Intelligence artificielle dans les classes : les robots remplacent peu à peu les profs

Il y a quelque temps je vous écrivais que l’intelligence artificielle (IA) remplacerait  bientôt les profs. Pour en arriver là, il suffisait d’organiser l’effondrement de l’éducation nationale.  Pour cela les progressistes ont introduit dans les classes un virus mortel venu d’Afrique du nord, le MUZ 1981, qui depuis a muté en différentes souches aussi mortelles mais se reproduisant très vite

Le plan a trop bien marché. Pour ralentir  la prolifération des contaminés, et illusionner les riens, gouvernements  et ministères successifs ont vacciné à répétition les personnels et élèves au Vivrensemble. Le vaccin non seulement a été inutile, mais dangereux, avec effets indésirables définitifs.

Les meilleurs profs pouvant se recycler dans d’autres professions sont partis. Les profs de gauche ont voulu absolument croire à l’efficacité du vaccin et se sont soumis à la contamination. Il a fallu remplacer les partants ou le manque de candidatures, en recrutant sur concours avec des notes de 4 sur 20, puis sur le bon coin, et maintenant des profs sans formation.

Profitant de l’épisode covid arrivé au bon moment, il a été tenté le télétravail et la continuité pédagogique d’enseignement à la maison sur ordinateur

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/pjgn/pjgn/informations-utiles/coronavirus-comment-faire-l-ecole-a-la-maison-pendant-le-confinement

Le remplacement des profs avait commencé, ils étaient heureux d’avoir un écran entre eux et les emmerdeurs. L’expérience réussie pouvait continuer…

Intelligence artificielle dans les classes : les profs bientôt au chômage ?

La deuxième étape programmée depuis longtemps, est d’assister les profs avec un robot dans chaque classe.

Tandis que le débat sur la quantité de temps d’écran appropriée pour les enfants fait rage parmi les enseignants, les pédiatres, les psychologues et les parents, c’est une autre technologie émergente sous la forme d’intelligence artificielle (ci-après IA) et d’apprentissage automatique qui commence à modifier les outils et les institutions éducatifs et à changer l’avenir de l’éducation.

L’IA ne tient plus de la science-fiction. Nous l’utilisons tous les jours lorsque nous effectuons une recherche en ligne, utilisons des commandes vocales sur notre téléphone ou pour faire une traduction sur Google Translate.

L’école n’est pas épargnée par le phénomène. Certaines entreprises développent l’IA pour une utilisation dans l’enseignement : le tutorat par l’IA, c’est-à-dire l’enseignement d’une matière par une intelligence artificielle et non un enseignant humain, en est un excellent exemple. De tels systèmes peuvent fournir des informations instantanément aux élèves sur des sujets pour lesquels ils ont besoin d’une aide supplémentaire.

Selon le rapport du marché de l’intelligence artificielle dans le secteur de l’éducation aux États-Unis, le recours à l’intelligence artificielle dans les écoles augmentera de 47,77% entre 2018 et 2022 dans ce pays.

Voyant son potentiel, le gouvernement canadien a investi des millions de dollars dans la recherche sur l’IA au cours des dernières années devenant ainsi l’un des chefs de file mondiaux de la recherche sur l’IA.

Aujourd’hui, les marchés nord-américains et européens des technologies de l’éducation (ci-après EdTech) sont passés de 75 milliards de dollars en 2014 à 180 milliards de dollars en 2017 et devraient atteindre 250 milliards en 2020

Mais une IA peut-elle réellement remplacer un enseignant ? Même si la plupart des experts estiment que la présence de l’enseignants est indispensable, de nombreux changements seront apportés au travail de l’enseignant et aux pratiques pédagogiques.

[…]

Les principaux avantages de l’IA dans l’éducation

Apprentissage différencié et individualisé

Chaque individu possède des intérêts, des forces et des objectifs qui peuvent être très différents. De même, les stratégies et les profils d’apprentissage ne sont pas les même pour tous. 

Adapter les apprentissages aux besoins particuliers de chaque élève est une priorité pour les enseignants depuis des années, mais l’IA permettra un niveau de différenciation individuelle qui est très difficile à mettre en place pour des enseignants qui doivent gérer des dizaines d’élèves dans chaque classe. 

Les étudiants/élèves auront également accès 24h / 24 et 7j / 7 à un outil leur permettant de suivre leur processus d’apprentissage individuel et adapté. Cette perspective de l’IA dans ce contexte permettrait de lutter contre le décrochage scolaire en optimisant l’orientation scolaire, en adaptant le temps aux besoins et aux disponibilités et en identifiant rapidement des possibles décrocheurs et/ou difficultés, permettant ainsi de leur apporter un soutien adapté.

Automatiser les tâches administratives

Un enseignant passe énormément de temps à évaluer les devoirs et les tests. L’intelligence artificielle peut intervenir et s’acquitter rapidement de ces tâches tout en proposant des recommandations sur la manière de combler les lacunes en matière d’apprentissage. 

Bien que les machines puissent déjà noter les tests à choix multiples, elles sont également sur le point d’évaluer les réponses écrites qualitatives. Au fur et à mesure que l’intelligence artificielle automatise les tâches administratives, les enseignants auront plus de temps pour être réellement avec leur classe et aider leurs élèves.

Accès universel pour toutes les étudiantes et tous les étudiants

Les outils d’intelligence artificielle peuvent aider à rendre les salles de classe accessibles à tous, en particulier par des actions permettant de traiter les inégalités liées au statut socio-économique, au genre, à l’origine ethnique et à la situation géographique.

Cela ouvre également des possibilités pour les élèves qui pourraient ne pas être en mesure d’aller à l’école en raison d’une maladie ou qui ont besoin d’apprendre à un niveau différent ou sur un sujet particulier qui n’est pas disponible dans leur propre école. 

L’IA peut aider à réduire les silos entre les écoles et entre les niveaux scolaires traditionnels.

Soutien en dehors de la classe

Demandez à n’importe quel parent qui a eu du mal à aider son adolescent avec l’algèbre, et il sera très enthousiasmé par le potentiel de l’IA pour aider ses enfants quand ils ont du mal à faire leurs devoirs ou à se préparer au test. 

Les programmes de tutorat et d’étude s’améliorent grâce à l’intelligence artificielle. Ils seront de plus en plus abordables et capables de répondre à divers styles d’apprentissage. Ils permettront ainsi d’apporter aide et soutien également en dehors du cadre scolaire, là où les parents sont parfois au bout de leurs compétences dans certaines matières.

L’IA peut également être un lien entre le parent et l’enfant pour l’aide aux devoirs. La relation parent-enfant peut parfois être conflictuelle lorsqu’elle tourne autour des leçons à la maison. 

Des notions d’autonomie, d’attentes et de croyances sont en jeu et peuvent déboucher sur des tensions récurrentes dès que le parent aborde la question des devoirs avec l’enfant, particulièrement à l’adolescence. 

L’IA permet d’une part à l’enfant d’être autonome et surtout acteur dans sa gestion des devoirs et peut être un moyen de reporter ce qui se joue dans la relation parent-enfant sur le média. Le parent peut prendre un rôle de soutien et d’accompagnement et non plus de « contrôleur ».

[…]

Lire la suite ici :

https://www.samsoutien.com/intelligence-artificielle-dans-les-classes-les-profs-bientot-au-chomage/

 

Vous ne devinerez jamais quand l’école a été confiée à une entreprise privée pour la réformer.

En 2013 le groupe Total est chargé de financer la réforme de l’Éducation nationale par le gouvernement de gauche de François Hollande dont Emmanuel Macron devient secrétaire général adjoint de l’Élysée, puis en 2014 il devient ministre de l’économie , de l’industrie et du numérique

https://lesmoutonsenrages.fr/2013/07/11/comment-le-groupe-total-va-financer-la-reforme-de-leducation-nationale/

 

La robotisation a déjà remplacé l’ouvrier dans de nombreuses entreprises industrielles ou entrepôts comme Amazone. On vous disait hier, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave les tâches pénibles sont confiées aux robots et vous ferez des emplois de bureaux. MAIS  Aujourd’hui Capital annonce que 62% des métiers pourraient se faire à distance en télétravail. https://www.capital.fr/votre-carriere/teletravail-62-des-metiers-pourraient-se-faire-a-distance-1371495

Ces métiers peuvent tous être remplacé par l’IA , surtout ceux qui coûtent le plus cher, comptable, avocat, architecte , psychiatre,, gestionnaire immobilier, courtier en banque, juriste , économiste, et de nombreux métiers non qualifiés https://photo.capital.fr/ces-20-metiers-vont-ils-etre-remplaces-par-des-robots-36596#20-journaliste-de-presse-ecrite-29-de-chances-d-etre-remplace-635975

La conduite automobile autonome de niveau 3 est autorisée en France à partir du 1er septembre sous certaines conditions 5 niveaux sont déjà déterminés , au 5eme la voiture n’a plus ni volant, ni pédale, ni conducteur de bus ou de taxi. Le niveau 5 c’est pour bientôt.

Vous savez maintenant que tout est possible. Pour faire accepter le progrès à la population rétive, il suffit de déglinguer un métier ou un service pour le remplacer par l’IA,

Vous vous êtes aperçu que notre système de santé est malade,  que nos hôpitaux sont à l’agonie.  Vous n’arrivez plus à avoir un médecin référent, il faut 6 à 8 mois pour consulter un spécialiste, les urgences ferment les unes après les autres, Il y a une solution l’IA, et vous allez être heureux.

Derrière l’IA médicale il y a Microsoft et Google et Blackrock, Ils ont tout prévu pour que vous vous passiez de médecins et d’hôpitaux.  Je vous conseille cette vidéo à voir absolument

1ère rencontre du CSI le 23 juillet 2022 à Le Fossat en Ariège, un symbole le pays des résistants Cathares

Une vidéo exceptionnelle, très longue, mais qu’il faut absolument voir dans laquelle intervient le Docteur Louis Fouché et de nombreux médecins, Prenez le temps de la voir en une fois ou en plusieurs fois, et pour ce faire ne pas hésiter à en placer le liens sur votre bureau ou dans vos Favoris pour y revenir…. Vous ne serez pas déçus.

« Nous en tant qu’individus, nous pouvons refuser le système de santé déshumanisé basé sur l’intelligence artificielle et le transhumanisme que certains veulent nous imposer. Et pour le refuser quoi de mieux que de construire à côté, juste à côté, notre propre système basé sur le relation soignant-soigné. Et où la population, les malades seront impliqués dans le système, et surtout sur les choix thérapeutiques qui peuvent leur être proposés …  »

la vidéo ; https://crowdbunker.com/v/CRbFFR84Qq

Le but est d’effondrer l’hôpital public et la médecine de ville et laisser le privé investir dans un système de i santé, où l’humain n’a plus sa place.  La gestion de la crise du covid a servi à ça.

Pour vous résumer cette vidéo de 4 heures je vais simplifier et imaginer la médecine de demain. La médecine déshumanisée sera petit à petit passée par différents  »progrès » jusqu’à la solution finale.

Vous rentrerez dans une cabine automatique, une prise de sang et de tension automatique, un scanner seront effectués sur vos indications de symptômes ou douleurs. Les informations recueillies seront retransmises a un DATA center, qui analysera votre cas et décidera de la solution finale,

Plusieurs solutions  seront immédiatement examinées , plus besoin d’attendre.

1ère solution ; Amazon vous livre vos médicaments en 2 heures. qui sont parti d’une usine à médicaments de Blakrock, envoyés à un entrepôt entièrement robotisé d’amazone et Google dirige au GPS la livraison par drone.

2ème solution ; Une ambulance autonome viendra vous chercher à votre maison autonome d’une pièce, sans jardin, qui vous conduira à un centermultiservice, où un robot vous conduira directement à la salle d’opération pour être opéré par un robot genré automne ou un robot commandé à distance par un spécialiste dans un supercenter, votre convalescence se fera chez vous avec un robot infermière ou infirmier  blanc ou noir de votre choix,  à vos côtés 24 h sur 24, ce qui constituera un énorme progrès,

3e solution ; votre cas est moyennement désespéré, dépenser de l’argent en médicaments serait inutile, on vous laissera branché àun robot jusqu’ à ce que vous vous décidiez à couper l’alimention verte,

4e solution ; votre cas est désespéré vous êtes directement transporté à un centerfinal ou selon votre choix, pour la communauté, vous serez utilisé en engrais ou bio gaz,

Toute cette fiction est possible, tout a déjà été expérimenté, les techniques existes déjà, il suffit de progresser dans la déglingue de notre société.  Vous le devinez j’ai un peu, beaucoup dramatisé la vidéo. Les médecins de cette conférence n’ont anticipé que les prochaines années.   À vous de voir, la réalité n’est pas très loin.

Mais alors vous me direz, plus besoin de profs, de médecins, comptables, avocats, architectes , psychiatres, gestionnaires immobilier, courtiers en banque, juristes , économistes, que-ce que vont devenir tous gens ?

Ils auront rejoint les gens qui ne sont rien ? Oui et Non ces professions n’existeront plus. C’est pour ça, que d’années en années le niveau Bac diminue, pour qu’un maximum de gens deviennent rien.

Mais alors qu’est-ce que les Monsieur Google, et Madame Amazone, et leur complice Blackrock , vont faire de tous ces  riens ?

Ils ont préparé d’autres virus, d’autres vaccins, et une guerre avec l’Empire du milieu, qui ne veut absolument pas être écologique,

Mais les quelques millions de rien qui auront échappé au progrès il faudra bien les occuper puisque tous les métiers auront été remplacés par des robots.

Il n’y a qu’un métier dans lequel le robot ne pourra pas remplacer la main de l’homme et de la femme, les riens serviront à réjouir les Monsieur blackrock et Google et Madame Amazone,

Ah j’entends quelques résistants dire << aussi les Macron ? >>

Non les Macron seront aussi devenus des riens, ils faisaient tellement de conneries, que l’IA les a remplacés facilement.

 

 545 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. L’intelligence artificielle (IA) serait vraiment Hyper bénéfique à mettre en oeuvre dans les tribunaux !!! L’IA, avec toutes les peines de chaque délits, chaque crimes et chaque infractions même minimes, insérées dans des  » tours ou autres choses acceptant l’IA façon Radars  » pourrait remplacer TOUS les juges et donner une Justice exemplaire et sans états d’âmes gauchiasses et autres ( plus rapide et moins de critères suivant si vous êtes fds ou d’ailleurs ) car l’IA vous condamnerait à une peine sans couleur ni pensée. Bref, Terminé l’injustice du syndicat de la magistrature et bonjour une main d’oeuvre pour les nouvelles prisons à construire bien que l’on puisse rouvrir celles existantes encore ( genre fort boyard ).
    Mince, je RÊVE…

  2. Ma petite fille qui a eu 1 an hier est arrivée dans un monde de fou-furieux, quel bel avenir pour elle en perspective…

  3. L’IA et les singes ne faisant pas bon ménage.
    L’éducation naze est déjà en échec avant même d’avoir commencé…

  4. Nous assistons à un Grand Remplacement des profs par des robots qui servent à rien mais qui envoie les profs au chômage . La nouvelle technologie au service de l’éducation ? Que nenni ! L’uberisation de l’éducation nationale est malheureusement en marche et l’escroquerie de l’intelligence artificielle est le clou du spectacle de la décomposition de l’école.

Les commentaires sont fermés.