Eh ! les paysans, planquez vos champs, l’UE veut les classer et… les “soigner” !

En écoutant les témoignages des opposants à Macron dans la rue ces derniers temps, j’ai découvert nombre de Français tenant un discours très dur vis-à-vis de nos “élites” nationales, européennes, internationales, les accusant d’incompétence noire. Très justement.  Ces mêmes Français qui, jusque-là, faisaient benoîtement confiance à leurs dirigeants parce que croyant encore qu’ils étaient de la trempe d’un De Gaulle, voués au bien de la France et des FrançaisL

On ne peut que constater en effet que, depuis au moins 20 ans (merci Sarkozy et l’enfant fait dans le dos avec le Traité de Lisbonne) tout ce qu’ils touchent se transforme en désert, en catastrophe).

Alors l’UE qui s’occupe de nos terres… aïe, aïe, aïe ! Au moment où les Hollandais ont essayé d’avoir la peau de nombre de leurs agriculteurs, au moment où les magasins agro-alimentaires flambent aux USA, au moment où Gates achète à tour de bras les terres arables des mêmes USA…

Comme de juste, les pompiers pyromanes arrivent avec une armada de soi-disant experts, noyant le Béotien sous une avalanche de chiffres, de statistiques, de déclarations de prétendus experts et autres organismes intéressés, ô combien. C’est exactement comme avec les escrocs du GIEC…

https://resistancerepublicaine.com/2023/03/23/les-ordures-du-giec-vous-allez-payer-la-peau-des-fesses-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-qui-nexiste-pas/

Ce nouveau tableau de bord de la santé des sols est basé sur 15 indicateurs des processus de dégradation des sols, couvrant neuf thèmes : érosion, pollution, nutriments, perte de carbone organique, perte de biodiversité, compaction, salinisation, perte des sols organiques et imperméabilisation. © A. Cassigneul/GFA

Le nouveau tableau de bord sur la santé des sols au sein de l’Observatoire des sols de l’Union européenne met en évidence l’emplacement des sols insalubres ainsi que leur proportion. C.TASIN Question de Béotienne, qui dirige cet “observatoire des sols de l’UE (déjà un nom de technocrate, dès que j’entends le mot observatoire, je fuis) ? Qui est payé et par qui pour qu’il fonctionne ? Et quel est son but ? Quels sont ses pouvoirs ?

L’Observatoire européen des sols (EUSO) propose un nouvel outil : le tableau de bord sur la santé des sols. Ben voyons, un nom à coucher dehors avec un billet de logement et “des outils”…Ça sent les nouveaux technocrates, comme ceux qui baptisent le ballon “référentiel bondissant”. Ce dernier a notamment pour but de soutenir la prochaine proposition de la Commission européenne pour une loi sur la santé des sols, qui fait partie de la stratégie des sols de l’Union européenne pour 2030. C.TASIN Quel aveu !!! Un outil créé pour aider la Commission Européenne pour sa “stratégie”. Stratégie, vous avez dit stratégie… serions-nous en guerre ? La logique la plus élémentaire veut que l’on examine, que l’on donne un verdict… AFIN d’élaborer une stratégie, non ?

Chiffre sous-estimé

Selon cet outil, et sur la base des preuves actuellement disponibles, 61 % des sols de l’Union européenne seraient dans un état insalubre. C.TASIN C’est l’UE et ses technocrates qui le disent, technocrates vendus à Gates, Schwab et compagnie ? Ne les croyez surtout pas !

« Ce chiffre est une sous-estimation de l’étendue réelle de la dégradation des sols, compte tenu du manque reconnu de données sur de nombreux autres problèmes de dégradation des sols, tels que la contamination des sols », annonce toutefois la Commission européenne dans son communiqué du 13 mars 2023.

Perte de carbone organique

Les types de dégradation des sols les plus répandus seraient la perte de carbone organique du sol (53 %), la perte de biodiversité des sols (37 %) et le risque de dégradation des tourbières (30 %). De plus, le tableau de bord montre que la plupart des sols malsains sont en fait sujets à plus d’un type de dégradation des sols. C.TASIN Euh ! Un petit rappel, qui, depuis des années, modifie les cultures en encourageant les paysans à choisir telle  ou telle culture aux dépens d’autres, IMPORTEES ? Si les sols étaient vraiment épuisés comme ils le disent c’est qu’ils ont fait disparaître les vieilles techniques qui ont fait leurs preuves, comme l’assolement triennal.

« L’ensemble des indicateurs, ainsi que les seuils déterminant l’état de santé des sols, évolueront en fonction de la mise en œuvre de la prochaine loi européenne sur la santé des sols, des développements scientifiques (par exemple, les projets de la mission Soil d’Horizon Europe) et de l’amélioration des flux de données en provenance des pays de l’Union européenne, précise enfin le communiqué. Des éléments supplémentaires seront élaborés pour refléter la mise en œuvre de stratégies politiques et législatives spécifiques, par exemple la stratégie des sols, le plan d’action zéro pollution, la stratégie de la biodiversité, la stratégie de la ferme à la table et les objectifs de développement durable. » C.TASIN Indicateurs, seuils, loi européenne sur la santé des sols, mission sol horizon, flux de données, stratégies politiques et législatives, stratégie de la ferme à la table.”.. Au secours ! Vous avez reconnu le méta-langage des technocrates. Comme moi vous avez compris : pour justifier leur existence, il faut qu’ils mettent tout en barême, en objectifs, qu’ils payent des centaines de bonshommes qui n’ont jamais mis les pieds dans un champ… et le but ? Sans doute de nous faire mourir de faim et de nous faire dépendre d’un Credit social à la chinoise pour le moindre bout de pain.

https://www.lafranceagricole.fr/cultures/article/838461/61-des-sols-europeens-en-mauvais-etat?m_i=LKHoVbWF_PTYLoI8geDcz0gw9teslpDQuvhnHo1Xwj14ucgrt4Mq71F7503BWAxR2Nr6qD4joff2an8UACskmNukVIvmNT&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=FA_FAA&utm_content=20230324&utm_term=&at_medium=custom6&at_campaign=FA_FAA&at_creation=20230324&at_link=&at_recipient_id=1493894&at_list_id=1&at_custom1=20230324&at_custom2=20230324&at_custom3=&at_send_date=20230324&at_emailtype=acquisition&M_BT=1116138270533#sd_source=&sd_id=

 1,752 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Les pauvres ,technocrates administratifs qui plus est européens on les connait ils connaissent tout sur les écrans et sur le papier ça va tout seul mais sur le terrain ça va jamais est bien sur il y a personne pour constater leurs conneries nous sommes en europe et tout le monde n’est pas logé à la meme enseigne .

  2. La terre est le seul bien qui est non amortissable , pas comme un véhicule ou un bâtiment.

  3. L’Union Européenne et les Ecolos Dingos du GIEC la confrérie des mondialistes et maîtres chanteurs du climat avec le prétendu réchauffement climatique veulent détruire l’agriculture Européenne pour satisfaire les multinationales Amerloque sous couvert de protection de l’environnement . Les Néerlandais font de la résistance et les Agriculteurs Français , Italiens , Espagnols et autres résistent contre cette destruction de notre agriculture par cette caste Bobo Mondialistes qui sont prêts à tout pour voler les terres des paysans .

    • Les technocracras , on leur donne la gestion du Sahara , au bout de 5 ans ils sont obligés d’acheter du sable.

  4. Depuis le temps que je me répète ,il est temps de foutre cette tour de Babel par terre , et d’annihiler toutes ces merdes toxiques qui la servent .Comme je dis le temps des parlottes est révolu !

  5. Pour amender les sols rien de mieux que d’y épandre les fumiers qui dirigent l’Union européenne, ils seront au moins utiles au quelque chose.

  6. Pendre ali in macrim et sortir de cette UE satanique totalement corrompus. FREXIT VITE ÇA URGE.

Les commentaires sont fermés.