Racket électrique protégé par le gouvernement : toujours plus de victimes !

Photo Sud-Ouest qui dans l’article met à nu le scandale, même s’il ne le décortique pas… 

Pratiquement dans ma commune, un boulanger se prépare à mettre la clé sous la porte :

Crise de l’énergie : près de 15 000 euros de facture d’électricité pour un mois, le boulanger de Talence jette l’éponge

 le 12/02/2023

Malgré une réduction anticipée de sa consommation et face à l’ampleur des démarches administratives qu’il n’a pas le temps, ni l’énergie de mener, Benjamin Caillaud-Rostand poursuit son activité jusqu’à ce que son opérateur lui coupe le courant. Après, ce sera rideau.

Un jeune boulanger de 27 ans laminé ! Je vous laisse lire les détails de l’article, mais pour résumer : “Sa facture d’électricité qui, pour le seul mois de décembre, s’élève à 14 730,28 € ! Quand l’an dernier, elle n’était pour la même période que de 1 200 euros.” , soit déjà une multiplication par 12. Comme il a économisé 1000 kWh (15% de sa consommation), cela correspond à une multiplication réelle par 14 du prix du kWh ! 

Une analyse : la mesure du scandale…

Hors taxe, le kWh seul est passé -en moyenne en tenant compte des heures pleines et creuses- à 2,099€/kWh* (2099€/Mwh), assurément un  RECORD à  inscrire au Guinness (QUI DIT PIRE ?) !

* : Cachou, tu es battu à plate couture !!!

Pour mesurer le scandale de l’excès, en tenant compte du contexte du marché ô combien libéral de l’électricité, pour avoir une idée de la voracité de son fournisseur, j’ai analysé les prix et la répartition de la consommation pour le mois de décembre 2022.

Deux images copiées sur  https://www.rte-france.com/eco2mix/ pour avoir une idée qui confortera le tableau qui va suivre.

1/ L’évolution du prix du MWh au cours de la journée du 15 décembre 2022.

Observation : le prix est passé du minimum 271,39€/MWh au maximum 500,00€/MWh.

2/ Répartition de la masse de la consommation.

Simple observation, 66 GWh en moyenne en période de faible consommation (1/3 du temps), 74 GWh en moyenne en forte consommation (2/3 du temps).
Pourquoi le 15 décembre : une journée intermédiaire, ni consommation max, ni consommation min, les prix en conséquence.

A comparer 303,35€/MWh* et 2099€/MWh, soit une multiplication par 6,92… avec une grosse réserve : le fournisseur bénéficie aussi des tarifs ARENH d’EDF à 42€/MWh pour les 100 premiers TWH et 46,2€/MWh pour les 20 TWh suivants (soit 42,7€/MWh)…
* : Calcul très approximatif, dans l’absolu 96 relevés par jour…
Quelle est la part de l’élect. à prix bradé ? Entre 1 tiers et la moitié !
Pour 1 tiers, le prix moyen payé par le fournisseur est alors de 216,25€/MWh (==> X par 9,7).
Pour la moitié, le prix moyen tombe à 173,03€/MWh (==> X par 12,1)…

De quoi se payer des Q… en or ! Autrement dit, d’arroser les actionnaires (dont banques, assurances, fonds de pension étrangers et caisses complémentaires par capitalisation…) en ces temps de discussion sur les retraites ! 

Et la perte financière pour EDF dont on comprend bien qu’elle doit se fournir sur le marché pour honorer ses obligations envers les distributeurs d’électricité privés… qui bien sûr ne produisent rien ou presque !
Ainsi sur le 15 décembre, on peut considérer un achat moyen d’une puissance de 4 GW, soit 96 GWh au taux de 390€/MWh environ, soit 37 millions d’€ !

A noter, qu’EDF en vendant au tarif réglementé 0,2062€/kWh (ou 206,2€/MWh) à partir de février est encore déficitaire !

Pour info :
En 2023, la CRE, dont l’une des mission est de proposer une évolution pour les tarifs réglementés de vente de l’électricité propose une hausse moyenne de 99,22% TTC par rapport aux tarifs en vigueur de février 2022, dans le détail, il s’agit de refléter au mieux le coût réel de fourniture de l’électricité pour 2023. (Cela donnerait à peu près 0,4108€/kWh HT au lieu de 0,2062 !)
Sûr qu’à doubler le prix de l’élect. aux particuliers pousserait à la révolte et le gouv. n’a pas envie de retenter l’expérience Gilets Jaunes !!!

 

NE PAS CROIRE EDF BIEN INTENTIONNEE POUR LES CONSOMMATEURS D’ENERGIE ARTISANAUX OU INDUSTRIELS.

Dans un précédent article, une facture d’électricité à 1,061 66€ HT/le kWh. 
Autrement dit, EDF fait payer aux industriels et artisans les dégâts de la politique énergétique de la France soumise à l’UE !

 

 1,958 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Le font-ils exprès pour tuer nos boulangers, éliminer les entreprises françaises, ruiner le pays ??
    De la même façon qu’ils tuent nos agriculteurs en obéissant aux règles normatives et technocratiques de l’UE ?
    On savait qu’ils n’avaient pas la lumière à tous les étages, mais là !!! c’est le pompon !
    Je deviens complotiste, il y a un plan machiavélique là-dessous.

  2. De toute manière quand ils auront coupé tous les compteurs ,ben ils demanderont a l”europe de faire tourner la planche a billet!Le quoi qu’il en coute de ce cher président de Rotschild ,a mis la France dans le mème état que la Grèce et voyez vous en plus il ne va mème pas défendre son propre pays ,Il est vrai que pour Zélinsky c’est cadeau!Voyez vous les cadeaux de cet olibrius entre les vaccins covid et tout le reste ,car il n’a fait que vendre la France a la découpe a fait de celle ci un pays du tiers-monde!Vive l’Europe qui vous a enculé en profondeur avec BIDEN !Alors Brexit(frexit)ou la Frnce va disparaitre si ce n’est pas déjà fait!

  3. Bonjour
    Si vous avez un compteur moins de 30 kva c’est 0,18€ du kwh environ chez tous les fournisseurs
    Si vous avez un abonnement + 30 kva sans effacement, c’est 0,57 € le kwh en hivers et 0,18 € en été
    Mon boulanger à Courbevoie ne se plaint pas il a juste négocier un effacement avec son opérateur, car un boulanger peut optimiser ses cuissons avec ce type d’abonnement et il faut juste arrêter de pleurer

    bien à vous

    • Petite modif: 36kVA est la limite pour industriels, commerçants et artisans.
      A noter qu’EDF devrait donner l’exemple, le kWh à 0,500€ (ou le MWh à 500€) lui permettrait de couvrir ses frais en hiver vis à vis des professionnels.
      Par contre, il faudrait que cesse le scandale de l’ARENH, l’entretien des centrales qui n’a pas été effectué a au moins ramené le coût de l’élec. nucléaire à plus de 100€/MWh (et non 42€).

  4. C’est incroyable ! Et l’Etat au passage se sucre bien en plus.

    On n’a jamais vu ça.
    L’autre jour, à la TV,un couple de restaurateur pour contourner les factures et ne pa fermer, on eu l’idée de faire le soir les repas à la bougie, vaisselle à la main…. et ils avaient du monde. Pour les recettes c’était limité mais cela ne demandait pas quasi d’énergie.

    Il faut dire que l’ambiance était sympa et cocooning.

    Et si on faisait pareil ? Plus de smartphone, internet, TV, terminé la dictature numérique. Le soir,veillée à l’ancienne avec les voisins autour d’une cheminée si il y en a. Arrêt bien sûr de l’activité et caisses de l’Etat de fait non alimentées.

    Je crois qu’ils seraient vraiment bien embêtés et que les choses changeraient vite.

  5. En augmentant la facture d’électricité les artisans boulanger , les petites entreprises et le société métallurgique risquent d’en pâtir à cause de la folie Macronienne qui consiste à détruire les forces productives de la France pour faire accepter aux Français la mondialisation et de favoriser les grands argentiers de la grande distribution mais Macronor est un vrai salaud !

  6. Tout montre que Macron veut détruire l’artisanat en France, les petits il n’en veut pas et s’assoie dessus. Le but de ce coprolithe de fond de cuve c’est de faire en sorte que toutes les parts de marché de l’artisanat et des petits commerces et entreprises reviennent à ses copains de la grande distribution les Leclerc, Carrefour Auchan etc etc Macron veut d’une France où acheter du pain, de la viande ou tout autre produit ne passe plus que par la grande distribution qui veut toujours de gaver plus. Les artisans il les déteste ainsi que tout ceux qu’il qualifie de “rien”. Ils ont voté pour cette ordure ces idiots ils l’ont!!

  7. C’est voulu, les mondialistes détruisent la France comme jamais. Merci les cons qui ont veauté pour ce furoncle putride, véritable plaie ouverte pour notre pays.

  8. Tous les politiques comme les ouvriers devraient avoir une période d’essai. Pour les gouvernants d’une année, mais je suis certain qu’au bout de 6 mois la majorité des blaireaux mis en place seraient éjectés avec perte et fracas. En France il y a un pognon de dingue qui est détourné comme jamais et à tous les niveaux. La sécurité sociale par les syndicats et le reste par les politiques. C’est toujours l’ouvrier qui paie pour les escrocs. MARRE.

Les commentaires sont fermés.