Le Macron à Pékin – Chinois, prenez garde, il porte malheur

Macron caricaturé en vipère

 

Il faut être juste. Le Macron était, il y a quelque temps, un porte-bonheur. Il portait bonheur aux Rothschild, aux banques, aux laboratoires, aux mondialistes, aux covidistes, aux médias, aux Algériens, aux migrants, aux clandestins, à une certaine communauté religieuse…

Mais, il y a quelques mois, il a commencé à porter malheur partout où il passe et à tous ceux qu’il touche.

Quelques exemples : Le Macron a été au Gabon les 1er et 2 mars derniers. Une semaine plus tard, le pays d’Ali Bongo connaissait l’une des plus grandes tragédies de navigation enregistrées au Gabon.

Un ferry, qui avait appareillé de la capitale, Libreville, pour rallier le port pétrolier de Port-Gentil (port maritime, capitale économique du pays à 150 km au sud-ouest de Libreville), avait chaviré à à peine 10 km de Libreville.

Le ferry transportait 161 passagers et du fret. Au moins 29 personnes sont mortes dans ce naufrage.

Le Gabon n’avait jamais vu un tel naufrage entre Libreville et Port-Gentil jusqu’à ce que le Macron décide d’y séjourner.

Le Macron s’était ensuite rendu en RCD, la République démocratique du Congo, où il avait promis de veiller au retour de la paix dans l’est du Congo où la population est en proie à des attaques répétées par des mouvements terroristes.

Il avait quitté le Congo le 5 mars. Moins de deux semaines plus tard, le 18 mars, le Nord-Kivu était dévasté par des attaques terroristes qui ont fait une vingtaine de morts.

Les terroristes étaient armés principalement de machettes et de couteaux. La plupart des victimes sont des femmes, des vieillards et des enfants.

Le Congo n’avait pas connu une attaque d’une telle ampleur depuis longtemps.

Le Macron est devenu aussi un porte-malheur en Europe, tout particulièrement pour les chefs de gouvernement.

Le 16 juin 2022, il avait fait un long voyage entre la Pologne et Kiev avec le président du Conseil italien, Mario Draghi.

Mario Draghi semblait pouvoir détenir ce poste pour l’éternité du fait que tous les partis politiques du pays lui étaient favorables et que les institutions européennes ne cessaient de l’encenser.

Mais, ne voilà-t-il pas qu’à peine un mois après son voyage en compagnie du Macron, l’Italie ne voulait plus de lui. Les partis politiques le reniaient et le quittaient.

Il dut démissionner le 20 juillet.

Le Premier ministre du Royaume-Uni de l’époque, Boris Johnson, connut le même sort. Pourtant, il n’avait rien fait de mal. Son malheur est de s’être affiché bras dessus, bras dessous avec le Macron au sommet du G7, tenu du 26 au 28 juin 2022 en Bavière.

Une telle désinvolture avec le Macron ne se pardonne pas.

Une dizaine de jours plus tard, le 7 juillet, Boris Johnson quitte la direction du parti Conservateur, ce qui va entraîner, quelques semaines plus tard, sa démission du poste de Premier ministre.

Le 10 mars dernier, le Macron, comme s’il en voulait aux Premiers ministres britanniques, recevait à Paris, Rishi Sunak, le successeur de la successeuse de Boris Johnson. La rencontre avait porté notamment sur la traversée de la Manche et les deux responsables s’étaient félicités de l’entente et des avancées intervenues entre les deux parties.

Une entente dont se souviendront toute leur vie les milliers de passagers bloqués ce week-end (entre fin mars et début avril) au port de Douvres. Des embouteillages monstres qu’on n’a pas vus depuis la débandade de 1940 devant le déferlement ces forces allemandes sur l’Europe, Belgique et France comprises.

Quelques 400 autocars étaient bloqués au port de Douvres avec à bord des passagers, dont des jeunes, et qui ne pouvaient pas en sortir.

C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de décès, mais ces journées d’embouteillage resteront dans les annales. Et ce, au moment où les Français souffrent déjà terriblement de la présence du Macron. N’importe quel chef d’État sensé aurait démissionné devant tant de haine du peuple à son égard.

Le roi Charles l’a bien compris. Il est risqué de rencontrer le Macron. Il a donc dû annuler sa visite en France.

Le président Poutine l’avait également compris. Il avait placé le Macron au bout d’une table longue de 500 m. C’est à peine exagéré. L’orgueilleux et narcissique Macron se retrouvait loin du Kremlin, dans les chiottes publiques de Moscou.

Les Français ne pardonneront jamais à Poutine. Il aurait dû garder le petit vaniteux là où il l’avait mis.

Le Macron porte-malheur se rend ce mercredi à Pékin.

Les Chinois sont avertis.

Messin’Issa

 1,457 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. En fait il emmerde toute la planète… Mais il existe un dicton qui se vérifie chaque jour…. on récolte ce que l’on sème…
    Il a soutenu la guerre en Ukraine, aujourd’hui elle est dans le pays qu’il est sensé diriger…

  2. Si ça pouvait porter la poisse à l’impératrice allemande ?
    Ou mieux encore, un accident aérien ? un rapace sur le nez de l’avion ? une panne de réacteurs ?
    Une rencontre extra terrestre en plein vol ?
    N’importe quoi, mais qui nous délivre de l’esclavage bruxellois.

  3. Le diable ne s habille plus en Stradas mais il a un disciple dévoué qu’ il nous a refilé comme il a refilé zelensky Biden et Jonhson et wonderla Hyène etc tous ces corrompus vendus et serviles se tiennent par la barbichette pour faire des misères a Vladimir par xénophobie mais aussi pour s approprier les richesses de la Russie et de l Ukraine et satisfaire les lobbyistes en armes Ils veulent nous entraîner dans une guerre illégitime alors que heureusement les russes se sont préparés depuis la dernière guerre en fabriquant des armes supérieures en puissance de celles des hégémoniques étasuniens Vladimir Poutine a déclaré qu’ il combattait pour la survie de sa Nation mais aussi de sa langue vu ce qui se passe en Ukraine et dans le Dombass

  4. Franchement avec l’affaire des sous-Marins ou il est passé pour un clown il aurait du de suite quitter l’OTAN c’est personnellement ce que j’aurais fait suivi d’un Brexit dans la mesure ou tous les pays de l’europe (colonie américaine)préfèrent acheter des avions de chasse américains que le RAFALE qui est meilleur et moins cher !La France est devenue un département qui ne gère plus que les couches et le pQ dans les maisons de retraite!(ePAD avec le Rivotril!)L’Edf est géré par Van Der Leyen indexé sur le GAZ !Bref si le ridicule ne tue pas !

  5. Macron c’est la continuation de la déconstruction, et avec lui on passe à la vitesse de l’éclair.
    Il casse tout cet homme là.

  6. Le roitelet picard va donner des leçons de démocratie à l’empereur de Chine, ce dernier doit être mort d’inquiétude à l’idée d’être sermonné par son “homologue européen” hihi!

  7. il faut qu ils soient un peu kons les chinois pour inviter un konnard pareil
    apparently il n a pas trimbale la momie avec lui
    c est koi ce travail ??

  8. V Poutine, ce serait le moment de faire quelques essais de missiles, les 2 plus grands traîtres d’europe vont passer et repasser au dessus de la Russie…

  9. Il porte malheur ? Chouette, la von der leyen est avec lui, peut-être un coup de pot😅

  10. Si Macron porte malheur à la classe dirigeante chinoise (et non au peuple), on ne pourra que s’en féliciter.

  11. J’ai lu que la démocratique Ursula sera de voyage. Elle va expliquer nos “valeurs” à Tonton Xi je suppose…

  12. Chinois prenez peur !!! J’en douterai fortement ,à l’écoute ce matin sur France Info ,il était prévu dans son voyage ,dans sa délégation le président de la chambre constitutionnel !!! On se demanderait quel serait son rôle ? il s’est désisté au dernier moment ,on peut bien le comprendre le pauvre, avec la réforme des retraites ,il est à espérer ,qu’il fera une mise à jour sur sa communication politique et ses expressions, quand on observerait les fiascos de ses tournées à l’étranger, les Chinois sont de très fins stratèges politiques ,et il serait très maladroit de leur faire perdre la face !!!! Dans sa délégation il vient avec Raffarin ,heureusement pour nous ,fin connaisseur de la pensée chinoise ,il viendrait d’après le média ,pour débattre du conflit en UKR et décrocher de futures contrat commerciaux,3 jours cela va être très long pour le camarade 1er XI !!! Pour conclure devant autant de résultat avec sa politique étrangère ,je resterai assez dubitatif au sortir de sa visite

  13. Tous ce que touche ce psychopathe, perfide et maléfique se transforme en merde. C’est pas moi qui le dit, c’est Trump. D’ailleurs depuis qu’on la élu, (pas moi, les cons l’ont élu), la France est dans une merde noire.

    • Attention, Christian ! Vous évoquez une merde noire, on pourrait croire que c’est du racisme !

  14. Macronor Terminator Flatulator est le serpent diabolique, satanique qui détruit la France, l’Afrique, l’Ukraine qui est à l’agonie, il a provoqué la chute de Draghi, Boris Johnson le Gros Porc Rosbeef qui a fait prolonger la guerre en Ukraine et qui se remplacer par Kiki Sunak le Tandoori et heureusement que Mr Poutine avait pris ses dispositions pour s’éloigner de Macronor lors qu’il était en Russie et les Chinois feront de même pour éviter de subir la malédiction Macronienne qui représente un Macronor Terminator Flatulator en déroute qui cherche à larguer sa malédiction sur ses interlocuteurs. Moralité : Macronor Terminator Flatulator va faire son chant du cygne avant de mourir assassiné en France ou en crevant d’une maladie.

  15. Vu l’avalanche de malheurs qui nous tombent sur le coin de la tronche depuis un bon moment, je suis enclin à croire Messin Issa. Peut-être une épidémie de jaunisse en Chine avec la visite de Macron? En tout cas, les Gueules de Citron sont avertis.

Les commentaires sont fermés.