Macron au milieu des flammes : l’incendie de la Rotonde, nouvelle prise de la Bastille ?

La brasserie “la Rotonde” en feu, restaurant huppé où les macronistes avaient fêté la victoire du président-plus-pour-longtemps…

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/manifestation-a-paris-la-brasserie-la-rotonde-prise-pour-cible-et-incendie-7900252611

Une révolution est-elle en cours ?

Macron au milieu des flammes menaçant son pouvoir…

Combien de temps va-t-il encore tenir ?

Nouvelle prise de la Bastille ?

 

Manifestation à Paris : incendie à la brasserie La Rotonde, symbole de l’élection de Macron

En 2017, l’établissement avait accueilli Emmanuel Macron, encore candidat au second tour de l’élection présidentielle. Le restaurant avait été dégradé, déjà, lors du mouvement des “gilets jaunes”.

La brasserie "La Rotonde", prise pour cible, le 6 avril
La brasserie “La Rotonde”, prise pour cible, le 6 avril
Des policiers devant un magasin vandalisé lors de la manifestation de ce 6 avril à Paris.

Description de cette image, également commentée ci-après

Il y a des similitudes historiques…

Crise frumentaire, sentiment que le Roi s’appuie sur des forces étrangères pour faire sa loi, révolte de travailleurs…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_la_Bastille

Le peuple de Paris était inquiet depuis plusieurs jours, craignant que les troupes étrangères massées autour de la capitale depuis juin ne finissent par être utilisées contre les états généraux ou pour servir un hypothétique massacre de la population des « patriotes »3. Les échos et la publicité des débats de l’Assemblée ont autant compté dans la mobilisation populaire que « la colère et des peurs cumulés dans les différentes strates de la population parisienne »4, peur d’un « complot aristocratique », peur de la disette alimentée par les fantasmes d’un « pacte de famine »5. Au 14 juillet, le prix du pain atteint son maximum depuis le règne de Louis XIV6. La question frumentaire est au cœur de l’insurrection7. Le portrait des émeutiers confirme ces préoccupations de subsistance. « Gens de métiers », artisans, commis de boutiques, les cortèges sont composés de salariés des faubourgs, père de famille, pour les deux tiers alphabétisés8,9,10

 

La Bastille avant tout symbole d’un pouvoir rejeté, comme la Rotonde sous Macron…

File:Prise de la Bastille IMG 2250.jpg

 

Bastide (bastille) et rotonde sont des éléments architecturaux qui évoquent la pierre, la solidité, l’apparence solide d’un pouvoir en voie de s’écrouler.

C’est un symbole du renversement d’un règne qui paraissait bien établi, indéboulonnable…

Macron danse sur un volcan !

 

 

 

 1,639 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Il y a des jours où certaines émissions radio ou télé font du bien.
    Ce matin Jean-Louis Debré chez Mabrouk (10h à 11h) a flingué macron et ses lèches-fion comme il se doit, sans retenue. J’ai un peu retrouvé l’homme sympa (politicard professionnel) que j’ai croisé une fois lors d’une inauguration. (Je sais par avance ce que certains vont dire mais ce matin il a fait fort !!!)
    Et ce soir un excellent Alain de Benoist chez Rioufol accompagné de Gabrielle. Un type, un philosophe, un intello, un vrai. !
    Ce n’est pas tous les dimanches comme ça sur CNews…

  2. Tout cela, malgré ma grande aversion envers Macron , ne me dit rien qui vaille ! car si ce n’est pas lui ..ce sera un autre ! à savoir que quand on n’est pas content, on met le feu !
    Bon, c’est vrai que pour la presse internationale voir européenne, europe qu’il chérit tant, cela lui fera une bonne réputation si il souhaite remplacer Von Der Leyen ;

  3. La prise de la Bastille, apparemment selon un documentaire Histoire aurait eu lieu par le fait d’un concours de circonstances.

    Les émeutiers y était, en première motivation, en recherche d’armes pensant qu’il y en avait en dépôt la Bastille ayant un armement conséquent, mais, la violence serait montée dans une telle pression exacerbée face à une résistance (je ne me souviens plus de la raison) qui aurait abouti à l’horreur de ce que l’Histoire a rapporté.

    Je ne sais pas si au départ, c’était si “symbolique” que cela. Il y aussi toujours des meneurs dans les mouvements de foule.

  4. Il me semble assez exagéré et excessif ,un feu de auvent de toile certes un incendie que je penserai mineur ,et de le comparer à la prise de la Bastille ,je ne partage pas cet avis ,on parle de la réforme des retraites et de son retrait pur et simple ,je suis impacté dans cette réforme !!!!C’est une colère et une incompréhension total entre la nation et les représentants élus par cette nation !!!! Elles sont exprimés par des manifestations plus ou moins violentes et de l’autre par de la répression excessive qui dépasserait leurs prérogatives sur le maintient de l’ordre ,néanmoins il y a une duperie de tous les syndicats qui avaient appelés à voter en barrage contre Marine Le Pen ,pour Macron aux bons souvenirs ,il me semblerait que c’est eux là les principaux fautifs !!! A tort ou à raison qu’on se le dise !!!!

  5. Saccager La Rotonde parceque Macron y a fêté sa victoire est d’une rare connerie! un bel établissement qui reçoit tout le mon! Macron n’y étant pas un habité où je ne l’ai jamais vu. Rien de grand luxe mais une belle décoration, un accueil sympathique, un personnel attentif, et des prix en rapport avec les autres restaurants du quartier. Saccager l’outil de travail des salariés est facile, s’en prendre aux vrais lieux de pouvoir demande un vrai courage. C’est bien dans les manières des gauchistes!

    • “Saccager La Rotonde parce que Macron y a fêté sa victoire est d’une rare connerie!”

      Malheureusement, dans les mouvements de foule, ce n’est pas l’intelligence qui prime et il y en a qui en profitent pour épancher sans limite leurs frustrations.

      • La foule Amelie et vous avez raison, est une entité crainte par tous les gouvernements car incontrôlable, Shakespeare l’avait bien compris en la nommant : ” la bête aux mille têtes”

        • Tout à fait ! Il n’y a plus d’individus qui ne font plus qu’un.

  6. MACRON, si tu aimes la France et ne veux pas finir à la poubelle, DEMISSIONNE !

    • @ JEAN PIN
      Si je peux me permettre de paraphraser vos propos : “Parlementaires! Si vous aimez réellement la France et respectez ceux qui vous ont élus et fait confiance pour les défendre envers et contre tous, destituez celui qui indulte en permanence la France, ses Citoyens et la dilapide, destituez-le car en cas de démission il reviendra par la fenêtre !”

Les commentaires sont fermés.