“National Geographic” et les nomades ou comment vilipender Israël

Hier, la télévision diffusait sur le canal « National Geographic » les pénuries d’eau dans le monde et les moyens de les éviter.

Quelle fut ma grande surprise de me trouver face à face au conflit palestinien et à l’accusation effrontée d’Israël sur la pénurie d’eau en Judée et Samarie. Les personnes interviewées étaient un nomade arabe et un représentant de l’Autorité Palestinienne. Je ne vous cache pas que je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire. Mais vous savez, le ridicule ne tue pas…

Sur un terrain vague, s’étalaient quelques tentes rafistolées, des chèvres et des bidons en plastique, pleins d’eau. Un homme sous sa kéfia, tétant une cigarette, la bouche partiellement édentée, déclarait de vive voix dans un arabe de nomade, que les juifs d’Israël refusent de les raccorder au réseau de distribution d’eau. Et tant que nous y sommes, pourquoi ne pas leur fournir l’électricité, les services sanitaires et sociaux… la sécurité ? C’est à mourir de rire.

« Pourquoi Israël ne permet pas le raccordement à l’eau et à l’électricité à ces nomades – devenus pour la circonstance des Falestiniens ? Se demandait le reporter de National Geographic. Voilà le coupable, l’inévitable coupable… Israël bien entendu, et comment non ! Israël persécute, martyrise, vole les terres des malheureux et infortunés Falestiniens – Ne jamais mentionner que ces Falestiniens, sont en fait des nomades, des Arabes… des gens sans demeure, ni adresse, qui installent leurs tentes là où ils trouvent des terrains vagues, des déserts, là où ils feront la loi, là où personne ne viendra les déloger. Là où il ne faut pas payer de taxe, ni d’acheter un terrain, là où ils sont libres comme l’air.

Dans tous les déserts du monde, on ne trouve pas de raccordement à l’eau et à l’électricité… Même aux USA.

La Judée et Samarie ne s‘appellent plus « Judée et Samarie », mais Cisjordanie – l’AFP, en est amoureusement fidèle – alors que la Jordanie elle-même, nommée au préalable Transjordanie, est un tronçon énorme de 80% des terrains de la Palestine mandataire. Les Anglais ont été excessivement généreux et l’on offerte à un bédouin, qui s’est empressé d’orner son front d’une couronne royale. L’appétit grossissant du roi Abdallah le mena à envahir la Judée et Samarie. Il y opéra un nettoyage ethnique de tous ses juifs, détruisant leurs lieux du culte, et permettant à tous les nomades arabes des environs de prendre possession de leurs terres et de leurs habitations. Cette victoire fut de courte durée, puisqu’en 1967, Israël a repris ce tronçon de terre qu’il aurait dû épurer de tous ses envahisseurs. Erreur fatale qui coûte aujourd’hui excessivement cher en sang et en vies humaines aux juifs d’Israël.

Alors, ces nomades devenus Falestiniens, savent bien comment extorquer les juifs et Israël. D’abord, ils se disent Falestiniens. Ils ne possèdent aucun papier qui les autorise à envahir les terrains vagues de la Judée et Samarie et à les occuper. Il n’existe pas d’État nomade. Les Nomades n’ont pas d’État, de patrie, de passeport, de carte d’identité… Ils sont nomades, point final. Aujourd’hui, ils auront tout ce fatras grâce à l’Autorité Falestinienne qui leur fournira ces documents dans son besoin d’amplifier son quota et d’en faire des citoyens/refugiés supplémentaires Falestiniens.

Ces terrains disputés n’ont jamais été habités. Ils ont été arrachés aux envahisseurs jordaniens durant la guerre des six jours.

Une lutte acharnée est menée par Israël contre l’invasion de la Judée et Samarie, qui stratégiquement lui sert d’espace entre les agglomérations falestiniennes et celles israéliennes.

Les implantations israéliennes en Judée et Samarie, sont en quelque sorte l’unique moyen de limiter l’avance des nomades devenus brusquement Falestiniens… Car, avouons- le, une fois pour toutes, il n’existe pas de peuple Falestinien – c’est une invention du KGB russe pour mettre les bâtons dans les roues à Israël.

Mais en fin de compte, National Geographic, n’a fait ce rapport que dans l’unique but d’accuser Israël… De diffuser des fake news sur le petit État juif, en photographiant des enfants nomades buvant de l’eau de leurs réservoirs en plastic, qu’ils recueillent dans leurs mains. Des photos de va-nu-pieds en haillons, des terrains sablonneux et rocailleux… pour une comparaison virulente avec l’image verdoyante des fermes des implantations israéliennes limitrophes.

À la seule et grande différence : Israël est un État, organisé, structuré et efficace, contrairement à ladite Autorité Falestinienne qui s’est empoché des milliards de dollars et a négligé ses prétendus citoyens en les abandonnant dans leurs miasmes habituelles et dans leurs nids de crotales. Si au lieu d’en faire de la chair à canon, cette Autorité avait essayé d’imiter Israël, beaucoup de mal aurait été évité. Mais non, elle a choisi la terreur, le vol, le mensonge, la haine qui n’entraînent rien d’autre que la mort et la désolation.

Les Israéliens achètent leurs terrains qui leur coûtent une fortune. Ils paient leurs taxes à l’État. Ils s’engagent à respecter ses lois et à s’enrôler à l’armée pour défendre l’existence de leur pays…

Les terrains vagues de la Judée et Samarie auraient ressemblé à ceux des implantations si les dirigeants desdits Falestiniens étaient honnêtes, non seulement envers leurs concitoyens, mais aussi envers ces généreux donateurs qui les financent.

Mais, en fait, c’est malheureux de l’avouer, c’est la nature même des conquérants musulmans, qu’ils soient en Judée et Samarie, à Gaza ou ailleurs, en Europe qu’ils prétendent conquérir à l’aide d’une invasion migratoire massive.

Ils sèment le vent et ne récolteront que la tempête.

Thérèse Zrihen-Dvir

 1,452 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. !Oh les méchants Israéliens qui ne fournissent pas d’eau aux envahisseurs qui viennent squatter leur terre !

  2. Comme toutes ces chaines qui pleurent Israel “mort” (La Shoa ) pour mieux tuer Israël vivant ( le pays d’Israel ).Quelle hypocrisie!

  3. Avec la chaîne de télévision National Geographic le ridicule atteint son paroxysme avec des journalistes gauchistes pro Palestichiens qui ne voient pas que ce sont des Nomades mais bon la débilité absolue est un gros problème chez les journalistes de National Geographic !

  4. suite

    résultat: gaza, la cisjordanie, la galilée, la judée, musulmanisée et un “état juif “avec 22% de arabe musulmans, superbe réussite!
    on dirait la France avec aujourd hui la même proportion de musulmans nord africains,ET SUB SAHARIENS !!!! 23%

    citez moi un seul pays arabo- musulman avec 22 % de population juive….même avec les simagrés des “accords d abraham”, entre le maroc et israel

    la seule survie d israel ne sera possible qu en virant TOUS ses arabes musulmans, se revendiquant de plus en plus comme palestiniens de l interieur, vers la “jordanie” le plus rapidement possible, une guerre avec l iran etant necessaire pour vider cet abçes purulent et créer enfin cette palestine avec a sa tête autre chose qu un petit roi harnaché et décoré comme un maréchal d empire soviétique
    quand a la guerre avec l iran des mollahs le plus tot serait le mieux, parce qu eux n hésiteraient pas une seconde s ils disposaient de l arsenal atomique d israel

  5. iSRAEL : seul etat juif ou dit tel au monde, avec 22% d habitants arabes ,bédouins, musulmans, ramassis de tous les crevards attirés par la prosperité juive des environs (syrie,jordanie,turquie,libanerie etc etc…)

    la plus grosse connerie aprés 1948, ne pas avoir viré du jeune nouvel état TOUS les musulmans, mais les avoir gardés malgré les “deir yassine”, et la connerie monumentale d un Dayan qui aprés la guerre de 6 jours leur offrira le mont du temple…

  6. S’ils viennent en France, l’État leur accorde tout ce qui leur a été refusé ailleurs. Nous sommes devenus une colonie. Israël a raison d’agir ainsi. Il ne doit pas baisser la garde. Nous, c’est presque trop tard.

  7. Tout est dit !!
    Bravo Thérèse 👏👏👏
    Peur pour ma France !

Les commentaires sont fermés.