Dernier rapport gouvernemental sur l’immigration : sonnette d’alarme pour les systèmes sociaux allemands !

 

Berlin, le 11 janvier 2023.

Le gouvernement fédéral vient de publier le rapport sur sa politique migratoire pour l’année dernière.
Celui-ci met en évidence, notamment en comparaison avec l’année précédente, le drame vers lequel se dirige le système social allemand si l’on ne pose pas de nouveaux jalons.

Alice Weidel commente et prévient :

« Ce rapport montre que les mises en garde contre une immigration vers l’État providence plutôt que vers le marché du travail sont plus que justifiées.
Sur les quelques 500.000 migrants qui ont immigré en 2021 en provenance de pays non membres de l’UE, seuls 40.000 ont réussi à obtenir un titre de séjour pour travailler. Dans le même temps, le nombre de ceux qui ont déposé une demande d’asile, et donc une demande de prestations sociales, a augmenté de 45 pour cent par rapport à l’année dernière.
On voit ici clairement une corrélation entre la première année au pouvoir du gouvernement « tricolore », et les incitations à l’immigration mises en place durant cette période.

L’immigration de « couverture sociale » est courante. Les exemples au profit de toutes les populations immigrées viennent de la jurisprudence et de la réalité quotidienne. Les soi-disant mécanismes de verrouillage s’avèrent inopérants, tout comme démentis par la justice, relativisés par le droit européen, ou totalement sujets à la fraude.



Avec l’arrivée du « revenu citoyen » prévue au printemps, la situation va encore s’aggraver. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un revenu de base garanti, sans condition, qui renforcera de manière dramatique la pression migratoire déjà existante. (1)



Le gouvernement de coalition allemand ne peut plus se leurrer au sujet des faits qu’il vient lui-même de publier.

Il doit immédiatement mettre fin à sa politique désastreuse sur la question migratoire et de celle des naturalisations. Au lieu de naturalisations en masse, notre pays a besoin d’une politique de fermeture des frontières qui se consacre d’abord au bien-être de ses propres citoyens et qui fasse comprendre aux étrangers qu’il ne vaut plus la peine d’entrer dans notre pays.

L’AfD exige la fin de ces possibilités de « portes ouvertes » pour les familles des demandeurs d’asile reconnus, puisque cette disposition permet une entrée directe et indéfinie dans le temps des familles immigrées dans nos systèmes sociaux. »


afd.de – Pressemitteilungen. Trad. Nicolas Faure pour Résistance Républicaine.

(1) https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/alsace/allemagne-un-revenu-universel-de-1-200-euros-mensuel-experimente-pendant-trois-ans-par-des-citoyens-tires-au-sort-2327935.html

 2,683 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. C’est qui cette jolie madame ? Alice n’est plus dans un pays de merveille (si jamais l’Allemagne en fut un). En France nous étions heureux comme… Dieu en France. Mais c’était avant. Avant qu’on nous explique que les polygames musulmans d’Afrique avaient trop forniqués avec leurs 4 épouses et qu’il fallait accueillir leurs enfants sous peine d’être des salauds de nantis sans cœur. Et ils nous les ont fourgués sans nous demander ce que nous en pensions. Le patronat s’en fut comblé, nos salaires diminués, nos impôts multipliés, nos taxes prélevées et nos contributions sociales augmentées. Bienvenue en Occident humaniste cher migrant.

  2. ○ La désintégration de la sécurité européenne : les leçons de la crise des réfugiés || Fabrice Tassinari* |
    ◙ PRISME Volume 6, Numéro 2 ; 18 juillet 2016 : https://tinyurl.com/344scy29

    ► Même avant la crise actuelle, la gestion des migrations a toujours été parmi les politiques les plus complexes, politisées et les moins intégrées d’Europe. Avec les politiques étrangères et de défense communes – un autre point de l’agenda européen qui est de plus en plus lié à la crise des réfugiés – la migration est l’incarnation d’une question très sensible qui est soigneusement traitée au niveau national par chaque État membre de l’Union européenne (UE) avant qu’il ne soit négocié au sein de l’UE, aboutissant presque toujours à des compromis édulcorés.
    …/…
    __________________

    * Fabrizio Tassinari est coordinateur de recherche et chercheur principal à l’Institut danois d’études internationales.

  3. Il faut que les Prussiens arrêtent l’immigration de masse dans leur propre pays car ça devient invivable et problématique car ils doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas accueillir toute la misère du monde comme disait Rocard parce qu’ils doivent absolument s’occuper de leur peuple qui a grandement besoin de sortir de la tête de l’eau.

  4. Chez nous, la ligne rouge a été franchie depuis bien longtemps, la dette a explosé, mais les Français vont travailler plus longtemps pour astiquer cette engeance!

  5. Benoît Cohen accuse les villageois blancs de racistes après l’échec de son projet de repeuplement de Callac par des migrants musulmans
    qu’en pense RP,?

    • c’est quoi votre question ? c’est quoi RP ? Si vous faites partie des antisémites passez votre chemin. Il y a des salauds partout, chrétiens, athées, juifs, Juifs, Français, musulmans…

Les commentaires sont fermés.