Hommage au contributeur de Résistance républicaine Jean Lafitte qui vient de nous quitter

Jean était un ami, un complice. J’avais reçu un jour, il y a 7 ans, une lettre d’un linguiste, colonel de l’armée en retraite , qui souhaitait me rencontrer, intéressé par les combats de Résistance républicaine. Nous nous sommes vus, nous avons sympathisé, unis par notre amour et de la France et de la langue française.  Jean est devenu très vite adhérent et contributeur de Résistance républicaine. Il nous a écrit, entre 2015 et  2019,  80 articles. Le décès de son épouse si fortement chérie lui a fait perdre le goût de la vie, il attendait patiemment le moment de la rejoindre. C’est fait. Nous perdons un ami, il a gagné la paix du coeur et de l’esprit.

Pour voir tous ses articles :

https://resistancerepublicaine.com/author/jean-lafitte/

Spécialiste du gascon et des langues d’OC, il était passionnément amoureux de la France, de son histoire, et son érudition était admirable.

Il a écrit pour notre plus grand plaisir et notre érudition nombre d’articles liant ses passions linguistique et la dégénérescence et les trahisons des politiques.

Il a par exemple démontré en quoi et pourquoi la création des nouvelles régions voulues par Hollande et notamment “l’Occitanie” était une aberration et une trahison et en quoi la Charte des langues régionales  voulue depuis des lustres par la gauche, par Hollande après Jospin,  ouvre la voie à la disparition de la France et à l’invasion migratoire.

[…]

Dans un article précédent paru sur Boulevard Voltaire, j’ai appelé l’attention sur l’incapacité juridique et pratique de la Charte européenne pour revitaliser des langues régionales quasi mortes, alors qu’elle est grosse de graves conséquences latérales par la probable extension “républicaine” de ses mesures aux langues de l’immigration.

Il me paraît nécessaire maintenant d’insister sur l’aveuglement choquant des politiques sur la manœuvre politicienne où s’insère le combat pour ces langues et notamment celles qu’on dit d’oc.

Mieux que tout discours, la carte ci-dessus prise sur le site du conseiller régional d’Aquitaine David Grosclaude montre le but de ces gens-là : ériger des circonscriptions nouvelles manifestement détachées de ce qui resterait de la France.

[…]

https://resistancerepublicaine.com/2015/06/20/occitan-bel-kacem-pellerin-et-le-conseiller-regional-grosclaude-demantelent-la-france/

 

Voici le rappel de son parcours d’érudit et de linguiste sur un site dédié au gascon :

Né en 1930, Jean Lafitte a été administrateur et juriste dans l’Armée de l’Air et a achevé sa carrière en 1988 comme colonel et directeur des services juridiques d’un important établissement public. Il s’est dès lors consacré à l’enseignement bénévole du gascon à des adultes et à l’approfondissement de la connaissance qu’il en avait. Cela l’a conduit d’abord à lancer des cahiers de linguistique et lexicographie gasconnes Ligam-DiGaM qui en sont à leur 15ème année, puis à faire valider ses travaux par l’Université en préparant une thèse « Situation sociolinguistique et écriture du gascon aujourd’hui »; sa soutenance lui a valu grade de Docteur en sciences du langage, avec mention très honorable et les félicitations du Jury.
Outre ses cahiers Ligam-DiGaM, il a publié en 1988 une réédition du Dictionnaire béarnais ancien et moderne de Vastin Lespy, enrichi d’un milliers de notes qui font autorité; ou récemment, le livre Langues d’oc, langues de France, ou La langue d’oc ou leS langueS d’oc en collaboration avec Guilhem Pépin.
Il s’emploie aussi, par des articles notamment, à faire connaitre la réalité scientifique de la langue béarnaise et gasconne et redresser ainsi bien des idées reçues. Il est membre du Félibrige et anime les cours de gascon à La Maison de l’Aquitaine à Paris.

https://www.institut-bearnaisgascon.com/bearn-et-gascogne/la-langue-bearnaise-et-gasconne/

 

 

 

 1,666 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Puissiez-vous reposer en paix… Merci pour ce que vous avez fait pour nous.
    En espérant pouvoir un jour, nous montrer digne de votre mémoire.

  2. Remarquable parcourt mon Colonel je m’adresse à vous au présent étant également ancien militaire de père en fils ,cela restera un privilège et une chance d’avoir eu à connaitre un tel homme !!! Toutes mes condoléances

  3. Triste quand un patriote s’en va. Mais il vivra dans la mémoire de ses amis et de sa famille. Une étoile de plus s’est allumée au firmament, la sienne.

  4. Toutes mes condoléances à la famille de Mr Jean Lafitte.

  5. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Hommage à Jean Lafitte qui avait su poser avec tant de pertinence la question de l’ “Occitan” ….

  6. Adieu Monsieur. Triste de ne plus le lire (même s’il n’écrivait plus pour le site depuis 3 ans). Plus triste encore, je crois, le fait qu’on ne fait plus des gens comme lui. Le tout-technologique, l’appât du gain, le recul de la foi nous privent d’intellectuels désintéressés, passionnés, généreux…

Les commentaires sont fermés.