Paris Descartes : les organes d’autopsie jetés à la poubelle !

Des organes de personnes autopsiées sont jetés à la poubelle sans aucun respect ni annonce aux familles !

C’est plus qu’un SCANDALE ! C’est une IGNOMINIE puisqu’une ignominie, c’est, selon le Larousse, « le degré extrême du déshonneur ou de l’indignité, résultant d’un outrage public ou d’une action infamante » !

Un nouveau scandale après ceux des corps donnés à la science et laissés aux rats voire monnayés à des entreprises privés au sein de l’université Paris-Descartes, scandale révélés entre 2019 et 2021.

https://resistancerepublicaine.com/2021/06/05/luniversite-paris-descartes-vendait-des-corps-a-des-entreprises-privees-sans-le-dire-aux-familles/

https://resistancerepublicaine.com/2020/02/18/scandale-du-charnier-de-paris-descartes-madame-buzyn-ou-est-donc-passe-le-corps-de-micheline-dax/

L’I-GNO-MI-NIE ! C’est tout à fait ce que j’ai ressenti en découvrant l’action effectivement infamante pratiquée par l’Etat puisque cela met en cause sa responsabilité sur toute action de service public !

En cas de décès suspects (15 000/an : routes, homicides, suicides…), la justice -qui, donc, dépend de l’Etat- ordonne souvent et tout légalement une autopsie. Celle-ci se déroule afin d’établir la vérité sur les causes du décès -ce que les familles de ces victimes attendent de la part de l’Etat- mais… (Est-ce « souvent » ou « exceptionnellement » ? Est-ce par manque de moyens ou de personnels? Toujours est-il que…)les organes prélevés afin d’examen (poumons, abdomens, voire coeurs, yeux ou encore cerveaux !) sont mélangés à ceux d’autres personnes pour les incinérer puis les mettre… NON !… Pour les JETER à la… POUBELLE !
Et, degré supérieur de cette ignominie, les familles ne sont surtout pas informées  !!!
Prenez donc 4 petites minutes et écoutez le témoignage… -si déchirant qu’il m’a poussé à écrire cet appel et, à cette heure,  je n’ai eu connaissance d’aucune reprise par mes confrères journalistes- le témoignage de Mme Coralie Pailhès, digne mère de Lionel, tué à 17 ans par un dangereux multirécidiviste de la route ! Cette maman, effondrée, a appris… –seulement une semaine avant le procès de l’auteur de l’accident mortel !-  qu’elle et sa famille avaient inhumé l’adolescent sans… son coeur, ni son cerveau ! Et sans en avoir été informés.

https://www.ladepeche.fr/2023/02/28/on-ma-rendu-les-affaires-de-mon-fils-dans-un-sac-poubelle-comment-mieux-accompagner-les-familles-de-victimes-dhomicide-11028955.php

Pour elle, après l’auteur de l’accident fatal à son fils, « l’Etat a tué une seconde fois Lionel » le jour où elle a appris que les cendres des organes de son fils avaient été « jetés à la poubelle » (avec) « les organes de différentes personnes » (sans être) « inhumés décemment comme le stipule la loi » !!! D’où son actuel combat !

Ce qui a été fait des organes de Lionel, cela a sans doute été le cas pour nombre de victimes, entre autres, des attentats du Bataclan ou de Nice  Il conviendrait que l’Etat et les parlementaires -ainsi que mes confrères ?- se penchent sur ce problème et empêchent la poursuite de cette… I-GNO-MI-NIE !!!

Jacques MARTINEZ

Journaliste retraité.

 1,640 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. J’ai ouï dire que les corps donnés à la science aux universités de médecine et de recherche font l’objet régulièrrment de plaisanteries pour lesquelles seuls des étudiants dégénérés trouvent désopilantes. Sans autre commentaire.

  2. C’est du matérialisme pur et dur.
    Il existe un grand cynisme dans le milieu hospitalier. Pour ces gens de gauche, le corps n’est qu’un bout de viande.
    Ils sont retournés au niveau des cannibales.
    Pour ceux qui croient à l’existence de l’âme, ils savent qu’il ne faut pas toucher le corps durant trois jours, pour permettre à l’âme de s’élever sereinement.
    C’est ce qui se pratique dans la plupart des traditions.

  3. On S’enfonce de plus dans l’ignominie et l’abject. Dans quel monde de fous vivons nous ?

  4. Mon mari autopsie à Limoges à eu des parties de son corps transportés au laboratoire de Cergy pontoise et ne sont pas revenus à Limoges après analyse .
    Je savais en regardant son cercueil que tout n’y était pas …

  5. Dites merci aux “gentils” personnels médicaux…

    On dirait que l’on découvre les perdreaux de l’année, mais ceci est logique, vous n’avez pas remarqué que le mot “éthique” était devenu un gros mot ? On en a eu des exemples pourtant, même ici. Surtout en matière “scientifique”, alors… ces ignominies à vomir coulent de source malheureusement.

    Ce monde me donne envie de vomir.

  6. Ignoble.
    On l’a appris pour les victimes de l’attentat de Nice, apparemment la pratique est généralisée.
    En conformité avec l’immoralité croissante du corps médical.
    Jetés à la poubelle…en attendant de servir à faire du compost, selon le vœu de cette députée (Renaissance ou EELV ? ) dont je n’ai pas (volontairement) retenu le nom.
    A la poubelle elle-aussi, je l’espère, à

  7. Je suis écœuré par l’époque que nous vivons. C’est pour quand la REVOLUTION ???

  8. Abominable manque de respect envers Les morts(ce que nous serons tous un jour et pour long temps meme si nous crotons en la ressurection).Ce viol de la depouille mortelle du defunt doit etre lourdement sanctionne car IL est inhumain et illegal.
    Immense compassion pour toutes Les familles des victimes.

  9. Ne jamais donner son corps à la science selon la formule consacrée, ces gens-là n’ont aucun respect pour la personne humaine. Je me suis même opposé aux dons d’organes. Pas envie de finir en pièces détachées. Même mort.

    • Pour s’entraîner et pour apprendre, les élèves chirurgiens à défaut d’utiliser les “corps donnés la science” devront donc se FAIRE LA MAIN sur QUOI ???? ou aller se FAIRE LA MAIN où ????

      • Avec les progrès de la technique, on peut reconstituer des corps, des organes en composite…

        • Souhait presque exauce puisqu une ministre les souhaite en composte avant sans doute qu on nous les serve en compote (cf Soylent green).

      • @ DESNOS Jean
        Apparemment, ce n’est pas l’objet de l’article. Ceci dit, les corps donnés à la science font régulièrement l’objet de plaisanteries scabreuses de la part de certains étudiants dégénérés et pas en paroles mais en actes. Vous conviendrez que ce n’était pas là l’objectif des gens qui, par volonté testamentaire, pensaient faire œuvre utile à de nobles causes en faisant don de leurs dépouilles à la science.

    • C’est une formalité qu’ils ne respecteront pas toujours.
      Ils ont tout le pouvoir, ils ne chercheront même pas si vous y êtes opposé.

      • Si j’apprends qu’ils ont fait ça à un membre de ma famille, je fais de même sur eux in Vivo.

    • “Je me suis même opposé aux dons d’organes.”

      Oui, sachez qu’il faut le déclarer, moi je l’ai fait.

      Mais j’ai eu un décès récent dans ma famille et personne ne s’est renseigné si il y avait eu refus de don d’organe..

  10. Pourquoi s’étonner !!!!!!!
    Lors d’un avortement en milieu médical, on en fait QUOI du foetus de 8 mois ???????????

Les commentaires sont fermés.