Eaux thermales : ces sites incroyables du Caucase russe

Le Caucase russe est célèbre pour ses sources thermales, ses parcs au milieu des montagnes et ses villes accueillantes aux saveurs méridionales. 

Dans la région de Stavropol se trouvent plusieurs cités thermales regroupées sous l’appellation d’Eau minérales du Caucase, au milieu des montagnes, entourées de nombreux lacs renfermant des boues et sources curatives. Chacune de ces villes possède des sources minérales différentes.

C’est  la  région balnéaire préférée des auteurs classiques russes. 

Les propriétés médicinales de ces eaux étaient déjà connues au début du XIXe siècle : Mikhaïl Lermontov, Alexandre Pouchkine ou encore Léon Tolstoï aimaient y passer l’été, allant d’une station balnéaire à une autre.

Tout d’abord, une vidéo, en français et avec des sous-titres. 

Le site, pour ceux qui apprennent le russe : https://russie.fr/eaux-minerales-du-caucase/

Voici maintenant quelques lieux inspirants des environs. 

Parc national de Kislovodsk

Vallee des roses

La plus grande fierté de Kislovodsk est son immense parc, qui se trouve juste à la limite de la ville. Il est si grand qu’on peut y marcher pendant une semaine sans passer deux fois par le même itinéraire. La partie inférieure du parc est une zone de villégiature avec un boulevard piéton, de nombreux cafés et restaurants, des magasins de souvenirs et des fontaines. Dans la partie supérieure, on trouve la Vallée des roses entourée de conifères, que vous pouvez emprunter pour atteindre la partie la plus élevée du parc, le stade olympique (à environ 1 200m d’altitude). Le parc comporte de nombreux chemins et sentiers de différents niveaux de difficulté, y compris un parcours spécial où il faut marcher pieds nus pour ajouter du piment à la marche.

Au centre de Kislovodsk, on trouve une datcha datant de la fin du XIXe siècle, des escaliers en cascade de 1930 qui mènent à une plateforme d’observation au centre du parc, et le bâtiment des bains principaux de Narzan, datant du début du XXe siècle et couvert de stucs de style mauresque.

Galerie centrale d’Essentouki

Il est possible de goûter différents types d’eaux minérales dans cette station thermale : c’est là qu’on trouve la plus grande galerie d’eaux minérales en Europe, qui peut accueillir jusqu’à 5 000 visiteurs par jour. À deux pas de l’entrée centrale du parc, on ne peut pas manquer les bains de boue construits au début du XXe siècle dans le style des bains publics antiques.

Parc de villégiature de Jeleznovodsk

 

Lac Tamboukan

Ce petit lac salé est aussi appelé « mer Morte de Piatigorsk ». Les boues de ce lac sont très populaires pour le traitement des maladies de la peau ainsi qu’en cosmétique.

Merci à Russia beyond

 785 total views,  9 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 Commentaires

    • La CPAM ne prend en charge que les soins, si on dépasse le petit plafond. Alors en Russie, une cure n’ est peut être pas plus mal. Je retournerai bien en Russie pour une cure thermale.

  1. Dans le Caucase Russe il y a de très belles régions et villages, c’est très intéressant de parler des sites d’eau thermale de Stravopol et de ses environs car c’est une invitation au voyage !