Sécurité : Aurore Bergé estime que les députés LREM sont prioritaires

Attends de rencontrer de nuit et sans garde du corps, une ou plusieurs des « chances pour la France » sanguinaires que ton gouvernement nous impose, et on en reparlera de la terreur Cocotte… en attendant, assume !

Certes, il faut continuer à « emmerder » les « parle-menteurs » qui, de mèche avec le duo infernal Macron-Borne, font semblant de lutter contre la réforme des retraites, telle que finalement acceptée par eux-mêmes… puisqu’elle ne touchera pas, ou du moins pas grand-chose, aux leurs et tous les privilèges-annexes qui y sont attachés.

Sur le replay du « Morandini live » du 16 mars sur C News, Florian Philippot y fait une remarquable intervention partageant totalement l’indignation du journaliste Mattias Leboeuf, vis-à-vis des sénateurs votant cette loi où entre autres, il est question de la suppression de certains régimes spéciaux… sans bien évidemment toucher au leur, extrêmement avantageux et favorable !

Pour commencer, il souligne (à 5’30) que la retraite d’un sénateur c’est 2 200 euros pour un mandat (6 ans) et 4 400 euros pour deux mandats (12 ans)… Brillant et implacable il met minables les intervenants Renaissance et LR.

À comparer avec les retraites misérables de bien des citoyens après une vie entière de labeur au service de leurs employeurs… outre le fait qu’à ces chiffres déjà scandaleux, s’ajoutent d’autres retraites cumulables, il faut aussi souligner tous les privilèges insensés et scandaleux qui y sont attachés.

Et ce sont précisément toutes ces injustices, jamais remises en question, qu’il faudrait dégager en premier, alors qu’à chacune des précédentes tentatives avortées de réforme des retraites, le sujet était pudiquement mis de côté !

https://www.cnews.fr/les-replays/morandini-live- émission du 16 mars

ou Florian Philippot sur CNews : débat hallucinant ! – YouTube

Ce n’est pourtant pas, bien que passionnant, le sujet que je souhaite évoquer aujourd’hui, mais bien plutôt l’angoisse indicible éprouvée par certains parlementaires, notamment ceux de Reconnaissance, et de LR.

Car ces pauvres petites choses fragiles, préoccupées principalement de leur bien-être personnel, qu’il soit physique ou moral, via justement leurs confortables rémunérations… vivent en ce moment dans la peur, à cause de tous les excités qui manifestent dans nos rues depuis des semaines… et dont les  plus déterminés mettent en cause la responsabilité directe de certains élus !

C’est le cas de la chef des députés Renaissance à l’Assemblée, Aurore Bergé, qui a dû faire appel à l’implacable (défense de rire !) Darma-nain, ci-devant ministre de l’Intérieur (parait-il)…  lui réclamant de “mobiliser les services de l’État” pour la “protection des parlementaires” de la majorité (*), pris pour cible par des opposants à la réforme des retraites.

(*) Est-ce à dire que ceux des autres partis peuvent se faire trucider, c’est sans importance ? Pas très sympa ça m’dame Bergé !

Car bien évidemment, nul ne peut imaginer ne serait-ce qu’un instant, ce que la pauvrette (et les siens) doit ressentir chaque fois qu’il lui faut sortir, risquant à chaque instant de rencontrer un manifestant enragé, la bave aux lèvres déjà pleines de vociférations populistes et slogans haineux à l’encontre de ceux qui font les lois… sous prétexte que celles-ci ne leur conviendraient pas.

D’ailleurs rien que les textes violents des pancartes, il y a déjà matière à s’inquiéter… et quand celles-ci sont des milliers à défiler, la terreur n’est pas loin.

“Nous avons vécu des violences dans le précédent mandat, elles ne doivent pas pouvoir se reproduire”, rappelle Aurore Bergé, en référence à la crise des gilets jaunes.

Il est vrai qu’ils étaient féroces ces Gilets Jaunes, avec leurs barbecues sur des ronds-points, leurs chants patriotiques et leurs meneurs à mine patibulaires …

Elle “demande solennellement de mobiliser les services de l’État pour que chaque député n’ait pas à craindre pour lui ou sa famille ou ses collaborateurs“.

Ben voyons ! Ça va en faire du monde à surveiller !

Pendant ce temps-là, les citoyens lambda qui pourraient aussi être agoraphobes, n’auront qu’à se boucler chez eux (si toutefois cette phobie est autorisée, ce qui n’est pas le cas de toutes ; mais en l’occurrence, si c’est la p’tite Aurore qui prétend en souffrir, il y a bon espoir…) pour éviter les mauvaises rencontres.

Quant aux jeunes filles, jeunes femmes, vieillards ou handicapés… en un mot tous les plus « vulnérables » courant chaque jour le risque de se faire violenter, violer, égorger, voire décapiter… simplement pour une cigarette refusée ou un regard jugé insultant… ils n’auront pas à se plaindre puisque n’ayant jamais vocation à être « protégés » par la police… ils ont depuis longtemps, l’habitude de vivre la peur au ventre, contrairement à la craintive Aurore Bergé, qui en plus s’inquiète gentiment de ses troupes… les autres lui important peu il faut le dire… surtout s’ils votent mal !

Très ému par cet appel au secours, le bon Darmanain s’est aussitôt fendu d’une belle réponse :

“Suite au courrier que vous m’avez adressé (…) je tiens à vous confirmer que la protection des élus est actuellement et plus que jamais la priorité du Ministre de l’Intérieur“, lui a-t-il répondu.

“Dès ma prise de fonction, j’ai demandé aux forces de l’ordre et aux préfets de se montrer particulièrement attentifs aux violences dont les élus sont victimes“, ajoute-t-il.

Tiens, lui aussi il n’a pas l’air de se soucier de la protection du citoyen lambda, victime journellement des violentes exactions des « gentils » envahisseurs ; et pour cause, ces garnements ne sont pas fautifs puis qu’ils n’ont pas les codes (et souvent « pas toute leur raison ») ce qui explique qu’ils ne sont pas responsables de leurs actes !

Il est vrai que j’avais oublié « le détail qui tue » puisqu’il semblerait que tout ceci ne soit que des fables, méchamment inventées par la fachosphère… Scusez-moi m’sieur Darmanain, un moment d’égarement !

La conclusion de tout ceci, est bien que, manifs ou pas, mécontentements ou pas, grosses colères ou pas… ils s’en « tamponnent le coquillard » (comme on dit dans le prétendu « grand et beau monde, » où il devient de plus en plus évident que ces gens méprisants du petit peuple, sont pour beaucoup, bien plus vulgaires et grossiers qu’il n’y parait… la preuve chez les Ceaucescu de l’Élysée, ou chez la Dingo de l’Hôtel de ville, et leurs relations peu reluisantes !).

L’essentiel étant qu’avec leur arme de destruction massive que constitue le 49.3 dont ils usent et abusent, ils s’imaginent qu’ils vont pouvoir indéfiniment leurrer le peuple, surtout avec l’intrusion massive dans tous les foyers, et visant à confisquer les armes à ceux qui en ont… et les ont déclarées !

Pourtant, même si l’insupportable paltoquet de l’Élysée prétend que la France n’a pas d’Histoire… ils ferait mieux de demander à sa prof-maîtresse-femme… de lui faire réviser quelques pages d’un ancien livre qui aurait échappé à la destruction… notamment sur ce que le peuple est capable de faire quand ont franchi les limites du supportable.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.bfmtv.com/politique/la-republique-en-marche/retraites-aurore-berge-demande-a-gerald-darmanin-de-proteger-les-deputes-de-la-majorite_AD-202303160859.html

https://www.fdesouche.com/2023/03/16/je-demande-solennellement-de-mobiliser-les-services-de-letat-aurore-berge-presidente-des-deputes-renaissance-a-lassemblee-demande-a-gerald-darmanin-de-proteger-les-parlementaires/

https://ripostelaique.com/securite-aurore-berge-estime-que-les-deputes-lrem-sont-prioritairese-appelle-au-secours-moussa.html

 1,107 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Pour revenir aux “violences” du premier mandat de l’auguste, la Bergé ne risque pas de prendre un LBD dans la gueule, donc qu’elle se rassure, elle n’a jamais risqué quoi que ce soit.

  2. Aurore Bergé c’est une immigrationniste et une Macroniste qui s’en fout de son peuple qui réclament plus de justice social et surtout le départ de son maître déconstructeur Macronor Flatulator le salopard qui a détruit la France et qui rajoute une couche avec sa réforme des retraites qui est une injonction des financiers Amerloques de BlackRock et de la Hyene la vermine Prussienne de la Commission Européenne . Aurore Bergé veut que les députés de Renaissance soient protéger ! C’est de la connerie et un mépris envers le peuple de France !

  3. Aurore Bergé, qui voudrait la menacer? On ne menacé pas les connes, on les ignore.

  4. la police doit d’abord protéger le peuple si berge a peur il y a des agents prives avec son mandat elle se paie un agent prive et elle ne profite pas encore de l’argent public
    mais moussa va mettre des policiers au service des lrem ce n’est pas normal

Les commentaires sont fermés.