La France de Macron en perdition, dans le collimateur du FMI

Le FMI a récemment sifflé la fin de la récré et du “quoi qu’il en coûte”, en lançant un avertissement à la France, rendue au niveau de la Grèce de 2008, avant de sombrer au rang  peu enviable  du Zimbabwe, si nous gardons la même équipe de démolisseurs aux commandes du pays.

https://geopolitique-profonde.com/articles/fmi-france-plance-a-billets

Dans la politique du pire nous avons un duo d’exception : Macron-Le Maire, deux irresponsables qui nous laissent un champ de ruines économiques sans précédent. Record de dettes, record de déficit public et record absolu du déficit commercial.

Ces deux incapables ont toujours de bonnes excuses pour s’exonérer de leur gestion de Pieds Nickelés, mais ils oublient que tous nos voisins font mieux que nous dans la même conjoncture.

La situation est dramatique

Alors que la croissance du PIB n’atteindra pas 20 milliards en 2023, nous devrons rembourser à nos créanciers plus du double en intérêts. Nous sommes le pays le plus écrasé d’impôts et de taxes, mais nous avons le bonnet d’âne des déficits et de la dette en Europe. Plus l’État nous rackette et plus les caisses sont vides. Macron est devenu fou et ne sait plus ce qu’il fait.

Ne vous étonnez donc pas si l’illuminé de l’Élysée est passé en force avec sa réforme des retraites. Vis-à-vis de Bruxelles, du FMI et de la BCE, il n’avait plus le choix. Un vote négatif aurait eu des conséquences économiques terribles du côté des marchés et de nos créanciers, sans lesquels la France coulerait inexorablement.

Jamais depuis 1945 notre pays n’a été dans un tel état de délabrement économique et social. Plus rien ne fonctionne et la nation est en train de se disloquer sous l’effet d’une gigantesque fracture identitaire que tous les gouvernements nient depuis des décennies, au nom de la mondialisation heureuse et d’un enrichissement multiculturel paradisiaque.

75 % des jeunes musulmans placent leur religion au dessus de la République, mais il paraît que l’intégration est réussie. La seule obsession du gouvernement n’est pas d’intégrer ses immigrés mais de combattre le racisme, à sens unique bien évidemment. C’est ainsi qu’on peut devenir français en détestant la France, un cas unique au monde. On n’expulse jamais, mais on régularise et on naturalise en masse.

Mais le pire est que personne, ni à droite ni à gauche, ne réagit au naufrage du bateau France. À croire que de la Nupes au RN, ils sont tous devenus macronistes, comme les Républicains, ces misérables lèche-bottes de l’Élysée sans honneur ni dignité.

Mais revenons au FMI

Le dérapage continuel des comptes publics ne passe plus. Les satisfecit de Bruno Le Maire qui se prend pour un prix Nobel d’économie, alors qu’il ne sait qu’augmenter la dette de 10 milliards par mois depuis qu’il est aux commandes de Bercy, ne trompent plus personne.

Les prévisions du FMI pour 2023 sont catastrophiques :

  • Croissance du PIB : 0,7 %
  • Inflation : Au moins 8 % de moyenne
  • Déficit public : 5,4 % du PIB

Le FMI a fait des prévisions pour tous les pays de la zone euro, et, à partir de 2023, la France devient le cancre de l’Europe au niveau de son déficit public :

Nous aurons le bonnet d’âne jusqu’en 2027 au minimum. Les deux quinquennats de Macron vont se traduire par 10 années de naufrage économique, avec un effondrement du niveau de vie et une explosion de la pauvreté sans précédent depuis 1945. Tous les pays de l’Union font mieux que nous.

Nous cumulons toutes les tares :

Une immigration démentielle qui coûte des dizaines de milliards (50 000 euros par an pour un seul mineur isolé. Soit 4 années de Smic !). Mais à gauche comme à droite, ce fardeau est passé sous silence. La droite ne jure que par l’immigration pour plaire au patronat, toujours insatiable dans sa quête de consommateurs toujours plus nombreux.

Nous partageons notre système social avec toute la planète, sans aucun contrôle. La fraude sociale, selon Charles Prats, dépasse les 50 milliards et elle est sans doute plus proche de 70 milliards.

Nous avons détruit notre industrie, dont la part dans le PIB est passée de 25 % à 10 % entre 1980 et 2023.

Nous tuons nos agriculteurs au nom du libéralisme débridé et de la concurrence déloyale imposée par Bruxelles. Nous n’exportons plus mais allons importer.

Pour financer cette gabegie généralisée, la France subit une fiscalité confiscatoire qui fait fuir les investisseurs et les créateurs de richesses et d’emplois.

La France est devenue le pays le plus dangereux d’Europe, ce qui n’encourage pas l’investissement ni le tourisme. Il n’y a pas pire que la violence et la peur pour appauvrir un pays en quelques mois.

Mais les impôts démentiels ne suffisant pas, il nous faut emprunter dès l’été pour finir l’année, comme la cigale de La Fontaine.

Tout cela devient insupportable et va finir pas une révolution

Qui peut supporter une inflation de 8 % ? Qui peut payer le litre d’essence à 2 euros ? Qui peut voir s’envoler ses factures d’électricité et de chauffage parce que nous accumulons les erreurs les plus tragiques quoi soient ?

– démolition de notre nucléaire, fleuron de notre outil industriel

– guerre et sanctions contre la Russie qui nous ruinent et font exploser les coûts de l’énergie

Surendettée, la France ne peut plus investir ni créer croissance et emplois

Nous roulons vers l’abîme et tout s’accélère

Les défaillances d’entreprises explosent malgré les aides ruineuses financées par l’emprunt, ou plutôt avec des chèques sans provisions.

Quant à la balance commerciale, déficitaire depuis plus de 20 ans, les sanctions antirusses  l’ont propulsée vers les abîmes. C’était prévisible pour un pays comme la France qui importe son gaz et son pétrole, mais Macron et Le Maire ont foncé tête baissée sans voir le danger. Nous sommes dirigés par des gens immatures.

Voilà maintenant 6 ans que Macron est aux commandes. Nous en sommes à 700 milliards de dettes supplémentaires, 10 millions de pauvres, 400 milliards de déficit commercial cumulé et l’essence, le gaz et l’électricité à des prix record.

C’est beau la politique du “en même temps”. Pour un banquier, c’est assez sidérant je dois le dire.

Un commandant de bord qui piloterait comme Macron gère le pays serait depuis longtemps au fond de l’Atlantique avec ses 300 passagers.

Car rappelez-vous. C’est notre binôme de bras cassés qui prétendait dès février 2022 anéantir l’économie russe. Un an plus tard, le FMI émet une alerte contre la France et révise à la hausse tous ses pronostics sur l’économie russe. La France coule, la Russie se renforce.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/la-france-de-macron-en-perdition-dans-le-collimateur-du-fmi.html

 1,463 total views,  5 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Macronor Terminator Flatulator le fossoyeur de la France nous entraine dans l’abîme et LE FMI nous coupe le robinet car Macronor Flatulator a fait des dépenses excessif qui détruit notre économie avec le Pablo Escobar de la Macronie Bruno le Renouveau et l’ensemble de sa cour nous ont conduit dans la banqueroute !

  2. Quel que soit le diagnostique du travail de nos fossoyeurs et des incantations de nos politiques complices , sans oublier les haut fonctionnaires aussi très complices le résultat est que c’est bien nous et nos enfants qui allons payer la super dette , eux personne ne touchera à leurs biens .

  3. Voici ce que le pignouf amiénois bavait à des étudiants américains en 2018.
    Emmanuel Macron a adressé un message aux étudiants américains de l’université de George Washington jeudi 25 avril, dans le cadre de sa visite aux États-Unis. Un message que certains pourraient qualifier de rebelle.

    “Votre génération doit décider pour elle-même, commence le chef de l’État, en anglais. Vous êtes là pour écouter vos professeurs, mais demain, et même aujourd’hui, vous êtes aussi là pour prendre vos responsabilités”. “(…) Si vous n’arrivez pas à trouver la bonne explication à cette frustration, n’abandonnez pas, allez plus loin, et ne croyez pas ceux qui disent ‘ce sont les règles du jeu, ne les remettez pas en cause, ça a toujours été comme ça, vous devez suivre les règles’. C’est des conneries ! (rires)”. Une phrase résumée dans un tweet : “Vous n’êtes pas obligés de toujours suivre les règles”.
    Il faudrait le mettre sous tutelle d’une commission parlementaire, qui révélerait l’intégralité de ses forfaits avant de le démissionner par un référendum populaire.

  4. Il n’y a rien à contredire dans cet article, j’écoutais encore hier Jean Sebastien Ferjou qui me parait analyser pertinemment la politique de Macron, l’apprenti président est dans le mensonge permanent qu’il impose également à sa clique et à tous ceux qui l’ont rejoins. Que peut t’il faire d’autre d’ailleurs après 6 ans de saccage économique et social sciemment opéré. Il faut constamment garder à l’esprit, qu’il est la progéniture d’Attali, lui même sapant depuis 40 ans et dans l’ombre le futur de la France, par des redondances intellectuelles nuisibles qui se vérifient aujourd’hui. Nous sommes désormais à la merci de ceux qui finances notre dette, cette réforme vomie par 80% du pays est une réaction de panique de la part de l’imposteur, qui malgré le cauchemar de sa présidence tous domaines confondus et doté d’un melon surnaturel s’estime fondé à gouverner. Nous sommes dans un tunnel dont l’entrée et la sortie ont subi un éboulement.

  5. En bientôt six ans de mandat, Macron a réussi à détruire ce que les Français et Françaises avaient construit par leur travail, leur abnégation. Chapeau, l’artiste! Un exploit qui lui vaudra de passer à la postérité.

  6. 700 milliards de dettes en plus depuis que le perfide clown dictateur psychopathe ali ibn macrim est au pouvoir et il attend quoi le FMI pour réagir. Il en faut encore combien des milliards jetés par la fenêtre pour réagir. Combien encore de cadeaux à toute l’Afrique pour dire stop. Le FMI des baltringues aussi coupable que notre dictateur. Et au contraire, si tout ça était voulu. Si tout cela était programmé pour détruire la France.

  7. C’est bien ce que je pensais !!! Mes amis ne me croyaient pas !!!! C’était L’UE qui avait demandée la réforme !!! L’UE c’est le triumvirat BCE ,FMI ,FED ,donc aucunes illusions à se faire pour la suite ,va falloir se préparer à mon grand désarroi

Les commentaires sont fermés.