Les dealers de Nanterre édictent le règlement intérieur des tours…

Ma foi, pourquoi se gêner. Et les bonnes gens d’applaudir. Peut-être même qu’on pourra leur demander de venir réparer le frigo et d’aller chercher le pain ? Et on comptera sur eux pour accompagner et aller chercher la gamine de 16 ans non voilée qui sort le soir. Les nouveaux grands frères. Les nouveaux anges gardiens des Français.  Puisqu’on vous dit qu’ils veulent juste “travailler” dans les halls d’immeuble et les escaliers… C’est pas beau cette jeunesse courageuse ? 

La loi dans le quartier, la loi dans la ville, la loi dans les immeubles. Et en plus ils ont vraiment l’air d’être sûrs de leur impunité… Serait-ce que la police de Darmanin a négocié avec eux “pas de vagues et on vous laisse dealer tranquillement” ?  C’est aussi sans doute pour cela qu’ils lancent leurs expérimentations de dépénalisation de consommation du cannabis ?

 1,707 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Les gentils dealers contrôlent les allées et venues à l’entrée des immeubles et cages d’escaliers, ils veulent travailler tranquillement, c’est tout! S’il n’y avait pas de consommateurs il n’y aurait pas de dealers, c’est bien à cause des consommateurs que les habitants vivent dans cette ambiance de Bronx français, c’est à eux que la police devrait s’en prendre, pas qu’aux dealers. Les Palmade et compagnie disent que c’est une maladie, j’adhère, une maladie de dépravés, sex, teuf… parasites, déchets de la société, à éradiquer, pour les désintoxiquer, les envoyer dans les mines de soufre en Indonésie par exemple.

    • A chat l’homme exact pas de consommateurs pas de dealers ,aucune compassion pour ceux qui consomment ils n’ avaient qu’à pas commencer et bien fait pour eux .

  2. Suite PHUKET
    qqs commentaires de lecteurs :
    a doit ètre une erreur, ils parlent de français, moi je vois que des bougnoules.
    Ce qui est étonnant avec “ces gens là”,
    c’est qu’en France, ils se disent tout sauf français (se vantant d’avoir “des origines”, comme si c’était une qualité)
    mais à l’étranger,
    sont fiers de se déclarer français.
    (c’est pas un peu de la schizophrénie ascendant débilité ?)
    Au final, ils dégradent notre image, sans améliorer la leur (et n’arrangent pas ceux qui ont des ressentiments qualifiés de “racistes”, alors qu’il s’agit juste de détester les cons).
    Que la police fasse son taf (au moins là dessus, ça bouge plus qu’avec la justice français, complice)…

  3. Et savez où ils recyclent leurs revenus
    Les habitants de Phuket ont été surpris hier soir lorsqu’il s’est avéré qu’un groupe de scooters bruyants qui faisaient du bruit vers 23 heures n’était pas composé d’adolescents thaïlandais, mais plutôt de “Français adultes” qui se promenaient sur la plage de Patong.
    La police a condamné certains des Français à une amende pour nuisance publique, pour avoir irrité les résidents et les autres automobilistes après s’être rassemblés en masse pour klaxonner, perturber la circulation, faire tourner leurs moteurs inutilement. La police a déclaré que c’était au nom de la bonne réputation de Phuket.

    https://coconuts.co/bangkok/news/phuket … oto-punks/

    qqs commentaires de lecteurs :
    a doit ètre une erreur, ils parlent de français, moi je vois que des bougnoules.

  4. Je suis allé dans ces immeubles dans les années 78 à 81 pour y réparer des téléviseurs chez les particuliers. Ça me fait mal au cœur de penser que je ne pourrais plus y aller sans risquer ma vie.C’était parfaitement calme et les clients des gens corrects et bien élevés. J’ai connu le Val Fourré, Sarcelles, Chanteloup les Vignes et toutes les cités du 93 entre 1972 et 1981 et je n’y rencontrais aucun dealer,aucun malfrat aucune racaille.Jamais personne ne m’à demandé où j’allais.J’ai quitté la région parisienne à l’arrivée de Mitterrand.C’est surtout lui qui a détruit la France et les autres ont continué.

  5. Si ce n’était pas aussi grave, on pourrait en rire mais là ça dépasse l’entendement. Ils se sentent vraiment en pays conquis et continuent de faire régner un climat de terreur dissimulée avec l’approbation déguisée des autorités . Je plains sincèrement ceux qui pâtissent de cette proximité.

  6. Quand il y a des drogués dans les hautes sphères de l’Etat ce n’est pas étonnant que les dealers aient pignon sur rue.

Les commentaires sont fermés.