Les soldats de la lumière

Les années passent et l’espérance de pouvoir réécrire le contenu de mes textes sur nos soldats ne cesse de se restreindre… Alors, le cœur lourd, je les reprends intégralement, afin qu’ils nous insufflent courage, vaillance et foi en nous-mêmes…

Un extrait de mon œuvre « The Stairway to Heaven »

« Dès le début de leur existence sur leur Terre Promise, les juifs avaient été contraints d’endurer d’innombrables guerres, les plus mémorables se sont produites bien avant la naissance des nations que nous connaissons si bien de nos jours.

En l’an 49 avant Jésus Christ, quand Jules César, essoufflé et infatué par ses victoires éclatantes contre les tribus primitives de la Gaulle, fit halte au Rubicon pour mieux étudier le flot incessant de l’eau en direction vers la mer, le Temple de Jérusalem était déjà âgé de 900 ans.

Dans une décision foudroyante qui changera le cours de l’histoire, il jeta les dés, traversa la rivière avec son armée, et vint défier Rome.

La petite nation juive avait pendant un millénaire combattu avec acharnement et ténacité pour défendre sa terre et son temple contre une liste interminable d’envahisseurs.

Dans une guerre irrationnelle et disproportionnée, les juifs se révoltèrent et confrontèrent les grands successeurs de César. Les batailles furent perdues, le temple détruit, Jérusalem, Gamla et Massada tombèrent, et les juifs furent dispersés aux quatre coins du monde.

Mais ils n’oublieront jamais leur D-ieu, ni leur Temple et ni le parfum mémorable de leur terre, de cette terre qui leur fut promise au début des temps.

Après 2000 ans, dans l’une des plus grandes et plus audacieuses épopées de l’histoire de l’homme, les juifs retournèrent à leurs terres, aux ruines de leur Temple, pour reconstruire leur pays, qu’ils consacreront à la justice et à la dignité.

Et encore une fois, leurs soldats, contre vents et marées, auront à défendre leur terre et les ruines de leur Temple contre une liste interminable d’ennemis. Leur sang coulera continuellement sur leur terre. Les jeunes hommes et jeunes femmes seront encore une fois appelés à offrir leurs vies sur l’autel de la lumière et de la justice.

Les soldats morts d’Israël sont à présent auprès de leurs ancêtres, leur sang s’est fusionné à leur terre et ils sont un avec leur D-ieu.

Thérèse Zrihen-Dvir

 1,864 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Le temple de Jérusalem est âgé de (presque) 900 ans… selon la Bible hébraïque. Rome et Athènes le sont sont d’au moins 800. A quoi jouez-vous dans ce sketch de vantardise visant à amoindrir les autres ? On vous parle des alignements mégalithiques de Stonehenge remontant à 3000 ans (et de quelques autres), dont l’ambition était un peu plus compliquée que de sacrifier des boucs à un dieu tribal ? ou on s’arrête là ? La pression arabe et interne sur Israël vous égare.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_de_Salomon
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Stonehenge

  2. Je pensais que c’était un titre de led zeppelin, pas original comme trouvaille.

  3. “essoufflé et infatué par ses victoires éclatantes contre les tribus primitives de la Gaule ” Et allez ! Un beau petit préambule méprisant envers deux peuples phares de notre civilisation, les Romains et les Gaulois, pas du tout primitifs, sauf si on a les albums d’Astérix pour tout bagage historique, avant le sempiternel numéro de nationalisme israëlien. Je crois que vous ne vous rendez même pas compte que c’est ce genre de discours outré qui entretient un antisémitisme qui serait agonisant sinon, et dessert la cause d’un petit peuple qui attirerait la sympathie sinon. Personnellement je descends à la fois des Gaulois et des Romains. Et d’eux seuls. Moi aussi, mes ancêtres ont abreuvé leur sol avec leur sang et l’esprit de certains ne fait qu’un avec leur Dieu (en un seul mot, on ne l’insulte pas en l’écrivant) ou leurs dieux). Je ne pense pas que ça vous plairait si je me mettais aussi à faire un exposé nationaliste exaltant leurs vertus et écornant plus ou moins discrètement le votre peuple au passage.

  4. Personnellement je n’habiterais pas en ces lieux. À peine dix millions contre ces hordes d’adorateurs du prophète tout autour, ça fait peur. Quoique la France est minée de l’intérieur. Pour l’instant nous survivons à grand peine. Pour l’instant. Israël et patriotes français même combat.

  5. la derniere trouvaille des ennemis d ISRAEL c est de l affubler du nom de ” Terre Sainte”

Les commentaires sont fermés.