’en priver par idéologie, effectivement, on peut s’en priver par désir de ne pas gâcher son palais ni sa santé, mais il n’est pas possible de faire accroire que manger Mac Do serait équilibré et bon pour la santé.

  4. Erratum qui n’a rien à voir avec le sujet mais je ne sais pas où écrire cette alerte ( le nugget est fourre-tout)
    Avis aux propriétaires d’un bien immobiliers, faites gaffe! N’oubliez pas de faire cette nouvelle déclaration de votre bien sur impôts.gouv ( ils veulent savoir combien vous êtes par logement mais je pense que cela leur servira pour la mise en place de leur prochain pass energetique). Personne n’en parle, une pauvre petite annonce sur Cnews, il faut aller sur le site service public.
    Si vous zappez, ce sera 130€d’amende dans leur poche.

    • “ils veulent savoir combien vous êtes par logement ”

      Ils savent déjà, je paie des impôts fonciers.

    • Je n’utilise pas leur site internet, internet n’est pas obligatoire.

  5. Un bon jambon/ beurre!!! Avec une feuille de salade pour l’exétricité

  6. J’ai un ami critique gastronomique, qui parlait de NEFASTE FOOD. Un film a voir sur ces (n)(p)ourritures alimentaires avec de Funès et Coluche: L’Aile ou la Cuisse. Bon appétit…

  7. Je n’ai aucune action dans aucun fast food quel qu’il soit et je trouve qu’on leur fait souvent un mauvais procès. Qu’y a-t-il de mal à rajouter dans les préparations, du soja, du blé, du lait, du maïs, de l’avoine, de la fécule de pommes de terre? … Bref, des ingrédients parfaitement sains pour la santé! et variés. De plus ces restaurants respectent bien plus que d’autres des règles d’hygiènes strictes, ce qui est loin d’être le cas dans certaines arrières cuisines hallal … Petit, ma grand mère me cuisinait tous les vendredi du cabillaud à la margarine et des pommes de terre à l’eau. Beurk … Aucune fantaisie, aucun goût. Manger varié et de tout est le secret d’une bonne santé. Si les fast food étaient si dégueulasses, ils n’auraient aucun succès, c’est évident.

    • Donc pour vous ,tous ces ajouts font partie de la “bonne bouffe”? Les produits de base au naturel n’ont pas besoin de trompe-l’œil pour être goûteux, il suffit de savoir les cuisiner

      • Il y a d’excellentes recettes comprenant de multiples ingrédients que vous qualifiez d’ajouts. Ceux que je cite sont parfaitement naturels. Il est aussi possible de rater complètement une préparation avec d’excellents produits naturels. Je préconise de manger varié sans exclusive ni anathèmes. D’accord avec vous, le tour de main est essentiel. Mon plat préféré: un bon spaghetti. Le pire: un mauvais spaghetti. La “bonne bouffe” est une notion subjective. En tant que belge, je trouve de bonnes frites délicieuses mais il est évident qu’il ne faut pas en manger tous les jours.

        • l’ajout d’un élément dit naturel à autre chose pour le vendre plus cher et dénaturer son goût n’a rien de bon, juste, bien ni bénéfique. Non, la mal bouffe n’a rien de bénéfique, désolée. Tu confonds les goûts et les couleurs. Moi j’adore la nourriture japonaise DE QUALITE c’est une question de goût, la bouffe rapide qui mélange tout et surtout des ingrédients qui ne sont pas de qualité, du boeuf très souvent halal car moins cher comme chez Tacos c’est de la merde, c’est de la mal bouffe même pour ceux qui aiment le boeuf

    • Qu’y a-t-il de mal à ajouter du blé qui n’a plus rien à voir avec le blé multiséculaire, qui a été modifié de telle sorte que les régimes sans gluten se multiplient, à cause de maladies dues en partie à la mal bouffe dont ce blé participe ? Rien à voir avec l’ancien blé, l’engrain, bien meilleur pour la santé mais plus cher et ce n’est pas celui-là qui est ajouté. Pareil pour le lait, l’homme est fait pour manger du fromage pas pour boire du lait. D’où les nombreuses intolérances au lactose. Etc. Et on vous fait payer des exhausteurs de goût qui compensent la mauvaise viande qui n’a pas de goût au prix de la viande. Aucune raison d’ajouter quoi que que ce soit à un bon poulet ou un bon boeuf… Et manger en fast food c’est justement ce que tu dénonces, pas de fantaisie, on habitue les nôtres à manger gras et sucré, tout se ressemble… et on dénature leur attirance naturelle pour les bonnes choses

  8. Merci à vous @ Christine Tasin de toutes ces informations peu ragoûtantes. Heureusement, dans mon entourage et moi-même cela fait un bail que nous ne recourons plus aux diverses enseignes de fast-foods existant en France. Bien que nous ne voyageons pas à l’étranger, il est toujours intéressant de connaître leurs noms. Quelle abomination ce non-respect de notre santé que je n’hésite plus à dénoncer comme criminel !

  9. Les deux dernières parutions de La France Agricole révèlent que l’ONU et l’OMS cherchent un nouveau nom pour la viande in vitro. C’est l’invitation-injonction faite à tous les pays impliqués dans les substituts à la viande. Les aliments à base de cellules disposent actuellement de 23 synonymes. À surveiller donc d’aussi près que les farines d’insectes approuvées par Von der Leyen, d’autant que le consensus recherché pour l’appellation de l’ersatz de la viande ne doit pas choquer « l’étiquetage halal et casher ». Source : LFA no 4005 du 23 avril 2023. L’autre info de mai concernent le scandale de la concentration de l’élevage bovin aux USA et les dérives du marché des abattoirs.

  10. Mc Donald’s,Wendy’s, Subway et cie c’est de la merde avec des nuggets de poulet fait avec des algues, des pousses de soja et autres merdes qui risque de rendre les gens malades et les envoyer à la chiasse !

    • Pour les Hindous, le fait que nous mangions de la vache est dégueulasse et sacrilège. Ils sont dégoûtés. Pourtant nous trouvons cela si bon. La diversités des cultures joue un grand rôle dans le choix de notre alimentation. Sur ce plan, je trouve plus sage de respecter la culture d’autrui et je reste reconnaissant des bienfaits dont nous jouissons encore chez nous.

      • justement, notre culture ce n’est pas le fast-food et la mal-bouffe américaine !

  11. Je n’ai jamais consommé et apprécié la nourriture fast food , je préférai très largement les restos routiers !!! En vous lisant ,assez surpris de ses produits hyper transformés ,même du bois dans la composition !!!C’est à la limite de l’escroquerie, je penserai ,il ne faudrait pas s’étonner de l’émergence de diabète ,d’hypertension et de surpoids, âpres on est dans une société ou on n’a plus le temps, surtout lors de pause déjeuner au travail, après il appartient aux individus de s’organiser dans leurs hygiènes de vie et de consommation ainsi que de la prise de conscience sur la santé

  12. Et que dire aussi des manchons de poulet(?) nature, à la méxicaine ou autre, vendus dans les grandes surfaces À manger froid ou chaud.
    Sur un bout d’os des raclures de viande ont été amalgamées en forme de mini pilon. Ce sont les mêmes épluchures qui servent pour la nourriture des chats.
    Je mangeais ces merdes jusqu’à ce que je trouve des morceaux de tube digestif de volaille dans un manchon… Je sais, comme un con j’ai mis le temps à comprendre que c’est de la merde.

    • Tu reconstitues le poulet qui a servi à fabriquer cette bouffe et tu te retrouves avec un volatile en bois, en alu, en plastique, un vrai morceau de mécano.

      • Bonjour Argo…Et au bout de quelques mois de se régime, il faut te changer le foie et te mettre un estomac en plastique, te brancher à une machine à dialyse et si tu n’attrape pas un cancer c’est que tu est verni.

      • J’avais un ami qui avait une hygiène de vie stricte, ne buvait pas, ne fumait pas et faisait du sport. Il est mort du cancer du colon à 46 ans. C’est con non?

        • idem gigobleu.
          Un collègue non fumeur…cancer des poumons. Disparu aussi avant 50 ans.

        • Peu-être un cancer secondaire donc un ailleurs qui avait métastasé.

          Et être strict à l’excès révèle une peur inconsciente sous-jacente, on oublie toujours le rôle du psychisme dans les maladies.

          La génétique peut-être mais les gènes ne s’expriment pas toujours il faut un facteur déclencheur interne ou externe. Et fumer aggrave les choses quoiqu’il en soit.

        • Et alors ? ça prouve quoi ? On peut avoir une bonne hygiène de vie mais avoir des prédispositions génétiques ou psychologiques à développer un cancer ; on peut avoir une vie saine mais manger une bouffe dégueulasse qui vous pourrit la santé parce qu’on ne s’est jamais posé de question sur ce que l’on mange.

          • Ah merci Christine. J’ai souri en lisant tes répliques à mes commentaires. J’essayais d’apporter la contradiction sans recevoir d’arguments valables en retour ce que tu as fais. C’est sûr que la “bouffe” fast food est loin d’être idéale pour la santé par rapport à d’autres habitudes alimentaires. Ceci dit, elle est désormais solidement implantée chez nous et fait partie de notre nouvelle réalité. Mes enfants et petits enfants sont nés dans ce nouveau contexte.

  13. Bref comme disait Jean Pierre Coffe “c’est de la merrrde”.

  14. Dans un monde de merde, ne pas s’étonner de manger de la merde. Je n’ai jamais mis les pieds dans ce genre d’établissement et n’irai jamais. N’oublions pas les kebabs où le rouleau de viande reconstituée trône pendant quinze jours sur son dérouleur. Je connais une personne qui bouffe régulièrement dans ces machins et qui souffrent de gastros presque en permanence. Il trouve ça normal.

Les commentaires sont fermés.