L’astuce pour interdire légalement le voile dans une entreprise

C’est la très islamophile Cour de Justice de l’UE qui nous informe, à l’insu de son plein gré, bien entendu.

Si vous, commerçants, entrepreneurs, artisans, responsables de crèches… voulez être à l’abri veillez à ce qu’il y ait dans votre entreprise un règlement intérieur qui spécifie et qu’aucun couvre-chef n’est autorisé, casquette, chapeau, foulard, voile… Veillez également que le même règlement intérieur interdise à tous les employés de manifester ses opinions religieuses ou philosophiques.

Qu’est-ce qu’on n’est pas obligés de faire, allez-vous me dire ! Et n’est-ce pas trop tard ? Et cela ne va-t-il pas toucher que quelques entreprises isolées, eu égard au nombre et de dhimmis dans l’âme et de têtes en l’air qui ne penseront à la chose que trop tard ?

Certes, mais pour l’heure, nous sommes en France, nous devons nous protéger, ici et maintenant pour survivre, en espérant un miracle… Qui ne fait rien consent…

Il n’y a pas de discrimination directe lorsqu’une entreprise interdit à tous ses employés, sans distinction, de porter visiblement des signes religieux, philosophiques ou spirituels. C’est ce qu’a répondu jeudi la Cour de justice de l’Union européenne à une question préjudicielle posée par la Belgique.

Le tribunal examinait une question du tribunal du travail francophone de Bruxelles qui doit se prononcer sur un litige entre une femme musulmane et une société gérant des logements sociaux. Lors d’un entretien, une entreprise n’a pas pris en considération la candidature de la jeune femme parce qu’elle avait clairement indiqué lors d’un entretien qu’elle ne retirerait pas son foulard.

En effet, l’entreprise a inscrit une politique de neutralité stricte dans son règlement. Même lorsqu’elle a suggéré de porter un autre type de couvre-chef quelques semaines plus tard, l’entreprise est restée sur sa position. Aucun couvre-chef, qu’il s’agisse d’une casquette, d’un chapeau ou d’un foulard, n’est autorisé dans les bureaux.

La femme a saisi la justice car, selon elle, le refus était directement ou indirectement fondé sur ses convictions religieuses et violait donc la loi.

Dans son arrêt, la Cour a confirmé qu’un employeur peut interdire le port du foulard si la politique de neutralité est inscrite dans le règlement de travail et si l’interdiction d’exprimer des convictions religieuses ou philosophiques « s’applique généralement et sans distinction à tous les employés ». Il n’y a donc pas de discrimination directe, a déclaré la Cour dans un communiqué de presse.

 1,364 total views,  14 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


12 Commentaires

  1. De même, interdisons le port public de la kippa sur l’ensemble du territoire français. Ce couvre chef honteux est une provocation et une insulte à la France éternelle, fille aînée de l’Église. Si certains veulent la porter, qu’ils remigrent. ON EST CHEZ NOUS !!!

  2. Ras le bol, ras-le-bol, ras-le-bol de l’islam ! Ça suffit, on n’en a marre, plus que marre ! Ça fait 40 ans qu’on parle de l’islam tous les jours, des problèmes qu’il nous pose. Et les Français n’en ont pas encore marre ? Comment se fait-il qu’un peuple puisse ne pas réagir à tout cela ?
    Le général De Gaulle disait : « Quand on parle d’une communauté, c’est qu’elle pose problème ».
    Entendons nous parler des communautés chinoises, portugaises, espagnoles, et plein d’autres dans notre pays ? JAMAIS.
    L’islam, c’est tous les jours, et que des saloperies. Je sais bien que tout cela est encouragé et même provoqué par les salauds au pouvoir, mais, encore une fois, comment un peuple déjà envahi au tiers par le Maghreb et l’Afrique ne réagit toujours pas ? Comment un pays qui sombre dans la violence à ce niveau-là peut laisser indifférent ses habitants ? Il faudrait que notre psychologue Edmond le Tigre nous explique cela.

  3. Autre idée, mais elle est très farfelue: mettre dans chaque commerce un cochon et un porc (tous les 2 vivants, bien sûr). C’est un moyen efficace pour faire fuir des indésirables.

  4. Logique ! Normalement, lorsqu’on rentre à l’intérieur d’un bâtiment ou de ce que vous voulez, on se doit de se découvrir la tête, oter ce couvre chef quel qu’il soit.
    C’est une règle que tout le monde a oublié.

  5. Macron a convoqué 10 éditorialistes de médias ayant pignon sur rue et leur a donné les éléments de langage à diffuser.

  6. Excellente chose à diffuser surtout, la lutte contre ce fléau ne fait que commencer mais l’essentiel est de s’y mettre ?

  7. Tout comme il y a un réglement vestimentaire à respecter dans de nombreuses entreprises.Costard cravate .Si je décide de venir en joggin et basquettes c ‘ est sûr que mon patron n ‘ apprecora pas.Et le réglement est pour tous .Mais avec certaine musulmane voilée qui oublient que l ‘on est pas en terre islamique et veulent absolument exiber leur foi qu ‘il existe un réglement à respecter
    Celles qui veulent porer leur fichu sur ln lieu de travail ,il existe 57 pays islamiques où elles pourront en toute liberté venir selon les règles vestimentaires islamiques. Imagiginez-vous une mécréante venir en talon éguilles et jupe hyper courte dans une entreprise en terre islamique,c ‘ est sûr que cela dérangera mes collègues hommes/femmes dans la foi islamique.Elle se ferait traiter de prostitué,femme vulgaire sans pudeur,… Phénomène nouveau en Belguique c’ est de voir de plus en plus de jeunes filles dans nos grandes enseignes de supers marchés porter le foulard.Encore une intrusion de l ‘ islam dans un pays non islamique ,encore une façon de dicter sa loi sur leurs lieux de travail.

1 Rétrolien / Ping

  1. L’astuce pour interdire légalement le voile dans une entreprise | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation