Elon Musk et alii réclament une pause dans l’IA, évoquant «des risques majeurs pour l’humanité»

Après la sortie du nouveau logiciel ChatGPT 4, les experts veulent un moratoire de six mois, en attendant des systèmes de sécurité.

Elon Musk et des centaines d’experts mondiaux ont signé mercredi un appel à une pause de six mois dans la recherche sur les intelligences artificielles plus puissantes que ChatGPT 4, le modèle d’OpenAI lancé mi-mars, en évoquant «des risques majeurs pour l’humanité» .

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/elon-musk-et-des-centaines-d-experts-reclament-une-pause-dans-l-ia-evoquant-des-risques-majeurs-pour-l-humanite-20230329

Ce qui se passe est intéressant une fois de plus.

Je récapitule :  les robots ont commencé à prendre le pouvoir, pilotés par des spécialistes en informatique, majoritairement gauchos et/ou mondialistes puisque les réponses aux questions de l’Internaute moyen sont et attendues et inquiétantes, puisque plus personne ne lit l’Encyclopadia Universalis, détrônée par google et à présent l’Intelligence Artificielle. Autrement dit le “cerveau numérique”. Terrifiant, n’est-ce-pas, d’associer “cerveau” qui a fait toute la grandeur de l’homme avec “numérique”.

Et effectivement les réponses de ce “cerveau numérique” peuvent être inquiétantes puisque le robot qui n’est qu’un robot ne peut que recracher ce que ses concepteurs ont décidé... Oui, en terme de liberté d’expression et de formatage idéologique il y a de quoi se faire du souci. Nous en avions donné un exemple criant il y a peu :

https://resistancerepublicaine.com/2023/03/21/intelligence-artificielle-mieux-vaut-tuer-10-000-personnes-que-permettre-une-insulte-raciale/

Daniel Faguet, lui, avait déjà planché sur son utilisation dans les classes.

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/05/intelligence-artificielle-dans-les-classes-les-robots-remplacent-peu-a-peu-les-profs/

Alors autant dire que la pétition demandant la pause de l’IA trouve une oreille intéressée chez nous, d’autant qu’elle émane d’Elon Musk, celui qui a rétabli la liberté sur twitter. La pétition réclame un moratoire jusqu’à la mise en place de systèmes de sécurité, de techniques permettant de distinguer réel de l’artificiel et d’institutions capables de gérer les «perturbations économiques et politiques dramatiques (en particulier pour la démocratie) que l’IA provoquera».

Sur le papier ça ne paraît pas aberrant. Sauf que, si le nom de Elon Musk me rassure, ceux de Noah Harari ou de Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple me laissent dubitative, puisque l’intérêt des mondialistes étant, justement, de pouvoir orienter le pékin moyen en ayant, en sus des medias traditionnels, la main sur l’IA, on ne voit pas pourquoi ils s’inquièteraient…

La réponse est là : «Devons-nous laisser les machines inonder nos canaux d’information de propagande et de mensonges ? Devrions-nous automatiser tous les emplois, y compris ceux qui sont gratifiants ? Devons-nous développer des esprits non humains qui pourraient un jour être plus nombreux, plus intelligents, plus obsolètes et nous remplacer ? Devons-nous risquer de perdre le contrôle de notre civilisation ? Ces décisions ne doivent pas être déléguées à des leaders technologiques non élus», concluent-ils.

Ils ont la peur légitime de voir les robots les supplanter, comme dans les pires films de science-fiction et rien n’est impossible.

Et ils ont également peur de voir propagande et mensonge inonder les canaux d’information, ont-ils peur de ce que Macron appelle “fake news” ? Ont-ils peur que, malgré toutes leurs précautions, l’IA débite des vérités sur le Covid en allant chercher les livres de Raoult ou d’Henrion-Caude,   la vérité sur l’Ukraine et l’immigration, sans parler de l’islam ?

On n’en sait rien, mais on sait que, avec eux, le pire est toujours possible.

Dossier brûlant à suivre attentivement !

 1,584 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. L’humanité gagnerait à ce que soit l’intelligence humaine qui domine mais pour le moment et dans toute l’histoire de l’humanité c’est plutôt la conn**ie humaine qu’on a pu voir à l’œuvre. l’IA étant créé par l’humain, on peut avoir de sacrées réserves sur le résultat et son utilisation. Lorsque l’IA prendra le dessus sur ses créateurs on pourra craindre le pire pour l’humanité. Pas étonnant que nos jeunes ne veuillent plus faire de gosses. Quand la science fiction devient réalité on ne peut qu’être très inquiets pour notre devenir. Pourtant c’est dans l’ordre des choses et rien ne pourra plus l’arrêter. Voitures intelligentes, robots intelligents, armes intelligentes, avec tout ça on ne va pas tarder à se trouver bien c**s.

  2. Bon Dieu, mais c’est bien sûr !!

    Vite vite, servons-nous de l’IA pour déglinguer ce foutu Coran !!

  3. L’intelligenc artificielle ne sera jamais qu’un calculateur, qui fera ce qu’on lui dit de faire, et cei n’est qu’une partie de l’intelligence, qui, elle, implique TOUT le cerveau. Sinon l’informatique n’est que de la mécanique, le fonctionnement du cerveau utilise de la mécanique, mais à un niveau si fin que l’on utilise un autre mot: biologie. Un ordinateur ne dominera jamais un cerveau humain, surtout un bon cerveau franco-français, même un ordinateur inventé par le génial B Gates !
    Mais cette informatique est un puissant outil, qui a déjà tué une génération, et qui peut faire encore beaucoup de dégâts, surtout entre les mains de qqn de génial comme le génial B Gates: à ne pas laisser entre toutes les mains, comme tous les outils puissants, un moratoire avec contrôle et cadrage est donc le bienvenu ! AMHA

  4. Si on agresse un robot président, est-ce un délit ? Ou si on le détruit, peut-on être poursuivi pour meurtre? Je m’interroge…

  5. Macron remplacé par une intelligence artificielle, pourquoi pas? Pour le reste, je suis plutôt réservé.

  6. Il semblerait que deux camps s’opposent, d’un côté, Elon Musk, de l’autre Bill Gates. Querelle personnelle conc. l’épidémie covid et l’évolution climatique ? Musk a pourtant évoqué depuis quelques années les dangers de l’IA.
    En 2014 déjà, Stephen Hawking disait que le développement d’une IA globale amènerait la fin de la race humaine.
    En complément à cet article, le lien ci-dessous vers un article en anglais comporte des illustrations très claires
    https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-11916917/The-worlds-greatest-minds-going-war-AI.html

Les commentaires sont fermés.