Le gouvernement Borne, c’est la famille tuyau de poêle

Si le couronnement samedi du nouveau (bien que vieux) roi anglais, Sa Majesté Charles III, a fait couler pas mal d’encre et de salive, tant chez ses admirateurs sans doute atteints de cécité et/ou surdité à un stade avancé que chez ses adversaires qui s’en sont donné à cœur joie pour le maltraiter (présente)

Il me faut avouer que si le sujet a prêté à rire de bien des façons par les facétieux Gaulois, nous sommes assez mal placés pour nous moquer des dirigeants étrangers… quand nous avons « à domicile » une vraie  « famille tuyau de poêle » composée de nos sommités politiques… en tous cas c’est ainsi qu’ils et elles se voient.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_tuyau_de_poêle

Extrait : « Famille tuyau de poêle » est en France une expression de la culture populaire péjorative issue à l’origine de la pièce de théâtre de Jacques Prévert intitulée du même nom (1933), relatant les péripéties d’une famille bourgeoise dépravée, (pratiquant l’inceste, entre autres), mais se prétendant hypocritement très vertueuse.

Toute allusion à des personnages publics existants n’est nullement fortuite…

Donc, pour ceux qui ne bénéficient pas d’une météo agréable, ou qui sont seuls et ne savent pas comment agrémenter leur dimanche, le recensement des « curiosités » relevées chez nos politiques maison devrait pouvoir les distraire un moment.

En même temps, comme dirait qui vous savez… les plus sensibles devraient plutôt se dispenser de consulter ce recensement, finalement bien plus à même de leur casser un moral déjà flageolant que de le leur remonter…  (Laurent si tu me lis).

C’est vous qui voyez !

À tout « saigneur » (non, non, c’est pas une faute… vérifiez sur vos impôts et taxes), tout honneur, impossible de ne pas commencer par le freluquet Macron, celui qui, sous prétexte qu’il a épousé celle qui l’a sans doute déniaisé jadis en usant de son autorité d’enseignante, a décidé… d’emmerder les citoyens qu’il a lui-même sollicités pour se faire élire au poste suprême

Avouez que c’est passablement tordu comme projet de vie ; heureusement que sans rancune, lesdits citoyens se font un plaisir de l’accueillir, désormais, par un somptueux concert de quincaillerie en tous genres, partout où il balade son ego surdimensionné.

Avant lui au même poste, nous avions eu, en plus gras (double même dans son cas), le gars Hollande, individu auquel un air perpétuel de ravi de la crèche impactait durement toutes velléités de séduire… et qui pourtant, après avoir largué la mère de ses enfants, nous a installé « au Palais » une première dame, plus séduisante que lui certes, mais au caractère ombrageux… qui a très mal pris que son mec apporte à une autre les croissants du matin…

J’ignore si les contribuables français ont fini de rembourser la lourde note de la casse… avant d’entamer celle des changements tous azimuts de l’instit à la retraite, nous imposant ses goût de chiotte en déco, sans doute justement pour aider son époux à nous emmerder…

Passons ensuite aux « seconds couteaux » (*) présentant malheureusement les mêmes tares que les chefs… parfois même en pire… ce qui fait rire de nous le monde entier ; nos pauvres aïeux n’en finissant plus de se retourner dans leurs tombes.

(*) Sens figuré. Comparse peu important d’une association de malfaiteurs, n’ayant qu’un rôle d’exécutant. Par extension (Péjoratif) personne de second rang dans son domaine d’activité.

Rien que dans le vivier (que dis-je, le marigot saumâtre) actuel des politiques en action (ceux qui attendent à la porte feront l’objet d’un autre chapitre), nous aurions de quoi constituer une troupe de mauvais comédiens, bien que forts en gueule et diplômé ès entourloupes, qui pourraient nous faire crouler de rire si nous n’étions pas les premiers concernés, pas seulement en spectateurs, mais en… dindons de la farce !

En numéro 2, celle qui se croit obligée depuis son avènement au grade de « Première sinistre » (avec la tête de l’emploi) de faire honneur à son nom, Borne lisabeth pour les intimes), en les dépassant toutes sans aucune mesure…

Et c’est justement au niveau des intimes que cela se corse chez la Babeth au physique de brave petite vieille sans histoire, alors que la dame, qui officiellement aurait, paraît-il un compagnon pacséà une autre femme, serait paraît-il en couple avec une femme…

Vous suivez ? Sinon, prenez un Doliprane ; vous n’aurez qu’à envoyer la facture à Véran en prétendant que c’est une récidive de son fameux Covid.

Ou bien vous lisez un torchon gauchiste, bien plus aisé à piger, vu qu’ils moulinent tous le seul et unique sujet ; « tout sauf l’extrême droite » !

https://fr.news.yahoo.com/elisabeth-borne-compagnon-pacsé-autre-121700992.html

Puis nous avons le cas Bruno Le Maire, ministre de l’Économie à ses heures, tellement surchargé de taf dans son ministère qu’il a pu écrire quatre livres en cinq ans… alors que le gouvernement auquel il appartient somme les Français de travailler deux ans de plus, en violant leur consentement à grands coups de 49.3, de 47.1 et de matraques… (**)

« J’avions point entendu » (en vieux français pour emmerder les wokistes) parler des premiers, tant le bonhomme m’indiffère (au mieux !), mais le dernier, qui se pique de prétendu érotisme, quand ce n’est qu’un vulgaire porno, en passe de supplanter les émétiques les plus efficaces, fait se tordre de rire les internautes…

(**) https://qg.media/blog/haroldbernat/un-cafe-di-latte-pour-bruno-le-maire/

Il est vrai qu’avant lui, sa collègue Marlène Schiappa, dont je m’abstiendrai d’apposer le qualificatif qui me vient à l’esprit pour éviter tout ennui avec la police…  avait également cumulé portefeuille ministériel et « écriveuse » (pas mieux !) d’ouvrages pornos, dont il semble difficile de ne pas  les assimiler à la plus vile vulgarité.

Mais c’est pour deux autres sujets à caution que la Schiappa est aujourd’hui dans l’œil du cyclone ; sa participation au magazine masculin « Playboy » qu’elle rabaisse forcément de sa vulgarité primaire, là où bien d’autres ministres femmes auraient pu s’afficher avec plus de classe.

Et le pire, le scandale aux relents de malversations à propos du fameux « fonds Marianne », mis en place officiellement pour lutter contre le terrorisme, en mémoire du professeur décapité… et dont la Marlène a cru bon devoir faire usage à sa guise…

https://ripostelaique.com/schiappa-a-plusieurs-cordes-a-son-arc-la-derniere-les-malversations.html

Dans le genre curiosités, nous avons aussi en magasin, la Franco-Marocaine Sarah El Hairy, secrétaire d’État, chargée de la Jeunesse et du Service national universel, qui vient de faire un discret coming-out lors d’une interview.

https://www.forbes.fr/societe/interview-le-coming-out-discret-de-la-ministre-de-la-jeunesse-sarah-el-hairy/

Du coup, dans ce qui semble être devenu une mode, nous avons dans la même « discipline », Olivier Dussopt, ministre du Travail, qui n’a rien trouvé de mieux qu’annoncer aussi son coming-out dans le magazine Têtu… en plein pendant les manifestations contre la loi sur les retraites… mais non, ce n’était pas une diversion… qu’il affirme !

https://www.radiofrance.fr/franceinter/le-ministre-olivier-dussopt-fait-son-coming-out-dans-le-magazine-tetu-8398879

Ayant choisi, comme Valls naguère, de « coucher utile », le jeune et fringuant Gabriel Attal est pacsé avec l’ex-conseiller de Macron, Stéphane Séjourné… et est devenu “conseiller” à son tour…

Et toujours dans le domaine des mœurs sexuelles, le bruit court avec insistance, à propos de l’incontournable Gérald Darma-nain (ou Dard-malin, si vous préférez) qui aurait échangé ses services contre des faveurs sexuelles… Plusieurs plaintes lui ont collé aux basques, puis, comme souvent, les bruits s’estompent jusqu’à devenir inaudibles…

Tout ceci faisant dire sur Twitter, que « décidément dans ce gouvernement, les LGTB et les wokistes ont le vent en poupe…

Au point de se demander s’il y a vraiment quelqu’un de « normal » dans ce gouvernement…

Plus ils sont nuls, plus leur ego a pris toute la place, n’en laissant pas une once pour la moindre honte, et encore moins de dignité… méritant ainsi cent mille fois le mépris dont ils taxent ceux qu’ils jugent inférieurs à leurs pourtant si minables personnes !

J’aimerais donc finir sur quelques phrases bien senties, auxquelles j’adhère totalement, de Harold Bernat, agrégé de philosophie, extraites du lien ci-dessus (**)

Plus le centre est vide, plus la coquille est répressive, violente, arbitraire. Pour tolérer le « dilatée comme jamais » d’un ministre de l’Économie et des Finances qui violente le peuple, il faut masser des milliers de CRS, n’importe où, n’importe comment, à n’importe quelle heure, à n’importe quel prix. Tout se tient.

[…] Le peuple, avec ses casseroles et ses inventions, ses astuces et ses mises en scène, son courage, retrouve une puissance que les obscènes du spectacle répressif ne peuvent pas comprendre. C’est beaucoup trop fort pour eux, beaucoup trop fin, beaucoup trop collectif, bref, beaucoup trop puissant. 

[…] Mais ils savent aussi dans leur lucidité clignotante qu’il y a là quelque chose de fatal pour leurs petits commerces foireux. Alors ils soutiennent les plus violents d’entre eux et justifient la répression de la vie…

Pas de doute, nous sommes bien dirigés par une bande de… (bip)… à compléter selon vos préférences.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

 1,727 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Eh oui, la fonction 1 des tuyaux de poêle est de s’emboîter dans tout les sens…

  2. avec leur tronche on se demande quels désirs ils peuvent éprouver moi ils me débectent

  3. La particularité des tuyaux de poêle est qu’ils s’emmanchent les uns les autres. Ce qui semble être le cas de ce gouvernement.

  4. Franchement, face à cette belle équipe macronneuse, je ne sais plus quoi dire.

  5. Dans le Macronistan Satanique nous avons Macronor Flatulator le pervers narcisique , Borne To Be Alive la Nosferatu de la Macronie , Bruno Le Renouveau qui va se reconvertir dans le porno à travers ses romans érotiques et futurs films porno , Schiappa est une obsédée sexuelle qui rêve de tourner des films de boule avec Lexington Steel et en plus elle a volée du pognon du fond Marianne , Sarah El Haïry est une nymphomane qui aime brouter le minou , Dussopt le moineau imbécile qui brille par son incompétence tout comme Darkmanin le violeur fantôme , Attal le P’tit Con et cie . Franchement c’est bienvenu chez les Baltringues d’Extrême Gauche de la Macronie !!

  6. ” le cas Bruno Le Maire, ”

    c’est t y pas celui qui écoute les ronflements bruns de l anus de sa co-pine pour dire qu elle pète au lit ??

  7. Vous voulez le prénom de la compagne du ministre désarmé : Kleenex.
    C’est la seule que ses proches lui connaissent.

  8. C’est le cabaret Chez Michou ancienne formule et un club de libertins. Qu’ils se … à la queuleuleu je m’en fiche, mais qu’il cesse de nous emm…

    • Argo,
      en s’…entre eux ils s’emmerdent dans tous les sens du verbe 😉.

      • 👍👍👍😂😂😂😂 je les imagine faire la chenille autour de la table du conseil des ministres!

  9. Une belle bande de tordus et de dégénérés en effet , je ne peux m’empêcher en ce 8 Mai de penser aux milliers de jeunes hommes morts sur les plages de Normandie , je pense aussi aux résistants fusillés ou déportés , a tous ceux et celles qui ont donné leur vie pour ce pays qui est devenu aujourd’hui un cloaque ! J’espère sincèrement que là ou ils sont ils ne voient pas ce que nous avons fait de leur sacrifice .

  10. Excellente prose de notre Josiane qui pourrait tout aussi bien faire les délices d’articles dans le célèbre Canard enchainé. Du grand art. Merci Josiane.

Les commentaires sont fermés.