Un prêtre renvoyé pour avoir eu un enfant : les vraies causes du déclin de l’Eglise

Très souvent, on voit la laïcité être accusée de tous les maux, dont celui d’avoir provoqué le déclin de l’Eglise catholique en France.

Pourtant, je pense que la patrie des Lumières devrait s’enorgueillir d’avoir incité le christianisme à évoluer, à se montrer plus ouvert… du fait du décalage progressif entre les lois républicaines et l’orthodoxie religieuse.

Divorce, liberté matrimoniale, liberté sexuelle… plus le temps est passé, plus l’Eglise s’est trouvée marginalisée. On peut admettre sur ce point, cependant, que l’Eglise est légitime à revendiquer une certaine moralisation de la société, libre étant à chacun de suivre ou non le modèle proposé. Ne jamais divorcer, rester hétérosexuel toute sa vie, ne pas avoir de relation sexuelle hors mariage etc. pourquoi pas, mais l’Eglise n’a plus le pouvoir juridique de l’imposer.

Je trouve très bien que l’Eglise catholique continue à offrir un modèle dans lequel tant de gens se reconnaissent néanmoins…. c’est la tolérance et elle doit être mutuelle.

Là où l’Eglise s’est le plus marginalisée finalement, c’est en s’accrochant comme une bernique à son rochet (et je commets volontairement l’approximation orthographique) en s’attachant à une vieille doctrine moyenâgeuse qui n’est même pas de l’essence du christianisme, à savoir le célibat des prêtres (monachisme), l’impossibilité pour une femme d’être prêtre etc.

Ainsi, dans l’Eure, un prêtre vient d’être renvoyé car il a reconnu la paternité d’un enfant.

 

Eure : un prêtre renvoyé de l’état clérical après avoir reconnu son fils

Rattaché à l’archidiocèse de Kigali, au Rwanda, mais en poste dans le diocèse d’Évreux, le prêtre avait reconnu, fin 2021, un enfant né d’une « liaison ». (…)

https://www.lepoint.fr/societe/eure-un-pretre-renvoye-de-l-etat-clerical-apres-avoir-reconnu-son-fils-03-05-2023-2518790_23.php

 

Pour l’Eglise de François, il vaut mieux faire venir des migrants en masse que de permettre à un homme avec ses chromosomes X Y et ses pulsions sexuelles normales d’avoir une vie familiale à laquelle il aspire…

L’Eglise fabrique des cinglés. Elle en est à battre sa coulpe face au nombre extraordinairement élevé de crimes pédophiles en son sein, sans remettre en cause ce mode de fonctionnement schizophrénique qui impose à un homme ordinaire finalement un mode de vie qui n’est pas à la portée de beaucoup, voire de personne.

L’Eglise catholique est une fabrique de cinglés… Ce qui permit au protestantisme d’émerger, puis à l’islam de venir lui faire concurrence, l’islam où l’imam peut pulluler sans avoir le sentiment d’avoir trahi son dieu (mais l’islam prison mentale comme l’ensemble des monothéismes suivis à la lettre laissera à ses fidèles bien d’autres séquelles psychologiques).

Le chiffre de 330.000 victimes de pédophilie a été avancé.

https://www.sudouest.fr/culture/religion/eglise-et-pedophilie-les-principaux-scandales-d-abus-sexuels-depuis-30-ans-6362176.php

Comment le Pape François peut-il dans ce contexte continuer sur sa lancée, interdire à ses prêtres d’avoir une vie familiale normale, notion qui est d’ailleurs issue directement du corpus contemporain des droits de l’Homme ?

Nous devons à la CEDH, reprise par le droit interne, cette notion que je trouve très intéressante de droit de mener une vie privée et familiale normale. Elle explicite l’idée de protection de la liberté individuelle qui était garantie par la Déclaration de 1789…

La Cour européenne l’a certes dévoyée en faisant profiter les voyous issus de l’immigration, les terroristes pour empêcher qu’on les fasse remigrer chez eux quand ils ont de la marmaille sur le territoire français… mais rendue exclusivement aux Nationaux non déchus de leur nationalité (si là encore on sait se servir correctement de cet instrument que peut être la déchéance de nationalité), cette notion est riche de sens et complète utilement l’arsenal des Droits de l’Homme.

Quand j’étais enseignant, j’ai eu un étudiant fort médiocre, qui ne dépassait jamais le 8 sur 20 mais qui était respectueux et désireux de progresser. Son esprit grossier se perdait dans des dissertations juridiques qui n’avaient ni queue ni tête, mais on voyait qu’il avait la volonté de bien faire.

Il est devenu prêtre quelques années plus tard.

Alors je veux bien croire qu’il avait une essence divine en lui, personnellement je ne l’ai jamais vu dans son intellect quand il était étudiant à la faculté de droit où j’exerçais… !!

Je crois que l’Eglise catholique devrait faire preuve d’un peu d’humilité. Le christianisme est un joli repère de civilisation pour l’Occident mais il n’est rien de plus. Il n’a pas à nous dicter des lois, il n’a pas à nous imposer de recevoir des migrants et tendre la main à l’islam en nous culpabilisant à outrance, il n’a pas à imposer à ses prêtres un mode de vie qui n’est pas compatible avec les besoins d’un homme normalement constitué, il n’a pas à exercer la discrimination sexuelle à l’égard des femmes qui ne peuvent toujours pas devenir prêtres etc.

Qu’on ne s’étonne pas que les églises soient vides, qu’il n’y ait personne pour les protéger du vandalisme en pleine journée, qu’il y ait un boycott du christianisme, disons-le tout de go… tant que l’Eglise restera dans son petit esprit étriqué et finalement sectaire en sanctionnant des prêtres qui ont voulu devenir pères.

Et qu’on n’aille pas dire que c’est la faute de la République et de la Laïcité !

 

 

 1,647 total views,  2 views today

image_pdf

47 Commentaires

  1. Cet article passe à côté du sujet. Munyeshaka a été accusé de crimes de masse au Rwanda. Il est venus e réfugier en France et a trouvé un poste. Opportuniste, il ne s’est pas privé de relations multiples, avec des paternités à la clé. S’il a été renvoyé, c’est pour toutes ces raisons. maintenant, prôner le mariage des prêtres comme solution aux problèmes de pédophilie (présents dans toutes les institutions) ne résout rien: le 98% des délinquants pédophiles sont des hommes mariés, la plupart pères de famille. Les projections de 330 000 cas de 1950 à 2022 sont aléatoires, se basant sur des suppositions, faisant oublier qu’en France 165 000 enfants sont abusés chaque année! La révolte envers (tous) les abuseurs est légitime, là n’est pas le sujet, mais cibler de façon unilatérale l’Eglise catholique ne correspond pas aux réalités.

  2. A prendre en compte aussi on parle des déserts médicaux mais on parle des déserts eclaissiastiques plus de curé pour les enterrements et non plus pour les commémorations plus les églises qui ne peuvent plus recevoir de public pour cause de normes sécuritaire.

  3. Maxime devrait se contenter de ses chroniques juridiques au lieu d’enfiler des lieux communs dans un texte dont la médiocrité n’apporte rien que son ressentiment personnel

    • Pourquoi ? Vous ne trouvez pas triste qu’un père ne puisse reconnaître son enfant sans être sanctionné ? C’est vous qui êtes méchant et inhumain.

  4. Macron et François: bonnet blanc et blanc bonnet ! L’un veut casser la France, l’autre la religion !!!

  5. Certains prêtres arrivent à bien vivre le célibat. Le problème se pose, si on autorise le mariage, ils voudront alors des enfants. Est-ce que l’argent de la quête suffira pour élever des enfants?
    Est-ce que les conditions matérielles, sont réunies pour cela?
    Pour ce genre de décisions, il faudrait un Pape révolutionnaire, et non pas un Pape, très démago.

    • L’Église catholique impose le célibat (c’est une règle qui s’est imposée au XIe siècle sans que cela ne soit un dogme), les prêtres orthodoxes peuvent être mariés et avoir des enfants. Idem pasteurs !
      Et assurément, dans les premiers temps de l’Eglise, des femmes étaient prêtres… et il arrive que des femmes soient pasteurs…

      • Le célibat pour le royaume de Dieu ne date pas du Moyen-Age (fake new) il démarre dans le judaïsme…Jérémie était célibataire, Jean Baptiste, Paul, Jésus étaient célibataire, les membres de la communauté essenienne (Qumran) faisaient voeu de célibat, pauvreté, obéissance (matrice du monachisme chrétien qui suivra). Il n’y a jamais eu de “femme-prêtre” dans les temps apostoliques et Jésus lui-même, pourtant respectueux des femmes, n’en a pas choisies, mais seulement des hommes.

  6. un prêtre transgenre qui a accouché? ou est le problème par ces temps nouveaux ?

  7. La photo montre Papy en train de danser ” collé serré ” et juste au moment où il allait rouler une pelle à l’homme au chapeau, ce dernier a tourné brusquement la tête car il a vu arriver sa copine avec sa bâche COCHONOU et ses deux joints toriques. Pourtant, là, il ne risque pas de faire un petit…

  8. Un prêtre à le droit d’être père et de se marié ce qui est normale ! Pourquoi renvoyer un prêtre qui est père de famille ?

  9. Ok il a fait voeux de célibat mais là ou est le côté vicieux, c’est que l’eglise catholique interdit les relations sexuelles hors mariage, donc comme d’habitude on autorise en interdisant, c’est tout et son contraire. Il peut toujours prendre sa musette et aller bosser pour nourrir sa famille le fainéant ou la prochaine fois qu’il se la trempe dans l’eau bénite pour éviter les chaleurs. 😃

  10. Le vatican est devenu progressivement plus un pouvoir politique que spirituel Parmi les apotres, il y avait une femme Marie Madeleine, avant St Paul en grece les femmes avaient les memes activités que les hommes dans la communauté, y compris le preche et la messe, quand le pape s est installé oficiellement à Rome, ses successeurs ont voulu remplacé le pouvoir de l empereur, au 11eme siecle, besoin d argent pour une armée interdit aux pretres et…aux moines et religieuses de se marier et fonder une famille, enorme chamboulement social ….Messages de Jesus trop en avance sur la société ou mal compris ( ex égalité h/f, pas d esclavage, la reincarnation etc) On en revient tjrs à la même cause: l argent et le pouvoir, qu il soit politique, financier ou sexuel

  11. Bientôt au Vatican il y aura des imams. Pauvre papouse, être aussi con et aveugle c’est pas permis.

  12. La pédophilie qui serait le fait de la religion Catholiques ?

    A relativiser +++ entre ceux qui veulent salir cette religion (et pour certains, notre pays par la même occasion) et la vérité qui est renvoyée à ce sujet. Je suis bien placée pour savoir que dans ce domaine, il faut penser, croire, et agir avec des pincettes.

    • beaucoup de violences dans les ecoles coraniques, exploitation des enfants par les immams et…pedophilie aussi Les harems en avaient aussi Une fille est consommable sexuellement selon Mahomet 1 mois apres ses premieres regles ( 11 ou 12 ans) = pedophlie ? Mais des que c est muzz, c est censuré…Les boudhistes ? les athées ? Y en a surement partout, quand on voit le nombre sur le net..

      • @chouan

        Tout à fait, c’est pour cela que l’on parle autant de pédophilie dans la religion Catholique “depuis” quelques temps, pour atténuer sans doute ailleurs…. J’ai pourtant fréquenté ce milieu enfant, je n’ai jamais rencontré ce genre de problème, ça ne doit quand même pas être un problème majeur souvent rencontré même si il y a toujours quelques égarés bien sûr.

        Dès que l’on peut salir notre Culture, certains n’hésitent pas et se tordent même les méninges pour trouver quelque chose quitte à gommer voire à manipuler le contexte pour arriver à ses fins.

        • Je suis tout à fait d’accord avec vous Amélie! quand au curé qui veut forniquer, il a le droit il défroque et il n’emmerde personne ! mais s’il veut forniquer et être curé non, non,ce n’est pas permis !!!!

    • Ce n’est heureusement pas une corrélation évidente mais il ne me paraît pas compliqué à envisager qu’un homme à qui on impose la chasteté et la solitude toute sa vie puisse devenir un malade mental. Il n’y a que les enfants et les vieillards qui ne soient pas concernés par la sexualité. Hélas certains prêtres se sont tournés vers les enfants comme déviance de leur solitude affective et sexuelle.

        • @victoire de tourtour

          Tout à fait, un prêtre m’en avait parlé, beaucoup de gens ne le savent pas voire même le nient.

        • Rien n’est imposé! c’est un choix avant l’engagement.
          Dans l’Eglise orthodoxe, un prêtre ne peut être marié qu’avant l’ordination, pas après. S’il devient veuf, il ne peut se remarier.
          Il est totalement faux de dire que la chasteté n’est pas pour les prêtres séculiers. Le célibat volontaire sans chasteté n’a pas de sens.

      • @Maxime,

        Ce sont des schémas :

        – célibat ne veut pas dire solitude,

        – la chasteté n’est pas imposée dans la prêtrise (un prêtre me l’avait dit, ce ne sont pas des moines), il y en a qui ne se privent pas de vie sexuelle (j’en ai connus),

        – les hommes qui sont mal à l’aise avec la sexualité sont plus courants qu’on ne le pense, il y en a même qui s’en passent, il y a éventuellement l’onanisme qui y pallie, et il ne deviennent pas malades mentaux forcément (heureusement, car il y a un paquet de gens qui se passent de tout acte physique, par obligation ou choix),

        – l’attrait sexuel est parfois “excessivement” sublimé même si il y a, chez l’individu normalement constitué et mature une sublimation qui s’opère (transposition dans des intérêts socialement acceptables) et cela compense les passages à l’acte,

        – parfois les “vieillards” comme vous dites sont très attirés au contraire par la sexualité, renseignez-vous auprès des personnels hospitaliers….

        Bref, la pulsion sexuelle est l’objet de bien des a priori et d’idées reçues mais la réalité est toute autre et plus compliquée.

        • On joue un peu avec les mots. On m’a toujours dit qu’ils devaient prononcer, les 3 voeux, chasteté, pauvreté, et obéissance.
          Ca a peut-être un peu changé, je ne sais pas trop. Aujourd’hui on ne sait plus où on habite.
          Un prêtre qui aurait une petite copine, doit surtout ne pas le dire.

          • “3 voeux, chasteté, pauvreté, et obéissance.”

            Ce serait les moines qui prononceraient ces 3 voeux.

            Pour moi l’interdit de relations sexuelles ne peut être qu’une interprétation humaine, Dieu (sens large du terme) s’en fout de la sexualité des gens, c’est lui qui l’a créée, de plus, ce peut-être un vecteur puissant vers l’Amour et la réunion profonde de deux êtres. En quoi serait-ce une faute ?….

  13. Deux aspects que je n’accepte pas dans la pratique de cette religion qui me semblent effectivement être le fait de l’interprétation humaine trop limitée des Ecritures :

    – la notion de “faute” et la culpabilisation permanente qui en découle qui donne l’image d’un Dieu pouvoir qui pourtant ne peut être ni vengeur ni narcissique à mon sens,

    – le refus de l’exercice de la sexualité pour les prêtres. Image d’un Dieu pervers refusant l’application de ce qu’il aurait lui-même créé. Maintenant, certains se portent très bien sans pratiquer de sexualité, on ne peut généraliser à ce niveau.

    La Parole du Christ me semble déformée.

    Une femme prêtre ? Non, chacun son rôle, et ce n’est pas le sien, le prêtre se doit là, d’incarner la notion de “Père” symbolique (gros problème de notre Société actuelle qui mélange tout d’où le noeud de la plupart des problèmes).

    • C’est l’Eglise qui a imposé le célibat et certainement pas la Bible! Au contraire! Voir ici:” Pour ce qui concerne les choses dont vous m’avez écrit, je pense qu’il est bon pour l’homme de ne point toucher de femme. Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari”. 1 Corinthiens 7:1-2
      Dans la Bible, le mariage est la règle et le célibat l’exception. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire à ce sujet mais je n’ai pas la place ici.

      • C’est exactement ce que j’ai dit dans mes commentaires effectivement, il y a dans la religion, des inventions et des “traductions” humaines selon la limitation des esprits du moment.

        Les messages délivrés par la Bible peuvent être interprétés d’où des arrangements selon les époques et les populations.

        Je ne peux d’ailleurs imaginer un Dieu qui s’occuperait de la vie intime des humains… et même de ce qu’il mange, ça ne tient pas debout. Tout comme un Dieu qui serait punitif et vengeur si l’on ne fait pas ses quatre volontés.

        Cela n’a pas de sens.

  14. Maxime. Je le sais de source sure. En Nafrique la quasi totalité des prêtres au minimum forniquent avec des putes ou des paroissiennes sinon ont une régulière . Qu’est ce que les gens croient ??…

    • CF la chanson de Michel Sardou “Le temps béni des colonies ” ou ce ne sont pas que les prêtres
      qui subissaient la chaleur tropicale. Vous oubliez une chose c’est tout ce petit monde que vous méprisez du haut de vie petite bourgeoise avec TV , cinéma, restaurants vivait toute l’année au milieu de la population dans la moiteur. Alors que n’attendez d’y aller!
      Je crois que l’on ne vous verrez si ce n’est dans un club méditerranée.
      Ce n’est pas de source sûr mais du vécu .

  15. Les tourments de la chair, le soir dans un presbytère sombre, froid et désert… Le Démon qui rôde sentant sa proie se rapprocher de la damnation. Sujet pour un film ou un roman.

    • Le Satyricon , un film sur la chair libérée à Rome. Pierre Mais c’est aussi Bergé et le génial Yves Saint -Laurent , Jacques Lang adorateur de l’Islam Marrakech et des fêtes sataniques, Epstein et ces fêtes de la pureté en fournissant en jeunes filles aux vieux grands de ce monde, Pierre Palmade et son chemsex le sexe libérée pour tous
      Le sexe empêché par l’église catholique, le sexe libéré dans la fête .

  16. C’est plutôt la république qui n’ai que la réunion d’une bande de cinglés.
    Cela a commencé avec Robespierre le coupeur de tètes, en passant par Jules Ferry le premier suprématiste , avec ses parlements calamiteux comme celui de la 3 eme république qui s’est débarrassé de la plus rapide et honteuse défaite de l’histoire de France dans la collaboration sur le vieillard Pétain puis sur le mai 68 libertaire des mœurs avec les pédophiles Cohn-Bendit et Jacques Lang
    pour finir avec les genres et autres discussions sur le sexe des anges sans parler des tripatouillages de la science (perturbateur hormonaux comme la pilule , Vaccins à ARN ) . Inutile de s’attaquer à une église sans fidèles, les causes de la décadence et de la déstructuration totale sont ailleurs. C’est nous qui en sommes responsables au nom d’une liberté devenue folle. Ne vous étonnez pas devant tant de faiblesses de l’arrivée massive du capitalisme ou de communautés structurées comme l’islam.

  17. En outre, voir la tronche antipathique de ce goret, soit disant chef du catholicisme mais qui flirte avec les muzz, me révulse.

  18. “L’Eglise catholique est une fabrique de cinglés…”
    Tout est dit dans cette petite phrase.

    Je me permets d’y ajouter :” et parallèlement, de nombreux fourbes ..”

    Vers mes 20 ans, catholique pratiquant (parce que poussé par une mère rigide en la matière), j’ai dû me parjurer devant un prêtre qui me forçait à jurer de la véracité ma foi. J’en ai retiré aussitôt un dégoût et une révulsion (assortis de honte en raison de ma lâcheté) tels, que j’ai rompu tout lien.

    Je n’ai pas pu continuer à “faire semblant”. Depuis, j’en ai retiré une paix d’esprit beaucoup plus tranquille.

    • @Gladius

      Vous confirmez ce que je me dis, bien des rejets de la religion Catholique (qui est notre base quand même en France) est dû non pas aux Saintes Ecritures de la Bible (qui seraient très intéressantes et mériteraient longues réflexions personnelles sur soi-même, elles sont faites pour ça) mais à des comportements “réactionnels” vis-à-vis de l’entourage et des interprétations somme toutes très limitées car humaines.

      Il faut s’essayer à dépasser ses blocages, la liberté réelle passe par là.

  19. Surtout que Jésus n’a jamais interdit à ses apôtres de fonder une famille. Et les rabbins se marient, eux. Alors pourquoi cette interdiction aux prêtres et évêques ?

    • Les églises catholiques traditionalistes sont pleines, contrairement à celles conciliaires.
      Monseigneur Lefèvre considérait à raison l’islam, le protestantisme comme des hérésies.
      Ne mélangez pas tout je vous prie.
      Cordialement
      Ne mélangez pas tout.

      • Je suis d’accord avec vous.

        J’ai eu plusieurs témoignages avouant avoir tourné le dos à la religion Catholique du fait des nombreuses modifications (pratiques et rituels) qui ont finalement désacralisé cette religion.

        A vouloir “moderniser” (soit-disant) on enlève le sens et empêche le moteur psychologique de la transcendance. On le voit dans d’autres domaines.

        Actuellement, beaucoup de gens cherchent le traditionnel (encens, messes en latin, communion où l’on ne touche pas l’hostie, sans laïques qui se prennent pour des prêtres…).

        • De nos jours, les gens confondent Dieu et ses serviteurs. Les serviteurs de la République sont presque tous des personnes indignes et personne ne remet en cause son existence. Le Christ demandait de tout laisser derrière soi pour le suivre. Les prêtres ne sont pas des gens ordinaires, mais le sont devenus au fil du temps. La plupart ne sont pas dignes de leur sacerdoce. Pour les prêtre africains dont parle Paco, ils envahissent nos paroisses avec une culture et une pastorale différentes de la nôtre. Depuis qu’un prêtre ougandais a été affecté dans la nôtre, je ne suis pas retourné à la messe. Il nous bassinait avec ses compatriotes migrants…Quant à leurs mœurs en dessous de la ceinture, ça ne m’étonne pas, ça me dégoûte. Pire que des bêtes. On a l’impression qu’ils ne passent que leur temps à ça. Pas étonnant qu’il y a une surpopulation dans ces contrées.

          • Je suis d’accord, on revient au “tiré par le bas”, comme on le constate dans plein de domaines actuellement, tout est nivelé.

            Le Sacré, et la transcendance, en France du moins, sont ainsi rationalisés à la plus petite expression voire décriés et ridiculisés.

            Pour les prêtres africains oui, j’en ai eu l’expérience lors d’un mariage d’un proche. Le “sermon”, très naïf en regard de nos conceptions de la vie de couple, nous avait même fait rire. L’officiant était bien gentil mais il transposait littéralement la conception africaine, genre la femme doit obéir à son mari à tous points de vue, etc… !

      • Le protestantisme ne fut rien d’autre qu’une réforme salutaire au sein de l’Eglise catholique tombée, elle, dans l’hérésie (et ce n’est pas fini). Et les Eglises évangéliques sont celles qui se développent le plus dans le christianisme aujourd’hui (et ce n’est pas fini). Cordialement,

  20. On a l’église (église veut dire réunion ) et les prêtres que l’on mérite.
    Plus de fidèles, plus d’église.
    On préfère les temples ( édifices pour célèbrera une divinité) d’autres divinités
    d’autres communautés ou aucun temple plaçant l’individu au centre.
    250 ans à se libérer , on voit l’arbre à ses fruits.

  21. Le célibat a été imposé aux prêtres sous fausse bannière et à seule fin d’enrichir le Vatican de l’héritage matériel des derniers nés de la noblesse. Il n’est plus qu’une coquille vide mais les squatters du Vatican s’y accrochent comme à d’autres mensonges pieux.

Les commentaires sont fermés.