Elle dénonce les frères musulmans ? A mort ! Burgat à la manoeuvre, le CNRS de se taire !

On est au-delà de la lâcheté, de la sottise, de la dhimmitude. On est dans la complicité de meurtre programmé.

Chacun, ici, se souvient de cette prodigieuses petite bonne femme, chercheur au CNRS, Florence Bergeaud-Blacker, qui a publié 2 livres qui feront date, si nos maîtres musulmans échouent dans leur conquête de la France. S’ils y parviennent les 2 bouquins en question seront brûlés en place publique, bien entendu. Un sur le halal et un sur les frères musulmans, le dernier, “le frérisme”.

 

Celui qui dit la vérité doit être exécuté, chantait le poète. Or il n’est nulle question de poésie dans l’affaire, il est question et d’authentiques menaces de mort à ne pas prendre à la légère quand il est question d’islam et de lynchage médiatique et professionnel.

Une lettre de soutien a paru dont voici le début :

Depuis la parution de son livre « Le Frérisme et ses réseaux. L’enquête », publié en janvier 2023, notre collègue anthropologue Florence Bergeaud-Blackler est la cible d’une cabale par l’entremise d’articles de presse, de calomnies sur les réseaux sociaux, de pressions sur son éditeur et son employeur, et de menace de mort. Elle subit désormais le sort des rares chercheurs et scientifiques d’Europe qui exposent sans fard le prosélytisme des Frères musulmans au sein de l’Union Européenne. Ces derniers et leurs alliés utiles n’aiment pas ce qui attire la lumière sur leurs affaires et apprécient peu le rayonnement dont bénéficie l’ouvrage.

Lire la suite ici :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScqCq4OlotQ33uwtAWuHXxrprCZnpV8y7oHkPUB10QEKL3mkA/viewform?vc=0&c=0&w=1&flr=0

Liste des signataires ici

Son dernier livre a évidemment eu peu de publicité à la télé, on s’en doute… seuls quelques esprits libres, comme  Bercoff (à partir de la minute 20)et Bourdin, les deux (quel hasard !) sur Sud Radio lui ont donné la parole.

Mais c’est encore trop… alors elle est dénigrée, traitée d’islamophobe ( ce qui, pour moi, est le plus grand compliment possible) mais ce qui, dans son milieu est une tare pas possible, on se souvient de la chasse aux sorcières subie par Klaus Kinzler, professeur d’allemand à l’IEP de Grenoble. Accusé d’islamophobie par des étudiants… il a été mis à pied par la direction !

https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/religion-laicite/sciences-po-grenoble-on-vous-resume-l-affaire-de-la-suspension-d-un-professeur-en-cinq-actes_4889045.html

https://www.leparisien.fr/societe/sciences-po-grenoble-5-minutes-pour-comprendre-laffaire-klaus-kinzler-21-12-2021-PH4GLFBE5FCO3MOHZRAA5GKU5U.php

Et que dit, que fait le CNRS dans l’affaire Florence Bergeaud-Blacker ? Comme le Ministre de tutelle de Kinzler, rien. Aux abonnés absents. Qui ne dit rien consent, n’est-ce-pas.

Le Centre national de la recherche scientifique refuse de prononcer un mot de soutien public en faveur de la chercheuse menacée de mort. Déroutant.

« Mme Bergeaud-Blackler bénéficie de la protection fonctionnelle. » Voilà le seul commentaire que le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a consenti à formuler lorsque Le Point l’a sollicité afin de connaître sa position sur les menaces de mort ciblant l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler. Celle-ci a été placée sous protection policière dans le courant du mois de mars, à la suite de la parution de son livre Le Frérisme et ses réseaux, l’enquête, aux éditions Odile Jacob, en janvier 2023, avec une préface de Gilles Kepel.

https://www.lepoint.fr/societe/menaces-de-mort-sur-une-anthropologue-le-cnrs-en-service-minimum-11-04-2023-2515881_23.php

Evidemment, il y a un début à cette chasse aux sorcières. A la manoeuvre le collabo François Burgat, ex-directeur du CNRS  et islamologue islamophile fou.

Sur son compte Twitter, entre le 25 février et le 7 avril, ce dernier a tweeté ou retweeté 85 messages ciblant explicitement son ex-collègue, avec une pointe à six messages dans la même journée (le 11 mars). « Et encore, il en a effacé », soupire l’intéressée. « Brutale dérive identitaire », « texte ahurissant », « escroquerie intellectuelle », « anti-islamisme obsessionnel », « criminalisation sectaire des courants dits fréristes », Florence Bergeaud-Blackler « en a fini avec l’honnêteté intellectuelle ».

https://www.lepoint.fr/societe/menaces-de-mort-sur-une-anthropologue-le-cnrs-en-service-minimum-11-04-2023-2515881_23.php

Nous lui avons déjà consacré quelques articles peu louangeurs on s’en doute. Le gars fait froid dans le dos. Complice actif du djihad en cours, rien de moins.

https://resistancerepublicaine.com/2020/02/19/francois-burgat-accuse-les-non-musulmans-detre-responsables-du-terrorisme-musulman-et-du-djihadisme/

https://resistancerepublicaine.com/2017/01/07/lignoble-francois-burgat-sur-france-culture-le-terrorisme-est-souvent-une-contre-violence/

 

Tout ce que dit Florence Bergeaud-Blacker  est pourtant confirmé par ce que nous voyons, en France comme à l’étranger. Que dire de ce témoignage terrifiant de  Solène Chalvon-Fioriti sur les femmes en Afghanistan ?

Relire l’article d’Antiislam qui avait publié ce tweet et évoquait le travail de Florence Bergeaud-Blacker .

https://resistancerepublicaine.com/2023/03/12/pour-les-bobos-de-france-5-lislamisation-a-coup-de-petits-pas-est-abominable-mais-seulement-en-afghanistan/

 

Les islamo-collabos sont partout, les Frères musulmans rigolent, les Talibans attendent leur heure. Macron consacre temps, énergie et nos sous à installer officiellement l’abominable islam chez nous.

 1,470 total views,  2 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Mais nous avons envoyé de l’argent pour aider les Talibans à “redresser” le pays, ils disaient qu’ils avaient changé.
    Nous avons également envoyé de l’argent au Pakistan, les pauvres, ces tueurs de Chrétiens.
    Et maintenant des gros sous sont prévus pour Erdogan par l’allemande en chef, et il faudrait faire les comptes de ce que la Turquie a reçu depuis l’époque de sarko qui ne rêvait que de ça.
    Combien devait-il toucher s’il y parvenait ?

  2. C’est une bonne chose que quelqu’un fasse des études sur l’islam et la charia à venir. Comme elle le dit, les muzz veulent prendre le pouvoir sur toute la planète, et surtout les responsabilités politiques. Macron est déjà bouffé par eux, il a été réélu par leur aide, et leur est soumis aujourd’hui, mais aussi par les directives de l’UE… Donc si vous voulez freiner tout cela, il faut voter tout sauf LREM, la Nupes, la Gauche, autrement cela ne pourra plus s’arrêter.. C’EST IRREVERSIBLE….. Il faut stopper l’UE, fermer les mosquées, interdire l’Islam, stopper cette mascarade de se sentir raciste en pensant que le remplacement est fortement engagé…. Nos dirigeants sont leur voies d’accès à tout un chacun… Pauvre Monde en devenir…

  3. Vous trouverez l’explication dans un article de Marianne
    https://www.marianne.net/societe/laicite-et-religions/francois-burgat-lislamogauchiste-assume

    Florence Bergeaud-Blackler a donné un coup de pied dans le nid de frelons, et le frelon collabo en chef, BURGAT, a lancé la chasse. L’islam est comme la mérule, il mine la maison dans l’ombre, insidieusement et on ne s’en aperçoit que quand elle nous tombe sur le dos. Mme Bergeaud-Blackler a le tort de sonner l’alarme AVANT.

  4. Il faut être vraiment taré pour être musulman… une idéologie des soumis loser qui n’ont comme seul objectif de ne pas aller en enfer… un truc de malade mental.

    Mais en fait cela rapporte beaucoup de fric aux dirigeants qui réduisent leur peuple à l’esclavagisme…

  5. C’est la règle. Par le passé Elle a fait ses preuves. On commence par éliminer les intellectuels .. après le reste suit sans difficultés. Ainsi se réalisent les génocides.

  6. Yvan Rioufol l’a également invitée dans son émission du dimanche soir sur Cnews.
    C’est là qye j’ai découvert une femme remarquable et pleine de courage.
    Qu’elle tienne bon ! Tout ce qu’elle dit est vrai, censé et sourcé.

  7. François Burgat et sa bande d’Islamo Gauchistes dégénérés veulent censuré Me Bargeaud Blacker parce qu’elle dénonce l’infiltration de l’islam politique et conquérant dans les universités , institutions et les centres de recherche comme le CNRS qui est devenu le haut lieu de la collaboration entre les Dhimmis et Barbus , Burgat et ses potes collabos subiront le revers de la médaille car les Islamistes radicaux vont les décapiter en guise de remerciement pour leur collaboration avec l’Oumma International . Me Bargeaud Blacker n’est pas islamophobe mais patriote !

  8. Lorsque l’islam aura pris le pouvoir dans notre pays, lorsque la population en son entier aura été massacrée, Macron pourra se vanter d’avoir laissé une trace dans l’histoire, la même qu’Adolf Hitler. Une trace sanglante, déjà que… Seulement ceux qu’il soutient aujourd’hui l’auront suicidé après coup.

  9. Bravo à cette dame bien courageuse. Je l’ai regardée à la télévision ( oui cela m’ arrive quelquefois), j’ai beaucoup apprécié mais je suis restée un peu sur ma”faim”, j’ achèterai son livre lorsque je le trouverai en librairie. Pas sur internet, je règle mes achats en monnaie papier.

  10. La majorité des “français” qui n’aiment pas leur propre pays me donne envie de pleurer…et de les Maudire à tout jamais !!!

  11. J’ai sorti Bourdin de la poubelle dans laquelle je l’avais fourré et même… et même, j’y remets une majuscule !

      • Chui kon ! Chui kon ! Le mec peut pas changer ! Non seulement j’enlève la majuscule, mais le “r” en moins ça donne: ” Tiens voilà du boudin !”

    • Tous ces journalistes, grassement rétribués, ne valent pas la peine que l’on s’y intéresse.

  12. Menace de mort, c’est du Pénal ! Même pas de mot devant cette inertie….

    En fait, derrière toute inertie il y a une ou des “forces”, il faudrait trouver lesquelles…

  13. Je ne suis pas sûr mais MNLP l’avait dénoncée quand elle présidait à la tête de son parti,je ne sais pas vraiment qu’elle serait leur pouvoir de nuisance, quand bien entendu qu’il faut lire son ouvrage sur ses recherches,une question se poserait ,qu’elle aurait été l’intérêt d’avoir eu à lancer des opex dans subsahariens,quand la menace viendrait de l’intérieur et non l’inverse ?

Les commentaires sont fermés.